quelques idées nouvelles

Section réservée pour les groupes de discussions mis en place par l'association GPPEP.
Vous pouvez répondre dans cette section aux sujets existants, mais pas en créer de nouveaux.

Modérateurs : GPPEP - Fondateurs, GPPEP - Modérateurs



Melodie
Membre GPPEP actif
Membre GPPEP actif
Messages : 504
Enregistré le : 05 févr. 2009 01:00
Localisation : 69

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar Melodie » 27 mars 2012 14:05

petitelumiere a écrit :EN REPONSE A IR83 :

Merci pour ce grand message d'explication,

J'irais même plus loin en disant que l'intégration "à la Française" avec sa bonification excessive a été une mesure de sabotage du photovoltaïque, dont

......
Et cette mesure de sabotage, créée par le Gouvernement, a donné le prétexte au même Gouvernement, pour le Moratoire et ses conséquences que nous savons.



Pour information, et peu importes les conséquences de la choix initial, l'intégration à la français est partie d'une bonne volonté, qui n'est pas issu de l'état à proprement parler. e qu'en a fait l'état, par contre, est toute une autre histoire.

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3744
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar lr83 » 27 mars 2012 16:51

Melodie a écrit : ... l'intégration à la français est partie d'une bonne volonté, qui n'est pas issu de l'état à proprement parler. ...

Heu, bonne volonté :!: Le jour même ou les tarifs ont été annoncé, on savait déjà que cela allait foirer et c'était pas nécessaire de sortir d'une grande école pour le comprendre :!: :!:
C'était complètement irréfléchi, y avait aucune filière en place pour répondre correctement à ce "critère d'intégration". C'est comme mettre la charrue avant les bœufs, mais en pire :evil:

crolles
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4973
Enregistré le : 03 mars 2008 01:00
BDPV : crolles
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Ancien BE - Retraité
Localisation : 38/Isère

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar crolles » 27 mars 2012 17:04

Toutes les "bonnes volontés" ne demandent qu'à être détournées par une autorité malveillante. Ça se passe TOUJOURS comme celà.
par exemple : si je propose
"Abandon du crédit d’impôt en échange d'un tarif plus correct en surimposition" l'autorité malveillante va retenir "abandon du crédit d’impôt point à la ligne".
En négociation il faut d'emblée EXIGER "l'obtention d'un tarif correct pour le superposé" et quand ça coince - car ça coincera, accorder en contrepartie l'abandon du CI.
Si on part avec un compromis raisonnable bien rationnel et tout et tout, l'autorité malveillante ne retiendra que nos concessions sans rien apporter en échange.
Regardez quand le GPPEP est allé présenter "la possibilité de faire jusqu'à 9kWc" pour les particuliers, on a gagné juste un tarif d'achat moins favorable pour les installations au delà de 9kWc; TVA et imposition n'ont pas bougé d'un trait. Perte sur toute la ligne.
Donc pour résumer : proposez les améliorations et laissez les venir sur les "compensations".
Cdlt
:sun:
A présent bénévole pour les Centrales Villageoises du Grésivaudan Grési21 : viewtopic.php?f=76&t=12910&start=20 et https://gresi21centralesvillageoises.com/
Sur BDPV depuis Fev 2008 http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=crolles

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3744
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar lr83 » 27 mars 2012 17:49

Ok, pas de problème :
- J'EXIGE un système de Financement : compte solaire
- J'EXIGE un tarif unique, contrat sur 20 ans : plus de distinction intégré ou autre. On peut démarrer sur du 20cts et supprimer 1cts chaque année jusqu'à égalité réseau.
- J'EXIGE une vente au surplus : un seul compteur. Incitation MDE, nombre d'heures limité à 1000 (par exemple), juste pour éviter les abus. Devrait également équilibrer le nord et le sud.
- J'EXIGE un CI ou PRIME uniquement pour les réfections totales de la toiture ou neuf avec mise en place d'une isolation (et PV intégré)
- J'EXIGE aucune limite de puissance
- J'EXIGE une TVA 7% pour les installations <= 3kWc, 19,6 uniquement sur les kWc supplémentaire
C'est bon maintenant :?: :lol:

crolles
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4973
Enregistré le : 03 mars 2008 01:00
BDPV : crolles
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Ancien BE - Retraité
Localisation : 38/Isère

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar crolles » 27 mars 2012 18:12

Oui, c'est mieux.
Lionel Président :D
:sun:
A présent bénévole pour les Centrales Villageoises du Grésivaudan Grési21 : viewtopic.php?f=76&t=12910&start=20 et https://gresi21centralesvillageoises.com/
Sur BDPV depuis Fev 2008 http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=crolles

Avatar du membre
mirage40
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 2405
Enregistré le : 25 août 2008 01:00
Localisation : 40

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar mirage40 » 27 mars 2012 18:45

crolles a écrit :Toutes les "bonnes volontés" ne demandent qu'à être détournées par une autorité malveillante. Ça se passe TOUJOURS comme celà.
par exemple : si je propose
"Abandon du crédit d’impôt en échange d'un tarif plus correct en surimposition" l'autorité malveillante va retenir "abandon du crédit d’impôt point à la ligne".
En négociation il faut d'emblée EXIGER "l'obtention d'un tarif correct pour le superposé" et quand ça coince - car ça coincera, accorder en contrepartie l'abandon du CI.
Si on part avec un compromis raisonnable bien rationnel et tout et tout, l'autorité malveillante ne retiendra que nos concessions sans rien apporter en échange.
Regardez quand le GPPEP est allé présenter "la possibilité de faire jusqu'à 9kWc" pour les particuliers, on a gagné juste un tarif d'achat moins favorable pour les installations au delà de 9kWc; TVA et imposition n'ont pas bougé d'un trait. Perte sur toute la ligne.
Donc pour résumer : proposez les améliorations et laissez les venir sur les "compensations".
Cdlt
:sun:


Ce n'est pas une négociation mais l'affichage de propositions. Nous ne sommes pas dans les ''institutionnels'' c'est pour cela que l'on ne nous demande pas notre avis. Mais nous le donnons quand même car nous avons un avantage indéniable, le nombre et les idées. :)
Je ne suis pas d'accord avec vous sur le fait que nous ayons perdu au moratoire, d'accord nous n'avons pas obtenu la tva réduite et la non imposition totale, mais quid du quota à 100 MWH, quid de la volte face de tout le monde sur l'intégration quid du fait que l'on a écouté les particuliers pour la première fois(même si on ne nous a pas entendu :) ) et j'en passe.

lr83 a écrit :Ok, pas de problème :
- J'EXIGE un système de Financement : compte solaire
- J'EXIGE un tarif unique, contrat sur 20 ans : plus de distinction intégré ou autre. On peut démarrer sur du 20cts et supprimer 1cts chaque année jusqu'à égalité réseau.
- J'EXIGE une vente au surplus : un seul compteur. Incitation MDE, nombre d'heures limité à 1000 (par exemple), juste pour éviter les abus. Devrait également équilibrer le nord et le sud.
- J'EXIGE un CI ou PRIME uniquement pour les réfections totales de la toiture ou neuf avec mise en place d'une isolation (et PV intégré)
- J'EXIGE aucune limite de puissance
- J'EXIGE une TVA 7% pour les installations <= 3kWc, 19,6 uniquement sur les kWc supplémentaire
C'est bon maintenant :?: :lol:


Vos idées, qui se rapprochent de celles de max2, sont excellentes mais elles ont le défaut de leur ingéniosité, elles ne sont pas applicables à court terme, je parle de demain ( ou le mois de mai :) ) rien que pour le compte solaire il faut au moins 2 ans d'étude (dixit mon contact).
Par contre dans un délai de 3/4 ans ( parité réseau) c'est jouable.
Je pense donc à 3 phases
- demain jusqu'à 2015, idées simples et fortes
- 2015/2020 (parité réseau)
- après 2020 pour la RT 2020
Certaines de vos propositions pourraient donc être intéressantes pour la phase 2 et 3

mariro a écrit :Pas mal tout ça....
suppression du CI, baisse du tarif d'achat, baisse des 1500 heures, réduction de la durée du contrat.....
La relance du PV est en bonne voie.


Le jour où vous ferez des propositions constructives au lieu de dénigrer celles des autres, il va neiger sur le forum ;)

Avatar du membre
Birdy
Modérateur
Modérateur
Messages : 3195
Enregistré le : 22 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 62
Professionnel PV : non

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar Birdy » 27 mars 2012 19:41

crolles a écrit :Oui, c'est mieux.
Lionel Président :D
:sun:


Je vote POUR ! J'ai failli écrire le même message à propos de son premier post, mais comme je l'ai déjà comparé à un dieu il n'y a pas si longtemps, j'ai eu peur que ça fasse un peu trop...

:lol: :lol: :lol:
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont en couleur.

8280Wc, orienté ouest, +7350Wc, orienté est, plus de 95000 kWh produits depuis 2009

Mon installation de A à Z -

Avatar du membre
Birdy
Modérateur
Modérateur
Messages : 3195
Enregistré le : 22 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 62
Professionnel PV : non

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar Birdy » 27 mars 2012 20:14

mirage40 a écrit : il va neiger sur le forum ;)


C'est peut-être un peu tôt pour ça ;)

Image
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont en couleur.

8280Wc, orienté ouest, +7350Wc, orienté est, plus de 95000 kWh produits depuis 2009

Mon installation de A à Z -

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 4346
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar mariro » 27 mars 2012 20:30

Et il fait un soleil super en Bretagne... alors faudra attendre effectivement. :lol:

max2
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 654
Enregistré le : 13 nov. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : non
Localisation : 38
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar max2 » 27 mars 2012 21:49

[quote="lr83"]
Intéressant, mais s'arrêter au CI et au ROI n'est pas suffisant. Faut prendre en compte tous les aspects ensembles car ils sont tous liés. Exemple : intégration = surcoût, donc impact sur le ROI et/ou le CI. Idem vente totale/surplus.
Pour l'option 2 ça ne se voit pas mais j'ai enlevé 1000 euros

Ensuite, et j'en démords pas, tu ne proposes rien sur la manière de financer l'installation.
Je ne propose rien parceque tu l'as déjà proposé = compte solaire ;)
Dans le cadre de la vente totale aucun problème
Il n'en reste pas moins que pour le financement d'un contrat en vente au surplus, le moment, écolo bobo :D où il sera plus intéressant de consommer sa production,il faudra que le non achat d'électricité à l'opérateur puisse être pris en compte par ce compte solaire,mais comment?

Pour le neuf et pour les projets serrés, le pv permet d'accéder plus facilement aux objectifs rt 2012 et l'autofiancement des tuiles du pent de toît correctement orienté, je ne sais pas trop comment formuler une proposition par rapport à ça.

Or, c'est la clef de voute de l'édifice. Si on dispose d'un financement efficace (compte solaire), on peut se passer de CI et avoir un tarif d'achat faible : c'est bon pour la collectivité, c'est bon pour le producteur et même pour les banques !. Donc en 6 points :
- Financement : compte solaire
- tarif unique, contrat sur 20 ans : plus de distinction intégré ou autre. On peut démarrer sur du 20cts et supprimer 1cts chaque année jusqu'à égalité réseau.
J'utilise le CI , sans doute parcequ'on n'est pas dans le même espace temps, il permet de se rapprocher du projet vente au surplus plus rapidement,surtout qu'à 2000 euros le kWc, il me semble que t'y vas pas par le dos de la cuillère..

- vente au surplus : un seul compteur. Incitation MDE, nombre d'heures limité à 1000 (par exemple), juste pour éviter les abus. Devrait également équilibrer le nord et le sud.
Ok
- CI ou PRIME uniquement pour les réfections totales de la toiture ou neuf avec mise en place d'une isolation (et PV intégré)
- aucune limite de puissance
- TVA 7% pour les installations <= 3kWc, 19,6 uniquement sur les kWc supplémentaire
Pourquoi ne pas proposer une TVA verte à 7% sans limite, en particulier pour les ventes en surplus.

Le seul truc qui manque est le compteur bi-directionnel, donc pour le moment on restera sur 2 compteurs :(
ca parait quand même jouable et rapidement avant de changer tous les compteurs,ça serait béta quand même :lol:

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27101
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar Regismu » 27 mars 2012 23:14

il semble bien que les compteurs bi directionnels existent deja ;)
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3744
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar lr83 » 28 mars 2012 18:29

Regismu a écrit :il semble bien que les compteurs bi directionnels existent deja ;)

Oui bien sur, on en trouve chez tous les distributeurs :!:
Voir aussi en Belgique : http://www.ef4.be/fr/photovoltaique/aspects-electriques/comptage-electricite.html

@Birdy, Crolles : surtout pas me mettre président, à coté de moi, le NPA de Poutou, c'est de la gnogniote :lol: :lol:

max2 a écrit :Il n'en reste pas moins que pour le financement d'un contrat en vente au surplus, le moment, écolo bobo :D où il sera plus intéressant de consommer sa production,il faudra que le non achat d'électricité à l'opérateur puisse être pris en compte par ce compte solaire,mais comment?

C'est vrai, je n'y avait pas songé. Disons qu'il suffit de donner un temps limite pour rembourser baser sur le temps que l'on mettrait en vente totale.

max2 a écrit :Pour le neuf et pour les projets serrés, le pv permet d'accéder plus facilement aux objectifs rt 2012 et l'autofiancement des tuiles du pent de toît correctement orienté, je ne sais pas trop comment formuler une proposition par rapport à ça.

:?:

max2 a écrit :- tarif unique, contrat sur 20 ans : plus de distinction intégré ou autre. On peut démarrer sur du 20cts et supprimer 1cts chaque année jusqu'à égalité réseau.
J'utilise le CI , sans doute parcequ'on n'est pas dans le même espace temps, il permet de se rapprocher du projet vente au surplus plus rapidement,surtout qu'à 2000 euros le kWc, il me semble que t'y vas pas par le dos de la cuillère..

Dans le cadre d'une installation en superposé, vente au surplus, sans difficulté particulière, les 2000€/kWc sont tout à fait atteignable. Disons 2500€/kWc si il y a des complications.

max2 a écrit :- TVA 7% pour les installations <= 3kWc, 19,6 uniquement sur les kWc supplémentaire
Pourquoi ne pas proposer une TVA verte à 7% sans limite, en particulier pour les ventes en surplus.

Ah ça, je suis totalement pour, j'y ai pensé mais je me suis retenu :lol:

crolles
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4973
Enregistré le : 03 mars 2008 01:00
BDPV : crolles
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Ancien BE - Retraité
Localisation : 38/Isère

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar crolles » 28 mars 2012 18:44

@Birdy, Crolles : surtout pas me mettre président, à coté de moi, le NPA de Poutou, c'est de la gnogniote :lol: :lol:

Mais si, tu prendrais Mimix comme premier ministre et hop
:lol:
A présent bénévole pour les Centrales Villageoises du Grésivaudan Grési21 : viewtopic.php?f=76&t=12910&start=20 et https://gresi21centralesvillageoises.com/
Sur BDPV depuis Fev 2008 http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=crolles

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3744
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar lr83 » 28 mars 2012 18:57

Ah oui, dans ce cas, pourquoi pas :!:
Tu veux quel ministère :?: :lol: :lol:

max2
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 654
Enregistré le : 13 nov. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : non
Localisation : 38
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar max2 » 28 mars 2012 21:58

mirage40 a écrit :La filière a subit un tel coup d'arrêt, à cause de ce que vous savez, que le seul moyen de la relancer ce sont des actions fortes simples et malheureusement financières (même si nous ne devons pas retomber dans les mêmes travers que la bulle spéculatives).
Ensuite (disons 2/3 ans), et nous devons commencer a l'étudier maintenant, il sera temps d'appliquer certaines de vos propositions.
[/quote]

N'étant pas aussi récolutionnaire qu'Ir83 ;)

Je vous propose une période de transition,sur la base des idées entendues et celles du GPPEP.
Le but étant de se rappocher le plus rapidement possible de contrat en vente au surplus sollicitant de loin le moins d'argent public et une adaptation plus rapide à sa production.

Une transition allant de 2013 à 2020 passant par la coexistence de deux contrats possibles, au choix des futurs producteurs,pour passer de contrats en vente totale majoritaire à des contrats au surplus majoritaire, en douceur.

Je me permets d'insister que dans le but d'avoir une parité réseau/vente, je pense qu'il vaudrait mieux négocié sur la durée du contrat et non sur le CI.

2 préalables indispensables :
TVA verte à 7% sans plafond pour les résidences principales dans l'ancien comme dans le neuf
fin de la réglementation sur l'intégration

1/ Contrat Vente totale
tarif 11 cts + X de tarif bonifié permettant un ROI à 8 ans avec un plafonnement du tarif bonifié à 1000 kWh/kWc chiffre rond permettant de financer des projets dans le nord comme dans le sud. Permettant aussi un recrutement plus large en termes d'orientations et d'inclinaisons pour les régions qui dépassent ce plafond.
les kWh en surplus payés à 11 cts
Une durée limitée à 15 ans.
Prise en charge du raccordement sur la base d'un raccordement pour une vente au surplus.
CI 12,5 % ,CI majoré,uniquement pour les réfections totales de la toiture ou neuf avec mise en place d'une isolation (et PV intégré)


2/ Contrat vente au surplus type Ir83
tarif Y (environ 20 cts) permettant un ROI à 8 ans sur une base 1400 kWh/kWc
Pas de plafonnement du nombre de kWh/kWc pour le moment
Une durée du contrat à 20 ans comme il s'agit sur ce contrat d'un pari sur l'avenir.
pas de limite de puissance
Prise en charge compléte du raccordement et compteur unique (plus de location en sus)
doublement du CI

Pour les 2 contrats fin de la pseudo revalorisation du tarif, environ 20 % du tarif, étant la source d'incompréhensions, c'est une façon aussi de se rapprocher plus rapidement de la parité avec le réseau.
Financement par la mise en place d'un compte solaire avec la possiblité d'un PTZ sous conditions
Pour les constructions neuves la possibilité d'intégrer un prêt pv à un prêt immobilier sans qu'il ne rentre dans le taux d'endettement immobilier.

Fiscalisation après 8 ans, les intérêts d'un éventuel prêt pouvant être déduit en une seule fois lors de la 9 ième année.

Anticipation du changement de compteur gratuite.
Les compteurs intelligents devront obligatoirement être bidirectionnel dans tous les cas: pour les nouveaux producteurs quelques soient leur contrats, pour les constructions neuves comme pour tout remplacement .

Enfin,je n'ai pas pu m'en empêcher :D , je vous propose une éventuelle majoration du tarif bonifié de 10% ,comme du tarif pour la vente au surplus, pour du matériel ou des projets présentant un intérêt écologique Ex :fabrication des wafer ou assemblage à partir d'un mix d'énergie renouvelable ou peu émetteur de CO2 :lol: (évidemment compliqué à mettre en place) ou des modules facilitant leur recyclage ultérieur.

max2
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 654
Enregistré le : 13 nov. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : non
Localisation : 38
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar max2 » 15 juil. 2012 09:15

Plan C :lol: ,

Vente au surplus incitative.
Pour donner un sens à la proposition,je reprends les propositions du GPPEP et certaines idées d'Ir83

Le concept acheté qu'une partie de la production afin d'avoir un réel intérêt à s'adapter à sa production.
Durée du contrat 10 ans

Plafond à 800 kWh/kWc/an, l'hypothése de départ à confirmer c'est que sans effort d'adaptation (machine à laver, lave vaisselle, sêche linge, recharge batterrie... on est aux environs de 10 à 15% de conso de sa production, alors qu'avec un peu de programmation on doit pouvoir dépasser les 20 à 25 %.

Ce plafond pourrait être régionalisé 800 dans le nord, 1000 dans les régions les plus ensoleillées.



Les conditions préalables :

Baisse du coût de départ pour le producteur, baisse des risques et simplifications

-fin de la réglementation sur l'intégration au bati
-raccordement pris en charge par la collectivité
-compteur unique bidirectionnel
-abonnement unique consommation et production
-possibilité d'utiliser les annexes

Facilitation de l'investissement :

_ compte vert, prêt intéressant vs obligation de destiner le gain de la vente au remboursement du prêt
_ paiement par virement tous les 6 mois
_ raccordement prioritaire

Pour la collectivité

_ fin du crédit d'impôt contre raccordement gratuit en vente au surplus, il s'agit finalement d'anticiper le changement de compteur et un problème organisationnel pour le raccordement prioritaire.
_ baisse du tarif d'achat de 25%, 27 cts
_ durée du contrat plafonné à 10 ans
_ baisse du nombre de kWh acheté par installation
_ suppression de la pseudo revalorisation du tarif qui ne sert qu'à faire des calculs foireux de rentabilté sur 20 ans.
_ des producteurs qui auraient intérêt à déplacer leur consommation à leur heures de production avec un délestage actif lors des pics de conso les soirs d'hiver.

Pour le particulier

_ risque financier beaucoup plus faible,
_ facilitation du financement et
_ possibilité d'avoir des kWh gratuit pour sa consommation personnelle.

Pour les professionnels

_ un potentiel client plus important, plus de localisations intéressantes, plus d'orientations intéressantes, plus de support pour ceux qui ne veulent pas toucher à leur habitation principale, un financement faciliter de petites installations

Un exemple dans le nord 1000 kWh/kWc/an (en surimposé)de productible, ça ne change pas grand chose à aujourd'hui, sauf des frais de raccordement inférieurs.

Par contre à partir de 1000 kWh/kWc/an le producteur aurait intérêt à s'adapter à sa production.

Un exemple: Un abri de jardin 3 kWc à 6000 euros avec un toit plat est ouest
1100 de productible (en surimposé).

800 * ,27 * 3= 648 euros pas de frais de location de compteur un prêt à un taux réduit avec un repport de 6 mois, pas d'argent à sortir et une install payée au bout de 10 ans avec les intérêts.

Et un surplus pour sa consommation personnelle (on parle bien ici de PV :lol: ) de 900 kWh/ an, le bénéfice se ferait sur les kWh non vendus.
Rien n'empêche de vendre s'il y a des restes à un opérateur.

Le particulier a une marge confortable dans la plupart des cas pour son remboursement de prêt, pas de mauvaises surprises avec la location du compteur et avec la revalorisation modeste.

On commence la transition vers des projets non subventionnés et un budget de départ qui se rapproche des récupérateurs d'eau de pluie dont le succés est bien plus important avec un retour sur investissement aléatoire.

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3744
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar lr83 » 15 juil. 2012 11:45

Super Max :lol:
Mais en fait, je crois qu'on fait fausse route, moi le premier, en voulant améliorer le PV avec des propositions plus ingénieuses les unes que les autres. On parle, on parle, on dépense beaucoup d'énergie et au final il ne se passe et ne se passera rien. En fait, la situation empire à chaque fois. Le gouvernement, quel qu'il soit, ne laissera jamais aux petits artisans ou aux citoyens l'accès à l'énergie : c'est chasse gardée de quelques grosses sociétés qui savent graisser les bonnes pattes.
En fait, faut passer directement au plan Z : faire des installations par et pour le citoyen. Ne plus compter sur un quelconque tarif d'achat, des aides ou autres. Faire les installations avec le matériel le moins cher possible, le plus simplement possible et faire de petites installations en visant un minimum de surplus sur le réseau. Avec simplement une association (en fait simplement un moyen, une entité permettant de rassembler) dont le seul but serait de faire connaitre le principe et de réunir les personnes intéressées afin de pouvoir faire des achats de masse, on pourrait faire des installations avec des retours sur investissements d'une dizaine d'année. En plus, vu que ce serait de petite installation à moins de 3000€, le financement serait assez facile pour tout le monde.
Car finalement, ce qui compte, c'est la dissémination du PV partout au plus près du citoyen. Ainsi, on se fiche de ce que fait le gouvernement et petit à petit, il y aura des centaines de kWc installés au plus près de la consommation. C'est simple, c'est rapide, c'est sans contrainte et on peut pratiquement toujours trouver un emplacement pour quelques panneaux.
Rassurez-vous brave gens, ce ne sera pas un manque à gagner pour EDF car devant cette situation, il y a fort à parier qu'ils en prendront prétexte pour augmenter l'abonnement. Il sera alors temps de passer à l'autonomie totale :D
A noter que le principe de ne plus vendre son courant fonctionne également pour pas mal d'entreprise comme par exemple les supermarchés.

max2
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 654
Enregistré le : 13 nov. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : non
Localisation : 38
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar max2 » 15 juil. 2012 12:47

J'avoue ne pas partager ton pessimisime :D, si ce gouvernement ne fait que maintenir les aides actuelles avec une optimisation des dépenses comme nous le proposons, les objectifs pourront être augmentés de manière très significative avec une dissémination des projets plus importante.

Le marché du particulier reste d'intérêt général (il y a pour l'instant toujours un budget pour ça, écologie), indépendance énergétique,création d'emploi local et j'en oublie certainement.

Pourquoi ne pas réfléchir à des propositions pour faciliter des projets MICES dans l'habitat collectif, une copropriété pourrait être le producteur et son MICES collectif venir en déduction de sa conso des espaces communs, en déduction des charges collectives.

Cdt.

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27101
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar Regismu » 15 juil. 2012 14:24

je partage le point de vue de lr83 :sun:

arretons d'engraisser les actionnaires et le comité d'entreprise d'EDF et consort ..et cherchons d'abord la sobriété et surtout "l'autonomie" ..relative ..
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

max2
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 654
Enregistré le : 13 nov. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : non
Localisation : 38
Contact :

Re: quelques idées nouvelles

Messagepar max2 » 15 juil. 2012 15:24

Regismu a écrit :je partage le point de vue de lr83 :sun:

arretons d'engraisser les actionnaires et le comité d'entreprise d'EDF et consort ..et cherchons d'abord la sobriété et surtout "l'autonomie" ..relative ..


J'avoue ne pas comprendre, l'autonomie relative c'est il me semble la vente au surplus et notamment la motivation de ce plan C.

Je vais vendre mon plan C :D :
1 il n'y a plus de calcul de rentabilité sur 20 ans qui à mon avis profitait aux installateurs indélicats.
2 Reprise de l'idée du changement anticipé du compteur intelligent et l'abonnement unique ne me semble pas avantagé du tout EDF
3 Il n'est pour l'instant pas question de supprimer les aides de l'état pour le PV autant les optimisés, notamment vers des installations plus dans l'esprit autonomie, non ?


Retourner vers « GPPEP : Groupes de Discussion »