Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Modérateur : GPPEP - Conseil Administration



tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 2144
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar tignous84 » 02 mars 2018 10:36

Des combles "perdus" qui sont bien occupés :D
Mon installation en autoconstruction:
viewtopic.php?f=25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
viewtopic.php?f=18&t=38146

Ma fiche BDPV
http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 02 mars 2018 11:01

laurent35000 a écrit :OFF

Tu as les ref de ton appareil contre les souris, chats et chien supportent ?
J'n ai quelques unes à la belle saison

Merci


Voici l'appareil en question: ''le super repousseur de nuisibles''

Image

Je l'ai trouvé tellement efficace, que je m'en suis prit deux d'avance!!! :D De memoire, il coute environ 15€ port comprit. C'est un appareil qui se branche sur secteur, qui couvre une surface déjà intéressante (100m2 sur l'emballage et 232m2 sur la notice???) et qui consomme peanuts (1,5W) de marque LUCIFER, la fameuse marque de tapette, mais pas vu de référence (peut-être N° 503 marqué au dos de l'appareil). La gamme de fréquence et de 25000Hz et la pression acoustique de sortie 130db.

L'appareil est placé dans mes combles, à une hauteur de 1,50m, contre un pignon, orienté dans le sens de la longueur de la maison, légèrement incliné vers le bas.
A la maison on a un chien, un chat, deux lapins et un poisson combattant. Au plus près (à son aplomb), ils se trouvent à environ 4 mètres de l'appareil. Ce n'est pas une zone qu'ils fuient particulièrement et durant les secondes/minutes qui ont suivi le branchement, aucun n'a manifesté un comportement particulier.
Voili, voilou. ;)
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 9668
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar laurent35000 » 02 mars 2018 12:45

Merci, je vais voir ca mais je cherche un avec variation de fréquence automatique pour pas que les bebettes s'habituent
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

LUDO61
Messages : 19
Enregistré le : 15 nov. 2016 13:32
BDPV : 22
Departement/Region : 61
Professionnel PV : non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar LUDO61 » 02 mars 2018 13:46

Opto45 a écrit :
Hors, les poseurs ont été briefés pour faire différemment. L'installation en place est posé de sorte que les 12 panneaux aerovoltaiques soient sur une nappe commune et les trois aerothermiques sur une nappe à part, chacune de ses deux nappes étant équipée d'une bouche de collecte. Le tout se retrouve via un raccord en ''Y'' passif pour finir dans le MODUL-R. De là, le système gère les priorités. Ainsi, la priorité est donnée au chauffage du ballon thermodynamique. Une fois celui-ci à température, le système alimente la maison en fonction à la fois de la température sous panneaux et de la température de consigne. Entre le MODUL-R et le ballon thermodynamique, se trouve un second raccord en ''Y'', mais actif cette fois. Il comporte un volet motorisé canalisant au besoins l'air chaud au ballon ou à la sortie de toit. La ou je reste un peu dubitatif, c'est qu'un ballon thermodynamique ne doit pas chauffer trés rapidement. J'ai peur que dans cette configuration, je n'ai pas longtemps d'air chaud, et cela même si l'ensoleillement est assez généreux?!?!
Mais à bien y regarder (au moment ou j'écrit, j'ai reprit la brochure SYSTOVI), dans la partie concernant le ballon thermodynamique, il est indiqué dans les caractéristiques hydrauliques: temps de chauffe sur air solaire 6h35, avec un air extérieur à 7°C, une consigne de température de 55°C et une irradiation de 700W/m2. Ca va faire plus que léger pour avoir de l'air chaud avec une telle configuration!!!! :roll:
Bon, à voir à l'usage, ça reste eux les pros...

To be continued...



Bonjour Opto45

C'est fou d'être mis sur le fait accompli au moment de l'instalaltion. J'adore les gens qui prennent les décisions à la place de ceux qui paient.

En fait, avec ce Y, c'est plus possible d'avoir de l'air chaud dans la maison et alimenter le ballon thermodynamique en même temps?

En tout cas ton retour d'expérience est hyper intéressant pour moi et les technos que tu utilises aussi.

Bonne continuation

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 02 mars 2018 13:51

laurent35000 a écrit :Merci, je vais voir ca mais je cherche un avec variation de fréquence automatique pour pas que les bebettes s'habituent

Depuis 3/4 ans que elui en place fonctionne, aucun tentative de représailles :mrgreen: . Bibi: one point / les bebettes squatteuses 0 point. Pas presser d'aborder la seconde manche. Et si cela devait se produire, sus au tyrans: je passerais alors en mode exterminator :mrgreen:

Bon, pour revenir au sujet initial, quand j'écivais:
Je ne sais pas encore si cela doit me chagriner m’inquiéter, me rassurer, ... mais il y a eu un petit revirement sur la collecte, la distribution et le mode de fonctionnement, par rapport à ce qui m'a été présenter par la commercial.
Ce qui m'a été expliqué est que les trois panneaux aerovoltaiques de gauche formaient une nappe indépendante pour alimenter le ballon thermodynamique, celui ci étant équipé de son propre système de ventilation/aspiration. Les neufs autres aerovoltaiques + les trois aerothermiques formant eux de leur coté une seconde nappe alimentant en chaleur l’habitation via le MODUL-R.

Hors, les poseurs ont été briefés pour faire différemment. L'installation en place est posé de sorte que les 12 panneaux aerovoltaiques soient sur une nappe commune et les trois aerothermiques sur une nappe à part, chacune de ses deux nappes étant équipée d'une bouche de collecte. Le tout se retrouve via un raccord en ''Y'' passif pour finir dans le MODUL-R. De là, le système gère les priorités. Ainsi, la priorité est donnée au chauffage du ballon thermodynamique. Une fois celui-ci à température, le système alimente la maison en fonction à la fois de la température sous panneaux et de la température de consigne. Entre le MODUL-R et le ballon thermodynamique, se trouve un second raccord en ''Y'', mais actif cette fois. Il comporte un volet motorisé canalisant au besoins l'air chaud au ballon ou à la sortie de toit. La ou je reste un peu dubitatif, c'est qu'un ballon thermodynamique ne doit pas chauffer trés rapidement. J'ai peur que dans cette configuration, je n'ai pas longtemps d'air chaud, et cela même si l'ensoleillement est assez généreux?!?!
Mais à bien y regarder (au moment ou j'écrit, j'ai reprit la brochure SYSTOVI), dans la partie concernant le ballon thermodynamique, il est indiqué dans les caractéristiques hydrauliques: temps de chauffe sur air solaire 6h35, avec un air extérieur à 7°C, une consigne de température de 55°C et une irradiation de 700W/m2. Ca va faire plus que léger pour avoir de l'air chaud avec une telle configuration!!!! :roll:
Bon, à voir à l'usage, ça reste eux les pros...


Je viens d'avoir la réponse de l'installateur qui a re-consulté SYSTOVI. J'en profite pour saluer leur gentillesse et leur patience à systématiquement répondre à mes innombrables questions et inquietudes. Et même si parfois ils ont une petite carence, ils se démènent pour avoir la réponse à la source, directement chez SYSTOVI. Bravo et merci à eux. Si vous voulez une adresse fiable, ils font la moitié nord de la France voire plus. SYSTOVI voit en eux un installateur privilégier pour les gros chantier, ils sont poseurs et couvreurs de métier, habitués des batiments de France. Ils viennent de poser 78 KVC; et ils vont enchaîner sur un chantier de 100kvc (ou l'inverse, je ne me souvient pas :oops: ).

Voici la réponse de SYSTOVI:
Bonjour xxxxxxx,

Suite à ta demande, et après consultation de xxxxxxx xxxxxx pour validation, je te confirme que depuis que nous utilisons l’Odysée 3 le système fonctionne en priorité chauffage.
Le ballon n’est donc alimenté que lorsque la maison n’a pas de besoin de chauffage.

De quoi clairement rassurer ton client sur ses attentes !!!!

Bonne journée.

xxxxxxx


Et puis lorsque j'ai lu,
temps de chauffe sur air solaire 6h35, avec un air extérieur à 7°C, une consigne de température de 55°C et une irradiation de 700W/m2.

j'ai zappé la précision qui indique que ces valeurs sont pour une batterie de 6 panneaux aerovoltaiques. Avec 12 aerovoltaiques + 3 aerothermiques, il doit y avoir moyen de bien booster le temps de chauffe. L'installateur escompte du coup un temps de chauffe du ballon thermodynamique ramené à environ 3h00,
Ca laisse bon espoir d'avoir un système efficient et conforme à nos attentes.... :sun: :sun: :sun:
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 02 mars 2018 14:27

LUDO61 a écrit :Bonjour Opto45

C'est fou d'être mis sur le fait accompli au moment de l'instalaltion. J'adore les gens qui prennent les décisions à la place de ceux qui paient.

En fait, avec ce Y, c'est plus possible d'avoir de l'air chaud dans la maison et alimenter le ballon thermodynamique en même temps?

En tout cas ton retour d'expérience est hyper intéressant pour moi et les technos que tu utilises aussi.

Bonne continuation


Merci LUDO61. Rien de grave sur la décision de l'instalateur. Il a bien du comprendre notre besoin en air chaud, et cela a du lui paraitre évident. Cela ne ma gene pas d'être mit devant le fait accompli, si la modification est pertinente, ce qui semble être le cas. En plus, on a su parfaitement me l'expliquer et me la justifier :)

Pour ta question, voici exactement le schéma de mon installation:
Image

En réalité, on a des ''Y'' passifs, mais aussi deux ''Y'' actif, avec volets motorisés, commandés via MODUL-R et sondes (trois au total)
@+....
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 4803
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar ericg » 05 mars 2018 07:56

Je suis assez sceptique sur la tenue dans le temps des planches horizontales rajoutées sur la structure pour reprendre les fixations des modules.
Elles ont une portée très large entre 2 appuis, il semble au moins 2 metres, et elles ne tiennent que part une vis sur chaque fermette metallique...
Celà me semble bien léger aussi bien en arrachement qu'en tenue au poids... Vu la longueur des vis utilisées, un petit coup de scie à métaux ou une prise en sandwich avec une cale en bois ou une fixation boulon/ecrous m'aurait semblée plus pertinente.

Sinon, l'abergement haut est mal posé, il fait de l'ombre sur le dessus des modules, et il n'y a pas d'ecran sous toiture...
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 05 mars 2018 10:22

ericg a écrit :Je suis assez sceptique sur la tenue dans le temps des planches horizontales rajoutées sur la structure pour reprendre les fixations des modules.
Elles ont une portée très large entre 2 appuis, il semble au moins 2 metres, et elles ne tiennent que part une vis sur chaque fermette metallique...
Celà me semble bien léger aussi bien en arrachement qu'en tenue au poids... Vu la longueur des vis utilisées, un petit coup de scie à métaux ou une prise en sandwich avec une cale en bois ou une fixation boulon/ecrous m'aurait semblée plus pertinente.


Alors la, ça dépasse mes compétences! Je jetterai un oeil à mon retour de week-end prolongé ;)

Sinon, l'abergement haut est mal posé, il fait de l'ombre sur le dessus des modules, et il n'y a pas d'ecran sous toiture...

Laurent35000 a fait la même remarque concernant l'abergement haut. Vous croyez que 2/4cm peuvent nuire radicalement à la production ? Spontanément, ça m'allait bien qu'il soit ainsi un peu couvrant, pour éviter toute intrusion d'eau.
Concernant l'écran de sous toiture, j'aime autant qu'il n'y en ait pas pour l'accessibilité. Et puis quand on voit leur système SYSTOETANCHE validé CSTB je ne vois pas comment les profiles rails/gouttieres pourraient venir a fuir un jour.
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 4803
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar ericg » 05 mars 2018 10:54

Opto45 a écrit :
ericg a écrit :Je suis assez sceptique sur la tenue dans le temps des planches horizontales rajoutées sur la structure pour reprendre les fixations des modules.
Elles ont une portée très large entre 2 appuis, il semble au moins 2 metres, et elles ne tiennent que part une vis sur chaque fermette metallique...
Celà me semble bien léger aussi bien en arrachement qu'en tenue au poids... Vu la longueur des vis utilisées, un petit coup de scie à métaux ou une prise en sandwich avec une cale en bois ou une fixation boulon/ecrous m'aurait semblée plus pertinente.


Alors la, ça dépasse mes compétences! Je jetterai un oeil à mon retour de week-end prolongé ;)

Il faudrait revenir à la notice de pose Systovi pour reprendre les critères de pose. Mais les Pros du forum pourront certainement en dire plus.
L'avis du CSTB sur le systeme Systoetanche demande un entraxe de 500mm max entre chevron. Telle que posée, si Systovi n'a pas validé l'installation, la décennale pourrait ne pas s'appliquer car pose non conforme à l'avis technique...
D'ailleurs l'avis technique ne s'applique que pour des charpentes bois...
D'autre part, il n'y a pas d'avis technique du CSTB pour une pose en integration des modules RVolt et RSun...
Les AT pour ces 2 systemes decrivent une pose en surimposition, avec là aussi un entraxe maxi de 500mm entre chevrons.

Opto45 a écrit :
Sinon, l'abergement haut est mal posé, il fait de l'ombre sur le dessus des modules, et il n'y a pas d'ecran sous toiture...

Laurent35000 a fait la même remarque concernant l'abergement haut. Vous croyez que 2/4cm peuvent nuire radicalement à la production ? Spontanément, ça m'allait bien qu'il soit ainsi un peu couvrant, pour éviter toute intrusion d'eau.
Concernant l'écran de sous toiture, j'aime autant qu'il n'y en ait pas pour l'accessibilité. Et puis quand on voit leur système SYSTOETANCHE validé CSTB je ne vois pas comment les profiles rails/gouttieres pourraient venir a fuir un jour.

Et bien, pour le recouvrement des cellules par l'abergement, oui, celà peut nuire à l'ensemble de la production, selon comment les modules sont raccordés entre eux.
Quand à la qualité de l'étanchéité sur le long terme, il n'y a qu'à demander à ceux qui ont de l'intersole sur leur toit...
L'avis du CSTB, dont l'applicabilité est discutable car charpente metallique non prévue, impose un ecran sous toiture...

Pour moi votre installation n'est pas conforme. Vu le temps que vous y avez consacré, disposez vous d'écrits garantissant la décennale sur votre installation particulière?
Une étude de charge a-t-elle été validée par Systovi? Vu votre région, je pense que vous avez plus à craindre du vent à l'arrachement que de la neige en charge... :mrgreen:
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

Avatar du membre
thierry_c
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4474
Enregistré le : 28 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Oui
Localisation : eybens
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar thierry_c » 05 mars 2018 11:33

ericg a écrit :
Opto45 a écrit :
ericg a écrit :Je suis assez sceptique sur la tenue dans le temps des planches horizontales rajoutées sur la structure pour reprendre les fixations des modules.
Elles ont une portée très large entre 2 appuis, il semble au moins 2 metres, et elles ne tiennent que part une vis sur chaque fermette metallique...
Celà me semble bien léger aussi bien en arrachement qu'en tenue au poids... Vu la longueur des vis utilisées, un petit coup de scie à métaux ou une prise en sandwich avec une cale en bois ou une fixation boulon/ecrous m'aurait semblée plus pertinente.


Alors la, ça dépasse mes compétences! Je jetterai un oeil à mon retour de week-end prolongé ;)

Il faudrait revenir à la notice de pose Systovi pour reprendre les critères de pose. Mais les Pros du forum pourront certainement en dire plus.
L'avis du CSTB sur le systeme Systoetanche demande un entraxe de 500mm max entre chevron. Telle que posée, si Systovi n'a pas validé l'installation, la décennale pourrait ne pas s'appliquer car pose non conforme à l'avis technique...
D'ailleurs l'avis technique ne s'applique que pour des charpentes bois...
D'autre part, il n'y a pas d'avis technique du CSTB pour une pose en integration des modules RVolt et RSun...
Les AT pour ces 2 systemes decrivent une pose en surimposition, avec là aussi un entraxe maxi de 500mm entre chevrons.

Opto45 a écrit :
Sinon, l'abergement haut est mal posé, il fait de l'ombre sur le dessus des modules, et il n'y a pas d'ecran sous toiture...

Laurent35000 a fait la même remarque concernant l'abergement haut. Vous croyez que 2/4cm peuvent nuire radicalement à la production ? Spontanément, ça m'allait bien qu'il soit ainsi un peu couvrant, pour éviter toute intrusion d'eau.
Concernant l'écran de sous toiture, j'aime autant qu'il n'y en ait pas pour l'accessibilité. Et puis quand on voit leur système SYSTOETANCHE validé CSTB je ne vois pas comment les profiles rails/gouttieres pourraient venir a fuir un jour.

Et bien, pour le recouvrement des cellules par l'abergement, oui, celà peut nuire à l'ensemble de la production, selon comment les modules sont raccordés entre eux.
Quand à la qualité de l'étanchéité sur le long terme, il n'y a qu'à demander à ceux qui ont de l'intersole sur leur toit...
L'avis du CSTB, dont l'applicabilité est discutable car charpente metallique non prévue, impose un ecran sous toiture...

Pour moi votre installation n'est pas conforme. Vu le temps que vous y avez consacré, disposez vous d'écrits garantissant la décennale sur votre installation particulière?
Une étude de charge a-t-elle été validée par Systovi? Vu votre région, je pense que vous avez plus à craindre du vent à l'arrachement que de la neige en charge... :mrgreen:

tout a fait d'accord !

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 05 mars 2018 14:30

Merci beaucoup Ericg. :sun:
J'aime les réponses constructive, mesurées, pertinentes et documentée comme la tienne l'ait.
Bon, maintenant j'ai un peu de grain à moudre, en me penchant dans les détails de l'installation. Je vais remonter la haut pour jeter un oeil. J'ai récupéré in extremis les livrets de pose et de raccordements SYSTOVI qui allaient finir à la poubelle. J'essairai de comparer un peu, mais j'ai techniquement des limites rapidement atteintes. :oops:
Concernant les décennales j'ai bien celle de SYSTOVI et celle de mon installateur.
Merci encore à toi.
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 4803
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar ericg » 05 mars 2018 15:28

La decennale de Systovi ne sert à rien, ce n'est pas eux qui font la pose.
La question qui se pose, c'est de s'assurer que ton installation est validée par le bureau d'étude de Systovi car elle n'est pas dans les critères de l'avis technique du CSTB (pour aucun des 3 AT existants tels que référencés sur le site de Systovi).
En toute rigueur, la decennale de ton installateur n'est pas valide non plus, sauf si ils ont travaillés selon cahier des charges Systovi...

J'en doute quand même fortement, car l'Avis Technique demande que les planches soient fixées par 2 vis de 5mm dans chaque chevron (donc maxi tous les 50 cm). Dans ton cas, il n'y a qu'une vis tous les 2 m environ...soit beaucoup moins que prescrit!
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 05 mars 2018 20:26

N'étant pas chez moi, je pourrai approfondir toutes ces infos que jeudi. Merci encore, en tous cas.
J'ai pu farfouiller du côté des soucis INTERSOL, et effectivement qu'elle galère pour les malheureux qui ont ce système!!!
Mais je ne penses pas que se soit comparable au système SYSTOVI. INTERSOL PVTEC consistait en une étanchéité sous jacente aux panneaux, via des bacs en plastique.
Tu as du voir que le SYSTOETANCHE, intégré un système de rails/guoulotte en aluminium qui étanche et canalise l'eau vers le bas. Quasi impossible que cela vienne a fuir, sauf mauvaise pose .
Pas vraiment inquiet de de côté ;)
Pour le reste, tu as attisé ma curiosité.. .
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 3666
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar mariro » 05 mars 2018 21:19

Opto45 a écrit :. Quasi impossible que cela vienne a fuir, sauf mauvaise pose .

Pis si ça fuit... ça peut pas venir du systosystème... n'est-ce pas :lol: :lol: :lol: :lol:

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 05 mars 2018 21:58

Mariro, Il s'agit de rails monoblocs et cadre à double étanchéité. Regardes l'assemblage;
Franchement, mes tuiles de 20 ans devraient fuir avant.
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
ericg
Modérateur
Modérateur
Messages : 4803
Enregistré le : 23 mars 2009 01:00
Localisation : 31

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar ericg » 05 mars 2018 23:21

Le probleme, c'est que l'on voit au fil du temps des fuites apparaitre là où on ne les soupçonnait pas...Je prends en exemple le solrif des centrosolar dont certains modules voient leur cadre alu se decoller, et du coup ça fuit...
Au delà de la confiance que l'on peut avoir dans le systeme (il est bien connu que sur le papier ça marche toujours!), le fait que ces rails soient posés en ne respectant pas le support tel que prévu par le fabricant (entraxe fermette) peut occasionner des desordres importants dans la tenue mécanique, et créer des fuites dues à des mouvements de la structure.
Il est important de s'assurer que l'on aura un recours dans ce cas...
Il me semble nécessaire de faire toutes les réserves nécessaires au plus tot si tu confirmes à la lecture des documents la non conformité aux AT...
As tu regardé la decennale de l'installateur? Mentionne-t-elle des restrictions sur les systèmes couverts?
Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont de couleur verte ou rouge
Ma fiche BDPV - Mon site avec ma prod grace à Jsunnyreports*

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 06 mars 2018 08:54

ericg a écrit :Le probleme, c'est que l'on voit au fil du temps des fuites apparaitre là où on ne les soupçonnait pas...Je prends en exemple le solrif des centrosolar dont certains modules voient leur cadre alu se decoller, et du coup ça fuit...
Au delà de la confiance que l'on peut avoir dans le systeme (il est bien connu que sur le papier ça marche toujours!), le fait que ces rails soient posés en ne respectant pas le support tel que prévu par le fabricant (entraxe fermette) peut occasionner des desordres importants dans la tenue mécanique, et créer des fuites dues à des mouvements de la structure.
Il est important de s'assurer que l'on aura un recours dans ce cas...
Il me semble nécessaire de faire toutes les réserves nécessaires au plus tot si tu confirmes à la lecture des documents la non conformité aux AT...
As tu regardé la decennale de l'installateur? Mentionne-t-elle des restrictions sur les systèmes couverts?

Tu as entièrement raison, il est préférable de se prémunir d'un maximum de soucis potentiel, le plus tôt possible. Compte sur moi pour aller au fond de choses sur lesquelles tu m'as judicieusement alerté. ;)
Je n'ai plus le détail de la décennale en tête. La aussi, il faudra que je la reprenne en détail. Mais c'est chiant, parce que en s'assurant que mon installateur ait bien une décennale, je pensait me prémunir de toute ses défaillances, ce qui appartement d'après toi ne serait pas le cas :cry: . Ça devient vraiment super complexe de faire faire des travaux.... une malfacon ou un non respect de pose, de normes où bien d'instructions fournisseurs pourrait ne pas être prit en charge par une décennale? J'ai du mal à l'envisager et cela m'inquiète.. .
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
Azer
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 2171
Enregistré le : 30 janv. 2009 01:00
Localisation : 78

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Azer » 06 mars 2018 12:02

Opto45 a écrit :. Ça devient vraiment super complexe de faire faire des travaux.... une malfacon ou un non respect de pose, de normes où bien d'instructions fournisseurs pourrait ne pas être prit en charge par une décennale? J'ai du mal à l'envisager et cela m'inquiète.. .


Bonjour,

Ce n'est pas "pourrait" mais "ne sera pas" pris en compte en décennale.

Une décennale normalement ne couvre que les travaux conforme au DTU.

Dans le cas de Systovi il n'y a pas de DTU concernant leurs produit.

Donc pour rentrer dans le cadre d'une décennale il faut un "avis technique" mais en cas de sinistre l'expert en décennale commencera d'abord par contrôler que l'avis technique a été respecté.

Dans ton cas il n'est pas respecté donc tu n'as pas de garantie en décennale.

L'installateur restera responsable et devra garantir ses travaux mais à condition qu'il existe toujours à l'heure du sinistre.

La décennale, elle, s'applique même en cas de disparition de l'installateur. C'est là toute la différence.

Azer

Opto45
Messages : 433
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 06 mars 2018 12:34

Azer a écrit :
Bonjour,

Ce n'est pas "pourrait" mais "ne sera pas" pris en compte en décennale.

Une décennale normalement ne couvre que les travaux conforme au DTU.

Dans le cas de Systovi il n'y a pas de DTU concernant leurs produit.

Donc pour rentrer dans le cadre d'une décennale il faut un "avis technique" mais en cas de sinistre l'expert en décennale commencera d'abord par contrôler que l'avis technique a été respecté.

Dans ton cas il n'est pas respecté donc tu n'as pas de garantie en décennale.

L'installateur restera responsable et devra garantir ses travaux mais à condition qu'il existe toujours à l'heure du sinistre.

La décennale, elle, s'applique même en cas de disparition de l'installateur. C'est là toute la différence.

Azer

Bonjour Azer, et merci pour ce complément d'informations.
La décennal que l'on martele de vérifier et demander à chaque travaux, ne sert donc quasiment à rien, et ne protège que dans de très rares cas?
La seule chose qui permet de couvrir un client contre des malfaçons eventuelles du fait de l'installateur reste l'instalateur lui même tant qu'il existe. Après, plus rien?!?! C'est ce qu'il faut comprendre?
Si tel est le cas, je vais devoir reconsidéré l'autoconstruction ou le travail au black...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
Azer
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 2171
Enregistré le : 30 janv. 2009 01:00
Localisation : 78

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Azer » 06 mars 2018 17:37

Opto45 a écrit :La décennal que l'on martele de vérifier et demander à chaque travaux, ne sert donc quasiment à rien, et ne protège que dans de très rares cas?
.


Il ne faut pas exagérer !!! La décennale fonctionne presque tous le temps.

Dans ton cas c'est la charpente métallique qui mets la décennale hors course.

Azer


Retourner vers « Une place pour la description de votre installation raccordée au réseau (vente totale/surplus ou autoconsommation) »