Onduleurs SMA TL et courants différentiels


L'actualité du Photovoltaïque est sur HTTP://ACTUPV.INFO
09/10/2014 - REC lance sa série TwinPeak, des panneaux solaires hautes performances dédiés aux toitures (Tecsol) => Lire la suite
09/10/2014 - Office Franco Allemand pour les EnR : Conférence sur le photovoltaïque dans le bâtiment le 2 décembre à Lyon (Tecsol) => Lire la suite
09/10/2014 - Les projets Smart Sensing et Sol-Tex collaborent pour accélérer la révolution des textiles connectés (Tecsol) => Lire la suite
Recevez les actualités par mail ou via Twitter, FaceBook, Google+, ....


Soutenir le forumAvez-vous pensé à soutenir le forum ? (Pour plus d'informations ...)

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar wallepacific » 05 Déc 2011 08:50

SMA estime que ses onduleurs TL génèrent 10 mA de courant différentiel par kW instantané.

D'accord mais le concessionnaire EDF ne demande pas de limiter le courant de fuite qui est réinjecté sur son réseau électrique.

Prenons des installations de 400KW et réaliser à l'aide de multiple onduleur TRIPOWER. On dépasse facillement le 2-3A de courant de fuite.


*** Vous appréciez le forum Photovoltaïque : SOUTENEZ LE PAR UN SIMPLE COUP DE TELEPHONE !! ***
wallepacific
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 4
Inscription: 04 Déc 2011 07:20
Departement/Region: 98
Professionnel PV: INSTALLATEUR

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar Remundo » 05 Déc 2011 09:01

Lorsqu'il y a autant d'onduleurs et de puissance, c'est souvent en triphasé, et surtout, les courants différentiels sont sinusoïdaux et on ne somme pas la "bête" amplitude des différents courants dans ce cas.

Pour la gamme TRIPOWER, je n'ai pas d'infos spécifiques ; mon cas était celui des monophasés sans stransfo (gamme TL)

Les courant diff proviennent principalement d'effet capacitifs en décalage temporel avec la phase du réseau, et d'autres phénomènes en provenance du "bouillon électromagnétique" de l'onduleur qui convertit le DC en AC : la somme de sinusoïdes déphasées de 120°, voire aléatoires peut être proche de zéro.

De plus en Allemagne, le régime de terre (TN-CS) n'est pas toujours le même qu'en France (TT) et ils n'imposent pas "frénétiquement" les disjoncteurs différentiels comme en France. D'ailleurs ça marche beaucoup mieux sans, même en France.

Mais renseignez-vous chez SMA pour plus de précisions...

Soutenir le forum Retirer la publicité
Avatar de l’utilisateur
Remundo
BDPV
BDPV
 
Messages: 705
Inscription: 28 Juin 2010 12:21
Localisation: Clermont Ferrand
BDPV: Sycomoreen
Departement/Region: 63

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar DanfossInverter » 05 Jan 2012 19:05

Bonjour,

Le problème se pose sur tous les onduleurs triphasés TL en milieu résidentiel car DD30mA. La gamme d'onduleurs triphasés TripleLynx Danfoss, avec serveur web intégré est soumis aux même régles des consuels.

Si vous êtes aux yeux des consuels en résidentiel, une solution serait peut être, sauf erreur de ma part, les DD30mA type B. Il existe les types A, A SI et types B, qui en plus d'être temporisés seraient suceptibles d'encaisser des courants de fuites à composantes continues, ce qui semble être le problème ne serait ce qu'au démarrage de l'installation. En effet, lors de la connexion au grid, les onduleurs font des tests en envoyant des implusions graduellement étagées, dépassant les 30mA.

Si vous n'êtes pas en résidentiel, alors pas de DD30mA. Ceci dit, il apparaitrait qu'un simple TLX Pro 6kW (triphasé TL avec webserveur intgégré) doit être aux yeux des consuels équipé d'un DD30mA si il est dans le garage de la maison de Mme Dugenoux, mais pas soumis à cette règle (donc DD100mA accepté) si il est dans le garage en sous sol de son lieu de travail, quand bien même accessible quand elle se gare tous les matins à coté.

Topic fort interessant, je vais le suivre assiduement et me nourrir de vos commentaires.
Dernière édition par DanfossInverter le 08 Jan 2012 18:39, édité 2 fois.
Danfoss Solar Inverters
Lien vers la présentation : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=76&p=283678#p283678
Avatar de l’utilisateur
DanfossInverter
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 26
Inscription: 05 Jan 2012 15:31
Localisation: St Priest (région lyonnaise)
Departement/Region: 69
Professionnel PV: fabriquant

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar Birdy » 05 Jan 2012 19:17

DanfossInverter a écrit:Topic fort interessant, je vais le suivre assiduement et me nourrir de vos commentaires

A condition d'avoir fait votre présentation pro dans les huit jours... :twisted: :twisted: ;)
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont en couleur.

8280Wc, orienté ouest, +7350Wc, orienté est, plus de 40000 kWh produits depuis 2009
ImageImageImage2
Mon installation de A à Z -
Avatar de l’utilisateur
Birdy
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6764
Inscription: 22 Avr 2009 01:00
Departement/Region: 62

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar DanfossInverter » 05 Jan 2012 19:18

Birdy a écrit:
DanfossInverter a écrit:Topic fort interessant, je vais le suivre assiduement et me nourrir de vos commentaires

A condition d'avoir fait votre présentation pro dans les huit jours... :twisted: :twisted: ;)

Oui exactement, c'est en cours, les infos demandées sont déjà compilées, manque une petite présentation "corporate" de la société qui se finalise. 8-)
Danfoss Solar Inverters
Lien vers la présentation : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=76&p=283678#p283678


*** Vous appréciez le forum Photovoltaïque : SOUTENEZ LE PAR UN SIMPLE COUP DE TELEPHONE !! ***
Avatar de l’utilisateur
DanfossInverter
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 26
Inscription: 05 Jan 2012 15:31
Localisation: St Priest (région lyonnaise)
Departement/Region: 69
Professionnel PV: fabriquant


Soutenir le forum Retirer la publicité

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar Birdy » 05 Jan 2012 19:19

Very good, then ! Bienvenue ;)
Remarque : L'ensemble de mes propos sont personnels et mes interventions en tant que modérateur sont en couleur.

8280Wc, orienté ouest, +7350Wc, orienté est, plus de 40000 kWh produits depuis 2009
ImageImageImage2
Mon installation de A à Z -
Avatar de l’utilisateur
Birdy
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6764
Inscription: 22 Avr 2009 01:00
Departement/Region: 62

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar Remundo » 07 Jan 2012 20:11

C'est intéressant que DanfossInverter apporte son éclairage sur une marque différente de SMA, :idea:

Merci à lui d'intervenir. 8-)
Avatar de l’utilisateur
Remundo
BDPV
BDPV
 
Messages: 705
Inscription: 28 Juin 2010 12:21
Localisation: Clermont Ferrand
BDPV: Sycomoreen
Departement/Region: 63

Re: Onduleurs TL et courants différentiels

Messagepar DanfossInverter » 26 Jan 2012 18:07

Bonjour,

Les tests avancent mais il semble bien que les DDR super Immun (disjoncteurs avec dispositif différentiel à courant résiduel type B) soient une réponse satisfaisante et conforme aux requis des consuels en milieu résidentiel. Du moins pour les TLX8kW, onduleurs TL vrai triphasé avec deux entrées 1000V DC à MPPT indépendants. Il devrait en être de même pour le TLX6kW (8kW bridé).
Danfoss Solar Inverters
Lien vers la présentation : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=76&p=283678#p283678
Avatar de l’utilisateur
DanfossInverter
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 26
Inscription: 05 Jan 2012 15:31
Localisation: St Priest (région lyonnaise)
Departement/Region: 69
Professionnel PV: fabriquant


Soutenir le forum Retirer la publicité

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar luc35 » 21 Mar 2012 23:30

j' ai été pas mal embeté avec des solarmax 6000 pour ma propre installation, plus de problème depuis je suis passé aux 100mA
actuellement quand j' ai des installations de 6kwc, je propose les sma smc 6000a ou 5000a, on perd un peu en rendement, mais c 'est pas enorme,
le pire c' est les 62 kg de l' appareil.
je ne connais pas d' autre onduleur à séparation dans ces puissances


*** Vous appréciez le forum Photovoltaïque : SOUTENEZ LE PAR UN SIMPLE COUP DE TELEPHONE !! ***
luc35
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 518
Inscription: 03 Oct 2009 01:00
Localisation: 35
Departement/Region: 35
Professionnel PV: installateur

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar Remundo » 25 Mar 2012 19:43

Un employé de chez SMA m'avait dit que le courant différentiel en onduleur TL (transformer less) pouvait aller jusqu'à de 10 mA / kW de puissance, surtout si le champ PV était grand (effet capacitif).

Pour une de mes installations, j'ai posé 3 SMC 6000A en triphasé : il faut un mur et un dos solide :roll:

Mais avec ça, aucun courant différentiel dans l'injection AC.

Quand on fait du gros (>5000W) monophasé en onduleur TL, on prend le risque que ça saute sur les "mini" inter diff 30 mA. SMA préconise 100 mA, mais ça ne respecte pas la norme appliquée par le Consuel en France.

L'intérêt des TL est de produire un ou deux % de plus que les onduleurs avec transfo... et c'est plus léger pour le mur.

Soutenir le forum Retirer la publicité
Avatar de l’utilisateur
Remundo
BDPV
BDPV
 
Messages: 705
Inscription: 28 Juin 2010 12:21
Localisation: Clermont Ferrand
BDPV: Sycomoreen
Departement/Region: 63

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar DanfossInverter » 04 Avr 2012 12:51

Bonjour,

Les courants différentiels sur ce sujet ne sont pas évidents à quantifier, d'autant plus en phase de démarrage lors de la connexion au réseau. Certains installateurs sur des sites non résidentiels utilisent un régime de neutre TNC (à la place de TT) s'affanchissant ainsi des DDR et économisant le 5ème brin des câbles. Pour le régime TT en 30mA dans le résidentiel, soit on peut "adapter" (en mettant un calibre plus grand) en enfermant l'appareil et sa connectique directe dans un espace protégé pour tenter la négociation avec le consuel, soit on met réellement le DDR 30mA.

Prenant en considération que tous les constructeurs de matériels électriques n'utilisent pas les mêmes appellations, il existe plusieurs classes de DDR. Chez ABB, sauf erreur de ma part, on a des A, A-SI, A-PR et B. Les A-SI sont des "super immunes" qui pour certains font l'affaire, mais de construction ne sont étudiés que pour des courants de fuites à composante alternative, cas typique d'emploi pour l'informatique nombreuse dans les bureaux. Mais les onduleurs solaires comme les variateurs de vitesse ont des courants de fuites à composante continue. Il existe donc des classes de DDR prévues pour ces cas, chez ABB ce sont les B et A-PR. Les DDR type B seraient d'après un ingénieur du constructeur non utilisés en France, onéreux et ils ne savent pas vraiment dire ce qu'ils ont de plus que les A-PR. Par contre ces derniers sont clairement dédiés aux installations avec onduleurs solaires et variateurs de vitesse, et sont quotidiennement préconisés par leurs services techniques.

@ luc35 : Il existe des onduleurs Danfoss monophasés en 5,4kW avec transfo qui pèsent 23 kg, et des TLX Pro 6 & 8kW triphasés TL de 35 kg avec Web Serveur Internet inclus. Pour ces dernier TL, les DDR 30mA type A-PR de chez ABB seraient d'après eux une réponse aux consuels pour les installations en résidentiel. Sujet encore assez nouveau, à suivre.

@ Remundo : Sur des sites de 500kWc en onduleurs strings triphasés (45 ombrières de parking avec dans le mat chacune un onduleur de 12.5 ou 10 kW), on a relevé des valeurs de courants de fuites très faibles au regard du site. Bien que non soumis aux 30mA, le problème se présente quand même dans des proportions différentes au démarrage des onduleurs quand ils accrochent le réseau et font leurs auto-tests. Les armoires sont équipées de mémoire de Siemens DT40 SI. Quant aux TL, il est vrai qu'un gain de 2% sur le rendement est appréciable, mais ne fait pas tout. Sans parler du câblage dans lequel on peut également perdre 1% ou plus (c'est une des explications en faveur des 1000V DC des strings vs le raccourcissement des câbles AC), le rendement énergétique n'est pas une finalité si le rendement des MMP Trackeurs n'est pas bon (µ total = µ énergétique x µ MPPT). Au global certains produits avec transfos, bien cablés et avec un bon algorithme de MMPT peuvent être plus performants que des TL mal câblés à MPPT approximatifs.
Dernière édition par DanfossInverter le 05 Avr 2012 09:33, édité 2 fois.
Danfoss Solar Inverters
Lien vers la présentation : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=76&p=283678#p283678
Avatar de l’utilisateur
DanfossInverter
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 26
Inscription: 05 Jan 2012 15:31
Localisation: St Priest (région lyonnaise)
Departement/Region: 69
Professionnel PV: fabriquant

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar Remundo » 04 Avr 2012 22:23

Merci Danfossinverter,

pour toutes ces explications claires :sun:
et très techniques :idea:
Avatar de l’utilisateur
Remundo
BDPV
BDPV
 
Messages: 705
Inscription: 28 Juin 2010 12:21
Localisation: Clermont Ferrand
BDPV: Sycomoreen
Departement/Region: 63

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar luc35 » 07 Avr 2012 15:15

je note l' existence du danfoss 5,4 kw,

j' ai aussi une autre question sur ce sujet,

le courant de fuite est il proportionnel à la surface des panneaux pour l' ensemble de l' installation , auquel cas on n' a pas trop le choix et on met un onduleur avec transfo,

ou alors il est proportionnel à la puissance pour chaque onduleur, et dans ce cas on peut réaliser une installation avec plusieurs onduleurs de 3 kwc sans transfo


*** Vous appréciez le forum Photovoltaïque : SOUTENEZ LE PAR UN SIMPLE COUP DE TELEPHONE !! ***
luc35
Professionnel PV
Professionnel PV
 
Messages: 518
Inscription: 03 Oct 2009 01:00
Localisation: 35
Departement/Region: 35
Professionnel PV: installateur

Re: Onduleurs SMA TL et courants différentiels

Messagepar JujuY » 08 Avr 2012 12:01

Pour moi, le courant de fuite est proportionnel à la surface du champ PV, lorsque l'on a affaire à une intégration sur bac (alu ou acier), car c'est l'ensemble du champ PV qui forme un condensateur plan. Pour les autres modes d'intégration, ce doit être proportionnel au nombre de modules (condensateur entre le champ PV et chaque cadre de module).

Les dispositions propres à chaque installation influencent ce courant de fuite, ainsi une prise de terre avec une résistance propre significative, réduit la valeur du courant de fuite (mais apporte une moins bonne protection...)
Yves

Remarque : L'ensemble de mes propos est personnel et mes interventions en tant que modérateur sont vertes ou rouges

Image Prod. jour maxi : 65,59 kWh, 22/06/12, Puis. maxi sur 1 min : 10,02 kW, 06/05/12
Firmware ond. SMA : 3.01, ConsoSpy : version HW 2.5, SuiviConsoSpy 2.1.2429(RC4)
JujuY
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6799
Inscription: 13 Juil 2009 01:00
Localisation: 69 / Rhône
BDPV: jujuy
Departement/Region: 69
Professionnel PV: Non

Précédente

Retourner vers Onduleurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré