Autoconso SANS injection


Vérifiez votre devis d'installation photovoltaïque
Gratuit et sans engagement : Cliquez ICI !


morisod
BDPV
BDPV
Messages : 18
Enregistré le : 27 déc. 2011 22:11
BDPV : oui
Departement/Region : 31
Professionnel PV : non

Autoconso SANS injection

Messagepar morisod » 20 juil. 2015 11:49

Bonjour

Je dispose actuellement d'une installation PV de 3 kW en vente au surplus .
Je souhaite ajouter environ 1 kW en autoconso ,mais sans démarches administatives (voir fil dédié http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=90&t=32713&p=377536#p377536 ) , donc sans injection sur le réseau

Mon installation électrique (mono) se compose comme suit :
=> un tableau principal qui se limite à un jeu de barres , pardon de peignes :P , avec
- des disjoncteurs adaptés pour protéger les départs vers les tableaux auxiliaires
- le disjoncteur vers l'onduleur actuel
=> plusieurs tableaux auxilaires disposant chacun d'un inter différentiel en tête


je me propose de raccorder mon(mes) futurs (micro)onduleur sur le tableau auxilaire où la consommation "talon" permanente est présente , je précise que la puissance de l'adjonction d'autoconso sera choisie pour être inférieure (au nominal) à la puissance "talon" permanente

mon idée première est d'ajouter sur le tableau auxilaire un différentiel supplémentaire en tête suivi d'un TI ou d'un wattmètre et d'utiliser ce signal pour attaquer un petit automate qui inhibe l'onduleur lorsque la conso viendrait fortuitement à passer en dessous de la production (mode non nominal)

il y aurait évidemment une tempo pour éviter tout souci de "pompage" de cet asservissement rustique

mais la "bidouille" , même professionnelle , cà m'a un peu passé :mrgreen: je préfèrerai m'orienter vers des onduleurs adaptés ou un dispositif dédié , donc si vous en connaissez , merci d'avance

vous me direz que la manip risque me revenir un peu cher , je sais , mais on s'amuse comme on peut 8-)


P.S. évidemment , l'installation sera faite avec mes petits bras musclés :lol:

Avatar de l’utilisateur
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3148
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Oui
Localisation : 83
Contact :

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar lr83 » 20 juil. 2015 12:14

Ce que vous dites n'a pas de sens !
Vous êtes en vente au surplus, c'est donc simplement une augmentation de puissance. Et vu que le raccordement ERDF et tout le bazar est déjà en place, perso je ferais direct une augmentation de 3 kWc (pour rester sous les 6 kWc mono) :sun:
Spécialiste Autoconsommation, autoconstruction et Mini Centrale Electrique Solaire (voir site Internet)
Tout ce qui concerne le PV est regroupé ICI
PVAnalysis et SolarViewer

morisod
BDPV
BDPV
Messages : 18
Enregistré le : 27 déc. 2011 22:11
BDPV : oui
Departement/Region : 31
Professionnel PV : non

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar morisod » 20 juil. 2015 19:12

Bonjour

Mes propos n'ont peut-être pas de sens envers la réglementation , mais mes questions sur le côté paperasse et règlementation sont traitées dans ce fil : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=90&t=32713&p=377536

mais dans ce fil ma question est purement technique , je vais la reformuler :
Qu'y a t-il sur le marché comme onduleurs (P<=3kW) qui sachent gérer l'autoconsommation pure , autrement dit pour lesquels l'injection sur le réseau soit paramétrable / réglable / blocable ?

coucou39
BDPV
BDPV
Messages : 1743
Enregistré le : 06 mai 2013 11:49
BDPV : coucou39
Departement/Region : 39
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar coucou39 » 20 juil. 2015 19:55

Bonsoir Morisod,
pour essayer de répondre à ta question technique, sous contrôle des pro du PV,
je pense que les produits répondant à ta demande sont au nombre de ....... 0 !

L’autoconsommation pure c'est du site isolé, donc c'est batteries et tout le kit,
sinon les autres onduleurs ont besoin du réseau pour se synchroniser et du coup injectent dedans tout ce que les panneaux produisent.

Les seuls produits que j'ai vu passer sur le forum dans ce style sont les multiplus mais qui exigent des batteries + un onduleur PV + un réseau dissocié qui est alimenté par ce montage.

Et tu as un produit (Immersun, mais peut être d'autre marques aussi), qui est en fait un variateur de puissance avec une boucle de réaction, mais qui travaille grosso-modo à l'inverse de ce que tu veux : il injecte dans un consommateur le surplus de production pour que le courant injecté dans le réseau soit nul.

morisod
BDPV
BDPV
Messages : 18
Enregistré le : 27 déc. 2011 22:11
BDPV : oui
Departement/Region : 31
Professionnel PV : non

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar morisod » 21 juil. 2015 10:32

Merci de t'être penché sur mon sujet 8-)

mais je me suis mal exprimé en parlant d'autoconso pure :
- je ne recherche pas à tout crin à faire de l'ilotage avec un onduleur qui pilote la fréquence tout seul comme un grand ,
- je cherche à piloter la réinjection en tout ou rien , ou mieux en continu ( comme j'ai eu fait quand j'étais petit en TP avec des onduleurs antiques à thyristors :lol: )


P.S. j'ai entendu parler de la marque IMEON pour ce genre de mouton à 5 pattes , vous connaissez ?

Edenguard
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 249
Enregistré le : 15 juin 2015 12:27
Departement/Region : 40
Professionnel PV : Non
Localisation : Landes (40)
Contact :

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar Edenguard » 21 juil. 2015 10:45

Bonjour,

Je vais peut être dire une bétise qui ne te conviendra pas, mais pourquoi, à la place de couper l'onduleur, pourquoi ne pas simplement brancher une charge supplémentaire, utile, un cumulus par exemple?
C'est à dire que si la production devient supérieure, et que tu sembles vouloir à tout prix ne pas injecter dans le réseau, et bien cela allumera ton cumulus.
Donc conso supplémentaire pour éviter de "perdre" de l'énergie.
Car si tu coupes ton onduleur, c'est toute l'install solaire qui sera inutilisée, c'est dommage...
Je parles de cumulus mais on peut partir sur autre chose, un consommateur moins gourmand mais tout aussi utile : une pompe d'arrosage par exemple, qui remplirait une cuve de stockage, seulement quand "trop" de soleil.

En gros je te propose d'inverser ce que tu comptais faire ;)

Sinon je bosses justement sur la récup des signaux téléinfo pour faire de la gestion domotique aussi, pour adapter les appareils à la production, en allumant que certains quand mes panneaux produisent, faire du séquencement pour le frigo et congel par exemple, enfin plein de choses à bidouiller encore ;)
Le but étant de consommer le mieux possible l'énergie produite gratuitement ^^

A+

CourantNaturel
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 57
Enregistré le : 05 août 2013 09:58
Departement/Region : 81
Professionnel PV : Installateur
Localisation : 81 / 31
Contact :

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar CourantNaturel » 22 juil. 2015 00:06

Bonjour,

Pour répondre à ce type de besoin, nous utilisons un CDP-0 de chez Circutor. C'est compatible avec plusieurs fabricants d'onduleurs. Tu devrais trouver ton bonheur !

A+

Melodie
Membre GPPEP actif
Membre GPPEP actif
Messages : 413
Enregistré le : 05 févr. 2009 01:00
Localisation : 69

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar Melodie » 22 juil. 2015 15:46

Bonjour,

Dans tous les cas, et peu importe le bidouille technique que vous réalisez, si vous ajoutez de la production branché sur sur votre circuit interne alors que vous avez une installation en vente du surplus, vous serez en situation d’irrégularité vis a vis de votre contrat d'achat existant.

Soit vous câblez un circuit électrique indépendant et isolée pour cette nouvelle production que vous appelez "autoconsommation" soit vous réalisez une augmentation de puissance, soit vous êtes hors-contrat.


cordialement,

Edenguard
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 249
Enregistré le : 15 juin 2015 12:27
Departement/Region : 40
Professionnel PV : Non
Localisation : Landes (40)
Contact :

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar Edenguard » 22 juil. 2015 16:13

Bonjour,

Pour ma part je viens enfin de parvenir à récupérer les infos des signaux téléinfos.
J'ai décidé de me servir uniquement de la valeur "PAPP" (Puissance Apparente Instantanée), pour le moment en tous cas.
Cela me permettra déjà de savoir combien je produits réellement, puis ensuite d'activer ou désactiver des charges, par relais statiques par exemple, pour essayer d'équilibrer frigo/congel/vmc et autre, pour lisser la conso du bruit ;)
Je vais aussi m'en servir pour créer une sorte de log, accessible sur le net.
Mais d'autres utilisations sont possibles bien sur, comme l'envoie des infos au site BDPV par exemple :)
2 compteurs peuvent êtres lus, pour faire de la comparaison justement entre le consommé et le produit, mais je n'en ai pas de second sous la main pour le moment...

Pour infos le compteur m'a couté 40 neuros fdp inclus, un arduino mega (ou clone), c'est moins de 10 neuros.
+ quelques composants classiques...

A+

Avatar de l’utilisateur
ruguA
BDPV
BDPV
Messages : 484
Enregistré le : 02 sept. 2016 14:58
BDPV : lestef
Departement/Region : 67
Professionnel PV : Non

Re: Autoconso SANS injection

Messagepar ruguA » 29 sept. 2017 12:16

Melodie a écrit :Bonjour,

Dans tous les cas, et peu importe le bidouille technique que vous réalisez, si vous ajoutez de la production branché sur sur votre circuit interne alors que vous avez une installation en vente du surplus, vous serez en situation d’irrégularité vis a vis de votre contrat d'achat existant.

Soit vous câblez un circuit électrique indépendant et isolée pour cette nouvelle production que vous appelez "autoconsommation" soit vous réalisez une augmentation de puissance, soit vous êtes hors-contrat.


cordialement,

2 ans et 2 mois après... je me permets de rebondir à ce post :
-> avec une vente au surplus + une autoconsommation sans injection (via onduleur qui empêche l'injection & tore)
... ET vu que les électrons vont au plus cours

=> Si le système d'autoconso sans injection est plus proche du compteur de consommation par rapport à celui de vente au surplus, alors c'est la prod en autoconso sans injection qui sera prioritaire sur celle du surplus !?!

Ainsi, avec 2kVa d'autoconso sans injection + 3kVa de vente au surplus, si je consomme à l'instant T 1 kW, alors
- 1 kW proviendra de l'autoconso
- 1 kW sera bridé par l'onduleur de l'autoconso
- 3 kW partira sur le réseau en vente au surplus

*sauf que pour se faire, d'après l’arrêté du 9 mai 2017, il faut attendre 19 mois entre l'installation de l'une puis l'autre !
14 xSanyo HIP-214NKHE5 (17,7m²), SMA SB3000TL 2 stings, intégration Ubbink Solar / Intersol SE
Fiche BDPV
Autoconso à l'étude
Rester en monophasé : 6kVa en autoconso au surplus sur PDL de consso + 3 kVa en vente totale sur PDL de prod ?


Retourner vers « Onduleurs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré