PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs sur le forum mais qui a rapport avec le PV, l'énergie, le dev durable, ....


alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 26 juil. 2019 10:11

Bonjour et enfin une bonne nouvelle, depuis le temps :lol: :lol: :lol:

La mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche) « ne peut être envisagée avant fin 2022 », a indiqué vendredi EDF à l’occasion de la publication de ses résultats financiers. L’électricien planche actuellement sur trois scénarios pour réparer des soudures qui doivent être reprises à la demande de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
« Le temps qu’il faudra pour préparer la réparation, effectuer la réparation, tester la réparation, faire valider par l’ASN ce que nous avons fait et ensuite remettre l’installation en situation d’être à nouveau testée et préparée pour une mise en service… Ceci nous amène des délais de plus de trois ans », a déclaré le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy.
Un planning plus précis prochainement
« Donc nous ne pensons pas qu’une mise en service soit envisageable avant fin 2022 », a-t-il poursuivi lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes. « Après instruction détaillée des trois scénarios et échanges avec l’ASN, le groupe communiquera dans les prochains mois sur les implications du scénario retenu en termes de planning et de coût », indique EDF dans un communiqué.

Dormez tranquilles jusque là ;)

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 27 juil. 2019 07:54

Question matinale:

qui va régler la note de l'EPR finlandais et des 10 années de retard pour le moment ??

Allez vous avez 24h et le gagnant aura droit à une visite gratuite à Flamanville quand il sera en service :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27755
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar Regismu » 27 juil. 2019 08:21

un bain dans la piscine est prévu pour irradier de bonheur ? :lol: :lol: :lol: :lol:
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 27 juil. 2019 08:43

Un grand bain à température ambiante... :mrgreen: :mrgreen:

CDLT

B.T

coucou39
BDPV
BDPV
Messages : 2385
Enregistré le : 06 mai 2013 11:49
BDPV : coucou39
Departement/Region : 39
Professionnel PV : Non

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar coucou39 » 27 juil. 2019 09:10

Pour la visite, l'accès handicapé sera de rigueur car le jour on le gagnant pourra recevoir son prix il y a fort à parier qu'il aura besoin d'aide pour se déplacer :)
ou peut-être en seront-ils déjà aux implants bioniques :lol:

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 27 juil. 2019 09:20

Lourdes va perdre beaucoup de visiteurs... :lol:

Bains de jouvence à volonté: ouverture de 2008 à ………. :?: :?:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 27 juil. 2019 11:12

Bon, rire c'est bien mais personne ne sait qui va régler l'EPR finlandais ?

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 10 sept. 2019 16:30

Ca faisait longtemps

Framatome, la filiale d’EDF, a informé le géant français que des composants de réacteurs nucléaires sur des matériels neufs ou déjà mis en service pouvaient être défectueux, a-t-elle indiqué, ce mardi, ajoutant que « des analyses approfondies » avaient été lancées.
Dans un communiqué, le groupe français évoque un « écart au référentiel technique de fabrication de composants de réacteurs nucléaires ». Le référentiel en question (dit « RCC-M ») est un standard technique de fabrication pour l’ensemble de l’industrie nucléaire, a précisé un porte-parole d’EDF.
Les 58 réacteurs ne sont pas tous concernés
Cet écart porte selon le groupe sur « le non-respect de plages de températures sur certaines zones, lors d’opérations manufacturières dites de traitement thermique de détensionnement, réalisées sur certaines soudures de générateurs de vapeur ». Les générateurs de vapeur sont d’énormes pièces qui servent d’échangeur thermique entre l’eau du circuit primaire et l’eau du circuit secondaire, qui se transforme en vapeur et alimente la turbine qui produit l’électricité dans une centrale nucléaire.
Ce potentiel défaut de fabrication concerne des matériels en service ainsi que des matériels neufs qui ne sont pas encore en service ou installés sur un site, précise le communiqué. EDF n’a pas précisé sur quels sites ces matériels avaient été installés. Mais cela ne concerne pas l’ensemble du parc de 58 réacteurs car l’électricien ne se fournit pas exclusivement chez Framatome pour ses générateurs de vapeur. Certains proviennent aussi de l’américain Westinghouse ou du japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI).
EDF et Framatome ont lancé « des analyses approfondies »
Le groupe français indique mener avec Framatome « des analyses approfondies pour recenser les matériels et les réacteurs concernés et en confirmer l’aptitude au service ». Il a également informé lundi l’Autorité de sûreté nucléaire « de ses premières analyses », et assure qu’il publiera des informations complémentaires « au fur et à mesure des caractérisations en cours ». Framatome est l’ancienne branche réacteurs du groupe Areva.
A la suite de la réorganisation de la filière sous l’égide de l’Etat, l’entreprise est passée sous le contrôle d’EDF (75,5 %), aux côtés de Mitsubishi Heavy Industries (19,5 %) et Assystem (5 %). Les équipements lourds comme les générateurs de vapeur sont assemblés dans son usine de Saint-Marcel (Saône-et-Loire). Elle se situe non loin de l’usine Framatome Creusot Forge, marquée par un scandale causé par des irrégularités dans la fabrication de composants nucléaires, dont certaines pouvaient s’apparenter selon l’ASN à des falsifications.

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 11 sept. 2019 07:44

Bonjour

faut pas oublier les poubelles remplies:

Greenpeace dénonce les "coûts cachés" liés à la gestion des déchets nucléaires, estimant qu'il faudrait au moins 18 milliards d'euros supplémentaires pour le stockage de matières radioactives aujourd'hui officiellement considérées comme réutilisables, dans un rapport à paraître mercredi 10 septembre.
Selon le dernier inventaire de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), la France comptait 1,62 million de mètres cubes de déchets radioactifs fin 2017. Les charges de gestion de ces déchets (hors futures opérations de démantèlement des centrales nucléaires) sont estimées officiellement à 73,5 milliards d'euros, dont 25 milliards – somme fixée par décret – pour le futur site de stockage géologique profond Cigéo.
Mais "nos calculs ont permis d'estimer que les volumes de déchets de haute activité à vie longue sont cinq à sept fois supérieurs aux chiffres officiels (...) Cela signifie qu'il faudrait a minima doubler les dimensions du projet Cigéo", a déclaré Florence de Bonnafos, de Greenpeace France.

Un problème de classement des déchets

Pour l'ONG anti-nucléaire, un certain nombre de substances radioactives, comme le combustible usé entreposé dans les piscines de La Hague, devraient être classées comme déchets et non pas comme matières (substances pour lesquelles une utilisation ultérieure est prévue ou envisagée). Dans un rapport publié en juillet, la Cour des comptes avait déjà noté les "limites" et l'"ambiguïté" de cette classification pour certaines substances.
Devançant la publication du rapport de Greenpeace, EDF a assuré mardi après-midi avoir pris les provisions financières nécessaires pour ses déchets. Cette passe d'armes intervient à deux semaines de l'issue du débat national sur la gestion des matières et déchets radioactifs lancé en avril, sujet sensible et très clivant dans un pays qui possède le deuxième parc de réacteurs nucléaires au monde.

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 11 sept. 2019 16:22

On n'est plus à quelques millions près:

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, mercredi 11 septembre, la mise sous surveillance renforcée des deux réacteurs en service de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) – l’EPR en construction sur le site n’étant pas concerné. Elle a pris cette décision « à la suite des difficultés rencontrées par EDF depuis mi-2018 » sur les tranches 1 et 2 du site de la presqu’île du Cotentin.
Le « gendarme du nucléaire » a relevé deux types de problèmes : sur l’exploitation de ces deux réacteurs de 1 300 mégawatts (MW) de puissance ; et sur les travaux de maintenance. Depuis 2018, la centrale fait en effet l’objet de sa troisième visite décennale. Un check-up complet qui mobilise 3 500 personnes supplémentaires par réacteur pour déterminer si ces tranches, raccordés au réseau en 1985-1986, pourront fonctionner jusqu’à la fin de la prochaine décennie.
Cette surveillance renforcée, également imposée à la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher), « se traduira notamment par des contrôles supplémentaires et par une attention particulière portée à la mise en œuvre du plan d’action défini par EDF à la suite de la convocation du directeur de la centrale », ajoute l’ASN.

1 million d’euros de perte de recettes par réacteur et par jour

Le 4 juillet, le directeur général de l’Autorité, Olivier Gupta, avait réclamé au directeur de Flamanville, Patrice Gosset, un « plan d’action » pour renforcer la maîtrise et le contrôle des activités d’exploitation. Il soulignait notamment « les déficiences dans la maîtrise des gestes techniques » et « le nombre élevé d’événements significatifs liés à des défauts de maintenance et à des défauts de surveillance des prestataires, la mauvaise maîtrise de certaines opérations de maintenance ainsi que la qualité insuffisante des documents qui lui étaient transmis dans le cadre de la visite décennale du réacteur 1 ».

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 13 sept. 2019 11:37

Oyé Oyé bonnes gens, équipez vous vite en PV:

Les défauts potentiels de composants nucléaires concernent cinq réacteurs « au minimum » sur le parc français, indique le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans Le Figaro, rappelant qu'il peut décider leur fermeture si nécessaire. EDF avait annoncé cette semaine que les procédures prévues n'avaient pas été respectées par sa filiale Framatome lors d'opérations réalisées « sur certaines soudures de générateurs de vapeur », de gros composants des centrales, lors de leur fabrication.
« Une vingtaine de générateurs de vapeur sont potentiellement concernés, cela veut dire une petite partie du parc nucléaire français. Mais à ce stade, l'inventaire des équipements de Framatome qui sont touchés n'est pas encore établi, rappelle le président de l'ASN, Bernard Doroszczuk. [...] au minimum, cinq réacteurs nucléaires sont concernés par ce problème. » L'ASN prévoit de statuer dans moins d'un mois, avec la possibilité de « prendre des mesures conservatoires qui pourront aller jusqu'à l'arrêt des réacteurs si nécessaire ».

Tout va bien, dormez tranquilles pendant un mois :mrgreen:

CDLT

B.T

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8237
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: PRIX D'UN EPR FRANCAIS

Messagepar alexi92 » 18 sept. 2019 10:28

Bonjour

EDF nous rassure au moins:

EDF a annoncé, mercredi 18 septembre, que six de ses réacteurs en exploitation étaient concernés par des problèmes de fabrication de certains composants, signalés la semaine dernière. EDF estime toutefois que ces réacteurs sont aptes au service.
"A ce stade de l'instruction technique portant sur ces composants [des générateurs de vapeur], EDF estime que les écarts constatés ne remettent pas en cause l'aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat", indique le groupe dans un communiqué. Des équipements destinés au futur réacteur EPR de Flamanville, dans la Manche, sont aussi concernés.
L'ASN doit se prononcer sur d'éventuelles fermetures
La semaine dernière, EDF, qui exploite 58 réacteurs nucléaires dans 19 centrales, avait annoncé que les procédures prévues n'avaient pas été respectées par sa filiale Framatome, en charge d'opérations réalisées sur "certaines soudures de générateurs de vapeur."
"Le travail de recensement poursuivi depuis par EDF et Framatome a permis d'identifier seize générateurs de vapeur (GV) installés sur six réacteurs en exploitation : les réacteurs n°3 et 4 de Blayais, le réacteur n°3 de Bugey, le réacteur n°2 de Fessenheim, le réacteur n°4 de Dampierre-en-Burly, ainsi que le réacteur n°2 de Paluel", détaille le groupe.
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) doit statuer dans les semaines à venir sur une possible fermeture des réacteurs concernés, si elle l'estime nécessaire.

CDLT

B.T


Retourner vers « Divers PV »