Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Modérateur : GPPEP - Conseil Administration



jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 17 déc. 2018 14:35

alexi92 a écrit :Je crois en apercevoir également au fond sur le dernier bâtiment…

J'en vois pas par contre sur le véhicule blanc garé à côté... :?: :?: Why... :?: :?:

CDLT

B.T


Parce que c'est pas ma voiture, sinon je l'aurais pas loupée :D

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7139
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar alexi92 » 17 déc. 2018 15:44

On peut dire que les modules poussent de partout chez vous :lol: :lol:

CDLT

B.T

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 28 févr. 2019 08:57

Bonjour,

Un petit retour d'expérience après 2 mois d'installation :

Janvier 2019 :
120 kWh produits pour 80h d'ensoleillement (temps un peu gris par rapport aux normales)
Tout consommé grâce au routeur PV du forum qui dérive vers le chauffe-eau.

Février 2019 :
270 kWh produits pour 180h d'ensoleillement (sûrement le mois de février le plus ensoleillé de tous les temps à Toulouse...) dont :
190 kWh consommés
80 kWh injectés au réseau (mon chauffe-eau est un CESI, une bonne moitié de l'énergie est apportée par le solaire thermique, donc par beau temps il est rapidement chaud et l'après-midi il y a beaucoup de surplus photovoltaïque)

Lorsque le temps est ensoleillé ou que les températures ne sont pas trop rigoureuses, la PAC (chauffage de la maison) n'est autorisée à fonctionner qu'entre 9h et 17h pour utiliser principalement l'énergie photovoltaïque.
On joue sur l'inertie thermique de la maison (RT2012 plancher chauffant) pour qu'il ne fasse pas trop froid le matin, généralement on perd 2-4 degrés entre le soir et le matin, il faut s'adapter et mettre un petit gilet le matin mais c'est écologique !

Par temps gris et froid, l'inertie devient insuffisante et le gain est minime dans le sens où la production photovoltaïque dépasse rarement le bruit de fond. Dans ce cas on chauffe en continu.

En espérant que mars soit aussi ensoleillé que février... :D
Bonne production
A+

pifpaf73
Messages : 63
Enregistré le : 12 avr. 2014 19:35
Departement/Region : 02
Professionnel PV : nooo

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar pifpaf73 » 28 févr. 2019 10:52

pourquoi ne pas avoir légèrement incliné les panneaux le long de l’abri ?

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 28 févr. 2019 14:35

pifpaf73 a écrit :pourquoi ne pas avoir légèrement incliné les panneaux le long de l’abri ?


Juste par souci de simplicité d'assemblage, il faudrait effectivement les incliner ça serait mieux :)

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 11 juin 2019 07:28

Bilan après 5 mois d'installation (1er janvier - 1er juin 2019) :
1440 kWh produits dont 940 consommés et 500 de surplus injectés sur le réseau
1260 kWh soutirés au réseau

Autoconso 65%
Autoproduction 43%

Donc je suis assez content du résultat, je perds 1/3 de ce que je produis et je réduis mon soutirage EDF quasiment de moitié, ça fait donc un bon compromis.
Merci au routeur de Tignous, déjà 270 kWh de surplus routés vers le chauffe-eau depuis 5 mois !

Si je tiens ces taux sur l'ensemble de l'année (ce qui devrait être le cas puisque les 5 mois passés couvrent environ une période en deux solstices donc représentative d'une année complète), ça devrait donner :
3400 kWh produits
dont 2200 kWh consommés et 1200 kWh "perdus"
soit 376 euros d'électricité en moins par an. Youpi :)

Bonne production à tous !

3024inverter
Messages : 157
Enregistré le : 09 juil. 2018 08:32
Departement/Region : 03
Professionnel PV : NON

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar 3024inverter » 12 juin 2019 09:54

jm1010 a écrit :Par temps gris et froid, l'inertie devient insuffisante et le gain est minime dans le sens où la production photovoltaïque dépasse rarement le bruit de fond. Dans ce cas on chauffe en continu.


Double ta quantité de panneaux, tu pourras commencer à chauffer ta maison l'hiver...

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 3672
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar tignous84 » 12 juin 2019 10:23

jm1010 a écrit :Bilan après 5 mois d'installation (1er janvier - 1er juin 2019) :
1440 kWh produits dont 940 consommés et 500 de surplus injectés sur le réseau
1260 kWh soutirés au réseau

Autoconso 65%
Autoproduction 43%

Donc je suis assez content du résultat, je perds 1/3 de ce que je produis et je réduis mon soutirage EDF quasiment de moitié, ça fait donc un bon compromis.
Merci au routeur de Tignous, déjà 270 kWh de surplus routés vers le chauffe-eau depuis 5 mois !

Si je tiens ces taux sur l'ensemble de l'année (ce qui devrait être le cas puisque les 5 mois passés couvrent environ une période en deux solstices donc représentative d'une année complète), ça devrait donner :
3400 kWh produits
dont 2200 kWh consommés et 1200 kWh "perdus"
soit 376 euros d'électricité en moins par an. Youpi :)

Bonne production à tous !


Bien content pour toi mais pourquoi as-tu tant de "perdu" ?
Mon installation en autoconstruction:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 18&t=38146

Ma fiche BDPV
https://www.bdpv.fr/fr/ficheUtilisateur ... =tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 13 juin 2019 10:44

3024inverter a écrit :
jm1010 a écrit :Par temps gris et froid, l'inertie devient insuffisante et le gain est minime dans le sens où la production photovoltaïque dépasse rarement le bruit de fond. Dans ce cas on chauffe en continu.


Double ta quantité de panneaux, tu pourras commencer à chauffer ta maison l'hiver...


Ca serait cool oui, mais j'ai déjà 35 m2 de panneaux et plus beaucoup de place pour en mettre :D

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 13 juin 2019 10:47

tignous84 a écrit :
jm1010 a écrit :Bilan après 5 mois d'installation (1er janvier - 1er juin 2019) :
1440 kWh produits dont 940 consommés et 500 de surplus injectés sur le réseau
1260 kWh soutirés au réseau

Autoconso 65%
Autoproduction 43%

Donc je suis assez content du résultat, je perds 1/3 de ce que je produis et je réduis mon soutirage EDF quasiment de moitié, ça fait donc un bon compromis.
Merci au routeur de Tignous, déjà 270 kWh de surplus routés vers le chauffe-eau depuis 5 mois !

Si je tiens ces taux sur l'ensemble de l'année (ce qui devrait être le cas puisque les 5 mois passés couvrent environ une période en deux solstices donc représentative d'une année complète), ça devrait donner :
3400 kWh produits
dont 2200 kWh consommés et 1200 kWh "perdus"
soit 376 euros d'électricité en moins par an. Youpi :)

Bonne production à tous !


Bien content pour toi mais pourquoi as-tu tant de "perdu" ?


En partie parce que mon chauffe-eau est un CESI solaire, donc quand y'a du soleil on va dire que y'a 1 kW de surplus qui vient du routeur mais aussi 1-2 kW qui vient des capteurs thermiques...
Donc le chauffe-eau chauffe très vite et en seconde partie de journée le surplus est perdu.
Par exemple là en 5 mois y'a eu 300 kWh de surplus photovoltaique vers le chauffe-eau et 700 kWh d'énergie solaire thermique provenant des capteurs thermiques !

3024inverter
Messages : 157
Enregistré le : 09 juil. 2018 08:32
Departement/Region : 03
Professionnel PV : NON

Re: Autoconso 4 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar 3024inverter » 13 juin 2019 13:24

chris33610 a écrit :Peut être je connais pas le fonctionnement exact des MO (mon raisonnement est général) mais j'ai quand même un doute.
Je viens de relire les caractéristiques des emphase M250 et je ne trouve aucune indication sur la limitation en puissance en entrée.
D'un autre coté avoir 500W pour ne garder que 250 c'est nul, aucun intérêt. Je ne vois pas l’intérêt de conseillé cette solution. En plus il y aura qq meme une surchauffe anormale du panneau donc durée de vie réduite. Bref que des inconvénients ou risques


Moi c'est l'inverse que je ne comprends pas.
Installer 3kwc pour ne jamais les avoir ! (et payer ça une fortune)
Sortir 2.5kva max durant même pas 1% de la durée de vie de l'installation, quel intérêt ? Alors qu'on a toujours besoin de courant, à chaque instant de la journée.
Au tarif des panneaux et onduleurs aujourd'hui, sortir réellement 1kva du petit matin au coucher du soleil, n'est plus une utopie, et, est bien plus utile qu'un 2.5kva entre 13h et 14h.

Vous vous bloquez sur une utilisation absolument nécessaire du surplus, comme si c'était vitale !
Vous trainez une remorque avec des chauffe-eaux sanitaire derrière votre voiture ? Non ! Ben faudra y penser car 80% de la chaleur n'est pas utilisée, faudra la récupérer ABSOLUMENT ! (et même 100% en été). Et dans cette exemple, le surplus de chaleur, vous le PAYEZ, c'est votre carburant. Alors que le surplus des panneaux solaires, c'est cadeau.

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 3672
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar tignous84 » 13 juin 2019 20:08

Pour moi,ça me permet de couper ma chaudière pendant 6 mois et d'économiser 2000 kW de gaz ;)

Ce n'est pas un GADGET la récupération d'une bonne partie du surplus !
Mon installation en autoconstruction:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 18&t=38146

Ma fiche BDPV
https://www.bdpv.fr/fr/ficheUtilisateur ... =tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 14 juin 2019 10:58

3024inverter a écrit :
chris33610 a écrit :Peut être je connais pas le fonctionnement exact des MO (mon raisonnement est général) mais j'ai quand même un doute.
Je viens de relire les caractéristiques des emphase M250 et je ne trouve aucune indication sur la limitation en puissance en entrée.
D'un autre coté avoir 500W pour ne garder que 250 c'est nul, aucun intérêt. Je ne vois pas l’intérêt de conseillé cette solution. En plus il y aura qq meme une surchauffe anormale du panneau donc durée de vie réduite. Bref que des inconvénients ou risques


Moi c'est l'inverse que je ne comprends pas.
Installer 3kwc pour ne jamais les avoir ! (et payer ça une fortune)
Sortir 2.5kva max durant même pas 1% de la durée de vie de l'installation, quel intérêt ? Alors qu'on a toujours besoin de courant, à chaque instant de la journée.
Au tarif des panneaux et onduleurs aujourd'hui, sortir réellement 1kva du petit matin au coucher du soleil, n'est plus une utopie, et, est bien plus utile qu'un 2.5kva entre 13h et 14h.

Vous vous bloquez sur une utilisation absolument nécessaire du surplus, comme si c'était vitale !
Vous trainez une remorque avec des chauffe-eaux sanitaire derrière votre voiture ? Non ! Ben faudra y penser car 80% de la chaleur n'est pas utilisée, faudra la récupérer ABSOLUMENT ! (et même 100% en été). Et dans cette exemple, le surplus de chaleur, vous le PAYEZ, c'est votre carburant. Alors que le surplus des panneaux solaires, c'est cadeau.


C'est clair que si j'avais eu une puissance onduleur plus élevée, je n'y aurais pas gagné grand chose !
Car étant limité à 1.75 kW pour l'instant, j'aurais pu dépasser cette limite, mais ça correspond aux jours de grand soleil où 1.75 kW toute la journée est déjà largement suffisant pour remplir le chauffe-eau, même en hiver...
Donc j'aurai juste eu davantage de surplus perdu.
Il n'y a qu'une situation où davantage de puissance onduleur me serait bénéfique : les pics de consommation des appareils gourmands (four, aspirateur) en milieu de journée ensoleillée. Ca doit arriver maximum 4 fois par semaine (dont seulement 2 fois où c'est ensoleillé), pendant 1h disons, où je tire 1 kW sur EDF pour compléter le photovoltaïque, soit 2 kWh par semaine, soit 100 kWh par an... Pas la peine d'installer davantage d'onduleurs pour gagner 15 euros par an !

Je trouve qu'avec un rapport de 2.5 entre la puissance des panneaux et celle des onduleurs, et avec une multi-orientation, ça donne plutôt un bon équilibre entre taux d'autoprod (43%) et d'autoconso (65%).
Dépasser 50% d'autoprod sans stockage serait compliqué pour moi, dans le sens où j'ai 300W de bruit de fond. Donc pas mal de courant tiré la nuit (300W * 12h * 365 jours = 1300 kWh, soit 1/4 de ma conso totale). Sans compter le chauffage de nuit, parfois nécessaire...
Et perdre 1/3 de sa production photovoltaique (autoconso 65% soit 35% perdus) ça reste correct, et ça montre que même avec une puissance onduleur déjà bien bridée par rapport aux panneaux (rapport 2.5), je perds déjà énormément d'énergie en belle saison...

3024inverter
Messages : 157
Enregistré le : 09 juil. 2018 08:32
Departement/Region : 03
Professionnel PV : NON

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar 3024inverter » 14 juin 2019 11:02

Ahhh ben voilà quelqu'un de censé !
Merci pour ton explication détaillé que je n'aurais jamais la patience de faire...

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 5126
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar ericg » 14 juin 2019 11:15

Pour moi c'est un faux débat...Dans un cas on perd du productible (non transformation du rayonnement solaire en electricité), dans l'autre cas on perd de la production. Mais la production autoconsommée restera la même car elle depend du besoin...
Globalement, si le coût des modules a bien baissé, celui des onduleurs aussi. Et le différentiel entre des MO et un onduleur string est peu significatif.

Le vrai problème est qu'aujourd'hui, en raccordé reseau, la gestion du surplus est compliquée administrativement. Donc lisser la production pour être sur d'autoconsommer à 100% est une démarche intéressante.

En site isolé, il n'y a pas cette problématique, car il n'y a pas d'excedent de production...elle est forcement toujours en adéquation avec le besoin à l'instant t.

Attention par contre à s'assurer que l'onduleur est capable de supporter une intensité supérieure à sa limite en entrée. C'est le cas de certains onduleurs hybrides et des MO SMA, ce n'est pas le cas des Imeon.
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 3672
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar tignous84 » 14 juin 2019 11:21

"le différentiel entre des MO et un onduleur string est peu significatif."

OUI,il faut le dire ;on entend souvent le contraire ;)
Mon installation en autoconstruction:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 18&t=38146

Ma fiche BDPV
https://www.bdpv.fr/fr/ficheUtilisateur ... =tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 14 juin 2019 11:21

3024inverter a écrit :Ahhh ben voilà quelqu'un de censé !
Merci pour ton explication détaillé que je n'aurais jamais la patience de faire...


Haha :D
Le seul "problème" de cette installation est de surcharger les micro-onduleurs avec les panneaux et donc de ne pas respecter les préconisations de puissance maximum de panneaux et de courant de court-circuit maximum en entrée du MO.
Et à mon avis, si ça devait poser problème, ça aurait déjà grillé (c'est-à-dire si le micro-onduleur avait essayé de mettre en court-circuit et donc qu'il y aurait eu beaucoup trop de courant).

On dirait que le fonctionnement des micro-onduleurs est fait de sorte qu'il ne va pas chercher à avoir plus de puissance qu'il ne peut en produire en sortie, et donc que la plage de tension où existe la surpuissance des panneaux n'est jamais visitée par le micro-onduleur.

Bien sûr, le micro-onduleur fonctionne plus longtemps à pleine puissance (quasiment toute la journée !) que s'il était branché à moins de panneaux.
Donc sa durée de vie sera peut-être réduite, mais en contrepartie il aura fourni plus de puissance... Donc au niveau rentabilité du MO ça se discute !
Et les MO sont installés à l'intérieur de l'abri de jardin (température supérieure de quelques degrés seulement à la Text), donc je pense qu'ils ont moins chaud que fixés directement sous les panneaux solaires. Surtout les jours de cagnard où y'a pas un pet de vent...
Je vous dirai quand mon premier MO aura grillé, si le forum existe encore d'ici là :p

Edenguard
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 259
Enregistré le : 15 juin 2015 12:27
Departement/Region : 40
Professionnel PV : Non
Localisation : Landes (40)
Contact :

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar Edenguard » 14 juin 2019 17:23

Bonjour,

Merci pour le partage de votre installation !
Une petite question cependant, sur la partie mécanique.
Comment avez vous fixé vos panneaux?
Sur des chevrons en bois uniquement?
Pas peur que cela gondole?
Ou vous avez installé des rails sur les chevrons?

Merci !

jm1010
Messages : 88
Enregistré le : 23 août 2018 09:53
BDPV : jm1010
Departement/Region : 31
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar jm1010 » 15 juin 2019 00:02

Oui juste vissés sur des petites traverses lamelles en bois de 2cm d'épaisseur, elles mêmes vissées dans le toit du cabanon. Peur que les panneaux gondolent? Cest assez rigide quand même un panneau solaire. Par contre je les ai collés les uns aux autres, ce qu'il ne faut pas faire apparemment pour leur laisser un peu de place pour se dilater quand il fait chaud. Mais j'ai pas observé de mouvement pour l'instant. Il doit y avoir un peu de jeu entre panneaux quand même et la dillatation se compte en dixiemes de mm à mon avis!

Avatar du membre
Opto45
Messages : 1045
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso 4.7 kWc sur 1.75 kW de micro-onduleurs, Toulouse (31)

Messagepar Opto45 » 15 juin 2019 09:30

jm1010 a écrit :Oui juste vissés sur des petites traverses lamelles en bois de 2cm d'épaisseur, elles mêmes vissées dans le toit du cabanon.


Corriges moi si je me trompe, mais tes panneaux semblent faire à quelque chose prés 1200x600, non? Tu as 24 panneaux sur ton toit, et donc +/- 17m2 de couverture toiture.
Vu ta région, les risques de neige sont assez faible, mais prenons un cas plutôt extrême de seulement 10 cm de neige qui serait tombé sur ton toit. Tu vois ou je veux en venir?
17(m2) x 0,10 (m de neige)= 1,7m3
La densité de la neige mouillée pouvant atteindre 600kg/m3, il faut donc théoriquement quel'ensemble puisse supporter 1000kg de neige + le poids des 24 panneaux (+/-10kg j'imagine), soit 1200 kg.
Gageons que la structure a été conçu pour soutenir ce poids somme tout modéré. Pour ce qui est des liaisons de fixation, à voir à l'usage.


la dilatation se compte en dixièmes de mm à mon avis!

oui, pour l'alu qui doit constituer tes panneaux, et en considérant la dimension de ceux-ci de 1,20m x 0,6m, la dilatation entre 20°C et 50°C sera dans sa longueur d'environ 0,8 mm/panneau et d'environ 0,4 mm/panneau dans sa largeur.
Par contre, à delta de températures identique, le bois, lui, ''travaille'' deux fois plus!!!

C'est donc tes liaisons de fixation qui pourraient éventuellement dérouiller, celles-ci étant soumises a la charge potentielle sur le toit (neige), a la dilatation consécutive aux écarts de température, et à la reprise d’humidité du bois (que l'aluminium n'a pas, lui).

De toute façon, à voir dans le temps, maintenant que c'est posé... ;)

@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth


Retourner vers « Une place pour la description de votre installation raccordée au réseau (vente totale/surplus ou autoconsommation) »