Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Modérateur : GPPEP - Conseil Administration



Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 21 févr. 2018 22:26

Voila, la date approche. Le début de l’installation est prévu pour le 26 Février (selon météo)

Les démarches administratives se passent bien. C’est l’installateur qui se charge absolument de tout, et ça c'est appréciable. La mairie à donné son accord, nous venons de signer le CRAE et de payer 48,82€ à ENEDIS pour la pose du compteur LINKY (ils sont au courant et ce ne sera pas du SAGEM ;) ). Le matériel est arrivé chez l’installateur en fin de semaine dernière.

Il s'agit donc d'un systeme R-VOLT PLUS de chez SYSTOVI posé en intégration totale IAB
- 12 panneaux aerovoltaiques R-Volt pour un total de 3Kvc + 7,8 Kw thermique
- 3 panneaux aerothermique de 900 W thermique chacun
- 1 onduleur de marque OMNIK
- 1 Modul-R (système de régulation)
- 1 Smart-R (système de monitoring)
- 2 bouches d’insufflation
- 1 ballon thermodynamique ATLANTIC Odyssée 2 d’un volume de 270L
voici ma fiche BDVP: https://www.bdpv.fr/fr/ficheUtilisateur.php?util=opto45

Pour faire un parallèle avec mon post sur l’aerovoltaique ( viewtopic.php?f=18&t=38123&p=433760#p433760 ) et sur tout ce qui a déjà été dit ( viewtopic.php?f=22&t=37270 ), notre démarche n’a pas nécessité que nous nous penchions des mois et des mois sur la solution solaire la plus adaptée ou la plus rentable, car certains choix ce sont imposés formellement d’eux-mêmes d’emblés :
- Dés le départ, il nous a été impossible de nous résigner à opter pour une installation en surtoiture/surimposition (esthétisme, prise au vent), et encore moins au sol (esthétisme, encombrement, prise au vent). Trouvant l’installation de panneaux globalement disgracieuse, l’intégration total (IAB) permettait, à nos yeux, un résultat nettement ‘’moins pire’’, d’autant plus avec des panneaux ‘’full black’’.

- De même, nous avons fais un blocage idéologique sur le principe de la revente totale. Quel curieux concept que de produire de l’électricité, la vendre disons 0.23€/Kw à EDF, puis instantanément puiser sur le réseau (probablement tout ou partie de sa propre électricité produite) afin de couvrir ses propres besoins, mais acheté cette fois 0,15€/Kw à EDF ?!?! Lucratif, certes, mais bien étrange...

- Enfin, troisième point qui nous a personnellement gêné : l’aspect fiscal. En optant pour de la vente totale via une installation de plus de 3Kwc (ou de la vente au surplus mais dans une moindre mesure), il aurait alors fallu s’en remettre en plus à l’état, qui pourra quand bon lui semblera et sans aucun état d’âme, se mettre à imposer les revenus EDF des installations qui n’y sont pas encore sujettes, ou pire augmenter à sa guise le taux d’imposition de ceux qui y sont actuellement assujettis. Risque que nous n’étions pas prêt à prendre, et ce malgré les approximativement 90m2 disponibles, exposés plein sud à 35°…

Une solution au rendement supérieur aurait pu nous convaincre, en dissociant les deux systèmes, aerothermique d’un coté et photovoltaique de l’autre. Nous avions l’orientation ideal pour la partie photovoltaique ; restait dés lors à trouver de la place pour positionner 2 à 4 panneaux aerothermique en position verticale (90°), ou à minima 60°. Banco !!! Notre façade plein sud nous permet la pose de 3 panneaux aerothermique en position verticale, format portrait. Parfait, si ce n’est qu’il faut passer à travers les murs (Phoenix), déboucher dans les chambres (2 dans une chambre, 1 dans l’autre), ralier au mieux les combles perdus pour en faire une distribution stratégique via les bouches d’insufflation. Quel bazard, et à quel coût ?!?! Là encore, nous n’étions pas plus prêt à saloper l’esthétisme de notre façade, qu’a exposer ces trois pauvres panneaux aux chocs (ballons, frisbee, …).
Après, nous aurions aussi pu nous contenter d’une installation photovoltaique 3 Kwc en autoconsommation, mais l’aerovoltaique ne nous revenant guère plus cher, pourquoi se priver d’un potentiel agrément d’apport thermique, aussi minime puisse-t-il s’avérer être?

Le choix de ’aerovoltaique étant acté, il ne nous restait plus qu’a trouver le fabriquant vers qui s’orienté (chacun ayant sa subtilité), et l’installateur de confiance. Après avoir survolé l’offre du marché de l’aerovoltaique, le choix s’est imposé de lui-même, SYSTOVI ayant à nos yeux, le concept le plus pertinent, et manifestement le plus efficient. Il n’y avait alors plus qu’a contacter SYSTOVI pour connaitre son réseau d'installateurs prés de chez nous.

Voila qui est désormais chose faite aujourd'hui.
Je reviendrai alimenter de photos, dés le début de chantier, la semaine prochaine. C'est ici même que je ferai également mes retours sur ce système tant décrié.
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 2569
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar tignous84 » 22 févr. 2018 09:05

Bravo pour avoir osé :D
On va suivre ... :sun: :sun: :sun:
Mon installation en autoconstruction:
viewtopic.php?f=25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
viewtopic.php?f=18&t=38146

Ma fiche BDPV
http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 27 févr. 2018 20:44

Bonjour,
Voila, les travaux ont commencé hier.

Image
Image
Image

Aujourd'hui, ils ont finalisé la partie toiture

Image
Image

Et voici les abergements

Image
Image

Pour l’anecdote, un des poseurs a échapper une tuile depuis le faîtage, lors de la découverture. elle est tombée droite comme un ''i'', à traversée les 56 cm de laine de verre, et à défoncé mon plafond tout fraîchement refait depuis 5 semaines. Elle était à deux doigts de finir dans ma salle à manger :lol: . Il n'y a que ceux qui ne font rien qui risque pas de faire de connerie. Mais il me faut désormais leur présenter des devis :( pour la prise en charge des réparations...

Quelqu'un saurait-il me dire si le ''champignon'' de toit de la VMC n'est pas trop prés des panneaux (buée).
Les abergements me semblent corrects (même si les tuiles de droites son désormais des demi tuiles), vous en pensé quoi?
@+
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
ENR41
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3770
Enregistré le : 01 mars 2009 01:00
BDPV : enr41
Departement/Region : centre
Professionnel PV : installateur + etude
Localisation : 41 loir et cher ( centre) intervention sur département 41 36 37
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar ENR41 » 27 févr. 2018 21:01

j aurai bien aimer voir la partie charpente bois complete avant le montage des panneaux
la douille vmc ça se déplace au besoin
Philippe
producteur autoconso;gppep06916
écrire ce que l'on doit faire,faire ce que l'on a écrit et écrire ce que l on a fait
Sunpower et Fronius partenair INSOCO
présentation : viewtopic.php?f=76&t=13266
Ma fiche BDPV Image

Avatar du membre
thierry_c
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4598
Enregistré le : 28 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Oui
Localisation : eybens
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar thierry_c » 27 févr. 2018 21:07

ENR41 a écrit :j aurai bien aimer voir la partie charpente bois complete avant le montage des panneaux
la douille vmc ça se déplace au besoin

+1
surtout que l'abergement supérieur me semble bizarre , mais c'est peut être juste la photo !

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 3965
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar mariro » 28 févr. 2018 01:56

Opto45 a écrit :Pour l’anecdote, un des poseurs a échapper une tuile depuis le faîtage, lors de la découverture. elle est tombée droite comme un ''i'', à traversée les 56 cm de laine de verre, et à défoncé mon plafond tout fraîchement refait depuis 5 semaines. Elle était à deux doigts de finir dans ma salle à manger :lol: .

V'la ce que c'est que de faire de l'aérovoltaïque... on t'avais prévenu pourtant !
Hein ? Rien à voir ?
Beeennn non... mais si on peut plus charrier :lol: :lol: :lol:

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 2569
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar tignous84 » 28 févr. 2018 08:54

Au moins c'est du concret ,ça a l'air sérieux ,merci pour les photos et ton témoignage . :sun:
Mon installation en autoconstruction:
viewtopic.php?f=25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
viewtopic.php?f=18&t=38146

Ma fiche BDPV
http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 28 févr. 2018 09:01

mariro a écrit :
Opto45 a écrit :Pour l’anecdote, un des poseurs a échapper une tuile depuis le faîtage, lors de la découverture. elle est tombée droite comme un ''i'', à traversée les 56 cm de laine de verre, et à défoncé mon plafond tout fraîchement refait depuis 5 semaines. Elle était à deux doigts de finir dans ma salle à manger :lol: .

V'la ce que c'est que de faire de l'aérovoltaïque... on t'avais prévenu pourtant !
Hein ? Rien à voir ?
Beeennn non... mais si on peut plus charrier :lol: :lol: :lol:

Gneinnnn gneinnnn :P :lol:

Plaisanterie mise à part, je suis étonné d'avoir ça qui traîne dans mon jardin:

Image
Image

:?: :?: :?:

Après, ce sont eux les pros, et ce sont eux qui engagent leur responsabilité, donc pas tant inquiet que ça...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 2569
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar tignous84 » 28 févr. 2018 09:14

C'est les deux pannes remplacées par d'autres en bois ...un oubli ou ils n'avaient pas le véhicule adéquat .

A la limite ,tu les mets en vente sur LBC :lol:
Maintenant,test d'étanchéité ,la flotte arrive ....
Mon installation en autoconstruction:
viewtopic.php?f=25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
viewtopic.php?f=18&t=38146

Ma fiche BDPV
http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

Avatar du membre
ENR41
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3770
Enregistré le : 01 mars 2009 01:00
BDPV : enr41
Departement/Region : centre
Professionnel PV : installateur + etude
Localisation : 41 loir et cher ( centre) intervention sur département 41 36 37
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar ENR41 » 28 févr. 2018 22:13

thierry_c a écrit :
ENR41 a écrit :j aurai bien aimer voir la partie charpente bois complete avant le montage des panneaux
la douille vmc ça se déplace au besoin

+1
surtout que l'abergement supérieur me semble bizarre , mais c'est peut être juste la photo !


si on regarde la premier photo le faitage est pas demonter

l ébargement haut fait de l'ombre au panneaux et je doute de la fixation il dont du simplement le glisser sous la tuile du haut
et comme ça but sur la dernière latte métallique de faitage

pour ce qui est du démontage de la charpente métallique ...
une photo du grenier vu de l intérieur
Philippe
producteur autoconso;gppep06916
écrire ce que l'on doit faire,faire ce que l'on a écrit et écrire ce que l on a fait
Sunpower et Fronius partenair INSOCO
présentation : viewtopic.php?f=76&t=13266
Ma fiche BDPV Image

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 01 mars 2018 08:50

ENR41 a écrit :l ébargement haut fait de l'ombre au panneaux et je doute de la fixation il dont du simplement le glisser sous la tuile du haut
et comme ça but sur la dernière latte métallique de faitage

pour ce qui est du démontage de la charpente métallique ...
une photo du grenier vu de l intérieur


Je ne suis pas encore monté dans les combles. Je vais y faire un tour aujourd'hui et je prendrai quelques photos.
@+...

Hier, les ouvriers ont mit sous tension, et le système à produit ses premiers electrons, mais aussi sa première chaleur!!! Et oui, le temps voilé le permettait (entre 22°C et 25°C de température sous panneaux pendant la durée du test d'une dizaine de minutes).

Voici l'onduleur et le coffret finalisés:
Image

Peut-être des yeux trés attentif auront vu l'adjonction de l'interrupteur programmable sur mon tableau
Image
C'est un LEGRAND réf.412631 (p'tain, ça vaut la peau des roustons!!!). Il offre une large possibilité de plages de programmation, en plus de pouvoir le commuter aisément en marche forcée ou arrêt forcé.
Pour ceux qui ont suivi et qui se souviennent, ça devrait m'aider à me réconcilier avec ma VMC :mrgreen: ;) A cela, je vais ajouter un ou plusieurs clapet(s) anti retour dans les conduites, afin d'optimiser encore un peu plus lors des période d’arrêt de fonctionnement, en plus de limiter le phénomène de condensation.

Concernant le ballon thermodynamique, petit retard de livraison; il sera livré debut de smaine prochaine, mais ne pourra être monté que début de semaine suivante (l'entreprise étant en congès). Petite consolation, je vais finalement avoir un des tout premier ATLANTIC ODYSSEE 3 au lieu du ODYSSE 2. Il sera peut-être encore un peu plus optimisé (ou alors avec une pointe d'obsolescence programmée :mrgreen: )

Je ne sais pas encore si cela doit me chagriner m’inquiéter, me rassurer, ... mais il y a eu un petit revirement sur la collecte, la distribution et le mode de fonctionnement, par rapport à ce qui m'a été présenter par la commercial.
Ce qui m'a été expliqué est que les trois panneaux aerovoltaiques de gauche formaient une nappe indépendante pour alimenter le ballon thermodynamique, celui ci étant équipé de son propre système de ventilation/aspiration. Les neufs autres aerovoltaiques + les trois aerothermiques formant eux de leur coté une seconde nappe alimentant en chaleur l’habitation via le MODUL-R.

Hors, les poseurs ont été briefés pour faire différemment. L'installation en place est posé de sorte que les 12 panneaux aerovoltaiques soient sur une nappe commune et les trois aerothermiques sur une nappe à part, chacune de ses deux nappes étant équipée d'une bouche de collecte. Le tout se retrouve via un raccord en ''Y'' passif pour finir dans le MODUL-R. De là, le système gère les priorités. Ainsi, la priorité est donnée au chauffage du ballon thermodynamique. Une fois celui-ci à température, le système alimente la maison en fonction à la fois de la température sous panneaux et de la température de consigne. Entre le MODUL-R et le ballon thermodynamique, se trouve un second raccord en ''Y'', mais actif cette fois. Il comporte un volet motorisé canalisant au besoins l'air chaud au ballon ou à la sortie de toit. La ou je reste un peu dubitatif, c'est qu'un ballon thermodynamique ne doit pas chauffer trés rapidement. J'ai peur que dans cette configuration, je n'ai pas longtemps d'air chaud, et cela même si l'ensoleillement est assez généreux?!?!
Mais à bien y regarder (au moment ou j'écrit, j'ai reprit la brochure SYSTOVI), dans la partie concernant le ballon thermodynamique, il est indiqué dans les caractéristiques hydrauliques: temps de chauffe sur air solaire 6h35, avec un air extérieur à 7°C, une consigne de température de 55°C et une irradiation de 700W/m2. Ca va faire plus que léger pour avoir de l'air chaud avec une telle configuration!!!! :roll:
Bon, à voir à l'usage, ça reste eux les pros...

To be continued...
Modifié en dernier par Opto45 le 01 mars 2018 09:47, modifié 1 fois.
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 10217
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar laurent35000 » 01 mars 2018 09:04

Heureusement que c'est des pro avec de l'experience, imagine ceux qui vendent ca la peau des fesses et qui en plusne sont pas pro pour le montage, et tu t'etonnes encore qu'on casse l'aero :oops: :cry: :evil: :roll: :arrow: :arrow: :arrow:
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 01 mars 2018 09:58

laurent35000 a écrit :Heureusement que c'est des pro avec de l'experience, imagine ceux qui vendent ca la peau des fesses et qui en plusne sont pas pro pour le montage, et tu t'etonnes encore qu'on casse l'aero :oops: :cry: :evil: :roll: :arrow: :arrow: :arrow:

Je me dois d'être honnête, et de reconnaître que c'est un peu étonnant. J'ai vu la directrice en personne qui m'a expliqué avoir du réajuster le projet après consultation de SYSTOVI. Mais n'étant pas ingénieur, je ne peux que voir à l'usage...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 2569
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar tignous84 » 01 mars 2018 10:04

Pour quand la mise en route et comment se fait le suivi ?
Mon installation en autoconstruction:
viewtopic.php?f=25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
viewtopic.php?f=18&t=38146

Ma fiche BDPV
http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 01 mars 2018 10:26

tignous84 a écrit :Pour quand la mise en route et comment se fait le suivi ?

Mise en route initialement prévu pour le 05 mars, mais avec le retard du ballon, se sera probablement courant de semaine suivante. Qu'entends-tu par le suivi?
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

tignous84
BDPV
BDPV
Messages : 2569
Enregistré le : 11 avr. 2017 19:53
BDPV : tignous84
Departement/Region : 84
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar tignous84 » 01 mars 2018 10:34

Simplement comparer tes consommations par rapport à l'an dernier (sans parler du confort)
Mon installation en autoconstruction:
viewtopic.php?f=25&t=36255

Mon Optimiseur /compteur:
viewtopic.php?f=18&t=38146

Ma fiche BDPV
http://www.bdpv.fr/fiche_utilisateur.php?util=tignous84

Ma devise :Mesurer ,c'est connaître

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 01 mars 2018 11:35

Opto45 a écrit :...
Je ne sais pas encore si cela doit me chagriner m’inquiéter, me rassurer, ... mais il y a eu un petit revirement sur la collecte, la distribution et le mode de fonctionnement, par rapport à ce qui m'a été présenter par la commercial.
Ce qui m'a été expliqué est que les trois panneaux aerovoltaiques de gauche formaient une nappe indépendante pour alimenter le ballon thermodynamique, celui ci étant équipé de son propre système de ventilation/aspiration. Les neufs autres aerovoltaiques + les trois aerothermiques formant eux de leur coté une seconde nappe alimentant en chaleur l’habitation via le MODUL-R.

Hors, les poseurs ont été briefés pour faire différemment. L'installation en place est posé de sorte que les 12 panneaux aerovoltaiques soient sur une nappe commune et les trois aerothermiques sur une nappe à part, chacune de ses deux nappes étant équipée d'une bouche de collecte. Le tout se retrouve via un raccord en ''Y'' passif pour finir dans le MODUL-R. De là, le système gère les priorités. Ainsi, la priorité est donnée au chauffage du ballon thermodynamique. Une fois celui-ci à température, le système alimente la maison en fonction à la fois de la température sous panneaux et de la température de consigne. Entre le MODUL-R et le ballon thermodynamique, se trouve un second raccord en ''Y'', mais actif cette fois. Il comporte un volet motorisé canalisant au besoins l'air chaud au ballon ou à la sortie de toit. La ou je reste un peu dubitatif, c'est qu'un ballon thermodynamique ne doit pas chauffer trés rapidement. J'ai peur que dans cette configuration, je n'ai pas longtemps d'air chaud, et cela même si l'ensoleillement est assez généreux?!?!
Mais à bien y regarder (au moment ou j'écrit, j'ai reprit la brochure SYSTOVI), dans la partie concernant le ballon thermodynamique, il est indiqué dans les caractéristiques hydrauliques: temps de chauffe sur air solaire 6h35, avec un air extérieur à 7°C, une consigne de température de 55°C et une irradiation de 700W/m2. Ca va faire plus que léger pour avoir de l'air chaud avec une telle configuration!!!! :roll:
Bon, à voir à l'usage, ça reste eux les pros...



Je viens de reprendre un post de Vincenaille (SYSTOVI en personne), et je penses qu'ils ont voulu faire bien en réalité, en oubliant notre attente première: de la chaleur pour l'habitaiton, même si cela doit l'être au détriment des économies.

Vincenaille a écrit :Bonjour,

Le PV fait de l'électricité. Un CESI fait de l'eau chaude pour les besoins sanitaires. L'aérovoltaïque, c'est effectivement de la chaleur et de l'électricité, mais c'est surtout une technologie à part entière, dont le but n'est pas de réunir dans une même solution un PV et un CESI, mais à répondre à des besoins qui peuvent ne pas être 100% satisfaits ni pas le PV, ni par le solaire thermique conventionnel.

En l'occurence, le solaire aérovoltaïque, dénomination créée par Systovi en 2011, est une technologie fondée sur un constat simple: dans le processus photovoltaïque de génération d'électricité, une grande quantité de chaleur est émise en face arrière du laminé PV. En fait, pour 1kWh d'électricité produite, ce sont 3kWh de chaleur qui sont générés. Force est de constater que cette masse de calories n'est pas valorisée avec le PV. De surcroît, la chaleur détériore le rendement électrique du PV, phénomène d'ailleurs accentué quand les panneaux sont intégré au bâti (IAB), même s'il faut reconnaître à l'IAB la vertu esthétique, pour un écart de coût modeste avec le PV en surtoiture. Chaleur dégagée par les panneaux PV + contrainte IAB = opportunité de faire circuler l'air sous les panneaux pour les refroidir + récupérer de la chaleur = AEROVOLTAIQUE. En effet, contrairement au solaire thermique à fluide caloporteur (ex: CESI), l'aérovoltaïque travaille sur l'air, qui est certes moins caloporteur que l'eau, et de loin, mais qui présente d'autres avantages:
- Comme pour le PV, la surface moyenne d'un champ aérovoltaïque est généralement très supérieure à celle d'un CESI, ce qui compense en partie la moindre efficacité de l'air par rapport à l'eau
- l'air collecté via un système aérovoltaïque peut être pulsé pour un usage chauffage. Or le poste chauffage représente l'essentiel du besoin thermique dans les maisons en rénovation, soit environ 60%, contre 20 à 25% du besoin en eau chaude. Le potentiel d'économie est donc 3 fois plus important qu'avec l'ECS (Nota: c'est notamment ce facteur qui limite grandement le développement du solaire thermique individuel, du moins en France. En effet, avec un CESI, le ballon ECS solaire est généralement vite rempli. Les panneaux peuvent toujours continuer à produire de l'énergie thermique, s'il n'y a pas de besoin en ECS, cette énergie est tout simplement perdue. Simple de mise en oeuvre (pas de connexion hydraulique, de glycol, de gestion des pressions, etc...) l'aérovoltaïque est idéal pour la rénovation, et très complémentaire de n'importe quel système de chauffage.
- A contrario, dans les maisons neuves (RT12 et futures RT), le besoin en chauffage est moins important que le besoin ECS. Pour autant, comme ce sont des bâtiments avec une inertie réduite, l'inertie forte des systèmes à eau (temps long de montée et de descente en température) ainsi que leur coût important de mise en œuvre les rends moins pertinents, au contraire du vecteur air. En pulsant de l'air qui peut être chaud (confort d'hiver) ou rafraichi (confort d'été), avec une capacité de montée ou descente en température rapide, l'aérovoltaïque démontre que le vecteur air peut aussi être le plus pertinent dans les maisons très étanches.
- Avec le procédé aérovoltaïque, l'air pulsé est neuf, puisqu'il vient de l'extérieur. Ce faisant, il contribue au renouvellement de l'air intérieur, à l'élimination d'un certain nombre de polluants, à la maîtrise de l'hygrométrie, la réduction des moisissures, etc. Plus le bâtiment est isolé, plus le besoin de renouvellement d'air est essentiel. La VMC fonctionne à des débits très faibles, insuffisant pour assurer ce renouvellement. La double flux, qui technologie pertinente qu'elle est, s'avère trop coûteuse dans le neuf et trop complexe à mettre en oeuvre dans la rénovation. Dans les régions du sud, sa consommation est généralement supérieure aux économies qu'elle génère.
- l'air chauffé par les panneaux, quand il n'est pas utilisé pour chauffer la maison, peut être envoyé dans une pompe à chaleur, notamment thermodynamique ECS, pour en doper le COP. C'est précisément le cas du produit R-VOLT Odyssée 2 que Systovi a développé avec Atlantic.

Finalement, l'aérovoltaïque, ce sont 5 fonctions en un seul système:
1- Produire de la chaleur en hiver. Au besoin, pour la latitude moins ensoleillées, compléter l'apport d'air chaud par quelques capteurs thermiques à air, autrement appelé aérothermiques. Nul besoin de ces panneaux dès que vous êtes au sud d'une ligne Bordeaux - Lyon
2- Produire de la fraîcheur en été. Grâce aux propriétés radiatives des panneaux PV, notamment quand ils sont tout noir, il est possible de rafraîchir les bâtiments la nuit, avec un delta de température de l'ordre de 3 à 4°C. Quand il fait 20 dehors et 25°C chez vous, pulser 300 m3/h d'air à 17°C toute la nuit peut être très confortable
3- Produire de l'électricité, avec un gain jusqu'à 10% versus un système PV IAB non ventilé. Revient donc à l'efficacité d'un système PV en sur-toiture, l'esthétique en prime
4- Renouveler l'air intérieur, sans besoin de couplage avec VMC ou VMC Doufle Flux. L'insufflation d'air a même comme avantage de booster le rendement de ces solutions.
5- Produire de l'ECS par couplage avec un chauffe eau thermodynamique

Ensuite, il y a "aérovoltaïque" et "aérovoltaïque". L'objectif, pour être énergétique et économiquement valable, est que le système aérovoltaïque considéré présente un rendement thermique très supérieur à son rendement électrique. Pour se faire, il faut mettre en oeuvre une combinaison optimale des 3 facteurs suivants (ce qui est le cas avec Systovi R-VOLT, avec 47% de rendement thermique certifié Solarkeymark, soit 650Wth de Pmax par panneau, versus 16% de rendement électrique (250Wc en 54 cellules)):
1- Flux thermique non laminaire. Il faut rendre l'air turbulent pour que l'échange thermique entre l'air et l'arrière du panneau qui est la zone la plus chaude soit optimisé (brevet Systovi régime turbulent ). En flux turbulent, le rendement est incomparablement plus fort que si l'on aspire de l'air entre panneaux et une sous face plane
2- Longueur de parcours de l'air et étanchéité à l'air du système d'intégration: l'air qui parcourt 3 mètres sans perte de charge sous les panneaux arrivera à son point de collecte beaucoup plus chaud que s'il a parcouru 50 cm avec des fuites d'air tous les 10 cm (brevet Systoétanche Systovi)
3- Débit d'air: plus le débit d'air par panneau est élevé, plus la puissance thermique est élevée, puisque cette puissance est calculée comme suit: Puissance = Delta de Température x Débit d'air (brevet Systovi Modul-R, jusqu'à 400m3/h de débit constant). A noter que le delta de température résulte des 2 facteurs précédemment énumérés.

Il y a du bon et du mauvais PV. Il y a du bon et du mauvais CESI. Je fais confiance à votre sagacité pour faire aussi cette analyse sur l'aérovoltaïque, qui est une technologie mise en œuvre à ce jour par plusieurs industriels, même si Systovi en est le précurseur.

Au travers de mon commentaire, je n'ai cherché à convaincre personne, juste à éclairer sur un sujet méconnu et qui, comme tous les sujets méconnu, apporte son lots d'a priori et de préjugés.

Bonne journée à tous,


A la lecture des paragraphes en gras/soulignés, je crains qu'ils aient jugé plus pertinent financièrement que soit priorisé le ballon dans mon cas. Non pas que j'ai une maison BBC étanche (loin de là :mrgreen: ), mais me chauffant exclusivement au bois, le gain potentiel est du coup clairement moins significatif.
Je vais questionner l'installateur...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 01 mars 2018 11:36

tignous84 a écrit :Simplement comparer tes consommations par rapport à l'an dernier (sans parler du confort)

Aaahhh, ça. ce sera fait
@+
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Opto45
Messages : 585
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar Opto45 » 02 mars 2018 08:46

Bonjour,
Je suis monté dans les combles hier pour finir d'installer bien correctement la VMC, et j'ai donc prit quelques photos.
L'accessibilité étant un peu hasardeuse (on a pas beaucoup d'endroit portant pour poser les pieds, et ma souplesse hors du commun ne m'aidant pas beaucoup :mrgreen: ), je n'ai pas pu avoir une visu d'ensemble trés parlante des panneaux.

Image
Image
Image

Certains vont être horrifiés par ce qu'ils qualifieront ''d'usine à gaz'', perso, je m'en badigeonne le nombril avec le pinceau de l'indifférence, n'y vivant pas (est étant bien trop couteux a ammenagé un jour puisque maison PHOENIX). On distingue de gauche à droite (les photos sont toutes prises du même coté):
- le conduit de cheminée
- les gaines qui iront au ballon thermodynamique une fois livré
- le MODUL-R avec les gaines de collecte (en haut) et celle pour l'insuflation
- la VMC ALDES simple flux autoreglable (jaune et noire). J'en vois déjà certains m'interroger sur le pourquoi d'une simple flux autoreglable et pas une Hygo B voire une double flux? Parce que je ne sais pas faire comme tout le monde :mrgreen: (GPL depuis 20 ans, aerovoltaique, ...) Non, plus sérieusement, en considérant l'usage que je compte en avoir (programmation), mon mode de chauffage très économique (cheminée+répartiteur+aerothermique/aerovoltaique) et une isolation murale imparfaite, il est complètement improbable que je puisse atteindre ne serait-ce que le tiers des économies théoriquement escomptables sur les jolis prospectus de fabricants de VMC Hygro A ou B ou même double flux. J'ai donc juste prit soin qu'elle soit suffisamment silencieuse, à un prix modéré et surtout qu'elle ait une consommation raisonnable. Du coup, je ''maîtrise'' en partie mes pertes de chaleur, et parallèlement je limite ma consommation électrique (à peaufiner, mais je penses la faire tourner entre 8h00 et 12h00 par jour, sur une ou deux périodes). Pour l'anecdote, lorsque je l'ai branché et qu'elle s'est mise à aspiré, j'ai été très étonné par la puissance d'aspiration. J'ai vérifié les débits de la nouvelle et de l'ancienne, mais ils était les mêmes?!?! J'ai comprit quand, d'une part j'ai vu l'état de crasse de l'ancienne (20 ans), et d'autre part le gruyère que m'a (ou m'ont) fait la (ou les) souris dans les gaines, avant que je règle (je l'espère ) définitivement le problème avec un appareil ultrason (je n'y croyait pas vraiment, mais ce fut radical du jour au lendemain; très impressionnant!!!)
- enfin, au fin fond, on distingue le répartiteur de chaleur.

Image
Image
Image

@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 10217
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Présentation installation aerovoltique SYSTOVI

Messagepar laurent35000 » 02 mars 2018 09:16

OFF

Tu as les ref de ton appareil contre les souris, chats et chien supportent ?
J'n ai quelques unes à la belle saison

Merci
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage


Retourner vers « Une place pour la description de votre installation raccordée au réseau (vente totale/surplus ou autoconsommation) »