Projet autoconsommation raccordé à Madagascar



EricS
Messages : 212
Enregistré le : 22 janv. 2018 09:49
Departement/Region : MG
Professionnel PV : Non

Projet autoconsommation raccordé à Madagascar

Messagepar EricS » 23 janv. 2018 11:11

Comme je l'ai indiqué dans ma présentation, belle-maman vit à Madagascar, dans la ville de Mahajanga. Sa maison individuelle est branchée sur le réseau électrique de la ville. 5 pièces + terrasse couverte. Entre les enfants et les petits-enfants, une dizaine de personnes à la maison.
Il y a deux problèmes:
  • la fourniture d'électricité est aléatoire avec souvent des coupures. De base une heure de coupure par ci par là, certains jours, jusqu'à plusieurs heures par jour dans les mauvaises périodes ou très rarement plusieurs jours suite à défaillance technique ou tempête/cyclone.
  • la facture est élevée, ramenée au niveau de vie locale.
Je me suis dit qu'il y avait peut-être quelque chose à faire avec le solaire pour essayer d'améliorer ces deux points, sachant que la ville est ensoleillée.

J'ai étudié la consommation de la maison. D'après les factures et les relevés faits sur le compteur pendant quelques jours, on est autour de 175 W de puissance moyenne consommée. Les postes de consommation:
  • frigo : 700 W crête au démarrage du moteur, 160 W en fonctionnement, 60 W en moyenne sur 24 h.
  • TV : 60 W. Elle était beaucoup allumée quand je suis passé mais c'était exceptionnel, à cause d'un tonton squattant à la maison. Il est reparti depuis ;) . On va dire 40 W en moyenne sur la journée à cette période.
  • Le reste??? 75 W en moyenne !!! Je n'ai trouvé que les ampoules, qui sont des fluo-compactes et qui ne sont allumées qu'en soirée. Néanmoins, elles sont annoncées à 40 W et vu le nombre de pièces, ça peut expliquer en partie cette consommation. En plus, elles n'éclairent rien du tout.
Première étape, je vais acheter des ampoules à LED. Néanmoins, en prévision de développements futurs, on va partir sur un scénario à 200 W en moyenne et une charge importante en soirée. J'ai aussi mesuré les tensions à la prise et vu qu'elles oscillaient dans la journée entre 195 V et 210 V avec des variations de plusieurs volts en quelques minutes.

Par rapport à ces constats et les deux problèmes initiaux, vous me conseilleriez quoi comme solution?

Je suis allé voir un installateur solaire en ville. Ça pousse comme les champignons après la pluie dans Mahajanga. Ils proposent surtout du solaire pour sites isolés. Néanmoins, il m'a dit, le problème, ce sont les batteries. Ça fait minimum 40% du prix de l'installation et elles vieillissent vite à cause de la chaleur. On dépasse les +30°C à l'ombre tous les jours en saison fraîche, jusqu'à +36/+37°C en saison chaude. Il m'a aussi demandé si je ne voulais pas juste un inverseur avec batteries de secours sans panneau solaire.

J'ai discuté avec un français installé dans la capitale et qui gère un centre d'appel. Il a juste un ensemble batterie/onduleur (et groupe électrogène) pour assurer la continuité de service. Son problème, ce sont les batteries. Il est sur du Pb liquide ouvert. Quand tu les achètes, tu ne sais pas depuis combien de temps elles trainent. Et elles vieillissent vite. Ça va beaucoup mieux depuis qu'il a ramené de France un régulateur Victron dans son sac à dos.

Enfin, je suis allé voir un installateur en France qui fait plutôt dans l'isolé et le nomade (camping-car). Pareil, il m'a dit que les batteries et la chaleur ne faisait pas bon ménage. Il faut vraiment prévoir de la ventilation qui va éventuellement chercher la fraîcheur dans le sol. Il met aussi en avant les produits Victron.

Premier constat: vu le prix de l'électronique Victron, je vais peut-être baisser la facture d'électricité de belle-maman mais le retour sur investissement est pratiquement pas possible (genre 30 ans). D'un autre côté, on peut considérer que l'électronique est le prix à payer pour la fiabilisation et qu'il ne faut prendre en compte que le coût marginal des panneaux solaires pour le calcul du retour sur investissement.

Second constat: les batteries étant un problème, il faut limiter leur utilisation.

À partir de ça, je pars sur deux scénarios:
  • J'ai le minimum de panneaux solaires pour fournir l'électricité au meilleur de la journée, par temps dégagé, autour de 100 W. Je ne stocke rien. J'ai des batteries uniquement en secours.
  • J'ai des panneaux pour être autonome en électricité les bons jours de l'année, le reste du temps, je prends le complément sur le réseau. Les batteries doivent me permettre de stocker la production de la journée (4,8 kW.h) et un peu de marge en secours.

Dans tous les cas, j'ai une gestion avec coupure de la TV dès que je n'ai plus de réseau. Quand les batteries baissent bien, je coupe le frigo pour ne garder que l'éclairage.

Vous pensez quoi de tout ça?

Avatar du membre
Avel Heol
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 2193
Enregistré le : 10 mai 2009 01:00
Departement/Region : 22
Professionnel PV : vente installation
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Projet autoconsommation raccordé à Madagascar

Messagepar Avel Heol » 23 janv. 2018 12:22

Bonjour,

Mon frangin a travaillé à Solarmad qui est sur Mahajanga et à Mada on voit bien qu'il y a comme vous dites soit le tout isolé ou l'autoconsommation , cette dernière solution semble souvent retenue par les installations de fortes puissances. En gros il y a autoconsommation en étant connecté au réseau ( le réseau fait l'appoint ), l'injection n'est pas possible car les onduleurs sont bridés en cas de non consommation et en cas de coupure réseau c'est le groupe qui démarre.
Pour ma part ça me semble la bonne option pour éviter les batteries et ça permet aussi de limiter la puissance solaire à installer. Faudrait en discuter plus largement localement avec un installateur comme celui cité ci dessus, ils ont une certaine expertise et seront vous dire si cette solution peut se proposer sur une petite installation.

Sinon mon frangin est aujourd'hui sur Diego Suarez mais je ne sais plus le nom de la boite.
AVEL HEOL, spécialiste équipements solaires
Professionnel des installations autonomes ou en autoconsommation photovoltaïque, étude, installation, vente en ligne

EricS
Messages : 212
Enregistré le : 22 janv. 2018 09:49
Departement/Region : MG
Professionnel PV : Non

Re: Projet autoconsommation raccordé à Madagascar

Messagepar EricS » 24 janv. 2018 16:01

Il va falloir que je trouve où est SolarMad dans Mahajanga. Leur site web ne paraît pas très actif (daté de 2013).

Disons que l'option avec un groupe me paraît pas super cool à cause du bruit et de la fiabilité, sans parler que c'est surdimensionné pour 200-300 W de consommation. Par contre, niveau investissement, c'est compétitif.

Mais je vais détailler mes projets pour mieux voir les options ;) .

Les consommations données au début sont pour la maison actuelle de belle-maman mais nous avons en projet de construire une nouvelle maison avec le rez-de-chaussée pour belle-maman en occupation permanente et le premier étage pour nous quand on est de passage, quelques mois par an au début, une bonne partie de l'année dans une quinzaine d'années. Donc, déjà, on peut adapter les plans de la maison pour limiter la consommation énergétique et profiter du soleil (et aussi du vent pour se rafraîchir).
Dans les idées:
  • Chauffe-eau solaire
  • Local technique ventilé pour les batteries et la régulation électrique
  • Séparation des réseaux électriques depuis le local: puissance (éventuellement four électrique), frigo, éclairage, autres prises. C'est évident en France, ça l'est moins à Madagascar.
  • Prévoir un réseau 12V? pour l'éclairage?
  • Forme et orientation du toit (même si on a peu de marge pour l'orientation de la maison, vue la forme du terrain).

À partir de ça, je peux imaginer plusieurs scénarios et/ou faire le projet par étapes. Néanmoins, comme je voudrais acquérir de l'expérience pour, peut-être, me lancer localement dans le business, je voudrais assez rapidement avoir un peu de solaire pour voir comment ça se passe sur le long terme.

  • Moins de 100 Wc de panneau en autoconsommation, pas de batterie, un groupe en secours.
  • Pareil qu'avant avec une petite batterie pour lisser la consommation du frigo, les ampoule en secouru en cas de coupure, le temps de démarrer le groupe.
  • 200 Wc de panneau, histoire d'être autonome au meilleur de la journée. On garde le reste.
  • On monte progressivement à 1000 Wc pour être autosuffisant les bons jours, les batteries augmentent aussi, le frigo passe aussi en secouru et on jette le groupe... ou pas (en cas de cyclone par exemple).

La question est: qu'est-ce qu'il faut comme électronique pour ces différents cas et qu'est-ce qu'on peut recycler d'une étape sur l'autre? Une électronique qui me permet d'enregistrer les performances des panneaux et de la batterie?

EricS
Messages : 212
Enregistré le : 22 janv. 2018 09:49
Departement/Region : MG
Professionnel PV : Non

Re: Projet autoconsommation raccordé à Madagascar

Messagepar EricS » 14 sept. 2018 00:27

J'avance doucement sur mon projet à Madagascar.

Pour l'actuelle maison de belle-maman, j'ai investi dans des ampoules à LED, des 5 et 6 W de chez Ikea. J'ai remplacé les fluo-compactes qui s'échelonnaient de 12 à 40 W et même une incandescence de 60 W. Ça éclaire mieux :lol: . J'espère que les LED vont bien tenir dans le temps, avec la température. Ça va être un bon test. Pour la consommation, sur 10 jours, on est à 2,65 kW.h/j, soit une moyenne de 110 W mais avec moins de TV que l'an dernier.

Pour la future maison, je suis allé voir Solarmad. On est retombé sur les questions et remarques habituelles :? :
- consommation actuelle : la maison n'étant pas encore en service, on ne sait pas.
- commencer petit et faire plus gros plus tard, c'est risquer de payer plus cher que de commencer directement gros (mais, dans mon idée, ça serait d'upgrader au bout de 10 à 15 ans quand le premier jeu de batteries est mort et si le prix du stockage a baissé).
Ma conclusion, c'est qu'il faut finir la maison, l'utiliser au moins un an et travailler ensuite sur les consommations constatées.

Concernant l'autoconsommation uniquement pour absorber le bruit de fond de jour, je n'ai pas vraiment senti de compétence. L'ingénieure m'a juste fourni un coût typique du kW.h/j pour un système complètement autonome.


Retourner vers « Materiel spécifique site isolé (batteries, chargeurs, convertisseurs) »