Page 1 sur 1

comment choisir diode anti retour

Posté : 29 avr. 2010 11:26
par hamza
Bonjour,
SVP qu'elles sont les caractéristiques des diode anti retour ?? je veux acheter des diode anti retour (Vco = 706.5 V, Icc 1.21A) Comment je doit choisir une diode ??

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 29 avr. 2010 13:01
par jeromeBIPV
Pour la protection d'un string, elles doivent supporter 1,25 * le courant de court-circuit des modules (1,5 A dans votre cas) + entrainer une chute de tension la plus faible possible (couramment 0,7V ou 0,6V je ne suis pas sur).
Mais par contre attention, les diodes ne sont pas recommandée pour la protection contre les courants de retour. En cas de claquage, elle se mettent en court-circuit ce qui évite des pertes de production (le string continue à débiter) mais surtout ne permet pas de déceler que la protection ne protège plus... préférer des fusibles mais cela dépend du nombre de chapines en parallèle.

Si 3 chaines ou plus, il faut mettre des fusibles de calibre mini = 1,25*Icc et maxi = courant de retour admissible des modules PV (rarement indiqué sur les fiches techniques dont pas facile d'avoir l'information). Calibre 1,5 ou 2A dans votre cas. Tenue en tension = 1,15*Vco (820V dans votre cas) en considérant un circuit ouvert en hiver un jour fortement ensoleillé.

Quels sont les modules dont vous parler (Icc = 1,25A) ? Couche mince ? Cela paraît très faible.

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 29 avr. 2010 15:47
par hamza
jeromeBIPV a écrit :Pour la protection d'un string, elles doivent supporter 1,25 * le courant de court-circuit des modules (1,5 A dans votre cas) + entrainer une chute de tension la plus faible possible (couramment 0,7V ou 0,6V je ne suis pas sur).
Mais par contre attention, les diodes ne sont pas recommandée pour la protection contre les courants de retour. En cas de claquage, elle se mettent en court-circuit ce qui évite des pertes de production (le string continue à débiter) mais surtout ne permet pas de déceler que la protection ne protège plus... préférer des fusibles mais cela dépend du nombre de chapines en parallèle.

Si 3 chaines ou plus, il faut mettre des fusibles de calibre mini = 1,25*Icc et maxi = courant de retour admissible des modules PV (rarement indiqué sur les fiches techniques dont pas facile d'avoir l'information). Calibre 1,5 ou 2A dans votre cas. Tenue en tension = 1,15*Vco (820V dans votre cas) en considérant un circuit ouvert en hiver un jour fortement ensoleillé.

Quels sont les modules dont vous parler (Icc = 1,25A) ? Couche mince ? Cela paraît très faible.


Oui des module amorphe (60V/1A) j vais installé un fusible et une diode anti retour sur chaque string, je cherche encore un fournisseur

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 29 avr. 2010 16:43
par jeromeBIPV
Si le fusible est correctement dimensionné, pas besoin de diode anti-retour (le fusible sautera en cas de courant de retour supérieur au courant admissible)
ferraz a une bonne gamme de fusibles DC pour applications photovoltaïques...

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 10:55
par thy81
Bonjour,

Mais par contre attention, les diodes ne sont pas recommandée pour la protection contre les courants de retour. En cas de claquage, elle se mettent en court-circuit

Si elles sont correctement dimensionnées, elles ne doivent pas claquer si souvent que ça, non ? Si elle ne sont pas recommandées, les utilise-t-on souvent dans les sytèmes raccordés au réseau, et si oui, dans quel cas ?

préférer des fusibles mais cela dépend du nombre de chapines en parallèle.



Oui, mais alors dès qu'une string se comporte comme un récepteur (défaut ou ombrage + décrochage onduleur) alors les autres vont débiter dedans et le fusible qui joue son rôle va fondre, et protéger la string en défaut. Il faudra le remplacer à chaque fois....

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 11:27
par crolles
Les diodes anti-retour jouent par rapport aux strings en // un rôle symétrique aux diodes by-pass pour les cellules en série.
C'est à dire que si un string est à genoux (tension trop faible) les autres strings continuent à fonctionner et imposent la tension.
Par ailleurs bien entendu, elles interdisent un courant inverse.
Leur rôle n'est donc pas le même que les fusibles.
Par contre, les diodes dissipent en permanence une puissance IxVd.
D'où la difficulté de trouver une diode a faible Vd et Qui tienne la tension inverse.
Les diodes Schottky ont un faible Vd, mais sont moins robustes en tension.
Moi je mettrais une diode silicium : avec 1.5A x 0.7V on perd environ 2W/string.
Cdlt
:sun:

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 11:54
par JujuY
Dans le sujet 2 strings en parallèle sur le même MPP, le dimensionnement des diodes anti-retour a été discuté. La chute de tension des diodes nécessaires (haute tension) est bien supérieure à 0,7V et les pertes sont bien supérieures !

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 12:17
par crolles
En effet, ce fil est tres complet.
Mais il me semble que pour la diode que tu préconise ( 60EPS12PBF - 60A 1200V (5,63 euro chez Farnell))
On a bien 0.7V à 1.5A, et même un peu moins pour le courant nominal de 1.2A
Enfin, c'est ce que je lis sur la figure...
Cdlt
:sun:

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 12:23
par jeromeBIPV
Il me semble que l'intérêt des diodes est limité :
1 - elles ne remplacent pas un fusible du point de vue de la sécurité électrique (mise en court-circuit en fin de vie = fonction anti-retour plus assurée mais défaut difficilement détectable)
2 - elles consomment de la puissance

Si deux strings en parallèle, les diodes comme les fusibles ne sont pas indispensables (en cas de défaut, la chaine défectueuse peut supporter le courant de retour imposé par l'autre chaine).
Si trois strings ou plus, les fusibles sont de toute manière préférable (si bien calibrés) et imposé par l'UTE C15-712

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 12:29
par crolles
La question du post concerne le choix de diodes.
:sun:

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 12:58
par thy81
Il me semble que l'intérêt des diodes est limité :
1 - elles ne remplacent pas un fusible du point de vue de la sécurité électrique (mise en court-circuit en fin de vie = fonction anti-retour plus assurée mais défaut difficilement détectable)
2 - elles consomment de la puissance



Justement, si c'est le cas, en trouve t-on encore dans des installations ?

C'est à dire que si un string est à genoux (tension trop faible) les autres strings continuent à fonctionner et imposent la tension.
Par ailleurs bien entendu, elles interdisent un courant inverse.


C'est précisemment dans ce cas que je trouve qu'elles sont indispensables.
Prenons un exemple : 5 strings en //.
La diode est dimensionnée correctement (Vrrm et Id) et le fusible aussi If = 2Isc(STC) (voir tableau C15-712).
1/Si un string est a genoux il devrait voir passer un courant inverse de 4*Istring (Istring : courant des autres strings dans l'instant). Que va t-il se passer : le fusible devrait fondre et la diode, à quoi sert-elle ?
2/ Si maintenant on ne met pas de fusible, la diode devrait bloquer la string à genoux et autoriser la pleine production des autres strings. Peut être faut-il de temps en temps surveiller par des mesures que la diode n'est pas en ctct.
3/ Dans le cas ou l'on a que le fusible : celui-ci va fondre à chaque fois...
Pour moi, la solution 2 semble la plus appropriée.

Si deux strings en parallèle, les diodes comme les fusibles ne sont pas indispensables (en cas de défaut, la chaine défectueuse peut supporter le courant de retour imposé par l'autre chaine).

Dans ce cas précisemment, je pense qu'une diode peut être indispensable pour avoir une meilleure production si un string est "à genoux"

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 15 mai 2010 13:04
par JujuY
C'est aussi mon avis. J'ai étudié la question au début de mon projet PV, puis j'ai opté pour un onduleur à deux trackers, donc bye bye les diodes anti-retour.

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 22 juin 2013 16:54
par bbbbl
Bonjour,moi je mettrai les deux vu le prix du mathos ,sur "les installations industrielles", plusieurs strings de plusieurs panneaux en // ,il y a des fusible et souvent des mppt /MLI,
les fusibles servent de protection pour les sur intensités ,
3 fois l’intensité nominale inverse dans un panneau , je pense qu'il brûle donc c'est une bonne chose mais en cas de sur tension , inverse ,,, courante chez edf , et ce malgré les filtres dans les divers onduleurs, donc
je mettrai bien des diodes anti retour une sur le + et une sur le -(1.2V en moins ;( ) histoire de protéger les panneaux contre les tensions inverses , si les filtres onduleurs sont de bas de gamme ou s'il y en a pas ou par sécurité( coût de foudre ou self sur le réseau perso ) ...car en définitive les panneaux ne sont que des grosse diodes chers autant que ce soit des petites diodes qui claquent !?
qu'en pensez vous ?

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 22 juin 2013 16:56
par ericg
Ca c'est du deterrage :mrgreen: ! Le sujet a plus de 3 ans...

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 22 juin 2013 18:00
par bbbbl
oui je trouve le sujet intéressant ...est ce que le problème est en évolution ? de nouvelles protections ?

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 14 avr. 2019 20:00
par jojo7983
bonjour,

je voudrais faire un montage avec deux projecteurs à led sur mon quad en 12 V, un interrupteur qui allumera les deux projecteurs en même temps et un interrupteur à 3 positions qui servira à allumer soit le gauche soit le droit.

Image

Le soucis est que lorsque j'allumerai un des deux projecteurs ça allumera les deux obligatoirement , sauf si je met deux diodes (voir le schéma , elles sont coloriées en orange)

Pourriez vous me dire quelle diode utiliser?

Merci

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 14 avr. 2019 20:57
par JujuY
Joli déterrage de sujet (6 ans) avec déplacement de la cible du photovoltaïque à l'électricité auto/moto 8-)

Avec une tension de 12V, et des projecteurs (60 W par projecteur soit 5 A) mettre une diode en série entraîne des pertes (chute de tension). On peut minimiser ces pertes en utilisant une diode schottky voire une smart diode (très faible chute de tension, donc pertes réduites
  • Par exemple une diode schottky 10A 45V comme la diode SBT1545LSS chez Conrad --> Environ 0,4 V de chute de tension directe
  • Par exemple une smart diode 15A / 30 V comme SM74611 de Texas chez Mouser boitier CMS --> Environ 0,05 V de chute de tension directe

Re: comment choisir diode anti retour

Posté : 14 avr. 2019 21:39
par jojo7983
Oui j'ai vu mais comme c'était le même soucis que moi(recherche de la diode adéquat pour mon montage) et que je n'ai pas trouvé un autre sujet se raprochant de mon soucis j'ai préféré ecrire ici :-) .oui c'est vrai que je n'avais pas penser a la chute de tension en plus!!! Merci je regarde ca demain :-)