PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs sur le forum mais qui a rapport avec le PV, l'énergie, le dev durable, ....

Vérifiez votre devis d'installation photovoltaïque
Gratuit et sans engagement : Cliquez ICI !


Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27371
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Regismu » 13 déc. 2018 10:29

encore des ..mauvaises nouvelles ..:

https://www.politis.fr/articles/2018/10 ... nQjI7AOJ4s

et certains ouvriraient ils enfin les yeux ? :

https://www.actu-environnement.com/ae/n ... 9j7exrgk04
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 4396
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar mariro » 13 déc. 2018 10:37

Oui enfin... parler de "mauvaises nouvelles" en parlant d'EPR, c'est un pléonasme, non ?
Mais j'aime bien quand ça parle de 95% d'EnR en 2060 !!! Même moi qui n'y connait rien, je pourrais écrire ce genre de truc... qui s'en souviendra et qui viendra me contredire en 2060 (j'aurais largement passé les 100 ans). :lol:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 13 déc. 2018 14:44

Mieux vaut que la mer monte assez vite alors...si j'ai bien tout compris :lol: :lol:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 13 déc. 2018 16:20

Franchement, quand on lit se petit paragraphe, y a de quoi se poser des questions sur les compétences
de certaines personnes :!: :!:

Peter Roche, ancien conseiller de gouvernement anglais, signale « que certes le mur a l’air solide, mais cette zone côtière est l’un des endroits de la planète où les coefficients de marée sont les plus élevés et est minée par une très forte érosion ». Comme d’autres spécialistes, Peter Roche rappelle qu’en 1981 le site choisi avait été inondé suite à la conjonction d’une forte marée de printemps conjuguée avec une tempête. Cette situation avait entraîné la fermeture de l’ancienne centrale nucléaire pendant plus d’une semaine et qu’une catastrophe avait été évitée de justesse.


Sont forts même très forts :mrgreen: :mrgreen:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 13 déc. 2018 19:51

Juste pour rire: personne n'a encore pensé à construire des EPR sur des failles sismiques... :?: :?:

Faudrait aussi en implanter quelques unes près de volcans...Etna, Vésuve, Piton de la Fournaise...etc...

Enfin plus on en lit plus çà devient grave mais tout le monde s'en fout... :arrow: :arrow:

Un peu comme pour les routes solaire...French technolgy :twisted:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 30 janv. 2019 15:33

Bonjour et enfin de bonnes nouvelles...pour vos prélèvements à la source :mrgreen: :mrgreen:

Le démarrage du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) risque d'être encore retardé si EDF était contraint de reprendre certaines soudures difficiles d'accès, a mis en garde ce mardi 29 janvier le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk.
[Article mis en ligne le 29.01 à 13h28, mis à jour à 15h]

L'éventuelle reprise de soudures du réacteur EPR de Flamanville (Manche) difficilement accessibles se traduirait par un nouveau retard dans le démarrage de la centrale, a déclaré ce mardi 29 janvier l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
Le groupe avait annoncé en avril dernier des "écarts de qualité" sur des soudures du réacteur nucléaire en construction. Elles se situent au niveau des tuyauteries du circuit secondaire principal, qui relient le générateur de vapeur et la turbine qui produit l'électricité. EDF a estimé que leur réparation retarderait, de facto, la mise en service de l'EPR de près d'un an (soit au quatrième trimestre 2019), et alourdirait la facture de 400 millions d'euros.
EDF doit se justifier sur la non reprise de huit soudures

Le groupe n'a cependant pas prévu de réparer huit d'entre elles difficilement accessibles (situées au niveau de l'enceinte de confinement), bien qu'elles présentent des écarts par rapport à ses exigences de qualité et même un défaut pour l'une d'entre elles. L'électricien estime être en mesure de démontrer que leurs propriétés mécaniques sont suffisantes.
Le gendarme du nucléaire attend encore les éléments détaillés en vue d'instruire le dossier. Il rendra son avis "début mai", comme l'a confirmé Bernard Doroszczuk, le nouveau président de l'ASN, dans un entretien au journal Le Monde ce mardi.
« L'exploitant pense pouvoir démontrer, sur la base de calculs et d'essais mécaniques, que ces huit soudures présentent un niveau de qualité suffisant. Nous jugerons sur pièces (...) Si, à l'issue de l'instruction, l'ASN estimait que les justifications fournies par EDF (...) n'étaient pas suffisantes et qu'il fallait reprendre ces huit soudures, les délais aujourd'hui envisagés par EDF pour la mise en service de l'EPR ne pourraient pas être respectés. »

Lors de la présentation des vœux de l'ASN à la presse, il a justifié ce retard par « des délais de réparation assez long en termes d'approvisionnement en matière, de qualification des soudeurs et des modes opératoires ».
« Ça prend un certain temps et ce temps n'est pas compatible avec le délai qui a été affiché à ce stade par EDF pour l'autorisation de mise en service. »
L'état des installations, un sujet de préoccupation
En outre, l'ASN a déclaré que, selon un premier état des lieux de la sûreté nucléaire en France en 2018, celle-ci s'est maintenue "à un niveau satisfaisant".
L'ASN souligne cependant que les acteurs du nucléaire rencontrent des difficultés dans des opérations de reprise et de conditionnement de déchets ainsi que de démantèlement, l'autorité appelant la filière à « porter une grande attention à la conduite des projets et aux moyens qui y sont alloués ».

Le second "point de vigilance" relevé par Bernard Doroszczuk concerne l'état des installations nucléaires et la maîtrise de leur vieillissement et des opérations de maintenance, qui « reste encore à améliorer » et révèle « un nombre encore trop important d'écarts » de conformité par rapport aux référentiels de sûreté.
L'ASN appelle en outre les acteurs du nucléaire à faire preuve d'anticipation, à maintenir des marges industrielles suffisantes « et ne pas chercher à les réduire dans une logique d'optimisation ou de justification de court terme », tout en se penchant sur la question sensible de leurs besoins en compétences professionnelles.
« Il y a clairement un besoin de ressaisissement collectif et stratégique de la part de la filière autour de la formation professionnelle et des compétences clés d'exécution pour atteindre le niveau de qualité et de sûreté attendu du nucléaire », selon Bernard Doroszczuk.
Alors que la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) prévoit la prolongation d'une très grande majorité de réacteurs nucléaires français de 40 à 50 ans, l'ASN veut en outre « inciter au maintien des marges dans la démonstration de sûreté pour justifier du maintien en l'état des installations ou des équipements, notamment ceux qui présenteraient des anomalies ».
L'autorité ne se prononcera pas avant fin 2020 sur la prolongation de la durée de vie du parc d'EDF.
(avec Reuters et AFP)

Dormez tranquilles, on veille sur vous et sur vos sous :twisted: :twisted:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 23 févr. 2019 15:13

Bonjour

un petit tour en Finlande :mrgreen: :mrgreen:

OSLO (Reuters) - Le régulateur nucléaire finlandais a identifié un problème de sécurité à Olkiluoto 3, un réacteur EPR de troisième génération de 1,6 gigawatts construit par Areva, qui s'appelle aujourd'hui Orano, et ce problème doit être reglé avant que l'unité ne reçoive un permis d'exploitation.
Le réacteur doit normalement commencer à produire de l'électricité en janvier 2020 après un retard de 10 ans.
Il y a un près d'un an, Areva est arrivé à un accord avec Teollisuuden Voima Oyj (TVO) qui prévoit 450 millions d'euros de dédommagements en faveur de l'électricien finlandais pour le retard accumulé sur le chantier du réacteur EPR d'Olkiluoto 3.
Le régulateur a dit à Reuters que les vibrations d'une partie du pressuriseur, un composante du circuit primaire du réacteur, dépassaient les limites de sécurité.
"Les résultats des tests montrent que ces vibrations ne sont pas approuvées, a dit Pekka Valikangas, chargé des réacteurs nucléaires au sein du régulateur, quelques jours avant la publication, prévue lundi, d'une importante évaluation.
Cette évaluation pèsera sur la décision ou non du gouvernement finlandais d'accorder à Olkiluoto 3 un permis d'exploitation.
"Il faut que ceci soit réglé avant que le ministère ne se décide au sujet du permis", a poursuivi Pekka Valikangas, ajoutant ne pas savoir si la découverte de ce problème allait entraîner de nouveaux retards.
(Lefteris Karagiannopoulos, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

© 2019 Thomson Reuters. All rights reserved.


Les finlandais peuvent aussi dormir tranquilles…….

CDLT

B.T

Avatar du membre
foufinou66
Membre GPPEP actif
Membre GPPEP actif
Messages : 597
Enregistré le : 23 déc. 2016 22:43
BDPV : foufinou66
Departement/Region : 66
Professionnel PV : non
Localisation : pia
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar foufinou66 » 23 févr. 2019 17:28

Franchement cela fait peur.

:evil:
EcoDevices RT2 Téléinfo, suivi conso. depuis 02/04/2017

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 23 févr. 2019 17:55

French techno... :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 01 mars 2019 16:27

Bonjour

les viandes françaises offrent une traçabilité, l'EPR on ne sait plus:


Le lundi 25 février 2019, l'ASN a de nouveau épinglé le chantier du réacteur EPR de Flamanville. Le gendarme du nucléaire a mis en demeure EDF de produire et de conserver les preuves qu'elle a étudié et essayé les matériels du réacteur EPR de Flamanville.
Une nouvelle fois, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a pointé du doigt la réalisation du chantier de l'EPR de Flamanville (Manche). Par décision du lundi 25 février 2019, l'ASN a mis en demeure EDF de produire et de conserver les preuves de la qualification des matériels du réacteur EPR de Flamanville.
Démontrer la viabilité des matériels
"La qualification a pour objectif de démontrer que les matériels installés dans l'installation sont aptes à fonctionner dans toutes les conditions dans lesquelles ils sont utilisés (température, humidité, radioactivité…), en particulier en cas d'accident. Cette qualification repose notamment sur des études et des essais ; elle doit faire l'objet d'une documentation et d'une traçabilité", explique l'ASN qui précise que cette qualification "doit être démontrée avant la mise en service de l'installation".
L'engagement d'EDF
A deux reprises, le 24 octobre 2017 et le 5 décembre 2018, le gendarme du nucléaire a constaté des insuffisances en termes de qualifications.
"EDF s'est depuis engagée à se conformer aux dispositions de l'arrêté "INB" et ses propositions d'actions sont considérées satisfaisantes par l'ASN. L'ASN a néanmoins décidé d'encadrer par une mise en demeure ces actions afin que la qualification des matériels soit démontrée dans un délai suffisant avant la mise en service du réacteur EPR de Flamanville", précise le gendarme du nucléaire.
L'ASN vérifiera périodiquement l'avancement du plan d'action mis en place par EDF.

Dormez tranquilles, le week end arrive et l'EPR n'est pas encore en route :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2019 09:53

Bonjour

le titre pourrait être: t'as plus rien pour un milliard :lol: :lol:

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait préconisé la mise en place de plusieurs mesures après la catastrophe japonaise, mais peu d'entre elles sont effectives.
Plus de huit ans après la catastrophe de Fukushima, les centrales nucléaires françaises ne se sont pas encore mises aux normes. Comme l'a relevé Le Monde ce lundi, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a octroyé, le 19 février, un délai à EDF pour mettre en place la totalité de ses prescriptions pour renforcer ses installations après la catastrophe japonaise.
En 2012, l'ASN avait demandé que les "marges de sûreté" des installations nucléaires soient renforcées de manière "significative" pour faire face à des catastrophes naturelles. L'Autorité avait notamment préconisé la mise en place d'un "noyau dur" d'équipements, des "diesels d'ultime secours", destinés à garantir l'alimentation en électricité et en eau en toutes circonstances pour éviter que les circuits de refroidissement ne soient compromis. Ils devaient être installés avant la fin 2018, mais seuls deux réacteurs en sont équipés : EDF a obtenu un délai jusqu'à fin 2020 pour les 54 autres.

Au moins 45 milliards d'euros
"Il a fallu concevoir une réponse adaptée à la demande de l'ASN, puis acheter les diesels pour un coût total de 2 milliards d'euros. Sachant que chaque installation nécessite trois ans de travaux et d'essais, le calendrier initial n'était pas tenable", a expliqué Etienne Dutheil, directeur du parc nucléaire d'EDF, au Monde.

Parmi les prescriptions de l'ASN, seule la mise en place d'une "force d'action rapide nucléaire" est aujourd'hui effective, avec une équipe de 300 personnes spécialement formées pour intervenir sur les sites accidentés et y apporter du matériel de secours. Les sites nucléaires doivent encore se doter de "centres de crises bunkérisés" pour piloter les réacteurs de secours en cas de crise. Ils seront construits durant le "grand carénage", destiné à prolonger la durée de vie des réacteurs.

EDF avance un coût total de 45 milliards d'euros entre 2014 et 2025 pour toutes ces opérations, soit quelque quatre milliards d'euros par an. La Cour des comptes montait jusqu'à 75 milliards d'euros jusqu'en 2030

Dormez tranquilles, çà n'arrivera jamais en France…d'après qui ? euhh je sais plus

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 04 avr. 2019 15:32

Bonjour

enfin une bonne nouvelle :lol: :lol:

La mise en service du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) n'interviendra probablement pas avant le début de l'année 2020, a déclaré jeudi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, laissant entendre que le projet va subir un nouveau retard. Selon le dernier calendrier en date, fourni par EDF , en juillet 2018 et confirmé en début de l'année, le chargement du combustible du réacteur est prévu au quatrième trimestre 2019 tandis que son raccordement au réseau et son fonctionnement à pleine puissance (1.650 mégawatts) doivent intervenir aux premier et deuxième trimestre 2020 respectivement.
Interrogé jeudi par BFM TV sur la date de mise en service du réacteur, Bruno Le Maire a déclaré : «C'est au président d'EDF de nous le dire.» «Je peux vous dire en tout cas que ce ne sera pas à la date de la rentrée 2019 qui avait été prévue, ce ne sera pas septembre-octobre 2019, ce sera plus tard, probablement au début de l'année 2020, mais je ne veux pas m'engager là-dessus», a ajouté le ministre de l'Economie.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait déjà prévenu fin janvier que l'éventuelle reprise de soudures de l'EPR difficilement accessibles se traduirait par un nouveau retard dans le démarrage du réacteur de Flamanville. L'autorité a prévu de se prononcer au mois de mai sur la démarche retenue par EDF pour régler ce problème, à la suite de quoi le groupe fera le point sur le calendrier et le coût de l'EPR de Flamanville, revu à la hausse de 10,5 à 10,9 milliards d'euros à l'été 2018. Annoncé à trois milliards d'euros lors de la présentation du projet, en 2004, l'EPR de Flamanville devait initialement entrer en service en 2012.

Dormez tranquilles, ils s'amusent avec vos sous :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27371
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Regismu » 04 avr. 2019 15:42

voir surtout s'il ne va pas nous péter à la gueule :twisted: :twisted: :twisted:
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 04 avr. 2019 15:54

Pour le savoir, il faudra attendre qu'il démarre...vers 2030 :lol: :lol:

CDLT

B.T

alex6
Messages : 518
Enregistré le : 15 nov. 2016 13:10
Departement/Region : 78
Professionnel PV : non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alex6 » 04 avr. 2019 18:11

Salut à tou(te)s,

j'attends impatiemment l'évaluation qui doit être faite après 1 an de fonctionnement de l'epr chinois, sur tous les aspects sécu, prod, déchêts, etc...
Il y a déjà et il y aura immanquablement des conséquences sur celui de flamanville...

vive le solaire!!! :sun: :sun: :sun:

Avatar du membre
trebosc
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 4271
Enregistré le : 23 juil. 2007 01:00
BDPV : trebosc
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non
Localisation : 31 - Midi-Pyrénées
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar trebosc » 04 avr. 2019 18:22

alex6 a écrit :j'attends impatiemment l'évaluation qui doit être faite après 1 an de fonctionnement de l'epr chinois, sur tous les aspects sécu, prod, déchêts, etc...
Il y a déjà et il y aura immanquablement des conséquences sur celui de flamanville...

Et tu crois au père noël aussi ?

Petit rappel (dans le désordre et en oubliant sans doute des choses) :
- L'amiante : Combien d'années pour reconnaître que c'est cancérigène (et il y a encore des endroits où il y en a)
- le sang contaminé
- la cuve de l'EPR
- le nuage radioactif de Tchernobyl
- le logiciel du Boeing 737 Max
- les glyphosates
- ...

Quand l'argent est en jeu, la sécurité des personnes passent trop souvent à l'as ....
Image Président d'ASSO BDPV - Association de promotion du Photovoltaïque
Image Créateur de BDPV et Image du Forum Photovoltaïque.

Image Membre du GPPEP

decol2
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 50
Enregistré le : 21 juin 2009 01:00
Localisation : 69

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar decol2 » 04 avr. 2019 18:23

alexi92 a écrit :
Dormez tranquilles, ils s'amusent avec vos sous :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T


Pas seulement nos sous, hélas.
Mais aussi ceux de nos enfants, petits enfants, etc...

Ils feraient mieux d'arrêter les frais et de transformer Flamanville en centre d'expertise mondiale du démantèlement nucléaire : avec une centrale neuve non contaminée, le potentiel pédagogique est fabuleux...
Encore une opportunité que va rater EDF ! Pourtant, il y a un marché mondial énorme à satisfaire sur le démantèlement.

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 04 avr. 2019 19:12

C'est bien payé au moins... :?: :?: :?: pour démanteler une centrale :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

alex6
Messages : 518
Enregistré le : 15 nov. 2016 13:10
Departement/Region : 78
Professionnel PV : non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alex6 » 04 avr. 2019 19:16

il y a un marché énorme en effet mais hélas pas de solution éprouvée, pas de trésorerie dédiée et pas de sites d'enfouissements suffisants.
A peine qq exemples à travers le monde et un constat: fiasco sanitaire et financier, le pb reste entier.
Une seule méthode, celle d'edf: attendre, attendre, attendre ....

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7570
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 04 avr. 2019 19:54

Y a qu'à tout mettre chez EDF...voilà une solution qu'elle est bonne :mrgreen: :mrgreen:

En surtout refuser qu'ils prennent des intérimaires pour faire le sale boulot…comme trop souvent :!: :!: :!:

CDLT

B.T


Retourner vers « Divers PV »