Petit guide de dépannage d'une installation photovoltaïque

Modérateur : GPPEP - Conseil Administration



Gratuit et sans engagement
http://www.bdpv.fr/fr/verifDevis.php


JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Petit guide de dépannage d'une installation photovoltaïque

Messagepar JujuY » 19 juil. 2013 09:48

Petit guide sans prétention pour un diagnostic d’une installation photovoltaïque en défaut, qui fait suite à de multiples réponses où je me répétais un peu 8-)

Dans un premier temps, il faut déterminer la nature de la panne à partir des informations disponibles. Le but de ce sujet est d’indiquer le remède, mais pas nécessairement la raison de la défaillance.

Il y a trois situations possibles :
  1. L’onduleur affiche un code d’erreur ou un signalement (led ou autre) : se procurer le manuel d’installation ou d’utilisation, pour « traduire » le code d’erreur en information de défaut pertinente.
  2. L’onduleur reste éteint en pleine journée (avec du soleil) sans information de défaut.
  3. L’onduleur reste éteint la nuit sans information de défaut.
Avant toute chose, vérifiez que tous vos disjoncteurs (dans le coffret AC et au niveau du compteur ERDF/Enedis) sont enclenchés. Patientez quelques minutes après le ré-enclenchement des disjoncteurs avant de pouvoir lire une production.. En effet, c'est l'une des causes majeures d'anomalies, visibles aussi bien sur ce Forum que par des professionnels. Si c'est le disjoncteur différentiel 30 mA qui est déclenché et si l'onduleur est un onduleur sans transformateur, de type TL c'est à dire "Transformer Less", cet incident est "normal", et de nombreux sujets décrivent cet incident sur le Forum.

A - L’onduleur affiche un code défaut
A1 - Défaut réseau (absence permanente)
Le code d’erreur se rapporte à un défaut d’alimentation réseau AC (Grid, en anglais, Netz en allemand). Il faut en premier lieu, vérifier l’absence de disjonction de l’un des disjoncteurs localisés entre l’onduleur et le boîtier de distribution (boîte de raccordement ou coffret fusibles, qui permet, en France, de créer deux branchements distincts : 1 branchement production et 1 branchement consommation) :
  • Vérifier l’enclenchement du disjoncteur de protection, installé dans le coffret AC (disjoncteur différentiel de 30 mA et de calibre adapté à la puissance de l’onduleur)
  • Vérifier l’enclenchement du disjoncteur de branchement ERDF/Enedis installé sur la même platine (ou à proximité) que le compteur ERDF/Enedis production (disjoncteur différentiel de 500 mA et de calibre réglé pour la puissance de l’installation). Dans le langage ERDF/Enedis, les deux compteurs concernés se nomment compteur production "Injection" ou compteur "non consommation".
Si l’un des deux disjoncteurs n’est pas enclenché, le réarmer. L’onduleur doit redémarrer normalement. En fonction des installations, le coffret AC peut contenir plusieurs appareillages comme par exemple :
  • Un disjoncteur différentiel de protection de l’onduleur (deux fonctions combinées) et un disjoncteur de protection du parafoudre
  • Un disjoncteur de protection et un interrupteur différentiel de l’onduleur (deux fonctions séparées), et un disjoncteur de protection du parafoudre
Certains modèles de parafoudre sont auto-protégés et ils ne comportent pas de disjoncteur séparé. De même, certains coffrets AC comportent, en plus, un disjoncteur "général", en particulier lorsque la distance entre le coffret AC et le disjoncteur de branchement ERDF/Enedis est importante (local différent).

Si le disjoncteur ERDF/Enedis disjoncte régulièrement, sans disjonction du disjoncteur de protection de l'onduleur, il faut effectuer les vérifications suivantes :
  • Vérifier le courant maximum enregistré par le compteur de production (menu 5) :
    • Si ce maximum est supérieur au calibre de réglage du disjoncteur ERDF/Enedis, le disjoncteur déclenche par sur-courant instantané
    • Si ce maximum est inférieur au calibre de réglage du disjoncteur ERDF/Enedis, le disjoncteur déclenche par courant différentiel (500 mA)
  • Ouvrir ou isoler le parafoudre de protection AC pendant quelques jours (Il n'assure plus la protection de l'installation)
  • Si les disjonctions intempestives cessent, c'est bien le parafoudre qui est défectueux et qu'il faut remettre en état
Si les deux disjoncteurs sont bien enclenchés, tester la fonction différentielle en appuyant sur le bouton de test dans l’ordre :
  • Disjoncteur de protection, installé dans le coffret AC
  • Disjoncteur de branchement ERDF/Enedis installé à proximité du compteur ERDF/Enedis
Si l’un des disjoncteurs ne réagit pas à ce test, il y a deux possibilités :
  • Soit le disjoncteur est défectueux
  • Soit le disjoncteur n’est pas alimenté en amont par le réseau ERDF/Enedis
Pour vérifier si le disjoncteur de branchement est alimenté en amont par le réseau ERDF/Enedis, il suffit de "réveiller" les compteurs (production et non consommation), en appuyant sur l’un des 2 boutons disponibles. Si les compteurs affichent les indications attendues, le problème est localisé entre les compteurs et le disjoncteur qui ne se déclenche pas.

Si l'onduleur réagi (se réveille, débute ses auto-tests) à chaque sollicitation de l'un des disjoncteurs AC, alors la connexion AC entre le réseau ERDF/Enedis et l'onduleur est correcte. Le défaut est alors interne à l'onduleur et il faut se rapprocher de son installateur.

La limite de responsabilité d’ERDF/Enedis est matérialisée par les bornes non plombées du disjoncteur différentiel de branchement (500 mA). Si la défaillance est localisée en amont (par exemple, le disjoncteur différentiel de branchement ne réagit pas à l’appui sur le bouton de test), il faut contacter le service dépannage d’ERDF/Enedis. Pour accélérer l’intervention, il suffit de dire que l’on entend des « grésillements » près des compteurs ERDF/Enedis (grésillements = mauvais contact = arc électrique = risque d’incendie…). Si la défaillance est localisée en aval du disjoncteur de branchement, c’est alors votre installateur qu’il convient d’appeler en dépannage.

A2 - Défaut réseau (hors plage de tension)
Le code d’erreur se rapporte à un défaut d’alimentation réseau AC (Grid, en anglais, Netz en allemand) en signalant soit que la tension est trop élevée ou au contraire trop basse.
  • Tension trop haute : Les installations photovoltaïques augmentent légèrement la valeur de la tension du réseau au point de raccordement. Si la ligne ERDF/Enedis est longue et/ou sous-dimensionnée, la valeur de la tension réseau vue par l’onduleur peut dépasser le maximum (moyenne sur 10 minutes) admis en France (253 V = 230 V +10%), lorsque l’installation PV produit beaucoup (en général en milieu de journée). L’onduleur se déconnecte et affiche un défaut correspondant à une tension réseau trop élevée. Il faut donc vérifier son installation intérieure (privée) en vérifiant les différents serrages de connexion, puis signaler le problème à ERDF/Enedis. En général, ils ne sont pas rapides pour réagir, car ce type de demande impose, soit de changer la phase raccordée (cas des installations monophasées), soit de renforcer la ligne publique entre le point de branchement et le transformateur de distribution
  • Tension trop basse : Si la tension réseau est inférieure à 207 V (= 230 V -10%), l’onduleur se déconnecte. Ce phénomène peut se produire en hiver, si beaucoup d’abonnés proches utilisent des gros consommateurs (chauffage électrique ou autre). Il faut donc vérifier son installation intérieure (privée) en vérifiant les différents serrages de connexion, puis signaler le problème à ERDF/Enedis. En général, ils ne sont pas rapides pour réagir, car ce type de demande impose, soit de changer la phase raccordée (cas des installations monophasées), soit de renforcer la ligne publique entre le point de branchement et le transformateur de distribution.

A3 - Défaut réseau (hors plage de fréquence)
La fréquence du réseau est complètement pilotée par ERDF/Enedis/RTE. L’utilisateur final ne peut que constater que la fréquence du réseau disponible est hors plage (47,5 Hz à 50,2 Hz) pour un onduleur conforme à la norme de raccordement VDE 0126-1-1. Le quartier peut être alimenté par un groupe électrogène de secours, sur lequel ERDF/Enedis force la fréquence à une valeur qui déconnecte les installations photovoltaïques, en modifiant le régime de rotation du moteur diesel. La valeur limite haute de la plage de fréquence est de 50,4 Hz (septembre 2013) puis 50,6 Hz (septembre 2014). Certains multimètres sont capables de mesurer la fréquence du réseau AC

A4 - Défaut de terre (ou PE)
Le code d’erreur se rapporte à un défaut de terre (PE = Protective Earth). Une mesure intéressante, c'est de mesurer la différence de potentiel (voltmètre en mode AC) entre la borne neutre (borne bleue ou borne marquée « N » ou borne de gauche, sur le disjoncteur de branchement production) et la prise de terre la plus proche. L'onduleur (qui n'est pas devin) n'a pas d'autre solution pour détecter un défaut de terre que de mesurer cette tension terre/neutre. Je ne connais pas le seuil de tension à partir duquel les onduleurs SMA considèrent que la terre est mauvaise.

Des travaux ERDF/Enedis peuvent modifier la valeur de cette différence de potentiel puisque le neutre du transformateur de distribution local est connecté à une (ou plusieurs) prise de terre à proximité (> 10m) du transformateur. La différence de potentiel mesurable est en général liée à la section du fil de neutre dans la rue (et au courant qui le parcourt = somme des courants de tous les voisins). La qualité des prises de terre a aussi un peu d'influence. A titre d’exemple, j’ai mesuré 2,5V chez moi en juin, alors que les 2 onduleurs étaient proches du maximum de production.

A5 - Défaut de terre sur le générateur PV
Le générateur PV est constitué d'une ou plusieurs strings (ou chaine) de modules PV. Le cadre métallique de tous ces modules est relié à la terre, mais la partie électrique (les cellules) est isolée de la terre. Si un câble de connexion ou un boîtier de raccordement sont défectueux, il peut y avoir une mise à la terre du générateur PV qui est non désirée (sauf pour certains modules PV de type SunPower). Pour localiser la zone de défaut, il est possible d'utiliser la méthode suivante :
  • Vérification à faire de jour (présence de tension DC différente de zéro) et en ayant pleinement conscience des risques encourus : voir DANGER DE MORT
  • Arrêtez votre installation, ouvrez le disjoncteur coté AC, puis le sectionneur DC (ou déconnecter les connecteurs DC)
  • Prenez un multimètre et mesurez la tension (en mode DC) entre chaque pole DC et la terre dans le coffret de coupure DC
    • Si vous obtenez immédiatement 0 volt, c'est que ce pole est à la terre : possibilité : câble dont l'enveloppe est abimée et dont l’âme touche une partie métallique (rail, charpente, bac acier, etc )
    • Si on mesure une tension positive X volts entre le pole positif et la terre, une tension négative Y volts entre le pole négatif et la terre, et une tension Z = X + Y volts entre le pole positif et le pole négatif, il y a un défaut d'isolement vers le milieu du string concerné, dont la localisation peut être calculée par l'équation suivante : Nombre de modules PV à partir du pole négatif = X * Nombre total de modules PV du string / Z
    • Si la tension décroit progressivement, cela peut être du à une fuite due à l'humidité, là encore, vérifier l'intégrité du raccordement DC


B - L’onduleur reste éteint, en pleine journée, avec un ensoleillement suffisant
B1 - Production mais l'écran est éteint
Vérifier de manière indirecte si l’onduleur est en production en observant le compteur de production. Si la led du compteur clignote régulièrement, l’onduleur est en production. Ouvrir le disjoncteur de branchement (AC), ouvrir le sectionneur DC attendre une minute, puis réenclencher le sectionneur DC puis le disjoncteur AC, tout en observant l’onduleur (écran ou led). Si cette manœuvre engendre le retour de l’affichage sur l’onduleur, c’est gagné. Un simple reset complet de l’onduleur a remis les choses en ordre.

B2 - Pas de production mais l'écran est éteint
Vérifier de manière indirecte si l’onduleur est en production en observant le compteur de production Si la led du compteur ne clignote pas régulièrement, l’onduleur n'est pas en production. L'absence de tension DC (fil coupé ou autre) engendre cet état sur certains onduleurs. Vérifier la présence de la tension DC en mesurant cette tension.


C - L’onduleur reste éteint la nuit
C'est normal, et ce n'est pas une panne, en général. En effet tous les onduleurs photovoltaïques se mettent en veille la nuit pour minimiser la consommation permanente (compteur de non-consommation). Certains onduleurs sortent de ce mode de veille uniquement si de la tension DC est présente (= le soleil se lève) alors que d'autres onduleurs peuvent sortir du mode de veille après une manœuvre du disjoncteur AC par exemple.

Attention : l'électricité peut être dangereuse. Lire le sujet DANGER DE MORT en préalable à toute intervention directe avec les conducteurs électriques

Ce sujet est verrouillé en édition pour rester simple et lisible

Un sujet de discussion sera celui-là : Discussions sur le guide de dépannage d'installations PV
Modifié en dernier par JujuY le 23 juil. 2017 13:05, modifié 14 fois.
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes

Messagepar JujuY » 08 mars 2015 12:08

Pannes récurrentes
Certaines marques ou modèles d'onduleurs présentent des pannes internes qui ont été signalées à plusieurs reprises sur le forum (au minimum 3 à 5 fois). Le but des liens suivants est simplement d'orienter vers les différentes marques d'onduleurs photovoltaïques et de recenser ces pannes récurrentes. Par panne interne, il faut comprendre une panne interne à l'onduleur, donc indépendante de l'extérieur de l'onduleur. Au contraire d'une panne externe, qui est dépendante de l'extérieur (disjoncteur AC déclenché, câble DC avec un défaut d'isolement, par exemple).

Ce sujet ne peut pas être exhaustif, c'est simplement une synthèse des données connues et publiques.

Le but de ce sujet c'est de faciliter le diagnostic mettant en évidence certaines défaillances récurrentes et non pas de clouer au pilori des marques ou des modèles bien que :o ). Il est aussi évident qu'un modèle d'onduleur avec une très grande diffusion présente, mathématiquement, des pannes, mais certains signalements répétés sont aussi le signe d'un souci, soit de conception, soit de fabrication.

Le rapport nombre d'incidents sur nombre d'onduleurs en service est connu des constructeurs (SAV), mais il est impossible à estimer dans un Forum.

Liens vers les marques d'onduleurs :

Un sujet de discussion sera aussi celui-là : Discussions sur le guide de dépannage d'installations PV
Modifié en dernier par JujuY le 11 févr. 2016 08:45, modifié 7 fois.
Raison : Compléments
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes Mastervolt

Messagepar JujuY » 08 mars 2015 12:09

Marque : Mastervolt
Gamme ou modèle : Sunmaster XS3200
Code Panne ou description : Insulation
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur et installateur
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires : Un défaut d'isolement a comme consigne dans le manuel installateur :"Courant de fuite entre les modules PV et la terre. Consulter un installateur.". Dans de nombreux cas, un défaut d'isolation est lié au module de surveillance et de contrôle du courant de fuite vers la terre (interne à l'onduleur) et non pas au circuit externe (champ PV).
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : Sunmaster XS3200
Code Panne ou description : HW FAIL 0 ou HW FAIL 3
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur et installateur
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires : HW FAIL c'est un acronyme pour HardWare Failure donc problème matériel
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : Sunmaster XS3200
Code Panne ou description : No Grid
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur et installateur
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires : No Grid c'est absence de réseau et chaque fois un fusible sauté à l'intérieur de l'onduleur
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : Sunmaster XS3200
Code Panne ou description : divers
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur et installateur
Solution : Nettoyage et dépoussiérage
Commentaires : Cet onduleur est connu sur le Forum PV pour sa capacité à accumuler de la poussière à l'intérieur de l'onduleur, lié à sa ventilation directe (le flux d'air traverse les cartes électroniques et les composants actifs de puissance)
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
  • xx
  • xx
Modifié en dernier par JujuY le 18 août 2016 14:00, modifié 7 fois.
Raison : compléments
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes Power One (ABB)

Messagepar JujuY » 08 mars 2015 12:11

Marque : Power One (ABB)
Gamme ou modèle : TRIO 8.5
Code Panne ou description : Clignotement voyant vert la nuit ou extinction affichage ou autre code
Arrêt production PV : Oui (au bout de quelques jours)
Lien vers manuel utilisateur : Manuel installateur (en anglais)
Lien vers guide d'installation rapide : Guide d'installation rapide
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires : Malgré une mise à jour logicielle, l'onduleur, qui se signale par un clignotement du voyant vert la nuit (alors que normalement tout est éteint), s'arrête de fonctionner après quelques jours. Il y a aussi la manipulation "bug display", mais c'est du "provisoire" !
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : TRIO 27.6
Code Panne ou description : code IGBT 034
Arrêt production PV : Oui (au bout de quelques jours)
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur (en anglais)
Lien vers guide d'installation rapide : Guide d'installation rapide
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires : L'onduleur, qui se signale par ce code défaut (non bloquant), s'arrête de fonctionner après quelques jours
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : AURORA PVI 3.0
Code Panne ou description : code E031 (Output relay damaged)
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur (en anglais)
Lien vers guide d'installation rapide : Guide d'installation rapide (en anglais)
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires : Le relais d'interface réseau AC est détérioré (Measurement of internal voltage on heads of the output relay outside of range. There is too great a difference in voltage between the input and output of the grid connection relay), mais dans un cas au moins les IGBT avaient souffert...
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
Modifié en dernier par JujuY le 16 avr. 2017 12:53, modifié 5 fois.
Raison : Mise à jour de la liste des cas concernés par E031
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes Schneider Electric

Messagepar JujuY » 08 mars 2015 12:15

Marque : Schneider Electric
Gamme ou modèle : Sunezy 2800 / Sunezy 3000
Code Panne ou description : Defaut EEPROM
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Notice SunEzy 2000-2800-3000-4000-400E
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires :
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : Sunezy 2800 / Sunezy 3000
Code Panne ou description : Défaut Relais
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Notice SunEzy 2000-2800-3000-4000-400E
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires :
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : Sunezy 2800 / Sunezy 3000
Code Panne ou description : Défaut injection haute
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Notice SunEzy 2000-2800-3000-4000-400E
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires :
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
Modifié en dernier par JujuY le 23 déc. 2015 13:24, modifié 6 fois.
Raison : Ajout de liens
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes SMA

Messagepar JujuY » 08 mars 2015 12:17

Marque : SMA
Gamme ou modèle : Sunny Boy 3000TL-20 / SB4000TL-20 / SB5000TL-20
Code Panne ou description : Absence allumage écran en veille
Arrêt production PV : Non
Lien vers manuel utilisateur : Manuel installateur SUNNY BOY 3000TL/4000TL/5000TL
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires :
La nuit, lorsque l'onduleur est en veille, il devient impossible de lire les données de production, car la sortie de veille en tapotant la façade ne fonctionne plus. C'est un défaut du mini-module alimentation de veille. En variante, l'écran ne s'allume plus en cours de journée (production)

Comme, c'est le même module alimentation qui assure la fonction d'alimentation du Bluetooth, il devient aussi impossible de communiquer en Bluetooth, lorsque l'onduleur est en veille. Cette panne n'affecte pas ces fonctions, lorsque l'onduleur est en production (actif).

Liens vers sujets qui traitent du même problème :
PS : à la fin de l'année 2009, SMA a connu une période de pénurie à propos de ces écrans au point de livrer les onduleurs sans écran (voir SMA SB 3000TL livre sans ecran graphique, c'est possible ?). De là, à ce que les écrans (et le bloc alimentation associé) livrés ultérieurement, présentent une défaillance prématurée ;)
Modifié en dernier par JujuY le 28 avr. 2015 15:22, modifié 4 fois.
Raison : Ajout de nouveaux liens
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes Powercom (PCM)

Messagepar JujuY » 09 mars 2015 11:57

Marque : Powercom (PCM)
Gamme ou modèle : Solar King SLK-3000
Code Panne ou description : Défaut relais
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel installateur PCM Solar King Inverter en anglais
Solution : Réparation des composants défectueux
Commentaires : Les relais de couplage au réseau AC semblent sous-dimensionnés et génèrent des pannes de manière prématurée. Le remplacement des relais a été effectué par plusieurs membres, cela permet de pallier à la panne mais pas de curer le problème de fond.
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
Modifié en dernier par JujuY le 10 avr. 2015 13:19, modifié 4 fois.
Raison : Ajout de liens
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes Aunilec

Messagepar JujuY » 10 avr. 2015 12:59

Marque : Aunilec
Gamme ou modèle : Aunisol 3000 ou Auni3000
Code Panne ou description : Arrêt intempestif par tension AC haute
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel d'utilisateur Onduleur solaire Aunisol de 1500 à 6000w --> manuel devenu inaccessible ! Utiliser le manuel de son "géniteur" : Manuel installateur PCM Solar King Inverter en anglais
Lien vers fiche technique : Fiche technique Onduleur solaire Aunisol de 1500 à 6000w
Solution : Retour sous garantie / Echange standard, mais il vaut mieux changer de marque !
Commentaires : De toute évidence, la société Aunilec ne sait pas lire les normes car les réglages appliqués 241 à 242V ne sont pas cohérents avec un réseau AC à 230V +/- 10% soit 253V ! La valeur nominale 230V remplace la valeur 220V depuis 1986 en France !
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : Aunisol 3000 ou Auni3000 ou Aunisol 2000 ou Auni2000
Code Panne ou description : Défaut Relais
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel d'utilisateur Onduleur solaire Aunisol de 1500 à 6000w --> manuel devenu inaccessible ! Utiliser le manuel de son "géniteur" : Manuel installateur PCM Solar King Inverter en anglais
Lien vers fiche technique : Fiche technique Onduleur solaire Aunisol de 1500 à 6000w
Solution : Réparation des composants défectueux
Commentaires : Les relais de couplage au réseau AC semblent sous-dimensionnés et génèrent des pannes de manière prématurée, surtout en associant le problème précédent de coupure intempestive par tension haute. Le remplacement des relais a été effectué par un modèle plus robuste.
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

En complément, il existe de nombreux clones du même onduleur, donc avec potentiellement les mêmes soucis :
Et encore seuls les liens encore valides ont été inscrits !
Modifié en dernier par JujuY le 10 avr. 2015 13:32, modifié 1 fois.
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes micro-onduleurs Enecsys

Messagepar JujuY » 31 mai 2015 14:17

Marque : ENECSYS
Gamme ou modèle : Enecsys SMI-S2x0W (simple) ou SMI-Dxx0W (double)
Code Panne ou description : Arrêt de fonctionnement "silencieux" ou disjonction ligne d'alimentation AC
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Site Enecsys en français lien ne fonctionne plus ! ou Site Enecsys en anglais ou la documentation succincte en anglais
Solution : Remplacement par une autre marque de micro-onduleur (Enphase, Involar (SAV ? soft ?)) car Enecsys a fermé boutique !
Commentaires : Une solution de monitoring tiers (ou alternatif) a été décrite dans ce sujet : Monitoring Enecsys. Sans le monitoring, la localisation du micro-onduleur défectueux est difficile (pas de signe externe, seuls quelques boîtiers "gonflent")
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes EFFEKTA

Messagepar JujuY » 04 juin 2015 10:24

Marque : EFFEKTA
Gamme ou modèle : ES-3300
Code Panne ou description : Arrêt de fonctionnement sans information, écran éteint, pas de voyant défaut, tensions AC et DC présentes,
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Manuel utilisateur en anglais ou manuel utilisateur en français
Solution : Retour sous garantie / Échange standard, mais vu le commentaire ci-dessous, envisager un remplacement par un onduleur de marque réputée pour son SAV (comme SMA par exemple)
Commentaires : Le principe de retour sous garantie de la société EFFEKTA est pour le moins particulier : 395 euros de frais. C'est proprement scandaleux :o :evil:
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : ES-3300
Code Panne ou description : Er07 DC_BUS over-voltage La tension interne du bus de courant continu est hors tolérance.
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : manuel utilisateur en français
Solution : Retour sous garantie / Échange standard, mais vu le commentaire ci-dessous, envisager un remplacement par un onduleur de marque réputée pour son SAV (comme SMA par exemple)
Commentaires : Le principe de retour sous garantie de la société EFFEKTA est pour le moins particulier : 395 euros de frais. C'est proprement scandaleux :o :evil:
Liens vers sujets qui traitent du même problème :

Gamme ou modèle : ES-3300
Code Panne ou description : AL05 : BOOSTER_A Input Under-Voltage Sous-tension de l’entrée de courant continu.
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : manuel utilisateur en français
Solution : Retour sous garantie / Échange standard, mais vu le commentaire ci-dessous, envisager un remplacement par un onduleur de marque réputée pour son SAV (comme SMA par exemple)
Commentaires : Le principe de retour sous garantie de la société EFFEKTA est pour le moins particulier : 395 euros de frais. C'est proprement scandaleux :o :evil:
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
Modifié en dernier par JujuY le 24 juil. 2016 12:10, modifié 1 fois.
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 7534
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Pannes récurrentes Fronius

Messagepar JujuY » 11 févr. 2016 08:43

Marque : FRONIUS
Gamme ou modèle : IG TL 3.0
Code Panne ou description : Arrêt de fonctionnement avec le code 301
Arrêt production PV : Oui
Lien vers manuel utilisateur : Fiche technique gamme IG TL
Solution : Retour sous garantie / Echange standard
Commentaires
Liens vers sujets qui traitent du même problème :
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)


Retourner vers « Pannes et problèmes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré