Installation hybride puis autonome



Vous pensez être victime d'une arnaque au photovoltaïque ?
http://victime-photovoltaique.fr/


Jakebrowning141
Messages : 22
Enregistré le : 19 mars 2019 09:17
Departement/Region : 29
Professionnel PV : Non

Installation hybride puis autonome

Messagepar Jakebrowning141 » 19 mars 2019 10:24

Bonjour,

Je suis équipé de 3600W de panneaux solaire (12* 300W en 38.8V et 9.88A) en autoconsommation via des micro-onduleurs APS YC600. Ça m'a déjà permis de réduire de près de 15% ma consommation électrique mais je voudrais encore gagner en autonomie. En effet, sans courant EDF pas de solaire et sans batterie pas d'autoconsommation la nuit.

La maison consomme 3200kWh par an soit une moyenne de 9kWh par jour. Le gros poste de dépense énergétique est la table de cuisson à induction. Le compteur est un Linky 6kVA.

Pour être le plus autonome possible, je pensais prendre un bon stockage en partant sur des batteries Lithium Pylontech de 10kWh (4 unités de 2.4kWh ou 3 unités de 3.4kWh). Elles ont à mon sens un excellent rapport cycles/prix.

Je n'ai pas besoin de réinjecter mon surplus puisque je ne revends rien à EDF.
Je souhaite conserver mon tableau électrique sans le modifier et pouvoir à terme couper le cordon EDF pour être totalement autonome. Pour l'heure, je souhaite pouvoir utiliser le réseau EDF en cas de forte demande ou en cas d'absence de soleil (je suis en Bretagne nord) et de batteries vides.

De votre expérience, que me recommanderiez-vous comme onduleur et comme montage ? J'ai repéré le PIP 5048 MG qui semble répondre à mes besoins, mais je n'en suis pas certain.
Vaut-il mieux un onduleur qui fasse MPPT ou bien séparer les différents éléments en prenant un MPPT d'un côté (Victron 150/70) et un onduleur de l'autre ?

En vous remerciant par avance de votre temps.
Bonne journée.

Jakebrowning141
Messages : 22
Enregistré le : 19 mars 2019 09:17
Departement/Region : 29
Professionnel PV : Non

Re: Installation hybride puis autonome

Messagepar Jakebrowning141 » 19 mars 2019 15:41

Voici ma liste d'équipements électriques:

- Ballon d'eau chaude avec pompe à chaleur : 2100W
- Lave linge : 1.3kWh par lavage (Utilisé une fois par semaine)
- Lave vaisselle : 800W (Utilisé une fois tous les 3 jours)
- Combiné frigo-congélateur : 314 kWh annuels soit 860W
- Poêle à granulés : 1300W à l'allumage, 200W en fonctionnement
- Table de cuisson à induction : 4000W au plus
- Un four électrique : 2500W (Rarement utilisé en même temps que l'induction, sinon induction sur le plus petit feu à 1300W)
- Box internet + TV : 30W
- TV LED 50" : 80W
- 2 ordinateurs portables : 200W par ordinateur au plus, la majorité du temps sur batterie
- Ampoules LED dans toute la maison
- Chargeur vélo électrique : 400W (Rechargé tous les jours)
- Un micro-onde : 1200W
- Une VMC

Normalement tout y est.

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 5343
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Installation hybride puis autonome

Messagepar ericg » 19 mars 2019 16:07

Je trouve une certaine incoherence entre ça:
Jakebrowning141 a écrit :Bonjour,

Je suis équipé de 3600W de panneaux solaire (12* 300W en 38.8V et 9.88A) en autoconsommation via des micro-onduleurs APS YC600. Ça m'a déjà permis de réduire de près de 15% ma consommation électrique

et çà:
La maison consomme 3200kWh par an soit une moyenne de 9kWh par jour.
...

Je n'ai pas besoin de réinjecter mon surplus puisque je ne revends rien à EDF.

Si votre autoconsommation ne represente que 15% de vos 3200 kWh annuels, soit environ 480 kWh, ou passent les autres kWh produit? Un 3,6 kWc doit produire au bas mot 3600 kWh annuels... C'est donc bien que vous injectez aujourd'hui?

D'autre part, pour être autonome, il ne suffit pas de mettre en rapport la production et la consommation annuelles.
Pour celà, il faut mettre calculer le productible nécessaire pour assurer la consommation la plus dimensionnante: en général en hiver avec le moins d'ensoleillement...
Celà va conduire inevitablement à une surcapacité de production pour l'été.

Si le but est de maximiser l'autoconsommation, le moins cher est d'éviter les batteries et de lisser la consommation quotidienne. Il doit y avoir moyen de monter bien au dessus de 15% d'effacement de la conso actuelle...

Si vous voulez vraiment autoconsommer un maximum, une capacité batterie pour la nuit et un abonnement 3 kVA mini pour jouer le role de groupe electrogène en cas de besoin...
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

Jakebrowning141
Messages : 22
Enregistré le : 19 mars 2019 09:17
Departement/Region : 29
Professionnel PV : Non

Re: Installation hybride puis autonome

Messagepar Jakebrowning141 » 19 mars 2019 16:10

Merci de votre réponse.
Le trop plein est effectivement réinjecté sur le réseau mais ne génère pas de rentrée d'argent.

En hiver les panneaux produisent en moyenne 4.5kWh au quotidien contre près de 16kWh en été.
Le but est bien de devenir autonome à terme, d'où les batteries. L'économie serait un plus, mais ça n'est pas la priorité.

gregoo31
Messages : 178
Enregistré le : 23 sept. 2018 11:02
BDPV : gregoo31
Departement/Region : 09
Professionnel PV : non

Re: Installation hybride puis autonome

Messagepar gregoo31 » 19 mars 2019 16:36

Ton installation est en effet surdimensionnée pour de l'autoconsommation "directe". Il me semble en effet qu'il faudrait ajouter des batteries pour "récupérer" ta production qui est bien au dessus de ton bruit de fond, pour pouvoir l'utiliser en différée lors de ta présence dans la maison.
Tu as raison, mais elle sera peut être sous dimensionnée pour un parc de batteries...
Un spécialiste risque de passer par là ce soir !

Jakebrowning141
Messages : 22
Enregistré le : 19 mars 2019 09:17
Departement/Region : 29
Professionnel PV : Non

Re: Installation hybride puis autonome

Messagepar Jakebrowning141 » 19 mars 2019 16:54

Merci à vous. J'attends donc le spécialiste :-)

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 5343
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Installation hybride puis autonome

Messagepar ericg » 19 mars 2019 17:16

Déjà, en virant le four electrique et la plaque à induction, on limite les gros consommateurs. Vive le gaz!
Ensuite, il faut rajouter les temps d'utilisation des appareils sur un cycle quotidien pour quantifier la consommation
En prenant un cas optimiste où la conso est lissée sur l'année, soit 9 kWh quotidien.
Pour être suffisant en hiver, il faut doubler la puissance crête (sur la base de votre moyenne), sans compter les jours sans soleil...A affiner avec des outils pour calculer le productible plus finement...
Donc en été, vous aurez une capacité de production de 32 kWh, pour n'en consommer que 9!

Si l'on part sur 3 jours d'autonomie, il va donc falloir environ 30 kWh de batteries, et le productible pour les recharger...

Un spécialiste du site isolé vous affinera le calcul...

Je reviens à votre installation actuelle: avez vous déclaré à ENEDIS l'injection dans le reseau (même gratuite)?
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*


Retourner vers « Materiel spécifique site isolé (batteries, chargeurs, convertisseurs) »