Site isolé : le bon choix au bon prix



Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3899
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lr83 » 05 janv. 2013 17:36

C’est la mode : on vous fait miroiter les bienfaits de l’autonomie électrique (la joie de ne plus dépendre d’EDF) et on voit fleurir des kits tout prêts à tous les prix. Difficile de s’y retrouver vu que contrairement au PV raccordé réseau (estimation de la production connue, prix du matériel bien défini facile à comparer), rien n’est vraiment garanti dans un kit (en particulier, est-il vraiment adapté à son cas). Il est temps de faire le point là-dessus.

Tout d’abord, définition d’un site isolé (un écart dans le jargon). Historiquement c’était un lieu dont le coût de raccordement au réseau était trop important par rapport à une installation autonome. Egalement pouvait jouer le coté préservation du site. Des aides financières sont alors disponible pour ce genre d’installation. Maintenant, on voit de plus en plus le cas ou ce n’est plus le coût du raccordement qui joue mais plus une volonté de rester indépendant. La forte baisse du prix du matériel y contribue fortement. Enfin, on voit le cas ou le réseau est présent mais on souhaite s’en détacher. Je parle pas du cas du cabanon ou de la ferme qu’on a reconstruit plus ou moins légalement et dont on sait qu’on n’aura pas l’autorisation d’amener le réseau.

Principe de fonctionnement. On peut le comparer au bon vieux problème de la baignoire qu’on remplit par un robinet et qui fuit. Le robinet est la production de courant (Solaire, éolien, GE, …), la baignoire est le stockage de l’énergie et la fuite la consommation des différents composants (lampes, frigo, …) de la maison. C’est donc un problème très simple et très compliqué. Simple car il suffit que le débit du robinet soit égal au débit de la fuite, compliqué car le débit du robinet n’est pas constant et la fuite plus ou moins bien contrôlée.

Mise en œuvre. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, la première question à se poser est de vérifier ses motivations et la pertinence du projet. Dans le cas d’un vrai site isolé (loin du réseau), la question ne se pose pas. Dans les autres cas, si la motivation est écologique (ne plus générer des déchets nucléaires par exemple), il y a peut-être mieux à faire que de se déconnecter du réseau : par exemple, réduire sa consommation, produire et injecter du courant vert sur le réseau. Si la motivation est économique, c’est perdu d’avance : une installation en site isolé coûte plus chère sans compter la maintenance. Si la motivation est de faire la nique à EDF, c’est personnel ! Juste une parenthèse concernant les systèmes dit secourus : bien que les éléments constituant le système soit pratiquement les mêmes, la finalité est complètement différente. Un système secouru a toujours besoin d’une source primaire constante (le réseau), son unique fonction est de soutenir momentanément quelques consommateurs critiques en cas de panne de la source primaire. La batterie est de faible capacité et est toujours maintenue à 100% grâce à la source primaire (en fait le PV est souvent absent dans ce système).

Ok, c’est décidé, ce sera le site isolé. L’installation est composée de 3 éléments indispensables : les modules (production), les batteries (stockage) et le régulateur qui va permettre de surveiller la charge et la décharge et d’alimenter les consommateurs en courant continu. Un quatrième élément pratiquement toujours présent dans le cas d’une maison est le convertisseur qui permet d’obtenir du 230 V alternatif (création d’un réseau domestique).

Il y a deux éléments à étudier : le productible (le débit du robinet). Pour cela, on a besoin de connaître l’ensoleillement du lieu (voir par exemple INES ou PVGis onglet PV Estimation). On doit également vérifier qu’on a un espace libre et dégagé orienté plein sud. Deuxième point, les consommations (la fuite). Il est crucial d’en établir une liste exhaustive sans tricher et de se projeter un peu dans l’avenir (pas question de rajouter plus tard un consommateur supplémentaire de 200 W fonctionnant 2-3 heures par jour). Une fois ces éléments en main, on peut faire une première estimation. Le site de Calsol propose une estimation pour un vrai site isolé. Egalement une petite feuille de calcul Excel pour défricher le terrain.

Choix du matériel :
Les modules. A priori, n’importe quel module peut faire l’affaire. Qu’ils soient mono ou poly ne change pas grand chose. On voit souvent des modules couches minces (amorphes), leur efficacité est un peu meilleure en diffus et ils coûtaient un peu moins cher. Avoir des modules avec un fort rendement surfacique n’a pas d’intérêt vu que généralement la place ne manque pas. On choisira donc plutôt un module de moyenne gamme. Actuellement, on trouve cela autour d’un euro TTC par Wc. On peut investir plus mais le gain engendré pour l’installation sera quasi nul.

Le régulateur. Il doit être choisi en fonction des caractéristiques des modules et de la tension et la nature des batteries (plomb ouvert, gel, …). Deux choix possibles, les PWM et les MPPT. L’avantage des seconds est qu’ils offrent un meilleur rendement et fonctionnent avec la plupart des modules (en particulier, cela permet de ne plus se cantonner aux modules 12/24V mais d’utiliser des modules pour « l’injection réseau » moins cher). Bien entendu, l’adéquation entre module, régulateur et batterie doit être fait avec le plus grand soin. C’est le chef d’orchestre de l’installation, aussi il est important de bien le choisir et d’éviter les produits douteux. Le prix va de moins de 50€ pour les petits systèmes à plusieurs centaines d’euros pour les gros systèmes (en fonction de l’Ampérage, disons 4-5€TTC/A pour un PWM à 8-10€/A pour un MPPT). A noter que plus le système est important, plus on aura intérêt à augmenter la tension de base (24 ou 48 V).

Les batteries. C’est l’élément faible et coûteux de l’installation. Avant toute chose, il faut bien prendre conscience que la meilleure batterie peut être fusillée en très peu de temps si elle est mal utilisée. Investir dans un modèle haut de gamme ne doit donc pas se faire à la légère. Sans entrer dans le détail, on distinguera les batteries ouvertes dites stationnaires (en module de 2 V) que l’on réservera aux grosses installations (plusieurs centaines d’Ah, longue durée de vie) et les batteries étanches (AGM, gel en 12 V) sans entretien. On peut faire une estimation du prix à l’Ah (en C100) sachant que plus la capacité augmente, plus le prix baisse.
Pour les batteries 12 V d’une capacité de 50 à 250 Ah, on a un prix allant de 2,7 à 1,7 €TTC/Ah.
Pour les batteries 2 V d’une capacité de 250 à +3000 Ah, on a un prix allant de 0,55 à 0,3 €TTC/Ah.

IMPORTANT : Les batteries sont des objets assez fragile. Elles n’aiment pas le chaud ni le froid. Elles n’apprécient pas non plus les surcharges ni les décharges profondes. Il peut y avoir des émanations d’hydrogène (pour les batteries ouvertes), on veillera donc toujours à les placer dans un lieu ventilé. L’utilisation d’un bac contenant les batteries est également fortement recommandé en cas de fuite (acide sulfurique très corrosif et polluant).

Le convertisseur. Il est à dimensionner par rapport à la puissance de sortie qu’on a besoin et qu’on a déterminé lors de l’étude de ses besoins. On prendra de préférence un modèle pure sinus (beaucoup d’équipements électroniques n’apprécient pas vraiment le « quasi-sinus »). Bien souvent, il se branche directement sur les batteries, on choisira donc un modèle qui a une sécurité pour éviter de trop décharger la batterie. On regardera la surcharge autorisée au démarrage. Comptez environ 0,3 à 0,5 €TTC/W suivant les fonctionnalités (monitoring, chargeur, …).

Le reste du matériel nécessaire. Il faudra prévoir une structure pour supporter les modules (environ 0,2€/Wc). Le câblage, très important, en particulier il s’agit de bien choisir les sections de câbles (en fonction des tensions et courants qui peuvent être importants). Comptez au moins 10€/ml. Les organes de sécurité : fusibles, disjoncteurs.
Enfin, un mot sur les branchements dans la maison. Il n’y a aucun contrôle obligatoire pour les sites isolés, en particulier pas de CONSUEL pour vérifier que tout est aux normes. On veillera quand même à respecter la norme C15-100 pour toute la partie électrique dans la maison. En particulier, on mettra un disjoncteur de tête correctement calibré par rapport à la puissance délivrée par le convertisseur. On mettra des disjoncteurs différentiels 30 mA en tête de tous les départs des circuits. On s’assurera de la qualité de la prise de terre.

Donner une fourchette de prix correct pour une installation en site isolé n’est pas simple car on répond à chaque fois à une problématique et un besoin différent. Il est donc difficile de comparer les kits entre eux chacun disant que son matériel est le meilleur. Utiliser par exemple le Wc comme étalon comme on le fait pour les installations raccordées réseau (actuellement, on est entre 3 et 4€TTC/Wc) n’est qu’une solution partielle pour au moins 2 raisons : premièrement le PV a une durée de vie importante et deuxièmement le coût de la batterie est prédominant (et il faut tenir compte de sa durée de vie, de la durée de l’autonomie envisagée). Une méthode de comparaison plus complète est de calculer le prix de revient du kWh ainsi produit (sur la durée de vie du matériel évidemment) car au final c’est ça le point important. Pour cela, il suffit de se donner deux paramètres : le nombre de cycle de la batterie (exemple 2500 cycles (~ 7 ans) pour les batteries AGM 12 V, 5000 cycles (~ 14 ans) pour les batteries OPzS 2 V) et le taux de décharge autorisé (de 20% à 50%). Bien sur, plus on augmente le taux de décharge, plus on réduit le nombre de cycles. Il convient de bien lire les documents fournis par le constructeur de la batterie. Disons que le prix au Wc donne une estimation instantanée de l’installation alors que le coût du kWh donne une estimation à long terme. Bien entendu, un kWh peu cher ou un prix au Wc bas n’est pas synonyme de qualité et d’une installation qui répond à vos besoins ! En tout cas, en connaissant la composition d’un kit et en utilisant la fourchette de prix des différents éléments, on peut au moins se faire une idée de sa vrai valeur (à défaut de sa pertinence).
Ainsi, si on regarde juste le coût de la batterie pour un taux de décharge de 20% et 2500 cycles, on obtient un prix du kWh entre 0,3 et 0,7€TTC.
La feuille Excel présentée plus haut permet de faire ces calculs.

Remarques :
- La principale cause de défaillance du système provient d’une mauvaise évaluation des deux paramètres de base qui sont l’évaluation des besoins quotidiens en énergie et le calcul d’irradiation. On apportera donc un maximum d’attention à ces deux points.
- Un point délicat est de définir le nombre de jour d’autonomie à prendre. C’est un point critique car de là dépend le confort de son installation mais surtout le prix à mettre dans les batteries. L’ajout de module peut aider la situation. Personnellement, j’aurais tendance à minimiser ce nombre de jour quitte à prévoir un petit groupe électrogène en appoint. Le choix d’un convertisseur/chargeur est à ce niveau très pratique car cela permettra de recharger ponctuellement les batteries. Les batteries sont coûteuses, nécessitent un minimum de surveillance, recyclables mais tout de même assez polluantes. On essaiera donc d’en optimiser l’utilisation.
- Les prix des modules sont maintenant très bas, sur-dimensionner le champ PV peut donc être intéressant car cela permettra de réduire le taux de décharge des batteries et donc d’augmenter leur durée de vie. Vu que les modules ont une durée de vie supérieure à 25 ans, c’est un bon calcul. Bien entendu, il ne faut surtout pas rajouter des modules une fois l’installation dimensionnée car le régulateur ne sera peut-être plus adapté. Il ne s’agit pas non plus de doubler la puissance installée, on aurait un excédent d’énergie beaucoup trop important. Non, juste rajouter un module (ou deux suivant la puissance du module) pour aider la batterie les jours difficiles.
- Evitez l’erreur classique suivante : il a fait mauvais temps pendant 3 jours et enfin le Soleil revient le quatrième. Aussitôt vous vous dites, je vais pouvoir lancer la machine à laver ou un autre consommateur gourmand. C’est une erreur, n’oubliez pas la baignoire ! Après 3 jours, celle-ci est presque vide et même si le robinet coule à nouveau, il lui faudra un peu de temps pour remonter le niveau de la baignoire.

Quelques liens :
Hespul
Programmes : Archelios et PVSyst

EDIT1 : rajout des commentaires constructifs
EDIT2 : notes complémentaires :
- Il y a certainement des gens plus compétents que moi sur le sujet (et heureusement). Restez donc critique sur ce qu’on vous dit et n’oubliez pas de réfléchir par vous même à votre cas particulier.
- Comme expliqué, les situations sont toutes différentes entre-elles. Croire qu’un kit correspond pile poil à son cas est donc illusoire. Au cas ou on trouve un kit approchant son besoin, il est intéressant de voir si on peut pas obtenir les différents éléments séparément, en particulier les modules et les batteries.
Modifié en dernier par lr83 le 07 janv. 2013 11:15, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Avel Heol
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 2263
Enregistré le : 10 mai 2009 01:00
Departement/Region : 22
Professionnel PV : vente installation
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar Avel Heol » 05 janv. 2013 18:21

ouaif !! démarche intéressante mais ...

.... qqes remarques ....1Euros/Wc TTC pour un module, c'est un prix planché bas...comme le reste mettre une fourchette serait + judicieux

Les régulateurs, y a qd m beaucoup plus à dire :
Mppt......et fonctionnent avec tous les module
....bah non justement c'est aussi ce qui fait la différence entre les régulateurs, les plages de tensions admissibles , protections etc...ça me surprend de ta part de faire un résumé aussi bref :!: donc tous les mppt ne sont pas adaptés à tous les modules. :idea:

Les convertisseurs , idem , avant de donner des prix faut voir de quoi on parle, un simple pure sinus made in china avec un rendement <90% max ne sera pas comparable à un convertisseur Studer qui possèdera des performances supérieures et des fonctions en +....sachant que dans les marques sérieuses, à partir d'une certaine puissance on a souvent des convertisseurs-chargeurs qui couteront évidemment plus chers.

Dans une installation, on peut aussi faire le choix de travailler avec un seule marque pour régulateur/convertisseur pour des raisons de compatibilité ou de communication entre les matériels.

Les câbles à 1Euros/ml !!! si tu peux m'avoir du 95mm2 ou du 2x25mm2 à ce prix, on va faire des affaires ensemble :mrgreen:

Donner une fourchette de prix correct pour une installation en site isolé n’est pas simple car on répond à chaque fois à une problématique et un besoin différent.

bah oui et c''est bien pour ça que tu viens de faire exactement l' inverse en communiquant sur des prix mais beaucoup trop peu sur la technique matériel :roll:
AVEL HEOL, spécialiste équipements solaires
Professionnel des installations autonomes ou en autoconsommation photovoltaïque, étude, installation, vente en ligne

Avatar du membre
simpleetsolaire
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 752
Enregistré le : 24 nov. 2010 13:57
Departement/Region : LR
Professionnel PV : sites isoles
Localisation : Narbonne
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar simpleetsolaire » 06 janv. 2013 01:36

Comme base d'explication pour un wiki c'est pas mal, la copie est bien apprise ;)
Le seul truc, c'est pour la définition du site isolé...
Les premiers sites isolés, dans la fin des années soixante, furent les stations météo et radio en montagne. Dans les années 70 -> 90, quelques personnes commencèrent à s'installer en site isolé (du réseau)
au début des années 90, le site isolé prit sa signification : moins couteux que de le raccorder au réseau et commença a avoir des aides (FACE).
Aujourd'hui, je n'entends pas grand chose à propos du FACE, en même temps une installation FACE coute quasi aussi chère (sur la durée) qu'une installation auto financée ...
Un dernier point sur l'historique : EDF a perdu son monopole sur la production d’électricité en France, et on a effectivement le droit de produire et consommer son énergie en France, depuis la fin du monopole (avant, on était censé déclarer son électricité produite à EDF, qui vous la rachetait pour vous la revendre .......)

Par contre, j'ai les mêmes remarques d'Avel Heol (sur l'ensemble):
- Mets 1 panneau 250Wc sur un onduleur victron MPPT40A et essaye de sortir du 12V, tu auras des surprises ... alors que ça marche très bien sur un outback par exemple...
(C'est aussi pour ça qu'il y a des gens spécialisés dans le site isolé, et qu'il y en a peu ...)
- Achète un panneau flexible spécial nautisme à 1 euro/Wc
(bon d'accord je vais dans les extrêmes là ... )


Sur : tous les modules, c'est du kif kif au même ...

Non, pas d'accord, certains résistent mieux, les tenues ne sont pas les mêmes, les verres peuvent être différents, les étanchéité aussi ... le boitier de jonction rempli de résine, ou pas ... C'est très réducteur de parler du matériel comme ça !

Sur l'idée reçu que rajouter des panneaux, c'est pas cher : quelques précisions:

"Allez, je me lance, et j'ai prévu 1KWc de panneaux. Wha c'est pas cher: 1000 euros de plus... J'ai vu sur le forum PV qu'on pouvait rajouter des panneaux... j'en rajoute 1000Wc ! ce sera que 1000 euros :!: "
:twisted: Eh bien non ... :twisted: Si vous doublez la quantité de panneaux, il faudra un deuxième régulateur, une deuxième boite de jonction, un deuxième jeu de câblage, une deuxième protection batterie ... et ca ne revient pas au prix escompté !!!
Pour ma part, je n'aime pas sur dimensionner les champs PV, il suffit qu'ils soient bien dimensionnés. (eh oui c'est un métier !) En plus, il y aura une telle quantité d’énergie perdue en été (régulateurs qui tournent à outrance, ils chauffent et se dégradent... et ils chauffent la maison en été ... super !) que la balance est en défaveur du rajout de panneaux à outrance. Mieux vaut investir dans les options de gestion d’énergie que dans quelques panneaux supplémentaires. Du moins à mon sens.

Ah si je rajouterai que perso, je calcule un prix au KWc qui est compris entre 7 et 10 000 euros, quand on veut bien faire les choses. On peut aller à moins, voir beaucoup moins, mais c'est là que le risque de problèmes augmente. Et plus on chute le tarif, plus les problèmes arrivent rapidement !
(le tarif est donné pour du moyen / haut de gamme sans option de communications, et ce n'est que le matériel, sans l'installation.

Un point à ne pas oublier: sans étude correcte de votre besoin énergétique, vous ne serez pas satisfait de votre installation !
présentation :
Simple & Solaire, spécialiste site isolé - Formation, Expertise et vente de solutions pour sites isolés

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3899
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lr83 » 06 janv. 2013 10:27

Remarques conformes à ce que j'attendais :!: J'en avais fait chier plus d'un quand j'avais dit en 2008 qu'un 3kWc était à 20k€ alors qu'on voyait que des devis à 25k€. Je suis donc pas surpris de voir des réponses négatives quand on essaie de fournir un outil pour évaluer et comparer des devis de site isolé.
Néanmoins, je vais prendre en compte les quelques remarques constructives :D et ne pas répondre à certaines remarques stupides :lol:

Avatar du membre
simpleetsolaire
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 752
Enregistré le : 24 nov. 2010 13:57
Departement/Region : LR
Professionnel PV : sites isoles
Localisation : Narbonne
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar simpleetsolaire » 06 janv. 2013 13:03

lr83 a écrit :Remarques conformes à ce que j'attendais :!: J'en avais fait chier plus d'un quand j'avais dit en 2008 qu'un 3kWc était à 20k€ alors qu'on voyait que des devis à 25k€. Je suis donc pas surpris de voir des réponses négatives quand on essaie de fournir un outil pour évaluer et comparer des devis de site isolé.
Néanmoins, je vais prendre en compte les quelques remarques constructives :D et ne pas répondre à certaines remarques stupides :lol:


Je ne comprends pas ton retour relatif aux prix d'un kit relié réseau en 2008, qu'est ce que ca vient faire dans la discussion ?
Les réponses ne sont pas négatives, on sait juste qu'on ne peut malheureusement pas comparer des prix de kits autonomes, trop de facteurs sont en jeu, et ton "wiki perso" arrive à la même conclusion de toute façon. Tu as beau essayer de fournir un outil, tu n'es pas le premier à avoir essayé, tu ne seras pas le premier à t'y casser les dents...
Je suis, pour finir, curieux de savoir quelles remarques tu juges stupides, car au bout de 2 relectures, je me demande ce que tu n'as pas compris pour les nommer "stupides". Si il y a des points que tu ne comprends pas, nous pouvons aussi t'aider à les comprendre, mais il ne faut pas se renfermer comme tu le fais alors :)
présentation :
Simple & Solaire, spécialiste site isolé - Formation, Expertise et vente de solutions pour sites isolés

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3899
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lr83 » 06 janv. 2013 15:25

T'inquiètes pas, j'ai des dents très solides mais je t'en remercie de t'en soucier :D Merci également de comparer ma prose à un article de Wiki, j'en suis très content :D
Je trouve très confortable de dire qu'on ne peut pas comparer les prix des kits "sites isolés". Je démontre pourtant que c'est possible en calculant le prix de revient du kWh (qui est la vrai mesure de comparaison pour ce type d'installation). Toi qui est un spécialiste de ce domaine, tu sais bien que c'est ce qu'on calcule sur un site isolé en Afrique.

Avatar du membre
simpleetsolaire
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 752
Enregistré le : 24 nov. 2010 13:57
Departement/Region : LR
Professionnel PV : sites isoles
Localisation : Narbonne
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar simpleetsolaire » 06 janv. 2013 17:41

le prix de revient au KWh c'est intéressant, mais ca ne permet pas de "comparer" les prix.

Si tu prends une installation prévue pour une utilisation de 1KWh ... est ce que c'est 1KWh en été, en hiver ? rien que ça fausse la comparaison. De plus, autre facteur de tromperie : les batteries, et la gestion qui en sera faite par les gens qui l'utilise...
A la rigueur, tu peux dire que le tarif au KWh est un élément de comparaison, mais pas dire que le prix du KWh produit permet d'avoir une indication !

Pour l'Afrique, j'ai la chance d'avoir trouvé des gens qui veulent travailler correctement, et je n'ai pas encore eu à calculer le prix du KWh... je monte des installations bien dimensionnées qui dureront ! Il ne faut pas croire, en Afrique, les gens savent que la "chinoiserie" dure un temps, et ceux avec qui je travaille ont compris d'eux même l’intérêt de l’étude.

Je ne dis pas qu'on peut pas comparer les prix des kits, juste qu'il faut une étude avant, et qu'on peut comparer les prix une fois le matériel choisi... Le nombre de gens qui ont acheté un kit sans avoir fait l’étude, parce que c’était le moins cher souvent s'en mordent les doigts ...

Si tu veux aller au fond des choses, et je pense que tu aimes avoir le problème dans la globalité, le post n'est pas suffisant, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte pour "juger" 2 kits pour sites isolés. Sachant que la bonne méthode c'est de faire une étude (ou plusieurs, auprès des pros, histoire de voir si ils savent de quoi ils parlent) et à partir de l’étude, choisir du matériel, la comparaison arrivera à ce moment... entre les différents devis.

Acheter un kit sur le net sans passer par la case étude est une hérésie ! et du coup, comparer le prix de 2 kits, ca ne sert à rien ... il faut comparer les choses comparables ! Si tu veux vraiment parler du bon choix au bon prix, prends en compte la compétence technique du vendeur, la disponibilité temporelle, l’étude faite, et au final, le prix du matériel.
Pourquoi quand tu achetes une Rolls Royce elle sera plus chère qu'une Renault ? au final, ca reste des voitures ?
l’étude, la qualité des composants, le plaisir à regarder, ce n'est pas la meme chose... ces deux voitures ne sont pas comparables, à mon sens. Tu essayes de comparer "tout" ... il te manque des catégories :)
Tu l'auras compris, je ne suis pas d'accord sur ton affirmation: le prix du Kwh est la vraie mesure de comparaison => non, c'est une idée préconçue, le prix du KWh, c'est la "vraie" mesure de comparaison pour les gens qui ne comprennent rien au site isolé.
présentation :
Simple & Solaire, spécialiste site isolé - Formation, Expertise et vente de solutions pour sites isolés

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3899
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lr83 » 06 janv. 2013 18:01

Je m'incline devant ton immense savoir et tes certitudes.
J'espère que les lecteurs comprendront ce que j'ai voulu démontré et je leur fais confiance pour en tirer bénéfice.
Note : on écrit kWh

Avatar du membre
saturnain
BDPV
BDPV
Messages : 671
Enregistré le : 17 févr. 2009 01:00
Localisation : 91

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar saturnain » 06 janv. 2013 19:51

lr83 a écrit :Je m'incline devant ton immense savoir et tes certitudes.
J'espère que les lecteurs comprendront ce que j'ai voulu démontré et je leur fais confiance pour en tirer bénéfice.
Note : on écrit kWh

Note : on écrit "ce que j'ai voulu démontrer" :lol:
Plus sereinement je pense que la raison d'être d'un forum est d'échanger, pas d'exposer ses idées comme des faits indiscutables :? . Pour cela il vaut mieux créer son propre site et en donner le lien.
Image

Avatar du membre
simpleetsolaire
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 752
Enregistré le : 24 nov. 2010 13:57
Departement/Region : LR
Professionnel PV : sites isoles
Localisation : Narbonne
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar simpleetsolaire » 06 janv. 2013 21:08

:sun:
présentation :
Simple & Solaire, spécialiste site isolé - Formation, Expertise et vente de solutions pour sites isolés

Avatar du membre
Avel Heol
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 2263
Enregistré le : 10 mai 2009 01:00
Departement/Region : 22
Professionnel PV : vente installation
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar Avel Heol » 06 janv. 2013 21:19

c'est comme les méthodes de dimensionnement....au début quand on s'intéresse aux sites isolés, on découvre qu'il existe autant de méthodes que d'installateurs...heureusement avec un peu d'expérience, on se rend compte que certaines méthodes mènent au m résultat :sun:
AVEL HEOL, spécialiste équipements solaires
Professionnel des installations autonomes ou en autoconsommation photovoltaïque, étude, installation, vente en ligne

Avatar du membre
thierry_c
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 5185
Enregistré le : 28 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Oui
Localisation : eybens
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar thierry_c » 06 janv. 2013 23:26

Avel Heol a écrit :.heureusement avec un peu d'expérience, on se rend compte que certaines méthodes mènent au m résultat :sun:

+1

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3899
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lr83 » 07 janv. 2013 11:22

Mon article a juste pour but : identifier les différents composants nécessaires et avoir une idée de leur prix correct (tous les prix que je donne sont parfaitement juste et pas spécialement pour de la mauvaise qualité, exemple batterie Hoppecke, je crois pas que ce soit de la merde). A partir de là, il est simple d'estimer n'importe quel kit solaire en fonction de sa composition.
Disons que le prix au Wc donne une estimation instantanée de l’installation alors que le coût du kWh donne une estimation à long terme. Bien entendu, un kWh peu cher ou un prix au Wc bas n’est pas synonyme de qualité et d’une installation qui répond à vos besoins !
De toute façon, quelque soit le moyen de production (nucléaire, thermique, éolien, solaire, ...), au final ce qu'on regarde c'est le coût du kWh produit car c'est ça que va payer l'utilisateur final (il se fiche du coût de la construction du générateur). Je vois pas pourquoi il n'en serait pas de même pour le site isolé :!:
Note : l'article n'est pas un modèle de dimensionnement de site isolé, ce n'est pas son but ni son propos.

Avatar du membre
jpiasecki
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 567
Enregistré le : 19 avr. 2011 17:04
BDPV : pikenergie
Departement/Region : 06
Professionnel PV : vendeur de kits
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar jpiasecki » 07 janv. 2013 16:13

Le convertisseur....on choisira donc un modèle qui a une sécurité pour éviter de trop décharger la batterie

Attention si vous comptez sur la sécurité de l'onduleur pour se déconnecter avant la fin de charge de la batteries elle ne vont pas durer longtemps.
Ce qui est sur c'est que l'onduleur ne coupe pas a 20% de décharge mais bien plus bas !!!
Par exemple un victron phoenix 180W 12V coupe la batterie a 10.5V, autant dire beaucoup trop tard.
C'est un point qui a déjà été abordé dans d'autres post et qui peut ruiner les batteries en rien de temps.
Je preconise toujours un monitoring "humain" en plus.
Julien PIASECKI, Pikenergie.
Présentation: http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=76&t=20983

Avatar du membre
johanprins
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 28
Enregistré le : 22 juil. 2010 12:59
Departement/Region : 09
Professionnel PV : installateur

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar johanprins » 06 mai 2013 13:09

Salut les pro's

Désolé, je n'arrive pas, avec du bon matériel du moins, et avec un câblage de la maison aussi conforme Consuel que comme s'il venait voir, de sortir des sites isolés de 1 à 2kWc à 4€ le Wc, c'est d'ailleurs un prix qui oublie les batteries (capacités et types bien variées selon l'usage).
Je ne demande pas non plus les 12€/Wc que je vois sur les pages Hespul et autres pages dépassées qui parlent carrément de 28k€ pour 2kWc

Les sites isolés sont tous différents, et souvent les habitudes de consommation de l'habitant du site changent (vers le haut), et les meilleurs calculs sont dépassés.

Je me mets donc dans le camp qui trouve le petit exposé en haut un peu réducteur.
J'ai parfois le genre de client qui demande disons 3kWc et 5 jours d'autonomie, "pour se déconnecter d'EDF", qui est surpris du coût, et qui achète finalement un "kit" 12Wc et 3Ah et trois lampes LED à 70€ sur le net pour la cabane du jardin.

Entre nous, installateurs: il reste d'ailleurs pas mal d'essais à faire pour appairer modules et régulateurs MPPT, certains frigos et certains onduleurs, mesurer la *vraie* consommation de certains appareils classe A+++, etc., et la donne continue à changer tous les jours.
Il faudrait mettre des data-loggers sur chaque site pour vraiment savoir ce que l'on fait et ce que fait le client - mais c'est cher.

En tout cas, ce n'est pas le "toujours moins cher" qui nous créera des clients contents - au contraire, et cela vaut pour d'autres business que le PV.

J :sun:
Johan Prins, Alpha Couserans Services

lolus
Messages : 271
Enregistré le : 07 janv. 2012 17:29
BDPV : lolus
Departement/Region : 26
Professionnel PV : non

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lolus » 06 mai 2013 16:12

Concernant les vrai consso des appareils je conte apporter ma pierre a l'edificie une fois mon installation fini je conte utilser des appareils Neuf A+++ ou A++ du guide topten car c'est vrai qu'entre le papier et la realitée on ne sait pas trop !!!
J'ai des prises wattmetre qui enregistre sur longue durée Si la rubrique fiche de conte rendu sur site isolée et creer je posterai tout dedans en faisant un CR de mon installation

Avatar du membre
jpiasecki
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 567
Enregistré le : 19 avr. 2011 17:04
BDPV : pikenergie
Departement/Region : 06
Professionnel PV : vendeur de kits
Contact :

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar jpiasecki » 06 mai 2013 16:35

Merci pour cette initiative. Cela aidera beaucoup de monde d'avoir des chiffres "réels" pour leur propre dimensionnement futur.
Julien PIASECKI, Pikenergie.
Présentation: http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=76&t=20983

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3899
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Site isolé : le bon choix au bon prix

Messagepar lr83 » 06 mai 2013 17:23

johanprins a écrit :Je me mets donc dans le camp qui trouve le petit exposé en haut un peu réducteur.

De la part d'un installateur, je ne suis pas étonné par votre réaction. Mes propos dérangent souvent :lol:
Mais rien ne vous empêche de reprendre point par point tout ce que j'avance en mettant vos propres prix et en les justifiant (c'est facile de dire que pour 5 jours d'autonomie, ça coûte plus cher que pour 2. Mais ça fait pas avancer le schmilblick :!: ). Cela permettra aux lecteurs de se faire un meilleur avis.
Mon article sert essentiellement à poser le cadre et à donner des pistes (tarif, calcul). Il est simpliste, c'est voulu et bien entendu, il ne prends pas en compte des cas particuliers.
Il n'intègre pas non plus la main d'oeuvre.
:sun:


Retourner vers « 12v et sites isolés »