PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs sur le forum mais qui a rapport avec le PV, l'énergie, le dev durable, ....

Vérifiez votre devis d'installation photovoltaïque
Gratuit et sans engagement : Cliquez ICI !


tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 25 févr. 2018 11:26

alexi92 a écrit :En général, ceux qui règlent et payent les factures sont toujours les français, dans la grande majorité...

De nos jours, nous ne sommes plus à quelques milliards près...quand même !

Quand on voit la gestion d'Areva et des autres sociétés publiques...y a vraiment des causes de licenciements
pour fautes lourdes, très lourdes... :mrgreen:

CDLT

B.T


Les grands coupables ,irresponsables ,ce sont les politiques des années 70 qui ont tout misé sur le nucléaire .
gouverner c'est prévoir ....à long terme .

Une fois le doigt dans l'engrenage,c'est foutu :o

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 25 févr. 2018 11:31

Mais que vont ils faire des tous les déchets , puisque sur d'autres continents ils n'en veulent plus... :!: :!:

L'état cherche de grands terrains...en échange d'une exonération de taxes foncières... :arrow:

CDLT

B.T

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 25 févr. 2018 11:38

Oui, mais en France ,on a des idées ....cocorico :lol:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 25 févr. 2018 11:55

Tignous84...je sais que c'est récent mais les APS 500 fonctionnent bien ? bon l'hiver c'est plus dur à définir
Dans le 84 le soleil brille tous les jours...

CDLT

B.T

Regismu
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 24745
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Regismu » 25 févr. 2018 12:14

attention les APS 500I :D

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 25 févr. 2018 14:21

alexi92 a écrit :Tignous84...je sais que c'est récent mais les APS 500 fonctionnent bien ? bon l'hiver c'est plus dur à définir
Dans le 84 le soleil brille tous les jours...

CDLT

B.T


Je peux dire qu' àprès presque un an ,c'est toujours bon ,j'ai rajouté en novembre 2 panneaux de 300W et
un APS 500 I-fr .
Depuis le début du mois,ils m'ont sorti 191 kWh et j'ai récupéré 124 kWh en eau chaude depuis que j'ai installé le routeur .
Pour moi,c'est bien mais ce sera encore mieux quand je saurai que ça marche avec le Linky ...

C'est pour bientôt

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 25 févr. 2018 14:35

C'est quoi le Linky :?: :?: un nouveau cocktail... :arrow:

CDLT

B.T

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 25 févr. 2018 14:39

alexi92 a écrit :C'est quoi le Linky :?: :?: un nouveau cocktail... :arrow:

CDLT

B.T


a yellow submarine :lol:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 25 févr. 2018 14:44

Smoke on the water / under the water

Belle prod en tout cas pour l'hiver... :sun:

CDLT

B.T

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 25 févr. 2018 16:42

alexi92 a écrit :Smoke on the water / under the water

Belle prod en tout cas pour l'hiver... :sun:

CDLT

B.T

Je retires ma dernière phrase ....je viens juste d'apprendre qu'un Linky compte ZERO en phase de récupération
avec nos routeurs .
C'est une bonne nouvelle !
Alors,pas si mal le Linky !

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2018 08:58

Bonjour

en France on n'a pas de pétrole mais beaucoup de sous... :!: :!: :!: :!: :

(Boursier.com) — Areva SA et Siemens, membres du consortium en charge de la construction de la centrale nucléaire d'Olkiluoto 3 (OL3) en Finlande, ont signé avec TVO un accord de règlement global. Cet accord permet de régler tous les litiges qui les opposaient et met au point un nouveau mode de coopération pour achever le Projet OL3.

Ce règlement global d'un projet notoirement difficile marque un jalon essentiel dans la restructuration de l'industrie nucléaire française. Il offre un environnement optimal pour permettre au consortium Areva SA-Siemens de conclure le projet OL3. Nous sommes satisfaits de cet accord qui permet de réduire très sensiblement les risques de la phase finale du projet pour toutes les parties concernées, estime Philippe Varin, Président du Conseil d'Administration d'Areva SA.
Un accord à 450 ME
Le Projet OL3 a connu des retards et des dépassements de coûts importants, et les litiges correspondants avaient conduit le consortium et son client à déclencher une procédure d'arbitrage auprès de la Chambre de commerce internationale de Londres. Le règlement actuel met un terme à l'arbitrage et à toutes les réclamations antérieures, tout en maintenant les termes essentiels du contrat d'origine.
Le consortium paiera une somme forfaitaire de 450 millions d'euros en compensation de sa responsabilité dans les retards subis par TVO dans la réalisation du projet. Il garantit également la mise à disposition des ressources humaines et financières nécessaires à l'achèvement du projet.
Ressources mobilisées
Toutes les Parties avaient la volonté de trouver un règlement alternatif à l'arbitrage. Ce règlement nous permettra de remobiliser toutes nos ressources et notre énergie en vue de l'achèvement de ce nouvel EPR. Dans moins de 18 mois, OL3 fournira 1.650 MW au réseau électrique finlandais, avec les normes de sûreté nucléaires les plus élevées et zéro émission de CO2. La centrale est conçue pour une durée de vie opérationnelle de soixante ans, commente Philippe Soulié, directeur général d'Areva SA.

Les parties prévoient le 'closing' de la transaction avant fin mars, lorsque les dernières conditions auront été satisfaites...
©2018, Boursier.com

CDLT

B.T

Avatar du membre
trebosc
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 4188
Enregistré le : 23 juil. 2007 01:00
BDPV : trebosc
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non
Localisation : 31 - Midi-Pyrénées
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar trebosc » 12 mars 2018 12:28

alexi92 a écrit :en France on n'a pas de pétrole mais beaucoup de sous... :!: :!: :!: :!: :

Rectification, on fait payer beaucoup de choses aux contribuables ...
Image Président d'ASSO BDPV - Association de promotion du Photovoltaïque
Image Créateur de BDPV et Image du Forum Photovoltaïque.

Image Membre du GPPEP

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2018 12:53

Mais Areva comme EDF ou Enedis s'en tapent complètement le coquillard...si je peux me permettre l'expression :shock:

On voit le coût de l'EPR de Flamanville, qui n'inquiète personne puisque ce sont toujours les contribuables
qui passent à la caisse...et parfois elle est très profonde...la caisse... :mrgreen:

CDLT

B.T

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 12 mars 2018 12:56

Augmentation prévisible du prix du kWh ....donc de bonnes raisons d'auto consommer :lol:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2018 14:04

Auto quoi :?: :?: plus de diesel plus d'essence...les fabricants de rallonges électrique vont faire fortune :lol:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2018 14:43

Petite suite:

Suite à un accord survenu ce weekend, la facture liée au chantier de l’EPR finlandais imposé en 2003 par l’ex-n°1 d’Areva, Anne Lauvergeon, atteint au final 8 milliards d’euros, bien plus que le montant initialement prévu.
Areva vient de mettre fin à un long bras de fer sur le chantier du réacteur EPR (European Pressurized Reactor, réacteur de troisième génération) finlandais. Le groupe nucléaire tricolore va verser 450 millions d'euros à l'électricien local TVO pour régler leur litige concernant ce chantier colossal, qui a accumulé dix ans de retard du fait de malfaçons en séries et de soupçons sur la sécurité et faisait l'objet d'une procédure d'arbitrage. Initialement prévue pour 2009, la livraison de cet EPR par le groupe français et son partenaire allemand Siemens à Olkiluoto (Sud-Ouest de la Finlande), est désormais programmée pour mai 2019, alors que le chantier avait débuté en... 2005.
Areva et son client TVO s'imputaient mutuellement d’importants retards et surcoûts, et avaient porté leur différend devant un tribunal d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale (ICC) à Londres. TVO réclamait 2,6 milliards d'euros de dédommagements. L'accord entre les deux parties "permet de régler tous les litiges qui les opposaient, met au point un nouveau mode de coopération pour achever le projet", et met "un terme à l'arbitrage et à toutes les réclamations antérieures, tout en maintenant les termes essentiels du contrat d'origine", selon le communiqué d'Areva. Reste que la facture globale associée au chantier de l’EPR finlandais, à l’époque défendu bec et ongles par Anne Lauvergeon, la très décriée ex-n°1 du groupe, est particulièrement salée… y compris pour le contribuable. En effet, alors que le chantier devait initialement coûter 3 milliards d’euros, la note finale atteint plus de 8 milliards.
>> A lire aussi - La vie survoltée d'Anne Lauvergeon

Tout a commencé au milieu des années 2000, quand “Atomic Anne”, l’ancienne conseillère diplomatique de François Mitterrand à l’origine de la constitution du géant intégré du nucléaire (via le rachat des parts d’Alcatel dans Framatome), l’a lancé, grâce à l’appui d’un important réseau de relations (hommes politiques…), dans un développement international tous azimuts. C’est ainsi qu’en décembre 2003, Areva a décroché auprès de TVO, conjointement avec Siemens, la première commande de réacteur nucléaire nouvelle génération dans le monde. Cet EPR se voulait plus propre et plus productif que les réacteurs traditionnels. A l’époque, quelques voix s’étaient élevées pour s’inquiéter des termes du deal : une livraison clés en main en quatre ans et pour 3 milliards d’euros. Soit un délai bien court et un prix d’ami pour une technologie inédite. Mais, dans l’ivresse des bulles de champagne, ces Cassandre n’ont pas été entendues...
Elles avaient pourtant raison. Pour tenir leur promesse, le groupe français et ses sous-traitants ont pris des risques énormes. Sur la main-d’œuvre, d’abord. Au lieu d’embaucher des ouvriers locaux qualifiés à 25 euros de l’heure, ils ont fait venir un millier de Polonais qui se contentaient de la moitié. Problème : ces OS, qui représentent un tiers des effectifs, avaient surtout manié le chalumeau sur les bateaux de pêche de Gdansk...
L’autre erreur d’Areva est de ne pas avoir respecté la procédure finlandaise, très stricte : les travaux ne peuvent commencer qu’une fois validés par l’autorité de sûreté nucléaire, la Stuk. Les Français, sûrs de leur technologie, pensaient que ce contrôle prendrait deux mois au maximum. Pas de chance : pour certaines parties de l’ouvrage particulièrement complexes, la Stuk a mis un an à se prononcer. “Nous n’aurions pas pris tant de temps si Areva avait mieux ficelé son dossier”, avait attaqué Petteri Tiippana, le “monsieur EPR” à la Stuk, qui a écrit à Anne Lauvergeon une lettre fustigeant “l’arrogance et le manque de compétences professionnelles” de plusieurs de ses cadres sur place. Mais, pressés par leur calendrier, les ingénieurs d’Areva ont voulu passer en force. Ils ont entamé plusieurs travaux sans attendre, au risque de devoir les recommencer.
Opposés depuis l’origine au projet, les écolos de Greenpeace avaient dénombré plus de 1.000 entorses au cahier des charges. L’ONG en a sans doute rajouté, mais on peut en citer trois majeures. D’abord, le béton que le groupe avait commandé pour couler le socle soutenant le réacteur était trop poreux. Il a fallu en acheminer un nouveau et stopper les travaux pendant huit semaines. La Stuk a ensuite repéré des microfissures sur les tuyaux du circuit de refroidissement. Là encore, retour au fabricant, et grues à l’arrêt. Enfin, l’autorité a dénoncé le meulage défectueux des soudures du liner, une coque métallique essentielle à la protection du réacteur. “Ils l’ont réparée, mais il n’est pas normal que leurs contrôleurs n’aient rien vu”, avait dénoncé Petteri Tiippana.
A cette incompétence s’est ajoutée un manque de chance, Areva ayant dû composer pendant les premières années du chantier avec une explosion des coûts des matières premières et, en 2011, avec l’impact de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a terni l’image du nucléaire. Le pataquès finlandais a largement - et durablement - plombé les comptes d’Areva. Ses actionnaires - l’Etat, mais aussi nombre de petits porteurs - gardent d’ailleurs un mauvais souvenir de la valeur. Entre son introduction en Bourse en mai 2011 et le dernier cours coté (en août 2017), le prix de l’action a été divisé par 6. Et notre fleuron du nucléaire a été démembré...
Répondant en 2014 à un pré-rapport très critique de la Cour des comptes, qui dénonçait la mauvaise gestion d’Areva entre 2006 et 2012, Anne Lauvergeon estimait alors qu'une “personnalité forte et dynamique était nécessaire pour réussir la création d'un tel groupe, développer le leader mondial du nucléaire, motiver les équipes”...

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2018 15:29

Je propose Anne Lauvergeon pour lui décerner la légion d'honneur... :!: :!: :!:

CDLT

B.T

Hari43
Messages : 149
Enregistré le : 17 oct. 2009 01:00
Localisation : 43

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Hari43 » 12 mars 2018 16:05

J’espère que l’accès aux EPR se fait par des routes solaires...

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3967
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 12 mars 2018 16:13

Oui bien sûr...surtout pour le prix solaire :!: :!:

Faut au moins une 8 voies, pour laisser passer les convois exceptionnels... :mrgreen:

CDLT

B.T

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 1757
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar tignous84 » 12 mars 2018 16:15

Pas sérieux tout ça ! Et les fissures de la cuve ?


Retourner vers « Divers PV »