Strict Minimum Vital en Site Isolé



Adam69
Messages : 38
Enregistré le : 29 mars 2018 09:49
Departement/Region : 06
Professionnel PV : Non

Strict Minimum Vital en Site Isolé

Messagepar Adam69 » 30 mai 2018 11:09

Pour les personnes très isolées (loin de la route, accès piste ou pieds, pas de voisins à plusieurs centaines de mètres), le strict minimum est d’avoir toujours et pour plusieurs jours : de la lumière, du feu et un signal téléphone. J’entends d’ici certains penser « oui mais aussi de la bouffe, des médocs, de quoi se défendre ». Ok, mais comme nous sommes sur un forum consacré au photovoltaïque et dans une section « sites isolés » je vais rester centré sur la lumière, le feu et le contact avec l’extérieur(en cas de besoin de secours, genre tu te pètes la cheville tout seul dans ta forêt) le tout alimenté au solaire.

Voici la liste de l’équipement sensé convenir à la totalité des situations, de la plus banale et/fréquente à la plus rare, dans la vie de tous les jours et la vie qu’on ne voudrait pas avoir mais que l’époque amène à grand pas.
Bref ;
I. Je vais lister le matos.
II. L’alimentation du matos.
III. Le rechargement de l'alimentation

N’achetez pas sur Ebay, ça coute un bras. Sur les boutiques en ligne, les deux bras. Allez voir du côté du marché asiatique.
Pour les frileux du matos chinois sachez qu’au beau milieu de leurs « chinoiseries » des marques tapent vraiment très fort en qualité.
Ma première lampe torche NITECORE a des années. Quasi increvable. Ca tombe, ça prend l’eau et ça envoi du lourd en lumière et technologie (multiples types d’éclairage).


I - LA LISTE MATOS :

- SUR PORTE-CLÉS :

- 1 TINI.
Absolument dingue ce qu’un truc aussi minuscule envoi comme lumière. Le mode « Turbo » c’est carrément trop (à part si tu veux marcher en pleine nuit comme un 15 aout à midi, avec des lunettes de soleil). Non, j’exagère. Mais quand même c’est assez bluffant vu la taille. Autonomie de 15 min à 60 heures d’autonomie !!!!!!!!!!. Respectivement de 65 m (mode turbo 380 lumens ça pompe donc grave la batterie et chauffe un peu dans la main) à 4 m (mode slow 1 lumen). Le mode slow éclaire suffisamment pour ne pas se casser la gueule dans la nuit noire pendant 60 heures ! Le mode « Turbo » éblouie suffisamment pour mettre un agresseur hors d’état. J’en ai acheté une en test. Je vais en reprendre.
Seul défaut : déclenchement intempestif quand dans la poche.
Alimentation :
Batterie Built-in rechargeable par mini usb.


- DANS MON SAC TYPE « EDC » Ville :

- 1 SRT 3.
Achetée il y a 4/5 ans. Une tuerie à l’époque mais un peu dépassée (en puissance surtout) car côté possibilité ça reste le top pour sa taille mini (10cm). Éclaire à un peu plus de cent mètres. Le mode « Strobe » est incapacitant aussi.
Je la garde car elle fonctionne au 14500, CR123, RCR123 mais surtout AA, « THE » standard qu’on trouve n’importe où sur la planète.
Autonomie de 200 heures en mode Low.
Alimentation :
Pour le chargement des accus, voir plus bas. Ca reste solaire.

- DANS MON SAC TYPE « EDC » Campagne :
- 1 MH27 :
Alors là, franchement, c’est la première fois de ma vie qu’en allumant une lampe de poche on a pris un fou-rire. En ville (donc avec lumière parasite la nuit) ça a porté sur la façade d’un immeuble à plus de 300 m en éclairant dans les appartements ! Elle est donnée pour presque 500 m en nuit noire. 708 heures en Low Mode (éclaire quand même à plus de 12 m !) et 1 heure en turbo (500 m à 1000 lumens). Pour un truc qui tient dans la main, dans un petit sac, etc… C’est le top. Idéal pour les balades nocturnes, l’observation d’animaux (lumières colorées), le secours et en ce qui concerne le mode « Strobe » personne n’a voulu essayer de se prendre ça dans les yeux même un simple flash.
Alimentation :
Par contre la puissance se paye > alimentée par 18650 en 3500mAh.
Port mini USB.

SUR LE FRONT, SI BESOIN :

- 1 HC65.
Rien à envier aux autres. Seul défaut un peu lourd. Mais la puissance là aussi se paye > 18650 + USB. Et ça continue de cramer les pupilles avec une led de 1000 lumens (qui ne porte qu’a 110m). Encore une claque pour l’autonomie ; jusqu’à 800 heures d’autonomie + 25 heures pour la COB auxiliaire (bien utile pour la lumière d’environnement). Là aussi 13 types de lumières/effets/couleurs + le sempiternel « étanche, solide, pérenne, fiable ».
Alimentation :
Par contre la puissance se paye > alimentée par 18650 en 3500mAh.
Port mini USB.


DANS LA VOITURE :

- 1 combo led+Cob No-name aimantée.
Pratique pour avoir les mains libres. Éclairage puissant pour moins de 5€.
Alimentation :
Accu intégré, rechargeable par USB.

AILLEURS :
En dehors de ces lampes haute qualité/performance (et malheureusement prix haut !) j’ai une dizaine de mini torche Cree 5 de marques batardes, achetées en chine, pour moins de 2 €. Elles se ressemblent toutes mais pas une ne vaut l’autre. Vu le prix, ma foi… J’en ai partout. Elles font environ 200/300 lumens, toutes zoomables et multifonctions, étanches et solides. Boite à gants, tiroir de cuisine, atelier, caisses à outils, chambre, bref, partout où le besoin peut-être.
Alimentation :
AA ou 14500. Autonomie quelques heures.

MAINTENANT LE FEU :
- 2 briquets plasma à arc. Un double arc et un triple.
Alimentation :
Rechargeables via un port mini-USB.

II – L’ALIMENTATION DU MATOS :
Entre les accus qui sont dans les lampes et ceux en réserve :
- 6 accus 18650 3500 mAh Nitecore,
- 8 accus 14500 800mAh Nitecore,
- 8 accus Soshine hybrides (format AA mais capacité et voltage 14500).

III – LE CHARGEMENT DE L'ALIMENTATION :
- 1 mini chargeur NITECORE F2 Flexible Power Bank 2A qui charge tous les formats d’accus. Alimenté par port USB, peut se charger sur allume-cigare, secteur et panneau solaire (voir plus loin).
- 1 PowerBank Xiaomi 20000mAh 2C. Alimenté par mini-USB (donc secteur, panneau, allume-cigare, etc…)
- 1 Panneau solaire CHOETECH 24W. Testé en ville, soleil printanier, vers 9h30/10h00. Fonctionne à merveille et très rapidement. En plein été ça doit être parfait.

Autonomie de l’ensemble une fois tout chargé :
- Plus de 5 000 heures de lumières (mode slow, mais à part resté bloqué 1 an dans une grotte ou un égout, ne servira guère).
- Des centaines d’heures d’utilisation « normale ».
- Quelques dizaines en mode turbo ou « Strobe » mais à part une attaque de zombies, ne servira guère.
- Les briquets assurent plusieurs dizaines d’allumage de feu, dans le vent et sous la pluie.
- L’énergie est transférable des accus au téléphone via le chargeur F2 ou la PowerBank. Difficile de calculer l’autonomie précise du téléphone qui peut pomper soit les accus soit la PowerBank. Environ 3 semaines en veille.
- La PowerBank peut aussi transférer son énergie soir aux lampes directement, soit au chargeur F2.
- Une fois les batteries vidées, recours au panneau solaire pour charger PowerBank et accus via le F2.
- Accus de rechange, PowerBank, chargeur F2 sont dans un boitier étanche, solide et compact.

BILAN ?
Pour moins de 200 euros :

- 5 lampes haut de gamme adaptées à toutes situations,
- Une dizaine de lampes d’appoint,
- Des centaines d’heures d’éclairage mode « normal »,
- Des milliers d’heures d’éclairage « minimum »,
- De quoi allumer du feu pendant des semaines,
- 1 téléphone fonctionnel pendant des semaines.
- 1 panneau solaire pour repartir pour un tour gratuit.

- La pire des situations serait une absence de soleil pendant des semaines et dans ce cas en mode « low » je pourrais tenir avec le chargement d’énergie de base.
- Mais cela n’arrivera sans doute jamais car à part un hiver nucléaire ou l’obligation de trouver refuge dans une grotte ou des égouts je ne vois pas trop comment être privé de soleil pendant des semaines.
- En situation « normale », même isolé du monde j’assure ainsi une sécurité minimum avec de la lumière, du feu et une possibilité de contact avec la civilisation pour des semaines.
- L’ensemble de tout l’équipement pèse moins d’un kilo, se glisse dans un sac à dos, est utilisable d’une main ou par un enfant.
- Excepté les câbles usb (en sachet zipp) tout est étanche jusqu’à deux mètres.
- J'ai aussi des lanternes gonflables, étanches, qui servent bien pour les diners nocturnes, les tentes, etc...

Rapport qualité/puissance/polyvalence/prix, je vois difficilement comme faire mieux.

Avatar du membre
Avel Heol
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 2192
Enregistré le : 10 mai 2009 01:00
Departement/Region : 22
Professionnel PV : vente installation
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Strict Minimum Vital en Site Isolé

Messagepar Avel Heol » 30 mai 2018 11:48

Rapport qualité/puissance/polyvalence/prix, je vois difficilement comme faire mieux.


Bonjour,

On peut toujours faire mieux car le minimum vital est très aléatoire et très dépendant de ce qu'on attend comme confort....je dirais que cette liste est très luxueuse si on la compare aux besoins d' un Malgache ( par exemple ) qui se lève et se couche avec le soleil et qui n'éteind jamais son feu de façon à ne pas avoir à le rallumer....
Il y a sur le survivalisme occidental et le survivalisme ..
AVEL HEOL, spécialiste équipements solaires
Professionnel des installations autonomes ou en autoconsommation photovoltaïque, étude, installation, vente en ligne

Adam69
Messages : 38
Enregistré le : 29 mars 2018 09:49
Departement/Region : 06
Professionnel PV : Non

Re: Strict Minimum Vital en Site Isolé

Messagepar Adam69 » 30 mai 2018 13:58

Bonjour Avel,

Je n'ai même pas écrit le mot survivalisme et j'ai bien précisé en début de propos qu'il s'agit d'une solution, d'un kit pour site isolé. Cela s'entend bien sur pour un site isolé en europe, une maison de campagne, un chalet à la montagne, une cabane dans les bois, bref, une vie "normale" dans une société standard, avec le confort de base ET sur le principe du photovoltaïque (sujet du forum). Sinon pour du "survivalisme" à l’extrême j'ai un couteau et Basta. Savoir faire du feu avec ce qui tombe sous la main (débris verre, canette, pile, préservatif, voir à minima avec du bois) c'est pas la place pour en parler je pense. Pour finir quand on a le budget pour acheter une maison en site isolé on a bien 100 ou 200 euros pour s'assurer de la lumière la nuit, de quoi allumer son poêle et de quoi téléphoner aux secours en cas de pépins (morsure serpent, accident, maladie)...

Avatar du membre
Avel Heol
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 2192
Enregistré le : 10 mai 2009 01:00
Departement/Region : 22
Professionnel PV : vente installation
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Strict Minimum Vital en Site Isolé

Messagepar Avel Heol » 30 mai 2018 14:21

Oui je fais exprès...

une vie "normale" dans une société standard, avec le confort de base ET sur le principe du photovoltaïque (sujet du forum)


hehe et là je dis que c'est tout un sujet..
AVEL HEOL, spécialiste équipements solaires
Professionnel des installations autonomes ou en autoconsommation photovoltaïque, étude, installation, vente en ligne

EricS
Messages : 211
Enregistré le : 22 janv. 2018 09:49
Departement/Region : MG
Professionnel PV : Non

Re: Strict Minimum Vital en Site Isolé

Messagepar EricS » 02 juin 2018 23:40

Avel Heol a écrit :je dirais que cette liste est très luxueuse si on la compare aux besoins d' un Malgache ( par exemple ) qui se lève et se couche avec le soleil et qui n'éteind jamais son feu de façon à ne pas avoir à le rallumer....


Lol. Je fais des camps spéléos à Madagascar. À l'aller, on affrète un véhicule qui nous pose au camp avec tout notre barda avant de repartir. On reste 10 jours sur place.

Donc, d'un point de vue malgache, le minimum de survie, c'est plutôt:
- un coupe-coupe
- de quoi allumer le feu au moins une fois au début.
Néanmoins, une marmite et du riz est un plus appréciable :lol: .

Quant à nous, occidentaux, déjà on arrive avec la nourriture pour 10 jours, y compris des poulets vivants (chasse interdite dans le Parc National). Ensuite:
- tentes, duvets légers, matelas.
- bidons et pastilles pour l'eau potable.
- ficelles pour suspendre la nourriture et sécher le linge
- douches solaires (le pied :D ).
- éventuellement bougies (protégées du vent par une bouteille en plastique usagée) pour le soir
Pour la spéléo:
- frontales électriques ou acétylène suivant les participants
- télémètres lasers et PDA pour lever le plan des grottes
- matériel photo
Pour recharger tout ça (la nuit forcément), deux powerbanks de 50 Wh. La journée 2 panneaux de 10 Wc sur un powerbank, un panneau de 20 Wc sur l'autre. Le gardien du camp tourne régulièrement les panneaux pour suivre la course du soleil :mrgreen: .

Téléphone? Pour faire quoi? Appeler les secours? Quels secours? De toute façon, il n'y a pas de réseau. Sinon, au village voisin, à deux heures de marche, il y a un centre de santé de base avec un poste radio permettant d'appeler le siège du parc. Vacations radios à horaire fixe.

À la fin du camp, quand on a mangé toutes le vivres, on commande des charrettes à zébu pour rejoindre la première bourgade desservie par le taxi-brousse. Compter 20h de charrette pour 50 km (6€ la charrette pour 2 passages avec bagages).


Retourner vers « 12v et sites isolés »