Projet d'autoconsommation Loire Atlantique



Laurent44160
Messages : 5
Enregistré le : 18 janv. 2018 13:51
Departement/Region : 44160
Professionnel PV : Non

Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar Laurent44160 » 26 janv. 2018 11:42

Bonjour,

suite à vos conseils, je reviens avec un peu plus de précisions et de questions sur mon projet. Initialement, j'imaginais un système totalement autonome avec panneaux solaires, batteries pour stocker, le tout sur une grande surface pour couvrir tous mes besoins. Avec comme corollaire une maison "tout électrique" (chauffage, plaque cuisson, etc etc).

Suite à quelques judicieuses remarques, j'ai pris conscience qu'un système me permettant de produire mon électricité, tout en revendant le surplus et en achetant ce dont j'aurais besoin la nuit par exemple, était plus approprié. Il s'agit de parier sur le collectif plus que sur l'isolement individuel. Tout en étant à priori plus écologique, notamment au regard de la problématique de recyclage des batteries. Bien.

Dès lors, quelles solutions pourrais-je envisager pour les besoins suivants :

- alimentation en électricité de la maison principale :
- surface sur deux étages de 360 mètres carrés.
- isolation refaite à neuf
- 4 chambres
- 3 salles de bain
- 1 grand salon : TV, chaîne hifi, Livenbox etc
- 1 grande cuisine : plaque électrique, frigidaire, hotte, lave-vaisselle, four électrique, micro-onde
- 1 arrière cuisine : congélateur, frigo d'appoint, plaque électrique
- des volets roulants
- machine à laver, sèche-linge

- alimentation d'un gîte de 60 m2 (6 personnes) :
- une pièce de vie principale : cuisine (plaque électrique, frigidaire, hotte, lave-vaisselle, four, four micro-ondes) , salle à manger
- une salle de bain
- une chambre
- 2 chambres en mezzanine
- volets électriques
- machine à laver
- probablement un poêle à bois (car il y a pas mal de bois sur la propriété).

- alimentation d'un gîte de 30 m2 (2/3 personnes)
- une pièce principale pour dormir et manger
- une petite cuisine (plaque électrique, four combo, petit frigidaire, petit lave-vaisselle, hotte)
- une petite salle de bain

- alimentation du "centre équestre" :
- éclairage des boxes (9)
- chauffage d'un petit chalet en bois pour la réception du public
- une douche
- à l'avenir : éventuellement éclairage d'une carrière, notamment en hiver. Peut-être éclairage d'un manège (40*20 mètres)

Au stade de ma réflexion (au début donc...), j'imagine que je pourrais :

- installer des panneaux photovoltaiques sur le toit des boxes : orientation sud, pas d'ombrage. Je pense disposer d'environ 100 m2 de toiture orientée sud mais je ne connais pas la pente. Pas forcément très importante. Ce baîtiment se trouve à une dizaine/quinzaine de mètres de la maison principale. Il jouxte le gîte de 60 m2 et est éloigné d'au moins 50 mètres du second gîte.
- installer une éolienne (en espérant que ça souffle la nuit...)
- utiliser la géothermie : quel système ? utilisable pour tous les bâtiments ? Intéressant pour tous les bâtiments ?
- choisir un fournisseur d'électricité alternatif pour ne consommer que de l'électricité verte. Mais je serais loin de ce que j'imaginais au début....

Si certains d'entre vous ont pris le temps de me lire (déjà merci) et si certains ont de bonnes idées ou des retours d'expérience voire des idées de solutions à mettre en oeuvre, je prends. Où installer ? Quoi ? Intérêts et limites ? Ne surtout pas faire...etc etc

Si j'ai des envies, je n'ai pas d'idées arrêtées donc pas de souci pour lire que ce que j'ai écrit ne tient pas la route.

merci d'avance aux courageux

Laurent

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4246
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar alexi92 » 26 janv. 2018 11:50

Bonjour

Ségolène devrait avoir énormément d'idées suite à son aide pour la route solaire d'une bagatelle de 5 millions d€

Humour bien sûr...car elle se promène entre les deux poles...enfin croit on... :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 9475
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar laurent35000 » 26 janv. 2018 11:57

Euh, j'ai lu la "tartine" Hi Hi Hi.

Avec tout ca, tu dois être en TRI, non, plusieurs compteurs ENEDIS peut etre si les gites sont indépendant ou le centre équestre a peut etre lui aussi son compteur ENEDIS.

Bon si un seul compteur en TRI, va falloir regarder comment chaque lieu est alimenté et peut être répartir les installations en fonction de leur consommation ou une seule installation toujours en TRI de 9 kWc avec vente du surplus (si pas installé au sol)
L’inconvénient de cette dernier solution est la répartition sur chaque phase qui sera en théorie équilibré alors que la conso elle ne le sera pas forcement ,en particulier en fonction de l'occupation des gites.
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

Laurent44160
Messages : 5
Enregistré le : 18 janv. 2018 13:51
Departement/Region : 44160
Professionnel PV : Non

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar Laurent44160 » 26 janv. 2018 14:14

Bonjour Laurent,

quelle diligence ! J'ai effectivement un compteur TRI. En revanche, tu sembles supposer qu'il m'en faudrait plusieurs ? C'est autant d'abonnements supplémentaires ? De plus, je ne suis pas certain que l'urbanisme accepterait que j'installe des panneaux voltaiques sur le toit de la longère....C'est vraiment un problème ?

As-tu (j'en suis sûr), des opinions concernant l'éolien, la géothermie etc ?

Merci

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4246
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar alexi92 » 26 janv. 2018 14:32

Il est possible d'installer des modules au sol avec des bacs à lester ou un système de fixations (rails)
et aucune administration ne pourra s'y opposer.

Chaque partie peut être indépendante, mais tout dépend des besoins finaux...surtout s'il en faut la nuit... :lol: :lol:

CDLT

B.T

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 9475
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar laurent35000 » 26 janv. 2018 14:47

L'eolien, c'est simple faut un mat et faire une étude pendant un an environ, et pas d'avis sur la géothermie, sur l'aerothermi , oui , au cas ou https://www.legavox.fr/blog/greenkraft- ... -23855.htm

Non, tu ne pourras pas avoir d'autres compteurs(ou difficilement gérable, donc du TRI)
Comment c'est raccordé, une phase par gite et la 3eme pour le centre équestre ou du tri partout ? les differentes phases sont facilement identifiable ?
Le tout est de voir si c'est plus intéressant de faire plusieurs petite installation ou une seule grosse

Attention pour les modules au sol, ca compromet l'achat du surplus par EDf OA
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 4741
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar ericg » 26 janv. 2018 15:20

Bonjour,

Il manque une donnée essentielle à toute reflexion préalable: quelle est la consommation actuelle de l'ensemble, et comment se repartit-elle?
Je suppose que les besoins ne sont pas les mêmes au long de la journée, et que selon les occupations des gites, la conso globale evolue.

Avant de parler d'autoconsommation, il est primordial de comprendre ta conso et sa repartition. Ensuite tu pourras reflechir à des solutions d'effacement partiel du "bruit de fond".
Vu les consommateurs décrits, je suppose que l'ecart de conso instannée mini/maxi doit être enorme. Il me semble difficilement gérable de vouloir effacer la totalite, sans avoir une forte injection de surplus.

De même, il est fait état de pas mal de besoin nocturnes en dehors des phases de production PV. DOnc le recours au reseau reste necessaire.

Pour l'eolien, je doute de son interet, mais celà ne coute pas grand chose d'aller coller un anénometre en altitude pens=dant quelques mois pour enregistrer les courbes de vent.
Maintenant, avant de produire beaucoup, il va falloir une sacrée eolienne!
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 3582
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar mariro » 26 janv. 2018 17:37

Compte tenu de la complexité de ton dossier, je pense que "le bricolage" ne serait pas l'idéal. Mieux vaudrait passer par un pro qui fera une étude sérieuse et détaillée.
Compte tenu de tes surfaces de toitures, je te conseillerais plutôt de contacter l'APEPHA... il y a déjà des centres équestres comme adhérents...

Regismu
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 24963
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Projet d'autoconsommation Loire Atlantique

Messagepar Regismu » 26 janv. 2018 23:02

il faut aussi bien voir que l'autoconsommation c'est évolutif donc on peut très bien tout faire en plusieurs étapes

et diversifier les emplacements/ orientations / pentes puisque tous les bâtiments seront bien relies électriquement :sun:


Retourner vers « Procédure en autoconsommation/vente au surplus »