Propositions

Section réservée pour les groupes de discussions mis en place par l'association GPPEP.
Vous pouvez répondre dans cette section aux sujets existants, mais pas en créer de nouveaux.

Modérateurs : GPPEP - Fondateurs, GPPEP - Modérateurs



Vous pensez être victime d'une arnaque au photovoltaïque ?
http://victime-photovoltaique.fr/


Avatar de l’utilisateur
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3159
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Oui
Localisation : 83
Contact :

Propositions

Messagepar lr83 » 23 déc. 2010 19:17

Mirage40 a écrit :La première réunion de concertation sur le photovoltaïque s’est tenue le 20/12 à Bercy sous la présidence de Mr Charpin.

Pour la première fois tous les acteurs, y compris le GPPEP qui représente les particuliers, étaient réunis autour d’une même table.

Cette première réunion devait établir la chronologie et le détail des réunions de concertation ainsi que de tenter de faire le point sur la « ‘’file d’attente’’. Cinq autres réunions doivent avoir lieu jusqu’au 11 février dont celle du 12 janvier qui portera sur les particuliers ainsi que celle du 11 février sur le projet de rapport aux ministres.

En marge de ces réunions le GPPEP rencontrera Mr Charpin et trink le 07/01/2011 pour leur présenter les propositions du GPPEP sur le photovoltaïque résidentiel.

Cette première réunion à permis de clarifier la ‘’file d’attente’’ enfin des deux files celle de RTE pour les gros projets et celle de ERDF même s’il reste beaucoup de points a éclaircir.

Notamment le pourcentage exact détenus par les gros groupes en général et EDF EN en particulier.

A noter qu’il n’est pas prévu une renégociation du décret.

Elles sont ou les "propositions du groupe de travail du GPPEP" ?
Spécialiste Autoconsommation, autoconstruction et Mini Centrale Electrique Solaire (voir site Internet)
Tout ce qui concerne le PV est regroupé ICI
PVAnalysis et SolarViewer

Avatar de l’utilisateur
mirage40
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 2256
Enregistré le : 25 août 2008 01:00
Localisation : 40

Re: Propositions

Messagepar mirage40 » 24 déc. 2010 08:46

c'est pour très bientôt. :D

Avatar de l’utilisateur
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3159
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Oui
Localisation : 83
Contact :

Re: Propositions

Messagepar lr83 » 24 déc. 2010 10:16

mirage40 a écrit :c'est pour très bientôt. :D

C'est juste pour vérifier que vous n'écrivez pas de bêtise, après c'est trop tard :lol: :lol:
Spécialiste Autoconsommation, autoconstruction et Mini Centrale Electrique Solaire (voir site Internet)
Tout ce qui concerne le PV est regroupé ICI
PVAnalysis et SolarViewer

Avatar de l’utilisateur
mirage40
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 2256
Enregistré le : 25 août 2008 01:00
Localisation : 40

Re: Propositions

Messagepar mirage40 » 10 janv. 2011 18:40

lr83 a écrit :
mirage40 a écrit :c'est pour très bientôt. :D

C'est juste pour vérifier que vous n'écrivez pas de bêtise, après c'est trop tard :lol: :lol:


Vous allez pouvoir vérifier. :)
C'est là viewtopic.php?f=20&t=18818

alaint
Membre GPPEP actif
Membre GPPEP actif
Messages : 340
Enregistré le : 28 nov. 2009 01:00
Departement/Region : 03
Professionnel PV : Non

Re: Propositions

Messagepar alaint » 10 janv. 2011 19:40

Exact!

Maintenant est-ce qu'on va être entendu?
C'est une autre histoire...

Mais c'était indispensable d'y être, et le GPPEP y était: tant mieux!

wait and see...

:)

Avatar de l’utilisateur
mirage40
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 2256
Enregistré le : 25 août 2008 01:00
Localisation : 40

Re: Propositions

Messagepar mirage40 » 10 janv. 2011 20:44

réponse mercredi A/M. :)

Regismu
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 23322
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Propositions

Messagepar Regismu » 10 janv. 2011 21:09

encore du beau travail pour le GPPEP :sun: :sun: :sun: :sun:

ceji
Membre GPPEP actif
Membre GPPEP actif
Messages : 831
Enregistré le : 16 sept. 2008 01:00
Localisation : 38

Re: Propositions

Messagepar ceji » 10 janv. 2011 22:46

Bravo pour ce beau travail.

Si je suis globalement d'accord avec les propositions faites ( http://gppep.org/node/46 ), j'avoue ne pas comprendre la première: "limiter la quantité d’électricité subventionnée, pour une installation, à un volume de kWh produits/kWc posés, puis sur un tarif minimal". Car c'est la situation actuelle où l'on a un volume de 1500h de puissance installées par an au tarif subventionnée puis 5c/kWh.
J'aurais mieux vu un volume annuel ( indépendant de la puissance installée) au tarif subventionné puis un tarif dégressif.
CJ

Avatar de l’utilisateur
Sonne
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 346
Enregistré le : 16 oct. 2008 01:00
Departement/Region : 25
Professionnel PV : non
Localisation : 25
Contact :

Re: Propositions

Messagepar Sonne » 11 janv. 2011 07:26

ceji a écrit : j'avoue ne pas comprendre la première: "limiter la quantité d’électricité subventionnée, pour une installation, à un volume de kWh produits/kWc posés, puis sur un tarif minimal". Car c'est la situation actuelle où l'on a un volume de 1500h de puissance installées par an au tarif subventionnée puis 5c/kWh.

sauf que actuellement peu de producteurs dépassent cette limite de 1500h
Si j'ai bien compris l'idée du GPPEP serait d'avoir une limite moins élevée genre 900-1000kwh/kwc et au dela 5cts, ce qui résoudra le problème de la disparité entre Nord et Sud et permettra aussi d'installer des panneaux sur des toitures est et ouest
ceci dans un but d'avoir une production décentralisée et mieux reparti sur la journée. Les installations au sol parfaitement orienté font le contraire, ils produisent le max en milieu de journée, pour les installations au sol faudra encourager des trackers
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
54,41kwc Solon Blue
http://www.sortirdunucleaire.org/
BDPV

Avatar de l’utilisateur
mirage40
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 2256
Enregistré le : 25 août 2008 01:00
Localisation : 40

Re: Propositions

Messagepar mirage40 » 11 janv. 2011 08:43

Description du principe :
Pour éviter de pénaliser les petites installations du Nord ou celles dont la toiture n'est pas idéalement orientée, et pour limiter le surcoût final pour la collectivité, on pourrait envisager un tarif qui serait fonction de la quantité d’électricité produite, et garantirait le remboursement de son installation au producteur, mais qui ne serait pas « éternel ». Au lieu de subventionner le tarif pour toute la durée du contrat, il pourrait être subventionné pour un certain nombre de MWh/kWc. Ce seuil dépassé, l’électricité serait vendue au prix d’achat de l’électricité minimal (tarif au sol).

les gains cumulés d’une installation de 3 kWc avec comme hypothèse que les 15 premiers MWh /kWc sont achetés à 0.58 € (Soit 45000 kWh pour 3 kWc). Au-delà, ils seront achetés au prix minimal (0,314 tarif au sol au 01/01/2010).

On constate que les disparités Nord-Sud sont limitées et constantes dans le temps. Ainsi, il n’est plus nécessaire d’appliquer de coefficient de modulation pour essayer d’effacer des disparités géographiques.

Avatar de l’utilisateur
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3159
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Oui
Localisation : 83
Contact :

Re: Propositions

Messagepar lr83 » 11 janv. 2011 11:17

Bon voilà enfin les propositions. Dommage qu'on n'est pas pu les lire avant qu'elles ne soient présentées :(

*Plafonner le subventionnement de l’électricité photovoltaïque : Le GPPEP propose de limiter la quantité d’électricité subventionnée, pour une installation, à un volume de kWh produits/kWc posés, puis sur un tarif minimal. Ceci permet de limiter les gains financiers et d’éviter les spéculations, tout en garantissant une visibilité sur le long terme.

En gros, il s'agit de limiter l'intérêt d'installer des modules dans le sud. Je reste très dubitatif sur ce genre de mesure et le principe d'une sortie par le bas du problème n'est pas enthousiasmant.
*Évolution de la limitation à 3 kWc : Le GPPEP propose de transformer la limite des 3 kWc pour les particuliers en une limitation basée sur la surface installée (100 m2 maximum). Cela permettrait d’augmenter le nombre d’installations chez les particuliers, donc les rentrées fiscales liées à la TVA, tout en réduisant le coût des installations, et donc le besoin en subventions, et accélérerait l'arrivée du point de parité réseau.

Pourquoi maintenant mettre une limite en surface ?? Le problème des 3kWc était la trop forte discontinuitée que cela entrainait. Le principe est bon, les petites installations coûtent proportionnellement plus chère que les grandes d'ou l'intérêt de la TVA à 5,5%. Il suffisait juste de dire TVA à 5,5% jusqu'à 3kWc, puis les kWc supplémentaires à 19,6%.
*Simplifier l’extension des installations existantes : Le GPPEP propose de faciliter l’extension des installations existantes, tant qu’elles respectent la surface maximum, tout en bénéficiant des nouveaux tarifs plafonnés au volume.

Il va de soi qu'il faut faciliter l'augmentation en puissance
*La fin de l’intégré à la française : Le GPPEP propose de simplifier les tarifs d’achat en supprimant la notion d’intégré à la française et de créer des tarifs en fonction de la puissance et de la situation : au sol ou en toiture. Ceci permet de diminuer le coût des installations, tout en les fiabilisant, et de réduire le besoin en subventions et la complexité des tarifs.

On est d'accord ! Un tarif au sol et un tarif bâtiment est suffisant (ne pas oublier que l'on peut poser en facade, en garde-corps, ... donc faut distinguer la pose sur bâtiment de la pose au sol). Par contre, je pense que l'on peut conserver l'idée de PRIME à l'intégration chère à notre gouvernement. Il suffit de bien comprendre que c'est une PRIME versée une seule fois (au début des travaux) et qui ne s'applique qu'au maison neuve (compense la TVA à 19,6) ou au réfection TOTALE de toiture.
*La création d’un compte vert pour les travaux d’amélioration : Le GPPEP propose de travailler avec les organismes bancaires pour la création d’un compte vert sur lequel les revenus d’achat de l’électricité seraient versés : pour rembourser l’installation et pour réaliser des travaux d’amélioration énergétique de l’habitation. Cela permettrait aux particuliers ayant des ressources limitées d’installer des panneaux photovoltaïques, mais surtout de les aider à financer ainsi leurs travaux d’amélioration énergétique.

Le compte solaire est plus que cela : il s'agit d'un compte bancaire permettant de financer une installation à un taux préférentiel déconnecté du compte courant de la personne. Le but est de ne plus être dépendant des revenus financier de la personne et de ne pas impacter son taux d'endettement. L'argent provenant de la vente du courant va sur ce compte jusqu'à son solde. On peut effectivement étendre le champ d'action de se compte aux travaux d'efficacité énergétique de la maison. Mais il s'agit de sécuriser ce compte et pour cela j'avais fait des propositions très précises sur le suivi de l'installation (choix de l'entreprise, ...)
*Un investissement pour tous par tous : Le GPPEP propose d’imposer l’ouverture au capital des projets de plus de 36 kWc aux habitants de la zone d’implantation. Ce principe permet de répartir les gains vers les populations qui sont touchées par ces projets, tout en les sensibilisant aux projets d’énergies propres. »

Comment ça "imposer" ? Une entreprise qui a une toiture et souhaite faire une installation de 50kWc n'est plus libre de la faire à sa guise ??
Spécialiste Autoconsommation, autoconstruction et Mini Centrale Electrique Solaire (voir site Internet)
Tout ce qui concerne le PV est regroupé ICI
PVAnalysis et SolarViewer

drizzt2511
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 401
Enregistré le : 02 juin 2009 01:00
Localisation : 44

Re: Propositions

Messagepar drizzt2511 » 11 janv. 2011 11:57

Le but de limiter la puissance subventionnée à 15 000kWh/kWc permet de :
* calculer le cout de la CSPE de manière précise et prévisible
* d'éviter d'en faire un investissement purement spéculatif : le gain est + ou - "identique" pour tout le monde => meilleure répartition des installations sur tout le territoire
* le gain étant "identique" pour tout le monde, certaines sociétés auront du mal à vendre des installations à 30 000e + crédit TEG 17%
* l'investissement est "garanti" sauf problèmes particuliers et théoriquement exceptionnels (mauvais installateurs, panneau qui lache, etc.)

L'extension d'une installation se fait simplement, imaginons une install 3kWc qui débute en 2011 avec 45 000kWh achetable à 0,6€
prod 2011 : 3 000 kWh => 1800€ et reste 42000kWh de crédit à 0.6
prod 2012 : 3 000 kWh => 1800€ et reste 39000kWh de crédit à 0.6
Début 2013 mise en service de 3kWc supplémentaire cette fois ci le tarif d'achat est de 0.5 pour 45 000kWh
prod 2013 : 6000kWh, on pioche la totalité dans le quota à 0.6 donc 3600€ et reste 33 000kWh à 0.6 et 45 000kWh à 0.5
Le quota à 0.5 est entamé une fois celui

Sur la limite à 3kWc nous avons été plus loin en demandant que ce soit sur tout bâtiment à usage principal d'habitation : pas de limites de puissance ou de surface. TVA à 5.5% pour toute installation sur un bâtiment à usage principal d'habitation (en démontrant que le coût pourrait être neutre pour l'état) et simplification de la taxation pour ces installations (parce récupéré la TVA, faire une micro BIC avec amortissement non linéaire, ca fait pas rever tout le monde...)
Modifié en dernier par drizzt2511 le 11 janv. 2011 14:14, modifié 2 fois.
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge

18 Schott 165 Wc à 19 000 euros en 07/2009
78° Ouest / 45°
Membre du Image
Fiche BDPV

drizzt2511
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 401
Enregistré le : 02 juin 2009 01:00
Localisation : 44

Re: Propositions

Messagepar drizzt2511 » 11 janv. 2011 12:02

*Un investissement pour tous par tous : Le GPPEP propose d’imposer l’ouverture au capital des projets de plus de 36 kWc aux habitants de la zone d’implantation. Ce principe permet de répartir les gains vers les populations qui sont touchées par ces projets, tout en les sensibilisant aux projets d’énergies propres.

c'est arrivé en fin de discussions et le but est de :
* favoriser la création de SCIC
* l'appropriation des énergies vertes par la population
* défavoriser les investissements purement spéculatifs
PS : ca marcherait aussi pour les éoliennes :D
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge

18 Schott 165 Wc à 19 000 euros en 07/2009
78° Ouest / 45°
Membre du Image
Fiche BDPV

VONDERHEYDEN
BDPV
BDPV
Messages : 201
Enregistré le : 16 déc. 2008 01:00
Localisation : 83 VAR

Re: Propositions

Messagepar VONDERHEYDEN » 11 janv. 2011 12:18

drizzt2511 a écrit : imaginons une install 3kWc qui débute en 2011 avec 45 000kWh acheté à 0,6€


Il doit y avoir un "zéro" en trop !

drizzt2511
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 401
Enregistré le : 02 juin 2009 01:00
Localisation : 44

Re: Propositions

Messagepar drizzt2511 » 11 janv. 2011 13:25

Non, non, les 45 000kWh ne sont pas à faire sur 1 an mais sur x années (au maximum 20 ans) cf mon exemple

PS :
J'ai remplacé le acheté par achetable
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge

18 Schott 165 Wc à 19 000 euros en 07/2009
78° Ouest / 45°
Membre du Image
Fiche BDPV

eric86
BDPV
BDPV
Messages : 249
Enregistré le : 03 oct. 2010 22:18
BDPV : eric86
Departement/Region : 86
Professionnel PV : Non

Re: Propositions

Messagepar eric86 » 11 janv. 2011 13:52

drizzt2511 a écrit :...
(parce récupéré la TVA, faire une micro BIC avec amortissement non linéaire, ca fait pas rever tout le monde...)


Merci :mrgreen: :mrgreen:

eric86
BDPV
BDPV
Messages : 249
Enregistré le : 03 oct. 2010 22:18
BDPV : eric86
Departement/Region : 86
Professionnel PV : Non

Re: Propositions

Messagepar eric86 » 11 janv. 2011 14:00

drizzt2511 a écrit :Le but de limiter la puissance subventionnée à 45 000kWh/kWc permet de :
* calculer le cout de la CSPE de manière précise et prévisible
* d'éviter d'en faire un investissement purement spéculatif : le gain est + ou - "identique" pour tout le monde => meilleure répartition des installations sur tout le territoire
* le gain étant "identique" pour tout le monde, certaines sociétés auront du mal à vendre des installations à 30 000e + crédit TEG 17%
* l'investissement est "garanti" sauf problèmes particuliers et théoriquement exceptionnels (mauvais installateurs, panneau qui lache, etc.)

L'extension d'une installation se fait simplement, imaginons une install 3kWc qui débute en 2011 avec 45 000kWh achetable à 0,6€
prod 2011 : 3 000 kWh => 1800€ et reste 42000kWh de crédit à 0.6
prod 2012 : 3 000 kWh => 1800€ et reste 39000kWh de crédit à 0.6
Début 2013 mise en service de 3kWc supplémentaire cette fois ci le tarif d'achat est de 0.5 pour 45 000kWh
prod 2013 : 6000kWh, on pioche la totalité dans le quota à 0.6 donc 3600€ et reste 33 000kWh à 0.6 et 45 000kWh à 0.5
Le quota à 0.5 est entamé une fois celui

...

Ta limite ne serait elle pas de 15 000kWh/kWc ?
En d'autre termes 1500h/an x 10 ans x 3kWc installé ? (ou 1200h/an x 12,5 ans x3 kWc)
Toujours en d'autres termes 45 000 kWh facturés plein pot pour une installation de 3 kWc ?

drizzt2511
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 401
Enregistré le : 02 juin 2009 01:00
Localisation : 44

Re: Propositions

Messagepar drizzt2511 » 11 janv. 2011 14:13

Oui eric c'est 15 000/ kWh dont 45 000 pour 3kWc (je modifie mon post)

Et en effet, le but est de limiter le nombre de kWh facturés plein pot. Après peu importe le temps qu'il faudra pour l'atteindre. Par exemple de le sud ca pourra etre en 8 ans et dans le nord en 12 ans.

Ce calcul ne change pas la durée de retour sur investissement mais limite les gains et donc la spéculation.

Voici un exemple orienté gain :
apport 0€
installation coutant 20 000€ intérêt d'emprunt compris
gain 27 000€ + achat à taux non subventionné (par exemple 0.3) jusque 20 ans et ensuite production jusqu'au 30, 35 ans voire plus de l'install
gain net : 7 000€ + achat à taux non subventionné (par exemple 0.3) jusque 20 ans et ensuite production jusqu'au 30, 35 ans voire plus de l'install

Pour une mise de 0, un risque quasi nul, je trouve ca très sympathique
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge

18 Schott 165 Wc à 19 000 euros en 07/2009
78° Ouest / 45°
Membre du Image
Fiche BDPV

eric86
BDPV
BDPV
Messages : 249
Enregistré le : 03 oct. 2010 22:18
BDPV : eric86
Departement/Region : 86
Professionnel PV : Non

Re: Propositions

Messagepar eric86 » 11 janv. 2011 21:52

drizzt2511 a écrit :Oui eric c'est 15 000/ kWh dont 45 000 pour 3kWc (je modifie mon post)

Et en effet, le but est de limiter le nombre de kWh facturés plein pot. Après peu importe le temps qu'il faudra pour l'atteindre. Par exemple de le sud ca pourra etre en 8 ans et dans le nord en 12 ans.

Ce calcul ne change pas la durée de retour sur investissement mais limite les gains et donc la spéculation.

Voici un exemple orienté gain :
apport 0€
installation coutant 20 000€ intérêt d'emprunt compris
gain 27 000€ + achat à taux non subventionné (par exemple 0.3) jusque 20 ans et ensuite production jusqu'au 30, 35 ans voire plus de l'install
gain net : 7 000€ + achat à taux non subventionné (par exemple 0.3) jusque 20 ans et ensuite production jusqu'au 30, 35 ans voire plus de l'install

Pour une mise de 0, un risque quasi nul, je trouve ca très sympathique

Un peu de prospective économique :
- considérons 1000h d'ensoleillement par an pour cette installation de 3 kWc
- les 15 000kWh seront obtenus en 15 ans (27 000€ de gain)
- au bout de 20 ans le gain avec un achat non subventionné à 0.3€ sera de 31 500€

20 000€ qui deviennent 27 000€ au bout de 15ans, c'est un rendement de 2.02% /an
20 000€ qui deviennent 31 500€ au bout de 20ans, c'est un rendement de 2.29% /an

Maintenant la même installation financée en fonds propres à disons 17 000€
17 000€ qui deviennent 27 000€ au bout de 15ans, c'est un rendement de 3.13% /an
17 000€ qui deviennent 31 500€ au bout de 20ans, c'est aussi un rendement de 3.13% /an

À titre de comparaison un livret A c'est 1,75% : pas de CSG, ni de RDS, pas de démarche à faire, pas de contrat avec EDF OA ...
Le rendement moyen des contrats d'assurance vie en 2010 c'est 3.90%, - CSG et RDS, paperasse simpliste, risque tout aussi nul.

Conclusions :
1) Le principe est bon (un quota de Wh payés plein tarif pendant un certain temps), mais les valeurs choisies sont à revoir sous peine de n'attirer que des écologistes convaincus.
2) Il vaut mieux être un capitaliste et investir dans un fond de placement qui fera travailler plus des salariés pour que je gagne plus, plutôt que vouloir être producteur et prendre des risques. Mais je suis peut être hors sujet :mrgreen:

Regismu
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 23322
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Propositions

Messagepar Regismu » 11 janv. 2011 22:02

mais vous en revenez à comparer à un placement

imaginez 2 minutes que ..demain ..oui pas plus ..vous verrez..le prix du Kwh augmente...qui ne sera pas content de produire sa propre electricité et de ne payer au tarif fort que le complement .. :sun: :sun:

ce ne sera pas rentable ça? ..Il faut vraiment que vous attendiez que les prix explosent pour vous reveiller ..trop tard :sun: :sun:


Retourner vers « GPPEP : Groupes de Discussion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré