Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Modérateur : GPPEP - Conseil Administration



Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 30 août 2019 12:26

Bonjour,

Tout d'abord, je ne suis pas sûr d'être dans la bonne partie du forum, mais bon, je me dis que ça ne doit pas me bloquer pour commencer à poser quelques bases.

Comme je l'ai indiqué dans ma présentation, avec ma conjointe, nous allons faire l'acquisition d'une maison en octobre.
C'est une maison de 1986, DPE classe E, 1800 € de facture EDF par an, chauffage électrique (il y a aussi un insert) et ballon d'eau chaude.

Ci-dessous une image Google Maps de cette future maison :

Image


Concernant l'exploitabilité des toitures :

- Maison principale (45°) : pente Sud-Ouest (75°), ce qui m'embête étant que le disjoncteur de branchement est dans l'autre maison, et également que le tableau de répartition se trouve au sous-sol.
- Maison inhabitable (collée au périph de Nantes) (30°), pente orientée Nord-Est (-105°), la pente Sud-Ouest est ombragée en fin de journée (peut-être à mieux préciser sur place, cet hiver notamment). Il y a également ce poteau EDF devant la maison, il faudrait étudier comment se comportera l'ombrage en journée, surtout la longueur de l'ombre en hivers.
- Hangar/Atelier (~0°) : le principal hic étant la présence d'un cerisier (à côté du "~0°").

Concernant les consommations de l'actuelle propriétaire :

Image
(note : je n'ai qu'une seule ligne sur sa facture pour septembre à décembre)
HC : 1 h 20 -> 7 h 20 + 12 h 20 -> 14 h 20.

Déjà, compte tenu des consommations, je me pose la question de l'intérêt du choix d'un abonnement Heure Creuse (comme je l'ai calculé sur le graphique). Mais à voir, sachant qu'elle est en retraite cela peut expliquer la consommation en HP.
A noter que je revisite la maison aujourd'hui en début d'a-m et que je vais voir si son chauffe eau est branché sur un contacteur jour-nuit car là, j'ai un doute (il faudrait aussi qu'un câble d'asservissement passe de la maison abandonnée jusqu'à la maison principale...).

Pour l'abonnement EDF, la dame a actuellement un abonnement HP-HC 15 kVA ce qui me semble exagéré en puissance, et peu intéressant pour HC-HP. Concernant la puissance c'est peut-être relatif au besoin de puissance des radiateurs.

Bref, on peut estimer une consommation journalière de base d'environ 10 kWh (en été), auquel s'ajoute jusqu'à 50 kWh de consommation en hiver. A noter que j'envisage une isolation par l'extérieur assez rapidement.

Concernant l'évolution de la consommations :

Il y a plusieurs points qui impacteront significativement la consommation électrique de la maison :
- Principalement : comme dit juste avant, isolation par l'extérieur (aucune idée de quand, ce sont des projets) avec remplacement des menuiseries (double vitrage d'origine, avec une lame de 6 mm, mais en plus on voit l'air passer entre certains ouvrants...) ;
- Ensuite, la plaque de cuisson fonctionne sur une bonbonne de gaz. Quand nous referons la cuisine nous opterons pour de l'induction. C'est peut-être un peu une connerie côté coût de l'énergie, mais je préfère éviter les "risques" associés au gaz ;
- Pour l'éclairage, je n'ai pas mémoire d'avoir vu d'ampoules basses consommation, cela sera fait dès que l'on aura les clés.
- J'envisage un chauffe-eau solaire (A voir... ça diminuera énormément le besoin en électricité l'été...), mais pour commencer je vais ajouter une couche de laine de verre sur l'actuel CE qui se trouve au sous-sol, juste à côté de la porte basculante du garage...) ;
- VMC Double Flux Thermodynamique à la place de la Simple Flux, en espérant que l'on puisse se passer totalement de chauffage électrique "classique" avec (cf. ITE) ;
- Idéalement, à terme, si l'on peut coupler le CESI et la VMC thermodynamique avec un poële à la place de l'insert actuel...

Globalement, on parle de projets étalés au moins sur les 5 années à venir.
Tout cela rend difficile l'étude de la quantité d'énergie que l'on aura besoin, sachant que nos habitudes diffèrent de l'actuelle propriétaire (dois-je parler du temps que je passe sur PC ?).

Mais vues les factures EDF et vu que le tarif de l'électricité ne diminuera pas à l'avenir, il me semble prioritaire de lancer un projet de photovoltaïque.

Mon objectif photovoltaïque :

Je m'oriente vers de l'autoconsommation.
J'exclue EDF OA (cf. installation faite par prestataire RGE, qui coûte donc une blinde).
Planète Oui m'intéresse pas mal avec son système de """batterie""" virtuelle.
Il y a également Solar Urban Energy ou Enercoop...

Je place ça en projet prioritaire car cela générera des économies dès l'installation.
Couvrir totalement la consommation en été est l'objectif minimum, donc pouvoir produire au minimum 10 kW en été, et donc stocker (virtuellement ou non) 6 kW/jour.
Et là je me rend compte que la batterie lithium Pylontech 2.4 kWh que j'ai vue ne suffira pas (oui, j'ai lu les nombreux messages disant que ce n'est pas financièrement intéressant de stocker, mais bon..).

Si le surplus peut être utilisé ultérieurement (Batterie Virtuelle) ou vente surplus (ce qui revient au même globalement).

Concernant l'installation photovoltaïque :

Pour commencer, je compte faire l'installation moi-même.
Comme indiqué dans ma présentation, je suis un bricoleur expérimenté ce ne sera donc pas un soucis de ce côté.

J'ai pas mal étudié les produits proposés par Victron Energie, notamment EasySolar et Multiplus.

J'aimerais "bénéficier" d'une fonction BackUp / UPS, donc intercaler l'onduleur (convertisseur/chargeur) entre le disjoncteur de branchement EDF et le reste de l'installation, ce qui est parfaitement faisable si l'installation est faite au niveau de la maison abandonnées / atelier. Mais il faut aussi un onduleur qui accepte de faire passer assez de courant via celui-ci. Typiquement, un Multiplus/EasySolar 3000 peut prendre 32 A au réseau et y ajouter 13 A "photovoltaïque", et les version 5000 peuvent pomper 50 A et y ajouter 20 A, ce qui est quand même plus "confortable", notamment avec une installation tout électrique (pour le coup, j'attendrai bien un EasySolar II 5000 qui n'existe pas aujourd'hui).



Je vais suspendre la présentation de mon projet là, notamment pour ne pas perdre mon post (mon PC n'a pas apprécie la canicule) et ça fait au moins 2 h que je tape ma publication, faut que je me prépare pour la visite dont j'ai parlé plus haut.


Edit : les "Post Réservés" me serviront plus tard, surement pour présenter les pièces, l'installation en elle-même, éventuellement un suivi de conso....
Modifié en dernier par Borny44 le 30 août 2019 12:29, modifié 2 fois.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 30 août 2019 12:26

Post Réservé.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 30 août 2019 12:26

Post Réservé.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 30 août 2019 12:27

Post Réservé.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 30 août 2019 12:27

Post Réservé.

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3958
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar lr83 » 30 août 2019 14:39

Projet intéressant mais je dirais que ce qui est prioritaire, c'est l'isolation. Certainement pas le PV.
La démarche doit toujours être négawatt : je réduis ma consommation par tous les moyens (isolation, matériel performant) puis j'essaie de produire pour compenser et si possible (moyen financier) avoir du surplus pour l'injecter sur le réseau (réduction du nucléaire/fossile). En tout cas, certainement pas des batteries :shock:

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 11777
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar laurent35000 » 30 août 2019 15:18

Le point positif c'est qu'il y a tout a faire (ou refaire) et que en plus tu manques pas de toiture pour varier les orientations et ainsi lisser ta production en fonction de ta conso
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

alex6
Messages : 609
Enregistré le : 15 nov. 2016 13:10
Departement/Region : 78
Professionnel PV : non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar alex6 » 30 août 2019 21:12

Salut borny44,

effectivement, beau projet et avec des possibilités.
- pas gentil le ceriser (plante en un dés que possible pour déculpabiliser), on sait jamais, la toiture du hangar pourrait devenir une évidence pour qq panneaux plein sud et qq branches en moins...
- pour le sacré poteau edf et si tu dois poser sur la toiture à 30°, il te faudra des micro onduleurs, poser le plus prés possible du hangar (le plus loin du poteau en fait) et probablement en format paysage pour diminuer l'impact de l'ombrage du poteau en hiver.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 31 août 2019 00:05

Merci pour vos premiers retours.

@lr83, oui, je suis bien conscient de ça, c'est pour ça que je pense plutôt dimensionner en fonction de la conso été qui - elle - n'est pas liée à l'isolation, tout en visant un peu de surproduction été pour équilibrer avec une partie de la future conso hiver (suis-je clair ?).
En résumé, la conso actuelle de la maison est de 11 000 kWh annuel, dont une conso de base de ~330 kWh mensuel (cf. été) ce qui donne une base de 4 000 kWh étalée sur l'année. Et donc ~7000 kWh de "chauffage" (en intégrant également le besoin de plus chauffer l'ECS du ballon l'hiver). Si je vise une division par deux du "chauffage" par une isolation ultérieure, ça ferait du 7,5 kWh annuel, disons que si je dimensionne l'installation photovoltaïque pour produire jusqu'à 5 000 kWh annuel je ne risque pas de surproduire (en tenant compte du concept de batterie virtuelle). Je pensais justement partir sur une installation 3000 kWc, voire 4500 kWc (plus exactement 10 à 15 panneaux, et j'en ai vu à 100 € pour 280 Wc).

Surtout, cela fera des économies dès l'installation, et l'installation est bien plus rapide qu'un chantier d'ITE, surtout si c'est DIY également.


Justement, concernant la consommation, ma visite de cet a-m m'a permis de répondre à certaines de mes questions. Notamment l'asservissement pour le contacteur HP-HC qui est bien renvoyé depuis la maison "abandonnée" jusqu'à la maison. De même le Chauffe-Eau tourne bien en heure creuse

Voici le "tableau" électrique de la maison abandonnée avec les deux gaines (alimentation + asservissement) dans l'angle du mur qui partent vers la maison "principale" :

Image

Ça, c'est parfait, j'aurai aucun mal à installer un convertisseur/chargeur au cul du disjoncteur de branchement.

Le tableau électrique récent c'est celui qui alimente l'atelier. Pour la vieille maison, apparemment y'a juste le gros disjoncteur (qui est peut-être juste un interrupteur, je n'en sais rien).

Je viens également de constater qu'il n'y a aucune protection différentielle sur la maison, sauf peut-être pour la salle de bain (si l'on suit la logique classique où le disjoncteur différentiel est en tête de ligne, mais bon, même pas sûr que ça en soit un...) :

Image

De toute façon, d'après le Diagnostic électrique, il manque un dispositif de coupure générale dans la maison (Oui, il faut aller dans la maison "abandonnée"... Et couper via le disjoncteur de Branchement !!!), et je referai un tableau électrique tout neuf, avec 4 rangées.

Concernant le toit de l'atelier... Malheureusement, il faudrait revoir sa structure qui est assez légère, notamment la partie de sa charpente fixée à la vieille maison qui tient principalement par des "étais" rajouté après... => La vieille maison est en bois, c'est un ancien baraquement qui a servit pour loger des personnes dans le centre de Nantes après la guerre. Elle est faite en panneau de bois, en gros du préfabriqué. Bref, la fixation du toit de l'atelier à la maison est légère, et surtout pas adaptée.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 31 août 2019 01:13

Donc, pour résumer la fin de mon dernier commentaire, l'installation sur l'atelier n'est peut-être pas la meilleure idée...

Le poteau empêche en effet de placer les panneaux sur toute la toiture orientée -105°, ce qui devrait donner quelque chose du genre en plaçant 5 rangées de 3 panneaux en portrait :

Image

Ou plutôt 5 rangées de 3 panneaux en paysages (on gagne 20 cm sur la largeur).

Je ne sais pas à quelle date a été prise la photo satellite de Maps, on peut estimer que c'était environ une heure avant "midi au soleil" si l'on en juge l'ombre visible. Vu la longueur de l'ombre, c'était durant l'été. Déjà, c'est positif : au top de la production, ils ne devraient pas être masqués.

Si je me base sur les tailles standards des poteaux béton EDF/PPT (9 ou 12 m), celui-ci doit plutôt faire de l'ordre de 9 m => le poteau n'est pas deux fois plus haut que la maison (en regardant via streetview).
D'après ce site : http://users.telenet.be/h-consult/soleil/zonSchaduw.htm, si je me base sur un poteau de 9 m, se trouvant à ~7 m de l'aplomb des panneaux, pour la latitude 47°, je n'aurai pas d'ombre de Mars à Septembre inclus.

Mais bon, d'après cet outil : https://re.jrc.ec.europa.eu/pvg_tools/fr/tools.html de mémoire en positionnant sur le toit de l'atelier et en inclinant à 35 °(quasi le top), je pourrais espérer 20 à 30 % de production en plus (en omettant de prendre en compte l'ombre du cerisier, en plus elle étaient bonne d'après ma copine...).

Je ne sais pas comment l'ombre affecte la production d'un panneau, ou d'une chaîne de panneau...

Au final, j'en arriverai aussi à la conclusion que cet endroit n'est peut-être pas non plus le meilleur endroit, à commencer par l'orientation pourrie.
Quand je pense à toutes ces toitures à 30° orienté Sud et sans ombre que je peux voir, Mais surtout sans panneaux...

La meilleur orientation serait sur la maison, toiture à 45° orientée Sud-Ouest (75°), sinon, installation au sol...

Bon, les gars, je vous laisse, j'ai un poteau à abattre ! ^^

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 31 août 2019 04:21

Le pire, c'est que ce poteau n'est relié qu'à un autre poteau 40 mètres plus loin...
Et ce second poteau n'est relié qu'au premier.
Modifié en dernier par Borny44 le 31 août 2019 05:50, modifié 3 fois.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 31 août 2019 04:33

Sinon, pour le pan de toiture de la vieille maison orienté Sud-Ouest (75°), n'est peut-être pas si mal pour y positionner quelques panneaux :

Image

Il y a des ombres, mais qu'en fin de journée.
Même le "gros" arbres à gauche est assez éloigné pour ne pas masquer le soleil durant les plus courtes journées de l'année.


J'ai fait quelques simulations sur PVGIS, concernant le rayonnement moyen quotidien :

Image

Sans surprise, c'est mieux sur la toiture orienté SO. Mais les ombres des arbres ne sont pas prises en compte...
Concernant l'ombre du poteau, autant dire qu'en hiver durant toute la période d’ensoleillement celle-ci sera sur les panneaux.
Concernant l'ombre des arbres, je n'arrive pas trop à avoir une idée de la hauteur du soleil dans le ciel...

Tant que j'y suis, une petite simulation sur le toit de l'atelier :
Image

Faudrait fixer les panneaux en portrait. Sur un support incliné à 30° pour limiter la hauteur totale à 50 cm (+support). De même, fixer des tôles à l'arrière des support pour limiter le risque de prise au vent (sachant qu'il y a de grands arbres derrière, le risque de vent violent venant de l'arrière des panneaux sera de toute façon faible). En plus, dans toutes les affaires qui resteront il y a des tôles "bac acier", peut-être assez pour faire une longueur de 5 panneaux pour 8 mètres.

Vous pensez qu'un projet de ce type peut passer en mairie ? :
Image

5 panneaux sur chaque "pan".

Et vu le prix des panneaux, J'aurais même la place d'en ajouter un 6e sur chaque grid, pour "compenser" les pertes des ombres, sans faire supporter une forte charge à un onduleur de 5 kW puisque les pics serait répartis sur la journée (J'imagine qu'à forte charge ça a tendance à chauffer et donc avoir un impact sur la durée de vie du matériel).

Concernant les ombres, de toute façon on n'a pas le choix de faire avec, ce serait con de ne pas se lancer juste pour ça.

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 02 sept. 2019 12:36

Par curiosité, j'ai contacté le "Sales Manager" en charge de l'Ouest de la France chez Victron Energie pour savoir s'il était prévu que l'onduleur EasySolar II sorte en version 5kVA.
Voici sa réponse : "L’EasySolar II en 5KVA devrait sortir d’ici 3-5 mois."

Au cas où l"info intéresserait quelqu'un...

Sinon, un avis pour les 3 installations, notamment en ce qui concerne l'ombre du poteau EDF ?

Borny44
Messages : 40
Enregistré le : 25 août 2019 01:30
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Borny44 » 22 sept. 2019 01:20

Bonsoir,
Je reviens sur mon sujet au bout de quelques semaines.
Vous auriez un avis sur les expositions sur mon dernier "schéma" ?
ça me semble pas mal pour ne pas être trop limité à cause du poteau.

micka49
BDPV
BDPV
Messages : 87
Enregistré le : 01 août 2014 21:14
BDPV : MICKA49
Departement/Region : 44
Professionnel PV : Installateur

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar micka49 » 29 sept. 2019 12:52

bonjour,
je ne remets pas en doute vos compétences techniques en PV, mais votre projet de type résidentiel et selon le cahier des charges que vous annoncez, atteint un niveau de maîtrise très élevé.
Le fait d'utiliser du Victron nécessite normalement l'intervention d'une personne qualifiée par la marque (moi même formé par la marque). De plus, le fait de ne pas posséder de facture d'installation peut remettre en cause la garantie sur le matériel (j'ai eu le cas sur du Multiplus). En cas de dysfonctionnement interne, une réparation hors garantie peut être fatale pour le portefeuille.
De plus je doute que vous connaissiez tous les PIEGES liés à la partie fixation et structure mécanique. Le photovoltaïque c est simple, mais pleins de pièges !
votre phrase ci dessous me laisse perplexe :
"Faudrait fixer les panneaux en portrait. Sur un support incliné à 30° pour limiter la hauteur totale à 50 cm (+support). De même, fixer des tôles à l'arrière des support pour limiter le risque de prise au vent (sachant qu'il y a de grands arbres derrière, le risque de vent violent venant de l'arrière des panneaux sera de toute façon faible). En plus, dans toutes les affaires qui resteront il y a des tôles "bac acier", peut-être assez pour faire une longueur de 5 panneaux pour 8 mètres."

Le forum est là pour renseigner techniquement, économiquement et financièrement et aider des particuliers sur des projets en autoconstruction où les risques sont restreints mais ce n'est pas un bureau d'études pour installation ultra spécifique.
Chaque incident en photovoltaïque a des répercutions négatives sur la filière (incendie causé par des bricoleurs.....). Je ne parle pas des batteries ( aucune rentabilité,et en réseau son utilisation répond à un besoin précis >> mode backup normal et emergency en cas de coupure réseau pour des appareils ultra important dans la maison (video surveillance, appareil d'assistance médical). Actuellement des concertations entre pros sur le sujet batterie/rentabilité financière sont en cours....
En dépassant les 3 kWc, vous aurez de toute façon besoin d'un pro pour la DAC (à moins que je me trompe, depuis le changement du serveur RACC Enedis, seul les pro peuvent le faire)
sans parler d'un consuel musclé....
Au final cela risque de vous coûter plus cher que passer par un pro qui vous économisera du temps et des conneries.
c est mon point de vue.
bon week end

Avatar du membre
Opto45
Messages : 1103
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Projet Autoconsommation (en cours de définition)

Messagepar Opto45 » 29 sept. 2019 15:51

micka49 a écrit :De plus, le fait de ne pas posséder de facture d'installation peut remettre en cause la garantie sur le matériel (j'ai eu le cas sur du Multiplus). En cas de dysfonctionnement interne, une réparation hors garantie peut être fatale pour le portefeuille.

+1. Et puis en cas de sinistre (que l'installaion soit en cause ou non), présenter une facture de pose par un pro à son assureur classe tout risque de sa part de trouver un prétexte pour se dédouaner partiellement ou totalement de la prise en charge des réparations.

Chaque incident en photovoltaïque a des répercutions négatives sur la filière (incendie causé par des bricoleurs.....).

La aussi, je plussoie!!! :) Pour exemple, la filière GPL qui a été énormément ''morflée'' du fait, c'est sur, de la négligence de l'état Français à ne pas avoir rendu obigatoire la soupape de sécurité dés le lancement de ce mode de carburation, mais aussi du fait d'apprentis mécanos auto-improvisés, qui sur d'eux ou par radinerie ont souvent entrepris des interventions mécniques hardeuses dont les issues dramatiques ont trop souvent défrayées la chronique dans les médias!!! :(

Ceci étant, c'est comme dans tout; on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière. Il faut juste savoir assumer ses choix sans se plaindre... ;)
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth


Retourner vers « Avis et aide sur devis (raccordé réseau) »