lettre ouverte au gouvernement

Modérateurs : GPPEP - Fondateurs, GPPEP - Modérateurs



Vous pensez être victime d'une arnaque au photovoltaïque ?
http://victime-photovoltaique.fr/


Avatar du membre
bassia
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 50
Enregistré le : 28 janv. 2008 01:00
Localisation : 31
Contact :

lettre ouverte au gouvernement

Messagepar bassia » 23 oct. 2013 03:42

La France doit sauver son industrie photovoltaïque ! » un appel lancé par Yannick Jadot

Yannick_JadotLettre ouverte à Messieurs
Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie
Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, et
Pierre Moscovici, Ministre de l'Economie et des finances

La France doit sauver son industrie photovoltaïque. Alors que la transition énergétique devient une évidence partout dans le monde, cette technologie d'avenir est en passe de mettre la clef sous la porte en France sans une intervention rapide des pouvoirs publics. Nous parlons ici d'une filière industrielle jeune qui s'appuie sur une énergie gratuite et abondante. Une filière qui a créé 35 000 emplois en dix ans.

De Lannion avec Sillia, à Vénissieux avec Bosch, des outils industriels performants ont vu le jour dans tout le pays, complétés par un réseau dense de PME pour assurer la logistique d'installation et de maintenance. Cette dynamique industrielle et énergétique est aujourd'hui au bord du gouffre, car elle n'a plus la moindre visibilité. Pour se développer un projet industriel a besoin de stabilité juridique et financière. Or, depuis trois ans, l'instabilité est la règle. Les dernières entreprises ne doivent leur survie qu'à la détermination des salariés et de leur direction.

Conséquence directe : les cessations d'activité du secteur s'enchaînent. Plus de 15 000 emplois ont été déjà été détruits. Il faut que cette hémorragie cesse et qu'un plan volontariste de soutien du photovoltaïque se mette en place. C'est un profond sentiment d'incompréhension, d'abandon et de colère qui domine dans le secteur, alors que le Président de la République a encore rappelé son engagement en faveur des énergies renouvelables lors de la dernière Conférence environnementale, et que les discours se multiplient pour souligner l'importance des secteurs industriels d'avenir.

Par cet appel nous souhaitons que les pouvoirs publics prennent la mesure de l'enjeu, et qu'en concertation avec tous les acteurs de la filière, ils établissent dans les jours qui viennent un plan de sauvetage de notre industrie photovoltaïque qui lui donne une visibilité pour les trois années à venir, et lui permettent de participer à la ré-industrialisation de notre pays.

http://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2013 ... jadot.html

moissan
Messages : 375
Enregistré le : 11 sept. 2013 13:12
Departement/Region : 16
Professionnel PV : non

Re: lettre ouverte au gouvernement

Messagepar moissan » 23 oct. 2013 13:17

toute industrie nouvelle a besoin d'aide pour demarrer ... ou a defaut d'aide au moins qu'on la laisse tranquile en liberté complete

helas pour le photovoltaique on a des fausse aide , genre credit d'impot et tarif d'achat d'electricité privilegié assortis de contrainte couteuse en frais administratif et en absurdité technique comme l'integration a la toiture

ces fausse aides aident surtout les chasseur de pigeon , qui vendent des instalation trop chere , et qui discreditent tous les autre bon professionnel

quand le gouvernement comprendra il que pour aider une industrie il faut aider directement les constructeur de materiel pour faire baisser les prix payé par le client : au moins on est sur d'aider l'industrie francaise

avec les credit d'impot et le tarif d'achat d'electricité , on subventionne aussi l'instalation de materiel etranger

la limitation des instalation en KWcrete est une änerie ! elle oblige l'administration a connaitre le detail de l'instalation : il faut faire des dossiers ... une simple limitation du nombre de KWh payé au tarif privilegié serait tellement plus simple : on met toute la surface que l'on veut sur son toit ... on a le tarif privilegié sur le nombre de KWh autorisé et le supplement au prix de marché normal de l'electricité ... plus besoin de dossier precis , plus de frais inutile ... et surtout plus de place pour les chasseurs de pigeon qui profitent de la complexité des dossier

le probleme est le même pour toutes les energie nouvelles ... chauffage a biomasse et cogeneration ... methanisation : des fausse aides assortie de complexité administrative plombent completement la creation de fabrication locale de materiel : il faut acheter du materiel etranger deja existant pour remplir correctement les dossiers !

lechatrouge
Messages : 132
Enregistré le : 17 sept. 2013 22:51
Departement/Region : 31
Professionnel PV : non

Re: lettre ouverte au gouvernement

Messagepar lechatrouge » 06 nov. 2013 20:00

absurdité technique comme l'integration a la toiture

Otez moi d'un doute: L'intégration au bâti est-elle plus chère, ou beaucoup plus chère ?
Parce que si c'est le cas, l'explication coule de source --> TVA = miam miam...

Avatar du membre
mirage40
Fondateur GPPEP
Fondateur GPPEP
Messages : 2441
Enregistré le : 25 août 2008 01:00
Localisation : 40

Re: lettre ouverte au gouvernement

Messagepar mirage40 » 07 nov. 2013 10:06

lechatrouge a écrit :
absurdité technique comme l'integration a la toiture

Otez moi d'un doute: L'intégration au bâti est-elle plus chère, ou beaucoup plus chère ?
Parce que si c'est le cas, l'explication coule de source --> TVA = miam miam...


nous avons estimé en comprenant tout cad matériel m/o assurance (décennale au lieu de biennale) à environ 1800/2000 euros ce qui donnerai une bonne installation à moins de 8000 euros :o
quand à l'IAB c'était au départ une bonne idée en voulant protéger le marché franco français, loupé
Et personne n'a eu le courage de faire marche arrière.


Retourner vers « GPPEP : Vous avez la parole »