Souci onduleur OMNIK



Gratuit et sans engagement
http://www.bdpv.fr/fr/verifDevis.php


chathi
BDPV
BDPV
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012 10:59
BDPV : chathi
Departement/Region : 30
Professionnel PV : non
Localisation : Saint Jean du GARD

Re: Souci onduleur OMNIK

Messagepar chathi » 27 oct. 2018 12:43

alexi92 a écrit :Bonjour

çà reste raisonnable...un taxi prendrait plus cher sans être pro :P

CDLT

B.T


Merci, :)

de plus vivre en Cévennes c'est un peu le trou du c...l du bout du monde( mais quel plaisir d'y vivre….), donc pas évident d'avoir de vrais spécialistes….

CDLT
Modifié en dernier par chathi le 27 oct. 2018 17:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ENR41
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4152
Enregistré le : 01 mars 2009 01:00
BDPV : enr41
Departement/Region : centre
Professionnel PV : installateur + etude
Localisation : 41 loir et cher ( centre) intervention sur département 41 36 37
Contact :

Re: Souci onduleur OMNIK

Messagepar ENR41 » 27 oct. 2018 13:02

Telectroboy a écrit :Hello!

Mais oui!

Si tu sais mesurer et prendre toutes les précautions nécessaires alors aucun souci...

Je ne sais pas qu'elle est la configuration de ton installation. La tension en sortie de tes panneaux dépend du nombre installé en série.

Mais je suis bien étonné de voir plus de maxi 400V continu sur une installation en monophasé. Au delà il y a de la perte.
230v* racine de 2 = 325V


Sur une installation tri, tu peux trouver par contre facilement du 560V continu.
Mais ton Fluke (marque que j'utilise aussi j'ai un 175 sous la main) mesurera largement au delà. J'ai déjà mesuré des bus continus jusque 850V.


La moindre des choses c'est bien évidemment de vérifier ton arrivée...

ou la il va falloir prendre les bouquin il te parle de tension continu et toi tu parle de tension ac
Philippe
producteur autoconso;gppep06916
écrire ce que l'on doit faire,faire ce que l'on a écrit et écrire ce que l on a fait
Sunpower et Fronius partenair INSOCO
présentation : viewtopic.php?f=76&t=13266
Ma fiche BDPV Image

Telectroboy
Messages : 55
Enregistré le : 24 oct. 2018 08:56
Departement/Region : 08090
Professionnel PV : non

Re: Souci onduleur OMNIK

Messagepar Telectroboy » 29 oct. 2018 10:52

???

Je n'ai pas compris quel est ton problème avec la mesure?
Tu viens mesurer la tension continue qui sort de tes panneaux. Donc en DC (symbole avec un trait horizontal et trois pointillé dessous).

Cette tension est image de la quantité d'ensoleillement au moment de la mesure et du mode de fonctionnement de ton onduleur.
Le courant qui se mesure en série avec un multimètre standard ou bien avec une pince ampèremétrique dépend de ce que consommes ton onduleur qui est lié aussi à son mode de fonctionnement et de l'ensoleillement.



La tension AC (symbole ~) est celle qui entre/sort de ton onduleur c'est le réseau.
C'est d'ailleurs pour ça qu'on appelle ça un onduleur car il créé une onde à 50Hz avec une tension de 230V efficace et un courant proportionnel à la puissance instantanée de tes panneaux.



Lorsque l'on redresse une tension de 230V alternative on obtient une tension continue d'environ 320V (230 x racine carré de 2).
C'est pour cela qu'il est intéressant d'atteindre cette tension à la sortie de tes panneaux en série. De ne pas trop s'en éloigner non plus pour garder une rendement optimal de ton onduleur.
Tout simplement car ton onduleur vient utiliser ce "Bus Continu" pour générer l'onde en sortie. Si elle est trop basse, il doit l'élever à travers des selfs mais cela consomme de l'énergie et le rendement chute.

JujuY
Modérateur
Modérateur
Messages : 8627
Enregistré le : 13 juil. 2009 01:00
BDPV : jujuy
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non
Localisation : 69 / Rhône

Re: Souci onduleur OMNIK

Messagepar JujuY » 29 oct. 2018 11:12

Telectroboy a écrit :Lorsque l'on redresse une tension de 230V alternative on obtient une tension continue d'environ 320V (230 x racine carré de 2).
C'est pour cela qu'il est intéressant d'atteindre cette tension à la sortie de tes panneaux en série. De ne pas trop s'en éloigner non plus pour garder une rendement optimal de ton onduleur.
Tout simplement car ton onduleur vient utiliser ce "Bus Continu" pour générer l'onde en sortie. Si elle est trop basse, il doit l'élever à travers des selfs mais cela consomme de l'énergie et le rendement chute.
Heureusement que les concepteurs d'onduleur ne t'ont pas attendus pour spécifier et définir leurs onduleurs. Car tu marches sur la tête.

La valeur du bus DC interne est tributaire de la conception de la partie conversion DC vers AC (l'onduleur) et de sa topologie (avec ou sans transformateur, BF devenu rare ou HF).

La valeur acceptable en entrée DC (plage de tension (démarrage et maximum acceptable) et plage de Mpp) sont là pour s'adapter aux différents modules PV du marché, aux configurations (nb de modules en série).

Entre ces deux mondes (entrée DC et réseau AC) il y a nécessairement des étages (un ou plusieurs) de conversion d'énergie, en fonction des choix technologiques et des modes
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12 Firmware onduleur SMA : 3.01

Telectroboy
Messages : 55
Enregistré le : 24 oct. 2018 08:56
Departement/Region : 08090
Professionnel PV : non

Re: Souci onduleur OMNIK

Messagepar Telectroboy » 29 oct. 2018 12:04

JujuY a écrit :Heureusement que les concepteurs d'onduleur ne t'ont pas attendus pour spécifier et définir leurs onduleurs. Car tu marches sur la tête.

Je ne comprends pas pourquoi tu dis cela. Je ne suis pas concepteur d'onduleur monophasé pour l'alternatif en effet. Mais bref, je suis curieux de savoir quel est ton métier...

JujuY a écrit :La valeur du bus DC interne est tributaire de la conception de la partie conversion DC vers AC (l'onduleur) et de sa topologie (avec ou sans transformateur, BF devenu rare ou HF).

Ceci dit tu admettras que les versions avec transformateur ont tendance à disparaitre... Et que l'on génère toujours via un pont de transistor avec PWM ou MLI si tu préfères.
Dans tous les cas pour attaquer un étage de sortie vers du monophasé il te faudra environ du 350V et en triphasé du 550V pour les modèles sans transformateur.

JujuY a écrit : La valeur acceptable en entrée DC (plage de tension (démarrage et maximum acceptable) et plage de Mpp) sont là pour s'adapter aux différents modules PV du marché, aux configurations (nb de modules en série).

C'est faux. Il faut adapter ton installation en fonction de ton onduleur. Si il est fait pour accepter du 48V ou du 300V ce n'est pas du tout la même chose! Donc à toi de mettre le bon nombre de modules en série.

JujuY a écrit :Entre ces deux mondes (entrée DC et réseau AC) il y a nécessairement des étages (un ou plusieurs) de conversion d'énergie, en fonction des choix technologiques et des modes

Tu cites une vérité bien vague et pompeuse mais bon OK.


Et pour limiter la perte, il faut limiter le nombre d'étages de conversion. CQFD

chathi
BDPV
BDPV
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012 10:59
BDPV : chathi
Departement/Region : 30
Professionnel PV : non
Localisation : Saint Jean du GARD

Re: Souci onduleur OMNIK

Messagepar chathi » 02 nov. 2018 14:57

Bonjour,

Fin de mes soucis, les techniciens SOLAIRGO sont passés ce matin, effectivement le souci était bien sur la toiture , l'onduleur fonctionne sans pbs.

Ce sont des optimiseurs TIGO qui ont lâchés.

J'ai demandé de tout "virer" ces optimiseurs inutiles :evil: et source de souci.

Mon historique faisait apparaître une production avec les optimiseurs au niveau de la courbe mini par rapport aux 6 ans où je n'en avais pas.

Or ces installateurs précédents ( hum….rigolos commerciaux DBTPRO/EVOSYS…))m'avaient affirmé que je gagnerais au moins 12/15 % de production avec des optimiseurs, c'est plutôt une perte de 12/15 % dans la réalité.

Merci à tous ceux qui m'ont aidé et orienté dans la bonne voie, entr'autre Laurent 35000.( je ne suis pas rancunier et reconnaît mes erreurs… :oops: )

Cordialement


Retourner vers « Onduleurs »