Installation 4,8kWc en autoconstruction


Vérifiez votre devis d'installation photovoltaïque
Gratuit et sans engagement : Cliquez ICI !


Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 12 déc. 2017 16:27

flen42, merci pour ton avis.

Effectivement, sur le compteur, ce serait plus clair d'ajouter les 2 bornes d'arrivées coté fournisseur d'énergie. C'est bien le compteur Enedis qui est représenté, il est situé dans un cabanon (ce n'est pas un coffret car cela date des années 70. Seul le compteur est récent, un électronique blanc qui a remplacé un vieux compteur bleu quand je suis arrivé en 2016).

Dans chaque bâtiment (celui des PV et la maison), j'ai de quoi couper indépendament : le 30mA du coffret AC pour couper coté production, et un sectionneur dans la maison à l'entrée de mon tableau.
Il y a aussi de quoi couper la mini installation électrique de l'extension (2 prises et 2 éclairages), ceci de façon indépendante avec 2 disjonteurs, non représentés dans le schéma car ne faisant pas partie de l'installation PV proprement dite. A noter que l'installation électrique de l'extension est totalement indépendante de celle de la maion (par sécurité pour les histoires de terre indépendantes vu qu'il s'agit de 2 bâtiments distincts et éloignés).

Ir83, 14 + 2 car avec les micro-onduleurs Enphase M250 on est limité à 14 max sur le même câble. J'ai voulu le mentionner comme cela. C'est pour celà que j'ai dû ajouter 2 disjoncteurs 20A tel que demandé par Enphase. Sans cette limitation, on pourrait raccorder directement sur le 30mA.

flen42
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4097
Enregistré le : 20 déc. 2009 01:00
BDPV : flen42
Departement/Region : 42
Professionnel PV : installateur
Localisation : Loire
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar flen42 » 12 déc. 2017 17:31

le soucis n'est pas de couper dans chaque batiment mais de couper vers chaque batiment.

je suis curieux de savoir comment le consuel va réagir.
SOLGIE : Les Énergies Renouvelables ? C'est tout Naturel !

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 12 déc. 2017 17:34

J'espère que le Consuel ne s'occupera que de valider l'installation PV, car le reste de l'installation est loin d'être aux normes actuelles vu que ça date de 70. Dans tout ce que je rénove, je remets aux normes, mais ça c'est hors sujet.

Sans jouer les pessimistes, je me dis aussi que même si je fais tout mon possible pour que tout soit conforme, en tant que particulier le Consuel me trouvera toujours une non conformité (une mauvaise étiquette par-ci, un câble mal fixé par là), et que j'aurais droit aux 190€ de contre visite.
Après, 190€ coûtera toujours moins cher que de faire venir une entreprise pour tout contrôler qui peut elle aussi faire une erreur.
Modifié en dernier par Steph47 le 12 déc. 2017 18:09, modifié 1 fois.

flen42
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4097
Enregistré le : 20 déc. 2009 01:00
BDPV : flen42
Departement/Region : 42
Professionnel PV : installateur
Localisation : Loire
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar flen42 » 12 déc. 2017 18:04

autant pour moi tu as raison ! effectivement je confirme le consuel ne regarde que l’installation solaire
donc pas de soucis tu fais ce que tu veux chez toi

et par sécurité la bonne attitude en live est de ne pas anticiper ses questions......
SOLGIE : Les Énergies Renouvelables ? C'est tout Naturel !

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 12 déc. 2017 18:11

tu me rassures ...
Et effectivement, je crois qu'il faut parler le moins possible et juste répondre aux questions posées.
(j'ai modifié mon post précédent)

tassin
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 631
Enregistré le : 28 févr. 2014 09:16
Departement/Region : 17
Professionnel PV : Developpeur PV

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar tassin » 13 déc. 2017 08:31

Je confirme pour le disjoncteur-sectionneur en partance du tableau général, je me suis fait recalé mon installation autoconstruite à cause de ça (le disjoncteur alimentait le garage dont les PV, or il faut pouvoir couper les PV indépendamment du reste). Et bim 193 € de contre visite, ça me fait 2 ans de vente de surplus dans la vue!

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3476
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Oui
Localisation : 83
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar lr83 » 13 déc. 2017 09:45

Steph47 a écrit :Ir83, 14 + 2 car avec les micro-onduleurs Enphase M250 on est limité à 14 max sur le même câble. J'ai voulu le mentionner comme cela. C'est pour celà que j'ai dû ajouter 2 disjoncteurs 20A tel que demandé par Enphase. Sans cette limitation, on pourrait raccorder directement sur le 30mA.

Ok, je pensais que c'était en prévision d'une réaffectation ultérieure. Dans ce cas, il est préférable de faire plus simplement 2 chaînes de 8 et d'avoir un 30 mA sur chaque chaîne ce qui évitera des disjonctions intempestives (la limite des 14 est par rapport au courant, pour le différentiel c'est beaucoup).

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 12:16

tassin, mon tableau général n'est pas général. J'ai un tableau par bâtiment. Je peux couper les PV indépendamment du reste au niveau du coffret AC de l'installation PV.
A priori, je ne suis pas dans ton cas car je peux couper indépendamment :
- la production PV
- le bâtiment annexe sur lequel j'ai les panneaux et qui a sa propre installation électrique
- la maison dans laquelle j'ai un tableau général pour l'électricité de la maison
- la totalité avec le disjoncteur principal Enedis, car dans ce cas la production s'arrête automatiquement (VFR 2014).
Du coup je suppose que cela doit satisfaire le Consuel pour ce qui est du Cerfa Bleu, et si ça coince, je ferais les modifs qu'ils me soumettront.

Ir83, 4800W sur un différentiel 32A 30mA courbe C, ça laisse de la marge. La limite des 14 est effectivement par rapport à la section du câble AC qui fait le chaînage entre les micro-onduleurs.
J'ai préféré mettre 14+2 plutôt que 2x8 en vue d'une extension future. Je me laisse ainsi la possibilité de passer à 2x14 assez simplement.
D'après la documentation Enphase, le dimensionnement des disjonteurs et différentiel est dans la norme, le Consuel ne devrait pas trouver de non conformité sur ce point.

Mais comme je disais plus haut, je préfère payer 190€ de contre-visite et être sûr que tout sera conforme au 2ème coup plutôt que de payer bien plus cher une vérification par un pro qui peut malheureusement se tromper.

Je vous remercie tous pour vos remarques et vous tiendrais au courant de la suite.

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 25740
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Regismu » 13 déc. 2017 12:25

si j'ai bien compris il faut quand même que tu ais la terre commune de partout ;)

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 12:56

D'après ce que j'ai lu ici ou là concernant la terre en présence de 2 bâtiments distincts, il faut :
- soit une terre commune
- soit une terre par bâtiment mais avec une différence inférieure à une certaine valeur au niveau de la résistance. Je n'ai pas trouvé la valeur, et il faut un appareil spécifique pour mesurer cette résistance (le Consuel, les pros, les intervenants qui font les DPE et les techniciens EDF ont ce genre d'appareil, mais pas moi !)
A noter aussi dans le cas d'une terre distincte par bâtiment, il ne doit pas y avoir d'installation électrique commune (genre un prise ou un éclairage du bâtiment A ne doit pas être alimentée par le batiment B).

Je suis donc parti sur la 2ème solution en espérant que le Consuel vérifiera et qu'avec un peu de chance mes terres seront peu différentes. Petite annecdote, il n'y avait même pas la terre sur la maison quand je l'ai achetée l'an dernier. En 1970, ce n'était pas encore dans les normes ... Bien sûr, depuis, je l'ai ajoutée, et ce n'est pas une mince affaire que de retirer la terre partout dans la maison.

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 25740
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Regismu » 13 déc. 2017 13:07

mais c'est pas 2 "bâtiment différents" puisque tu n'as qu'une seule installation électrique commune donc tout doit être interconnecté

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 13:43

euh ... Je n'ai qu'une seule arrivée réseau, un seul compteur, ça oui, mais j'ai bien 2 bâtiments distincts, avec 2 installations (tableaux) distincts.

D'après le guide Promotelec (info récupérée sur un autre forum) :

"Il y a deux solutions pour la prise de terre d'un local extérieur : soit on ramène la terre du logement principal en passant un conducteur de protection avec le câble d'alimentation électrique, soit on crée une nouvelle prise de terre au niveau du local concerné.

Si on crée une nouvelle prise de terre, il faut en effectuer la mesure, ce qui nécessite un équipement particulier.
Il faut également s'assurer qu'aucun équipement électrique alimenté par des circuits dont la terre provient du tableau principal (par exemple un éclairage extérieur) ne soit à proximité d'équipements alimentés par des circuits du local en annexe (par exemple un autre éclairage extérieur).

Ramener la terre du logement principal dispense de la mesure de terre et supprime les problèmes de proximité éventuelle entre des équipements électriques raccordés à des terres d'origines différentes. Cela peut cependant se révéler plus onéreux selon la distance entre le logement et l'annexe."

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 25740
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Regismu » 13 déc. 2017 13:49

donc lis bien il faut tout interconnecte ;)

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 14:15

Si je lis bien, comme je n'ai aucun circuit dont la terre provient du batiment A qui alimente le batiment B (et réciproquement), je peux donc opter pour une nouvelle prise de terre dans le bâtiment annexe. Reste que je n'ai pas de Telluromètre ou Mégaohmmètre pour mesurer tout cela et que le Consuel fera peut-être la mesure.
On est bien d'accord qu'un circuit (prises ou éclairage) part d'un tableau. La production PV ou l'arrivée réseau Enedis n'est pas un circuit.

A noter aussi que la terre des PV et la terre du bâtiment les supportant est commune.
Le fait que la terre de l'autre bâtiment (la maison) soit indépendante ne relève pas de l'installation PV (cerfa Bleu), mais plutôt d'un contrôle Cerfa Jaune sur l'ensemble des installations électriques.

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 25740
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Regismu » 13 déc. 2017 14:39

donc tu as un raccordement au réseau et un compteur pour chaque bâtiment ? sinon tu ne peut pas fonctionner il y a bien une liaison électrique entre les 2 bâtiments

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3476
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Oui
Localisation : 83
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar lr83 » 13 déc. 2017 14:43

Steph47 a écrit :Ir83, 4800W sur un différentiel 32A 30mA courbe C, ça laisse de la marge. La limite des 14 est effectivement par rapport à la section du câble AC qui fait le chaînage entre les micro-onduleurs.
J'ai préféré mettre 14+2 plutôt que 2x8 en vue d'une extension future. Je me laisse ainsi la possibilité de passer à 2x14 assez simplement.
D'après la documentation Enphase, le dimensionnement des disjonteurs et différentiel est dans la norme, le Consuel ne devrait pas trouver de non conformité sur ce point.

Oui mais je parlais de la sensibilité du différentiel. Il n'est pas rare que les micros aient quelques milli-ampères de fuite. Plus on en a sur une chaine, plus le cumul se rapproche des 30 mA. Suivant la tolérance du disjoncteur, on peut avoir des disjonctions intempestives.
Enfin, vous verrez bien à l'usage.

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 16:10

Lr83, ok, je comprends mieux ta remarque. Comme tu dis, on verra à l'usage.

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 16:32

Regismu a écrit :donc tu as un raccordement au réseau et un compteur pour chaque bâtiment ? sinon tu ne peut pas fonctionner il y a bien une liaison électrique entre les 2 bâtiments


Non, j'ai bien un seul raccordement et compteur, mais je n'ai pas de circuits communs aux 2 bâtiments. La norme parle bien de circuits, en aval d'un tableau et de son 30mA, où alors j'ai un problème de compréhension de la NF C 15-100.
Ce qui est important, c'est de ne pas pouvoir toucher les parties métalliques de 2 équipements dont les terres seraient différentes. Par exemple, sans terre commune, il ne faudrait pas que je branche un appareil sur la maison via une grande rallonge pour venir m'en servir dans le bâtiment annexe ou chez mon voisin ;-)

Je fais confiance au Consuel pour dire si ça va comme cela ou pas. J'ai budgété la contre-visite dans les frais d'installation, et j'espère que j'éviterais la tranchée de 30m !

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 25740
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Regismu » 13 déc. 2017 17:01

donc tu as bien une liaison électrique entre les 2 bâtiments .. ;)

Steph47
Messages : 33
Enregistré le : 06 déc. 2017 01:37
Departement/Region : 47
Professionnel PV : Non

Re: Installation 4,8kWc en autoconstruction

Messagepar Steph47 » 13 déc. 2017 17:25

Une liaison oui, mais pas de circuit. Tout le monde a une liaison électrique avec tout le monde, même à travers un compteur, et pourtant personne n'a de terre commune (sauf dans les immeubles).
Par exemple, l'électricité issue de ma surproduction PV ira directement chez mon voisin le plus proche, on est bien reliés électriquement.
Je crois que notre débat est là. L'important c'est le circuit, car c'est sur un circuit qu'on branche un appareil, et pas directement sur la liaison qui sort du compteur ou disjonteur 500mA.
D'ailleurs je ne sais pas si le mot "liaison" est le bon terme. Par contre, la définition du mot "circuit" est claire dans la norme.

Ces histoires de terre nous font sortir du sujet photovoltaïque ;-)
Pour y revenir, j'ai pris une grande attention à bien relier les chassis des panneaux et rails de fixation à la terre. Au moins là, ça devrait être conforme.


Retourner vers « Installation supérieure à 3Kwc »