declenchement du disjoncteur sur le ligne de production


Vous pensez être victime d'une arnaque au photovoltaïque ?
http://victime-photovoltaique.fr/



Florent2
BDPV
BDPV
Messages : 424
Enregistré le : 06 juil. 2011 14:43
BDPV : flo218614
Departement/Region : 86
Professionnel PV : NON

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Florent2 » 20 avr. 2012 14:05

Pour les différentiels haute immunité, ils n'agissent que pour les courants de défaut pulsés.
Le courant de défaut généré par les modules lorsqu'il pleut, je ne pense pas qu'il soit pulsé.........

Les courants de défauts pulsés sont retrouvés par exemple dans les ballasts des circuits d'éclairage, les ordinateurs, circuits électroniques. (onduleurs donc)

Le fait de mettre un différentiel haute immunité, va sans doute lui permettre d'éluder les courants de défaut pulsés qui viendront de l'onduleur, mais en aucun cas il ne prendra pas en compte le courant de défaut qui viendra du côté des modules (non pulsé).

Rien ne garantit que même avec un HI, le seul courant de défaut généré par la pluie sur les panneaux dans des conditions très particulières (ensoleillement, résistance de la terre, humidité) ne le fasse pas sauter si ce courant de défaut dépasse les 30mA. Solution qui supprime sans doute une bonne part des déclenchements intempestifs, mais ne les enlèvera pas tous.

Après, si on met un disjoncteur HI, uniquement de type AC (qui ne vois pas le courant de défaut continu), même en restant en 30mA, peut-être que là ça doit résoudre encore mieux le problème. Après, l'onduleur génère aussi un courant de fuite non pulsé (vu comme tel par le disjoncteur), mais je ne pense pas qu'il soit suffisant pour déclencher le différentiel, mais ça doit pouvoir arriver dans certaines circonstances aussi.

A noter que dans notre cas, le disjoncteur est du type haute immunité, type A (continu et alternatif).
Il ne devrait donc pas voir le courant de fuite pulsé généré par l'onduleur, il déclenche donc par le courant de fuite généré par les modules, additionné par le courant de fuite généré par l'onduleur que le différentiel voit en non pulsé (à une certaine fréquence donnée).
Dans notre cas on doit être proche du pire cas, liaison de la terre bonne, résistance de la terre pas trop mauvaise, grande surface de modules.....

Flo.

cler-elec60
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2009 01:00
Professionnel PV : Oui
Localisation : 60
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar cler-elec60 » 20 avr. 2012 19:47

La différence entre un dispositif différentiel A ou Ac et un HPI Legrand (ou SI Schneider) est uniquement la précision du courant de déclenchement.
Type AC ou A : déclenchement entre 15mA et 30mA selon l'appareil (tolérance de fabrication)
Type HPI : entre 25mA et 30mA (plus précis)

Jamais entendu de courant pulsé ou autre :roll:

Bonne soirée

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 6826
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar JujuY » 20 avr. 2012 21:30

cler-elec60 a écrit :La différence entre un dispositif différentiel A ou Ac et un HPI Legrand (ou SI Schneider) est uniquement la précision du courant de déclenchement.
Type AC ou A : déclenchement entre 15mA et 30mA selon l'appareil (tolérance de fabrication)
Type HPI : entre 25mA et 30mA (plus précis)

Jamais entendu de courant pulsé ou autre :roll:

Bonne soirée
Non c'est hélas faux. ;)

Tout modèle de disjoncteur différentiel est susceptible de déclencher à partir de 0,5 fois son calibre différentiel (il me semble que c'est une norme) de manière à être sûr (au sens sécurité du terme) d'être ouvert (= sécurité des personnes) avant que le courant de défaut dépasse le calibre différentiel (ici 30 mA)

La différence entre les différents modèles (A, AC, Hpi, Si), c'est la technologie du filtrage appliqué au courant de défaut et son retard (sélectivité / disjoncteur en amont) avant d'entraîner le déclenchement.
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

Florent2
BDPV
BDPV
Messages : 424
Enregistré le : 06 juil. 2011 14:43
BDPV : flo218614
Departement/Region : 86
Professionnel PV : NON

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Florent2 » 20 avr. 2012 22:19

Je suis certain d'avoir vu ça il y a certes longtemps pour l'histoire du courant pulsé.
Je cherche.

Trouvé :
http://fr.search.yahoo.com/r/_ylt=A7x9Q ... j_SLT3.pdf

http://www05.abb.com/global/scot/scot20 ... /20119.pdf

Et je cite :
"Les interrupteurs différentiels série HI présentent une immunité renforcée contre les déclenchements intempestifs qui peuvent être causés par l'apparition de courants de défaut pulsés."

Tiré d'ici :
http://download.hager.com/hager-tehalit ... /FIHIF.pdf

"Jamais entendu de courant pulsé ou autre :roll: "
Cler-elec60, professionel, c'est bien ça ? (........) :roll:

Flo.

cler-elec60
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2009 01:00
Professionnel PV : Oui
Localisation : 60
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar cler-elec60 » 21 avr. 2012 08:48

Merci, La doc Hager est intéressante, Je vais la conserver précieusement.

Effectivement le terme "pulsé" ne me parlait pas , c'est effectivement un probléme de filtrage et de temporisation.

Les informations que j'ai donné viennent d'essais réalisés en laboratoire lors d'une formation. Vous pouvez faire l'essai aussi, de mesurer la valeur exacte du déclenchement selon le type.

Je pense que dans le cas du PV le défaut d'isolement n'est pas "pulsé" Comme lors de régimes transitoires plutôt permanent en cas de forte humidité.

Par contre, Les produits d'ABB ne semblent pas construits pour la règlementation francaise.

Avatar de l’utilisateur
photoHD
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 825
Enregistré le : 09 mars 2010 00:51
Departement/Region : 86
Professionnel PV : artisan installateur
Localisation : 86 (vienne) et dans un rayon de 50Km aux alentours
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar photoHD » 21 avr. 2012 09:59

cler-elec60 a écrit :Par contre, Les produits d'ABB ne semblent pas construits pour la règlementation francaise.


qu'est ce qui vous permet d'affirmer cela ?
Ma présentation : Photovolt-HD

Devenez producteur d'électricité et participez aux économies d'énergies

Partenaire officiel Sunpower (Sunpower Residential Installer)

Ma fiche installateur sur BDPV Image

cler-elec60
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2009 01:00
Professionnel PV : Oui
Localisation : 60
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar cler-elec60 » 21 avr. 2012 12:30

photoHD a écrit :
cler-elec60 a écrit :Par contre, Les produits d'ABB ne semblent pas construits pour la règlementation francaise.


qu'est ce qui vous permet d'affirmer cela ?


J'ai été un peu vite... :?

Je pense que la documentation dont le lien est donné ici est pour un autre pays.
Du point de vue des calibres des différentiels, protections des circuits prise par ID 10mA par exemple.

Par contre ABB a aussi une gamme pour la France bien sûr.

Avatar de l’utilisateur
photoHD
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 825
Enregistré le : 09 mars 2010 00:51
Departement/Region : 86
Professionnel PV : artisan installateur
Localisation : 86 (vienne) et dans un rayon de 50Km aux alentours
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar photoHD » 21 avr. 2012 13:29

ah ok je comprend mieux ;)

le truc avec le site ABB, c'est que c'est presque impossible de trouver la doc qui correspond au bon produit tellement ils ont de domaines d'application et de références
Ma présentation : Photovolt-HD

Devenez producteur d'électricité et participez aux économies d'énergies

Partenaire officiel Sunpower (Sunpower Residential Installer)

Ma fiche installateur sur BDPV Image

Florent2
BDPV
BDPV
Messages : 424
Enregistré le : 06 juil. 2011 14:43
BDPV : flo218614
Departement/Region : 86
Professionnel PV : NON

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Florent2 » 21 avr. 2012 15:26

Je suis du même avis, pour trouver la doc française, pas facile. Mas bien, vu la doc n'est probablement pas "pour nous", mais je n'ai point trouvé mieux :'-(

Je suis du même avis que vous concernant le défaut de courant de fuite dû au côté capacitif des modules
"Le courant de défaut généré par les modules lorsqu'il pleut, je ne pense pas qu'il soit pulsé.........

Les courants de défauts pulsés sont retrouvés par exemple dans les ballasts des circuits d'éclairage, les ordinateurs, circuits électroniques. (onduleurs donc)

Le fait de mettre un différentiel haute immunité, va sans doute lui permettre d'éluder les courants de défaut pulsés qui viendront de l'onduleur, mais en aucun cas il ne prendra pas en compte le courant de défaut qui viendra du côté des modules (non pulsé)."

C'est d'ailleurs pour cette raison, que je ne pense pas qu'un HI résolve définitivement le problème (si c'était le cas, les fabricants, tels que POWER ONE et SMA demanderaient la pose d'un différentiel haute immunité 30mA, ce qui n'est pas le cas.

Flo.

Avatar de l’utilisateur
photoHD
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 825
Enregistré le : 09 mars 2010 00:51
Departement/Region : 86
Professionnel PV : artisan installateur
Localisation : 86 (vienne) et dans un rayon de 50Km aux alentours
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar photoHD » 21 avr. 2012 16:09

donc je résume :
on as un inter diff APR équivalent au HPI
on as une terre de 80 ou 60 Ohms (je me souvient plus bien)
ça disjoncte, apparemment que lorsqu'il pleut, à cause de l'effet capacitif des modules

alors qu'est ce qu'on fait ? :o
Ma présentation : Photovolt-HD

Devenez producteur d'électricité et participez aux économies d'énergies

Partenaire officiel Sunpower (Sunpower Residential Installer)

Ma fiche installateur sur BDPV Image

Plouc
Banni
Banni
Messages : 1214
Enregistré le : 22 déc. 2010 17:10
Departement/Region : 34
Professionnel PV : FRONIUS Partner
Localisation : Sorbs 34520

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Plouc » 21 avr. 2012 18:49

En courant continu la capacité de provoque pas de courant différentiel
Liberté de penser, de s' exprimer, et d'installer ses panneaux solaires comme on le souhaite SVP

Florent2
BDPV
BDPV
Messages : 424
Enregistré le : 06 juil. 2011 14:43
BDPV : flo218614
Departement/Region : 86
Professionnel PV : NON

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Florent2 » 21 avr. 2012 19:56

"En courant continu la capacité de provoque pas de courant différentiel" ?????????
Je ne crois pas .....

En effet, en véritable courant continu, le condensateur bloque tout, et rien ne passe.

Le "problème" des modules, c'est que la luminosité influe un peu sur la tension et beaucoup sur l'intensité. Les variations d'intensités ne font pas varier la décharge du condensateur, par contre, tout modification infime de la tension fait varier la décharge du condensateur et donc génère une courant de fuite dans notre cas.

Suivant les tensions de travail des modules et donc leur plage de variation légère de tension en fonction de la luminosité, suivant la capacité du "condensateur" (conséquence directe de la surface et de la nature de l'encadrement des modules), la décharge peut être plus ou moins conséquente.

Je ne peux malheureusement pas afficher en même temps sur l'onduleur le Ileak et la tension des modules (en plus nous avons deuz champs avec des orientations différentes), mis en naviguant assez rapidement, quand le Ileak bouge, la tension bouge aussi.

Après de là à dire que c'est le travail de l'onduleur ou la variation de tension des modules qui donne cette variation de Ileak, et confirmer que c'est la tension des modules qui fait varier Ileak, il n'y a qu'un pas. (quand il pleut et que c'est bien gris, luminosité stable, le Ileak reste à une valeur quasi fixe, dès que la luminosité varie, Ileak bouge, 4,6,8,4,6,4,8mA...........

PhotoHD, on peut mettre la terre à une valeur de résistance très élevée (mais le disjoncteur ne marchera plus comme il faut, et on sera hors réglementation de résistance pour terre.
Ou alors on fait ce que dis Aurora, ce qui a mon sens est la solution la plus juste et fiable....disjoncteur 300mA.

NB : Ca a encore sauté ce jour.

Flo.

Regismu
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 20973
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Regismu » 21 avr. 2012 20:36

essaie de tester avec un 100mA avant ... :? :?

Florent2
BDPV
BDPV
Messages : 424
Enregistré le : 06 juil. 2011 14:43
BDPV : flo218614
Departement/Region : 86
Professionnel PV : NON

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Florent2 » 21 avr. 2012 23:07

Je pense qu'avec un 100mA ça marchera dans 99,9% des cas en effet. (mais comme je ne peux pas connaître les enregistrements de Ileak....et de toute façon il saute à 30 en ce moment ;-))

Après, 100 ou 300mA de toute façon ça n'est pas 15-100, donc.........autant mettre ce qui est conseillé....;-).

J'ignore comment le système évoluera en vieillissant, les résistances augmenteront très légèrement, j'ignore si ça augmentera Ileak ou l'inverse.

Je pense, sans certitude, que Ileak diminuera (c'est ce qui se passe avec une mauvaise terre), et le "condensateur" perdra ses qualités et donc sa capacité à créer du courant de fuite.

Flo.

Regismu
Membre GPPEP actif +
Membre GPPEP actif +
Messages : 20973
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Regismu » 21 avr. 2012 23:41

mais le plus bas que tu met c'est mieux...pour ta securité .. 8-)

deja que tu es hors normes :(

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 6826
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar JujuY » 21 avr. 2012 23:44

Le problème existe avec les familles d'onduleur sans transformateur, car le champ PV (même si c'est du continu entre la borne + et la borne - ) est porté à un potentiel variable en permanence (lié au découpage HF (environ 20 kHz)) par rapport au secteur ERDF. Donc le condensateur équivalent entre l'ensemble du champ PV et la terre est soumis à une tension alternative d'où la création de ce courant de fuite vers la terre, et la sensibilité du disjoncteur différentiel...
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

olab
BDPV
BDPV
Messages : 4825
Enregistré le : 10 déc. 2008 01:00
Localisation : 40

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar olab » 22 avr. 2012 00:19

de toute façon il saute à 30 en ce moment ;-))
Pas forcément, un différentiel 30mA peut sauter à partir de 15mA.
Je pense qu'avec un 100mA ça marchera dans 99,9%
Je dirais 100% avec une installation de 3kWc, même 60mA serait sans doute assez.
J'ai fais une série de mesures directes de courant de fuite (pas Ileak), directement sur la connexion de terre descendant des panneaux et j'ai pris des photos de ce courant (oscillo).
Recherchez dans le forum, il y a un long fil là-dessus ;)

EDIT : le long fil, on est dessus !! :lol:
Je déconseille modérément toutes relations avec les sociétés figurant dans cette liste.
ImageMon installationImage

Florent2
BDPV
BDPV
Messages : 424
Enregistré le : 06 juil. 2011 14:43
BDPV : flo218614
Departement/Region : 86
Professionnel PV : NON

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Florent2 » 22 avr. 2012 06:45

En effet, 100mA serait déjà suffisant pour la majorité des cas ; après pour les cas extrêmes, il faut juste prier qu'ils n'aient pas lieu le premier jour d'un départ en vacances........

Flo.

Avatar de l’utilisateur
Azer
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 2116
Enregistré le : 30 janv. 2009 01:00
Localisation : 78

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar Azer » 22 avr. 2012 08:35

Florent2 a écrit :Ou alors on fait ce que dis Aurora, ce qui a mon sens est la solution la plus juste et fiable....disjoncteur 300mA.
Flo.

Perso je ne prendrais pas le risque de mettre un 300mA
Par contre un 100mA oui.
Le problème c'est qu'on trouve des "Interupteurs différentiel 100mA" mais pas de "Disjoncteurs différentiel 100 mA"

Azer

cler-elec60
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2009 01:00
Professionnel PV : Oui
Localisation : 60
Contact :

Re: declenchement du disjoncteur sur le ligne de production

Messagepar cler-elec60 » 22 avr. 2012 08:55

Si mes souvenirs sont exacts, La valeur de 30mA n'a pas été choisie au hasard mais correspond au courant permettant d'électrocuter (fibrilation du coeur) un corps humain présentant une certaine résistance. La valeur de résistance choisie correspond à un corps humide dans un bain ou sous la douche ! Les 30mA sont apparus originellement pour protéger les occupants des salles d'eau.
Je vais essayer de retrouver le documents.
Hors salle d'eau, 100mA ne doit pas permettre l'électrocution d'une personne en condition normle : habillée, chaussée et sêche.


Retourner vers « Pannes et problèmes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré