étude rentabilité 36KW région lorraine.

Modérateur : GPPEP - Conseil Administration



Gratuit et sans engagement
http://www.bdpv.fr/fr/verifDevis.php


Avatar du membre
thibr
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 536
Enregistré le : 13 déc. 2009 01:00
BDPV : thibr
Localisation : 29

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar thibr » 10 déc. 2018 21:06

cela coute combien une qualif qualipv ?

chamois05
BDPV
BDPV
Messages : 743
Enregistré le : 28 janv. 2018 09:47
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 05
Professionnel PV : non
Localisation : Embrun

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar chamois05 » 10 déc. 2018 21:57

La mienne a l'ines 900€.
Jai dormis chez des amis.
Donc peu de frais.
Javais vus a l'afpa pour 600€ à ce que je me rappelle.
En fait 0€, hors frais de route, parce que javais des formation à prendre dans l'entreprise.
Et on apprend quelques choses.
Il y en avaient qui ny connaissaient rien du tout.
Ils lont eu mais ils leurs a été conseille de ce perfectionner.

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8617
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar alexi92 » 11 déc. 2018 06:17

Bonjour

étant nul je peux garder espoir... :lol: :lol: :lol:

Disons qu'à partir d'une certaine puissance installée cela vaut le coup...et le coût

CDLT

B.T

tassin
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 759
Enregistré le : 28 févr. 2014 09:16
Departement/Region : 17
Professionnel PV : Developpeur PV

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar tassin » 11 déc. 2018 08:42

chamois05 a écrit :Pourquoi plusieurs compteur?
Cest sur que tarif dachat vas surement baisser en 3 fois 18 mois.
Oui mais lui avec 200m2 cest 4 fois 9kW.
Sil passe sa qualipv ce nest pas pour le faire monter par un professionnel.
Donc ça ne lui coute pas plus cher de faire 4x9 que 36.


4x9kWc = 4*1500 € de raccordement et 4 compteurs donc 168 € de TURPE.
et 4 onduleurs au lieu d'un, donc 4 coffrets DC et 4 coffrets AC, 4 câbles AC...
Plus de câbles DC, plus de main d'oeuvre... Clairement t'es pas gagnant à faire des tranches de 9 kWc. En plus 4*18 = 6 ans pour monter les 4 tranches! Aucun intérêt.

LaBalme74
Messages : 825
Enregistré le : 25 nov. 2009 01:00
Localisation : 74

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar LaBalme74 » 11 déc. 2018 09:08

thibr a écrit :cela coute combien une qualif qualipv ?


Euh attention, la formation INES ne suffit pas pour être Quali PV.

Quali'PV implique de monter un dossier auprès de Qualit' ENR avec tous un tas de demandes dont celle de posséder une assurance RC + décennale photovoltaïque.

https://www.qualit-enr.org/professionne ... s-criteres

Et c'est la que le bas blesse. A supposer que vous trouviez quelqu'un pour vous assurer, ce qui n'est de loin pas gagné, le coût sera au minimum de 7-8000 euros par an.

Dur à rentabiliser donc pour quelqu’un qui ne fait que 2-3 installations pour lui :roll:

LaBalme74
Messages : 825
Enregistré le : 25 nov. 2009 01:00
Localisation : 74

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar LaBalme74 » 11 déc. 2018 09:17

tassin a écrit :Avec 2 compteurs vous doublez le turpe (84 au lieu de 42) vous payez 2 fois un raccordement (dans les 1500 € TTC) et il y a peu d'économies d'échelle.


Je ne comprends pas pourquoi vous calculez 2 turpe et deux raccordements ? Une fois le premier raccordement effectué, on utilise le même compteur ?!

tassin
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 759
Enregistré le : 28 févr. 2014 09:16
Departement/Region : 17
Professionnel PV : Developpeur PV

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar tassin » 11 déc. 2018 13:13

LaBalme74 a écrit :
tassin a écrit :Avec 2 compteurs vous doublez le turpe (84 au lieu de 42) vous payez 2 fois un raccordement (dans les 1500 € TTC) et il y a peu d'économies d'échelle.


Je ne comprends pas pourquoi vous calculez 2 turpe et deux raccordements ? Une fois le premier raccordement effectué, on utilise le même compteur ?!

Jamais eu le cas mais effectivement peut-être peut-on demander une augmentation de puissance plutôt qu'un second raccordement?
Mais dans ce cas à mon sens, le tarif du 1er projet sera revu à la baisse car ça revient à avoir un seul projet de 18 kWc et pas 2*9kWc côte à côte à 18 mois d'intervalle.

Il y a-t-il des retours d'expérience là-dessus?

chamois05
BDPV
BDPV
Messages : 743
Enregistré le : 28 janv. 2018 09:47
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 05
Professionnel PV : non
Localisation : Embrun

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar chamois05 » 11 déc. 2018 13:45

Le calcul pour plusieurs installations ajouté ce fait au prorata.

tassin
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 759
Enregistré le : 28 févr. 2014 09:16
Departement/Region : 17
Professionnel PV : Developpeur PV

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar tassin » 11 déc. 2018 13:52

chamois05 a écrit :Le calcul pour plusieurs installations ajouté ce fait au prorata.

EDIT : après vérification rapide, l'installation initiale garde son tarif de 9 kWc mais la seconde installation sera basée sur le tarif 18 kWc, soit 12 cts/kWh.
Voir page 8 : https://www.edf-oa.fr/sites/default/fil ... 201411.pdf
Tu es perdant à découper en tranches dans tous les cas de figure.

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 8617
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar alexi92 » 11 déc. 2018 14:50

Economiquement Tassin a raison...après c'est toujours sur le budget que le bas blesse…
et surtout les éventuels raccordements.

PS mieux vaut monter 100kw de nos jours que 36...je sais mais :arrow: :arrow:

CDLT

B.T

armand54
Messages : 30
Enregistré le : 20 nov. 2018 15:13
Departement/Region : 54
Professionnel PV : non

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar armand54 » 11 déc. 2018 15:42

non clairement le top du top pour moi serait de monter 36Kw en surimp en une fois, mais pour faire cela, il va falloir que je négocie pendant des heures et des heures, et des jours et des semaines.

la seul chose que je voudrais c'est trouver un installateur indépendant, qui me prend même 100€ de l'heure, et qui pose ce que je veux car je sent que la je vais partir dans des débat de ceux qui vont vouloir me refourguer ci ou ça car ils l'ont en stock, si ou ça car "ça fait 10 ans qu'ils font comme ça" et ça va me gonfler :)

attention ce n'est pas une question de compétence ou de choix technique, mais tout ceux que j'ai rencontré jusque la, soit étant des vendeur pur et dur a coup de crédit d’impôt de ballon machin et de domotique truc, soit je n'ai pas réussi a aller plus loin car les 1ere estimations était injustifiable.

armand54
Messages : 30
Enregistré le : 20 nov. 2018 15:13
Departement/Region : 54
Professionnel PV : non

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar armand54 » 11 déc. 2018 15:44

alexi92 a écrit :Economiquement Tassin a raison...après c'est toujours sur le budget que le bas blesse…
et surtout les éventuels raccordements.

PS mieux vaut monter 100kw de nos jours que 36...je sais mais :arrow: :arrow:

CDLT

B.T

si l'OA etait bien faite, je partirais sur un 100KW pose au sol, et j’arrêterais de me servir de ma maison comme support, car y'a vraiment qu'un con d’énarque pour imaginer que le toit d'une maison est un endroit intéressant pour y mettre des panneaux solaires.

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 4682
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar mariro » 11 déc. 2018 16:13

armand54 a écrit : car y'a vraiment qu'un con d’énarque pour imaginer que le toit d'une maison est un endroit intéressant pour y mettre des panneaux solaires.

Euh... là, tu risques d'avoir des retours pas sympas... parce que beaucoup ici le pensent... et ne sont pas énarques !!! :lol: :lol:
De plus, il semblerait quand même qu'il soit possible d'obtenir une certaine rentabilité avec un 36 kWc dans les conditions "classiques".

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 11728
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar laurent35000 » 11 déc. 2018 16:23

si l'OA etait bien faite, je partirais sur un 100KW pose au sol, et j’arrêterais de me servir de ma maison comme support, car y'a vraiment qu'un con d’énarque pour imaginer que le toit d'une maison est un endroit intéressant pour y mettre des panneaux solaires.


Et pourquoi pas sur le routes tant qu'on y est :lol: :lol: :lol: :lol: :mrgreen:
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 4682
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar mariro » 11 déc. 2018 16:33

armand54 a écrit :si l'OA etait bien faite, je partirais sur un 100KW pose au sol, .

Au fait, c'est pas impossible, sous réserves d'obtenir les autorisations nécessaires pour poser au sol (pas gagné)... Il existe d'autres acheteurs hors OA... qui sait, tu peux essayer de ce côté là (pas gagné non plus), et pas au même tarif non plus, mais...

chamois05
BDPV
BDPV
Messages : 743
Enregistré le : 28 janv. 2018 09:47
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 05
Professionnel PV : non
Localisation : Embrun

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar chamois05 » 11 déc. 2018 20:33

tassin a écrit :
chamois05 a écrit :Le calcul pour plusieurs installations ajouté ce fait au prorata.

EDIT : après vérification rapide, l'installation initiale garde son tarif de 9 kWc mais la seconde installation sera basée sur le tarif 18 kWc, soit 12 cts/kWh.
Voir page 8 : https://www.edf-oa.fr/sites/default/fil ... 201411.pdf
Tu es perdant à découper en tranches dans tous les cas de figure.

Bien vue Tassin.
Cest écrit en petit.
Je navais pas eu le temps de vérifier mon idée.
Je vais m'en occuper car ton lien date de 2014 et la lois de 2011.
A plus.

armand54
Messages : 30
Enregistré le : 20 nov. 2018 15:13
Departement/Region : 54
Professionnel PV : non

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar armand54 » 11 déc. 2018 21:28

mariro a écrit :
armand54 a écrit : car y'a vraiment qu'un con d’énarque pour imaginer que le toit d'une maison est un endroit intéressant pour y mettre des panneaux solaires.

Euh... là, tu risques d'avoir des retours pas sympas... parce que beaucoup ici le pensent... et ne sont pas énarques !!! :lol: :lol:
De plus, il semblerait quand même qu'il soit possible d'obtenir une certaine rentabilité avec un 36 kWc dans les conditions "classiques".


franchement, tu connais un toit non conçus spécialement pour avec une orientation et une inclinaison parfaite ?
tu connais un toit dont on peux faire varier ne serais-ce qu'une fois par an l'inclinaison pour optimiser 'a minima' les pertes ?

existe il au moins 1 avantages durable a vouloir transformer les panneaux en élément d’étanchéité ?

je n'y vois que des problèmes possible voir probable, infiltration d'eau car durée de vie des membranes ou autres système de joins, intervention coûteuse en cas de SAV car échafaudage ou nacelle, proximité de la charpente la plupart du temps en bois en cas de soucis Electrique lourd, problème de ventilation sous les panneau, etc etc

rien qu'en regardant la durée de vie d'un velux qui a du mal a dépasser les 15 ans, je me demande vraiment que intérêt on peu trouver dans ce type de pose.

alors certes je n'ai pas l’expérience ici des "beaucoup qui le pensent" mais je ne vois vraiment aucun avantage a la pose en toiture lorsqu'une solution au sol est disponible. et j’espère juste que si demain le gouvernement impose a EDF OA d'acheter l'electricité 10€ du Kw si elle a été produite dans une cave, ces mêmes gens trouverons que c'est malin "car beaucoup de gens ont une cave, ça agrandie le nombre d'installation possible"

ce que je regrette c'est de ne pas y avoir cru lors de la bulle, car même si éthiquement je trouve cela sans intérêt (le systeme global 60cts + credit d'impot + toiture intégré) je me rend compte aujourd'hui que le système fonctionne, que l'on (via le credit d'impot et le sur-achat) a financé un système globalement malsain a l'époque, mais qui "peux etre" a permis d'avoir aujourd'hui une production d’électricité relativement propre, et rentable y compris en auto-consommation.
et c'est bien le but dans un sens, la micro production, décentralisée, et je suis persuadé que comme a l'image du "compteur temps reel d'essence" dans une voiture, une personne équipé en auto-consomation va etre beaucoup plus regardant sur ses dépenses énergétique que la moyenne.

et pour revenir au sujet de base, poser des panneau sur un toit mal orienté ou mal incliné alors qu'une solution au sol est possible, je trouve cela très dommage.


pour etre complètement honnête, j'ai même calculé le prix de revient de la transformation d"une dépendance en toiture plate et en autoconstruction c'est presque rentable !!!

chamois05
BDPV
BDPV
Messages : 743
Enregistré le : 28 janv. 2018 09:47
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 05
Professionnel PV : non
Localisation : Embrun

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar chamois05 » 12 déc. 2018 10:25

LaBalme74 a écrit :
thibr a écrit :cela coute combien une qualif qualipv ?


Euh attention, la formation INES ne suffit pas pour être Quali PV.

Quali'PV implique de monter un dossier auprès de Qualit' ENR avec tous un tas de demandes dont celle de posséder une assurance RC + décennale photovoltaïque.

https://www.qualit-enr.org/professionne ... s-criteres

Et c'est la que le bas blesse. A supposer que vous trouviez quelqu'un pour vous assurer, ce qui n'est de loin pas gagné, le coût sera au minimum de 7-8000 euros par an.

Dur à rentabiliser donc pour quelqu’un qui ne fait que 2-3 installations pour lui :roll:

Merci pour le lien je ne métais pas encore occupé de ça.
Jai juste vue mon assureur mour savoir sil pouvait assurer les panneaux monté par moi même.
Ca cest bon.
Maintenant je vais voir Quali Enr

tassin
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 759
Enregistré le : 28 févr. 2014 09:16
Departement/Region : 17
Professionnel PV : Developpeur PV

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar tassin » 12 déc. 2018 10:25

armand54 a écrit :franchement, tu connais un toit non conçus spécialement pour avec une orientation et une inclinaison parfaite ?

Quel est l'intérêt d'avoir une orientation et une inclinaison parfaite? On fait avec l'existant et puis c'est tout. Les pertes liées à l'inclinaison et à l'orientation sont minimes de toutes manières par rapport à la variabilité liée à l'emplacement géographique.

tu connais un toit dont on peux faire varier ne serais-ce qu'une fois par an l'inclinaison pour optimiser 'a minima' les pertes ?

Intérêt très réduit en terme de production.

existe il au moins 1 avantages durable a vouloir transformer les panneaux en élément d’étanchéité

je n'y vois que des problèmes possible voir probable, infiltration d'eau car durée de vie des membranes ou autres système de joins, intervention coûteuse en cas de SAV car échafaudage ou nacelle, proximité de la charpente la plupart du temps en bois en cas de soucis Electrique lourd, problème de ventilation sous les panneau, etc etc

rien qu'en regardant la durée de vie d'un velux qui a du mal a dépasser les 15 ans, je me demande vraiment que intérêt on peu trouver dans ce type de pose.

On n'est plus en 2010 c'est fini l'intégration.

alors certes je n'ai pas l’expérience ici des "beaucoup qui le pensent" mais je ne vois vraiment aucun avantage a la pose en toiture lorsqu'une solution au sol est disponible.

Je ne trouve pas, les surfaces au sol sont souvent en conflit d'usage et esthétiquement c'est pas dingue.

ce que je regrette c'est de ne pas y avoir cru lors de la bulle, car même si éthiquement je trouve cela sans intérêt (le systeme global 60cts + credit d'impot + toiture intégré) je me rend compte aujourd'hui que le système fonctionne, que l'on (via le credit d'impot et le sur-achat) a financé un système globalement malsain a l'époque, mais qui "peux etre" a permis d'avoir aujourd'hui une production d’électricité relativement propre, et rentable y compris en auto-consommation.
et c'est bien le but dans un sens, la micro production, décentralisée, et je suis persuadé que comme a l'image du "compteur temps reel d'essence" dans une voiture, une personne équipé en auto-consomation va etre beaucoup plus regardant sur ses dépenses énergétique que la moyenne.

Ca c'est tout à fait juste.

et pour revenir au sujet de base, poser des panneau sur un toit mal orienté ou mal incliné alors qu'une solution au sol est possible, je trouve cela très dommage.

Le gain en production n'est pas énorme (l'orientation et l'inclinaison sont meilleurs mais on a de l'ombrage tous les jours malgré l'éloignement des rangs de modules)

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 4682
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: étude rentabilité 36KW région lorraine.

Messagepar mariro » 12 déc. 2018 11:22

armand54 a écrit :existe il au moins 1 avantages durable a vouloir transformer les panneaux en élément d’étanchéité ?

Oui, au moins 1... Une tôle en couverture de bâtiment, ça rapporte combien sur 20 ans ? Et un panneau PV sur la même durée ça rapporte combien ?
J'ai un collègue agriculteur à l'Apepha qui dit : "Faire un bâtiment sans mettre de PV, c'est une faute professionnelle."... un peu provoc, mais il n'a pas tort sur le principe.

Concernant le PV au sol... Au moment de "la bulle", comme tu dis, j'avais commencé l'étude de la chose... j'en étais arrivé à la conclusion qu'1 hectare de PV permettait de sortir la même marge que 50 hectares de céréales chez nous !!! Mais, trop tard... interdiction sur terres agricoles, à la demande de la profession (agricole), et pas de EDF, faut pas confondre... Bien, pas bien... chacun sa propre vision des choses... Les 2 points de vues se défendent.

Quand à l'orientation parfaite et la pente parfaite... ben ça ne donnera pas forcément la meilleure production, il y a pleins d'autres éléments qui seraient à prendre en considération et qui jouent énormément... On fait avec l'existant comme le dit @tassin... sinon, on ne fait rien.

Sinon, le simple fait de vivre, je n'y vois que des problèmes possibles ou probables... ben, on vit quand même. :lol:


Retourner vers « Coûts (installation, raccordement, maintenance, ...) »