PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs sur le forum mais qui a rapport avec le PV, l'énergie, le dev durable, ....


alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 17 juil. 2019 19:34

Bonjour

enfin une bonne nouvelle: c'est normal de trouve du tritium dans l'eau :mrgreen: :mrgreen:

L’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) a dénoncé mercredi une « contamination » radioactive de l’eau potable de 6,4 millions personnes en France. « 6,4 millions de personnes sont alimentées par de l’eau contaminée au tritium » selon « des données fournies par le ministère de la Santé », affirme le laboratoire basé à Hérouville-Saint-Clair, dans l’agglomération de Caen (Calvados). Cependant, « aucune valeur ne dépasse le critère de qualité de 100 Bq/L (Becquerel par litre) instauré par les autorités sanitaires », reconnaît l’association.

Selon l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), bras technique de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN, « le code de la santé publique fixe une référence de qualité de 100 Bq/L pour le tritium qui ne représente pas une limite sanitaire mais un seuil qui, lorsqu’il est dépassé, entraîne une investigation complémentaire pour caractériser la radioactivité de l’eau ».
Pas dangereux en soi mais un « lanceur d’alerte »
Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande « une valeur guide de 10.000 Bq/L pour le tritium dans l’eau de boisson, à considérer en cas de consommation permanente de l’eau », selon l’IRSN. Mais « la présence régulière dans l’eau du robinet de tritium rejeté par les centrales nucléaires met en évidence un risque de contamination d’autres polluants radioactifs à des niveaux beaucoup plus élevés », argumente l’Acro.

« Le tritium est "un lanceur d’alerte" : en cas d’accident grave sur une des centrales nucléaires sur la Seine, la Vienne, ou la Loire, il n’y aura pas que le tritium rejeté et ce sont des millions de personnes qui risquent d’être privées d’eau potable », poursuit le laboratoire.
A Nantes, Angers, Tours, Orléans, Blois…
La « carte exclusive de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine » publiée par l'ACRO à partir des données du ministère, « fait apparaître plusieurs zones avec une présence régulière de tritium dans l’eau du robinet » notamment le long de la Seine, de la Vienne et de la Loire, « à cause des rejets radioactifs » de centrales nucléaires. Selon l’association, 268 communes sont concernées, dont de « grandes agglomérations » comme Nantes, Angers, Tours, Blois, Orléans, et 122 communes d’Ile-de-France.
La seule usine de potabilisation de Choisy-le-roi (Val-de-Marne) « distribue chaque année » dans son eau potable 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5 % des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, selon l’Acro. Cette usine alimente 1,9 million d’habitants de 56 communes de la banlieue sud et ouest de Paris, ajoute l’association.

Dormez tranquilles mais buvez plutôt autre chose :twisted: :twisted:

CDLT

B.T

ManuTaden
Messages : 206
Enregistré le : 16 déc. 2014 12:49
Departement/Region : 22
Professionnel PV : non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar ManuTaden » 18 juil. 2019 09:29

alexi92 a écrit :Dormez tranquilles mais buvez plutôt autre chose :twisted: :twisted:

Bonjour
Le problème c'est que la bière se fabrique avec de l'eau :)

Il reste toujours la solution de l'eau de pluie.

Cdlt

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 juil. 2019 09:38

Faut filtrer l'eau de pluie puis fabriquer de la bière...ce sera plus sûr :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

ManuTaden
Messages : 206
Enregistré le : 16 déc. 2014 12:49
Departement/Region : 22
Professionnel PV : non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar ManuTaden » 18 juil. 2019 10:40

alexi92 a écrit :Faut filtrer l'eau de pluie puis fabriquer de la bière...ce sera plus sûr :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

Mais c'est interdit si on s'installe artisan brasseur :(
Certaines brasseries, commeLa Brasserie du Pays Flamand utilisait l'eau du réseau mais après l'avoir filtrée.

Cdlt

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 juil. 2019 10:43

Je ne veux pas devenir artisan brasseur...mais juste gouteur, testeur, buveur... :lol: :lol: :lol:

CDLT

B.T

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27848
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Regismu » 18 juil. 2019 10:45

nous aussi :sun: :sun:
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 juil. 2019 10:54

J'ai quelques adresses en Alsace, Belgique, Allemagne et Slovaquie…

et je vous donnerais mon IBAN en MP :lol: :lol:

CDLT

B.T

Lafibre
Messages : 158
Enregistré le : 28 sept. 2018 16:37
Departement/Region : NL
Professionnel PV : non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Lafibre » 18 juil. 2019 13:00

tignous84 a écrit :Et combien va couter chaque centimètre de soudure ...ha,le fameux "savoir faire français " ... lamentable ....
Les Chinois doivent se marrer ...


Au Sénat le 17/07/2019, pour comprendre la situation actuelle :
Audition contradictoire sur la question des soudures de l'EPR de Flamanville

à 17:57:10 => ce qu'il faut ressouder
à 18:00:00 => les 3 scénarios de réparation possible
Combien çà va coûter : ?
de cette vidéo : http://videos.senat.fr/video.1265985_5d ... lamanville

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 juil. 2019 14:30

Ils feraient mieux de demander:

pourquoi dix années de retard ?
pourquoi un budget x 4
pourquoi personne n'est responsable ?
Qui paye les dettes et les retards ?

CDLT

B.T

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 4237
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 18 juil. 2019 18:24

Merci,très intéressant et flippant ,on peut quand même se poser une question toute bête .
Pourquoi,il n'ont pas fait dans la foulée des soudures ,des gammagraphies de validation ... visées par l'ASN ? :o
Mon installation en autoconstruction:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 18&t=38146

Ma fiche BDPV
https://www.bdpv.fr/fr/ficheUtilisateur ... =tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 juil. 2019 19:04

Tignous84...il ne faut jamais poser trop de questions... :twisted: :twisted:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 juil. 2019 19:36

Quand on lit çà on a tout compris:

Un exemple : dans l’EPR de Flamanville, on trouve 1 700 modèles de portes différents, pour la plupart des exemplaires uniques. Il n’y aura plus que 200 modèles dans l’EPR 2.

Mamie t'as la clé de la porte 1385 :?: :?:

Dormez tranquilles, nous avons le temps encore...

CDLT

B.T

alex6
Messages : 607
Enregistré le : 15 nov. 2016 13:10
Departement/Region : 78
Professionnel PV : non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alex6 » 19 juil. 2019 17:01

Pourquoi la mise en conformité prend un temps infini?
Je pense qu'il y a une 10aine de personnes au sommet de la hiérarchie qui ont tout intérêt à repousser au max les réparations diverses avant leur sortie du groupe les poches pleines??? :roll:

je pense que nous nous dirigeons surement vers le prochain scandale d'état.

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 4237
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 19 juil. 2019 17:41

Même pas,simplement les lourdeurs administratives ,on attend deux mois une signature ...
Mon installation en autoconstruction:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 18&t=38146

Ma fiche BDPV
https://www.bdpv.fr/fr/ficheUtilisateur ... =tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 19 juil. 2019 17:45

La signature c'est une chose...mais faut surtout le "TAMPON"..... :!: :!: :!:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 23 juil. 2019 07:13

Bonjour

bonne nouvelle, vos modules peuvent toujours produire :lol: :lol:

La canicule a ses premiers effets directs. EDF va arrêter cette semaine les deux réacteurs nucléaires de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) en raison de la canicule, a annoncé l'électricien lundi 22 juillet.
Le réacteur numéro 2 de Golfech doit s'arrêter à partir de mardi soir et le réacteur numéro 1 à partir de mercredi, indique l'entreprise sur son site internet. Leur redémarrage est prévu le mardi 30 juillet. L'électricien utilise en effet l'eau des fleuves pour refroidir les réacteurs avant de la rejeter, mais elle ne doit pas dépasser une certaine température, afin d'éviter des conséquences néfastes pour la flore et la faune aquatiques. EDF peut donc arrêter des réacteurs ou simplement réduire la puissance de certaines unités si besoin.
"La date de fin de cet arrêt pour contraintes environnementales correspond à la fin des prévisions de température disponibles. Cet arrêt est susceptible de se prolonger", a précisé EDF. Le groupe avait prévenu la semaine dernière que la centrale de Golfech, qui compte deux réacteurs de 1 300 MW chacun, pourrait être ralentie voire arrêtée "en raison des prévisions de température sur la Garonne".

Dormez tranquilles...

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 23 juil. 2019 09:25

Si la canicule persiste ou se répète trop souvent, je crois que les auto consommateurs vont investir dans
des batteries :lol: :lol: :lol: car les réacteurs vont être à l'arrêt les uns après les autres…
et la CRE dans tout çà, elle fait quoi :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 23 juil. 2019 11:40

Enfin, un article rassurant :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Deux centrales nucléaires au "chômage technique" à cause de la canicule. Avec la vague de chaleur qui s'abat sur la France, EDF va arrêter cette semaine les deux réacteurs nucléaires de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne). Et ce n'est peut être qu'un début. "Cet arrêt est susceptible de se prolonger", a précisé EDF dans un communiqué publié lundi 22 juillet. Et pour cause, production nucléaire et températures extrêmes ne font pas bon ménage... Franceinfo vous explique pourquoi.
>> DIRECT. Canicule : des nouveaux records de chaleur en perspective

L'eau de refroidissement est trop chaude
Les centrales nucléaires ont besoin d'eau (fraîche) pour refroidir leurs réacteurs et dissiper l'énergie thermique qui n'est pas transformée en électricité – d'où la vapeur qui s'échappe des tours. Pour celles situées le long d'un fleuve ou d'une rivière, l'eau rejetée ne doit pas dépasser une température fixée par arrêté préfectoral. A Golfech, "celle-ci ne doit en effet pas dépasser les 28°C, sous peine de modifier l'équilibre environnemental de la Garonne", explique Europe 1. D'autres réacteurs français sont aussi en "préalerte".
En août 2018, la poussée du mercure avait contraint l'exploitant à moduler voire interrompre la production des réacteurs à Bugey, Saint-Alban et Fessenheim, pour cause de surchauffe du Rhône et du grand canal d'Alsace. Le problème de refroidissement peut aussi intervenir quand la canicule se cumule... à la sécheresse, comme c'est le cas actuellement dans de nombreux départements. Le débit limité du Rhône a déjà obligé la centrale du Tricastin à réduire son activité le week-end dernier, indique Le Figaro.

Les températures à l'intérieur sont trop élevées
Quid de l'air ? Au cœur de la centrale, des températures élevées peuvent, en cas d'équipements sous-dimensionnés, affecter le fonctionnement des ventilations et les capacités de refroidissement des systèmes de sûreté, indique l'Institut de radioprotection et sûreté nucléaire (IRSN). Et cela est déjà arrivé... Les températures maximales de référence, fixées à la conception des centrales dans les années 1970, ont été dépassées en 2003, poussant EDF à les réviser et à renforcer ses équipements.
Depuis, des échangeurs thermiques ont été améliorés, des climatiseurs installés, des batteries froides ajoutées sur certains systèmes de ventilation... Mais ce n'est pas toujours suffisant. Lors des examens décennaux de sûreté, EDF continue à revoir ses températures de référence, en fonction aussi des prévisions climatiques du Giec, explique Olivier Dubois, adjoint au directeur de l'expertise de sûreté de l'IRSN, à l'AFP. Les ventilations de certains locaux devront ainsi être renforcées pour les réacteurs de 900 MWe.

Les systèmes d'urgence pourraient ne pas marcher
Pendant la canicule, les systèmes d'urgence fonctionneraient aussi moins bien. En effet, les groupes électrogènes (ou "diesels") de secours sont des matériels essentiels à la sûreté en cas d'accident... Mais leur fonctionnement pourrait être altéré par de fortes températures extérieures, craint l'Institut de radioprotection et sûreté nucléaire (IRSN).
"Si ces diesels ne produisent pas la puissance nécessaire en cas d'accident, là c'est un vrai problème de sûreté, explique Olivier Dubois. On a donc demandé à EDF de les tester en période de grand chaud. Car quand la température de l'air augmente, le rendement du moteur baisse." Un essai a été mené fin juin à Dampierre (Yvelines), qui doit être reproduit sur toutes les centrales.

"Une canicule est une agression qui peut mettre en cause la sûreté des centrales, donc c'est important, c'est quelque chose qui se produit presque chaque année" désormais, rappelle Olivier Dubois.

Restons optimistes et essayons de dormir tranquilles, sans clim :lol: :lol:

CDLT

B.T

coucou39
BDPV
BDPV
Messages : 2390
Enregistré le : 06 mai 2013 11:49
BDPV : coucou39
Departement/Region : 39
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar coucou39 » 23 juil. 2019 12:00

redde caesari quae sunt caesaris

C'est surtout le principe de la thermodynamique et du cycle de Carnot sur lesquels est basé le fonctionnement d'une centrale de production d'énergie

il faut un point chaud (la fission nucléaire)
et un point froid (les tours aéro-réfrigérantes que l'ont voit) qui puise les frigories dans l'eau de rivière, réchauffant celle ci d'autant

Donc si le réchauffement induit dépasse les limites préfectorales, le point froid n'est plus et c'est donc toute la centrale qui doit s'arrêter

inutile de rajouter une couche sécuritaire / risque, qui fait bien vendre avec la peur du nucléaire mais qui n'a aucune corrélation avec la température extérieure

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8604
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 23 juil. 2019 12:14

Heureusement que les petites installations fonctionnement sans refroidissement...sauf au bord de
la piscine aux heures fatidiques :roll: :roll:

CDLT

B.T


Retourner vers « Divers PV »