le solaire : une energie non pilotable ?

Ici c'est à la bonne franquette


flen42
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4419
Enregistré le : 20 déc. 2009 01:00
BDPV : flen42
Departement/Region : 42
Professionnel PV : installateur
Localisation : Loire
Contact :

le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar flen42 » 21 févr. 2019 11:35

bonjour à tous ,

je crée ce post pour avoir une discussion plutôt macro économique sur la problématique reprochée à l'énergie solaire d'être non pilotable.

pour moi l'argument de l'énergie non pilotable ne tiens pas. je m'explique :

il y a en France 28 million de ménages dont 16 millions en maison
admettons que toutes les maisons posent 3 kWc en autoconso taux 60% et à 1150 kWh/kWc/an on arrive à une production de 55 TWh/an et une autoconso de 33 TWh/an et un surplus de 22 TWh/an
je rappelle que la conso totale de la France est de l'ordre de 474 TWh ( source RTE bilan 2017 ) et avec un réseau de transport et de distribution dimensionné ad hoc.
On voudrait nous faire croire que 22 TWh perturberai les 474 ?!!!!!

oui je conçois que dans certaines région ou nos grosses entreprises ont concentré une énergie par nature décentralisée, il y aie des soucis d’équilibrage de réseau .
Mais non et cent fois non en énergie répartie en autoconso chez les particuliers !

réponse de ybabel :
Ben oui, pourquoi ça ne poserait pas problème ?
Je ne suis pas spécialiste, mais, admettons que d'un coup, pendant 1H seulement, il fasse un gros soleil sur la France et puis d'un coup il fait nuage (ok c'est pas réaliste, mais peu importe les chiffres c'est le principe qui compte, et vu qu'on ne connait pas les seuils ... en tout cas moi je ne les connais pas) : pendant 1H il faut que le réseau soit capable de retirer 22TWh de sa production, sachant qu'en plus, c'est difficilement prévisible (ou alors faudrait rajouter les prévisions météo au système d'équilibrage peut-être ?).
Bon ... en fait, je ne sais pas trop à quelle échelle se fait s'équilibrage, mais ça me semble plus difficile de devoir enlever de la production plutôt que d'en rajouter (en ouvrant un barrage par exemple).
Ca oblige à prévoir en permanence de produire une électricité qu'on peut éteindre à tout moment et ça, on peut pas faire avec des barrages (sous peine de rapidement les vider).
Me trompe-je ?



1 ) d'une aujourd'hui le probleme ne se pose pas : il y a seulement 40 000 installations de 3 kWc en autoconso en France

2 ) le législateur a réfléchi et autorisé ( code de l’énergie article 315-5 loi de fevrier 2017 ) l'attribution des surplus des autoconsommateurs individuels de moins de 3 kWc aux pertes réseau

pour mémoire les pertes réseau sont identifiées à 7% des 474 TWh ( source RTE bilan 2017 ) soit 33 TWh ( tiens c'est marrant on est sur le meme ordre de grandeur que l'autocono ci dessus ..... )

3 ) pour te répondre : non d'un point de vue climatique il n'est pas réaliste de dire que d'un coup on passe de ciel clair à nuage sur toute la France.
moi non plus je ne suis pas météorologue mais on constate qu'un épisode nuageux met plusieurs heures pour traverser le pays et aussi que très souvent on a des situations contrastées
donc la problématique est au mieux à l'échelle du département au pire de la région.

la prévision météo industrielle a fait de gros progrès et aujourd'hui il existe des solutions prédictives à l'échelle de quelques heures sur une région
et en face les moyens d'énergie pilotables existent : les centrales à gaz , nucléaires : en l'honneur de quoi ne les utiliserai t on pas ?

quand aux barrages , il ne représentent que 10 % de la production ,

pour moi la bonne variable c'est le nucléaire ( en plus on sait faire et on fait déjà = variation de hauteur des barres dans la cuve ,Les règles générales d’exploitation fixent la limite de cette baisse à 5 % de la puissance nominale du réacteur par minute)
SOLGIE : Les Énergies Renouvelables ? C'est tout Naturel !

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7949
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar alexi92 » 21 févr. 2019 11:53

Bonjour

le seul problème ou handicap (d'après moi) c'est que l'Etat (et n'importe où sur la planète) doit garder une main mise
sur les énergies (c'est capital et pas trop négociable à mon avis)

Domaine stratégique donc...on ne laisse pas faire n'importe quoi, par n'importe qui et n'importe comment.
Vous me direz poser des 3kw ou 1,8kw...pas bien grave ni important sur une consommation globale... :sun:

Faut trancher à un moment... :mrgreen:

CDLT

B.T

Regismu
BDPV
BDPV
Messages : 27651
Enregistré le : 10 juil. 2009 01:00
BDPV : regismu
Departement/Region : 13
Professionnel PV : non
Localisation : 13
Contact :

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar Regismu » 21 févr. 2019 11:56

Bonjour

mais le nucléaire est aussi non pilotable et on sait dorénavant qu'il est possible de s'en passer pour beaucoup mieux et beaucoup moins cher :mrgreen:

https://decrypterlenergie.org/les-energ ... ittentes-2

https://energieetenvironnement.com/2018 ... pilotable/
******* Signature non conforme, merci de lire la Charte avant d'en refaire une *******

chamois05
BDPV
BDPV
Messages : 743
Enregistré le : 28 janv. 2018 09:47
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 05
Professionnel PV : non
Localisation : Embrun

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar chamois05 » 21 févr. 2019 12:07

Par pilotable tu veux dire que l'on ne peut pas l'arrêter et le démarrer?

EricS
Messages : 363
Enregistré le : 22 janv. 2018 09:49
Departement/Region : MG
Professionnel PV : Non

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar EricS » 21 févr. 2019 12:09

Il me semble qu'on a déjà discuté ici de la modulation du nucléaire. C'est possible mais ça ne fait rien économiser. Tout au plus, ça peut permettre de retarder le changement de combustible d'un réacteur en dehors d'une période de pointe.

Pour la consommation, elle est assez prévisible.

Pour la production des sources intermittentes et en particulier du solaire, les études ont été plus poussées dans les DOM où la contribution atteint 30% et le réseau est plus limité. En combinant mesures instantanées, vues satellite météo, prévisions météo puis en combinant ça avec des historiques et des réseaux de neurones, ça permet d'avoir des prévisions correctes descendant jusqu'au quart d'heure. Ça permet d'adapter la production des autres sources. Il est envisagé d'ajouter des batteries Li avec une capacité correspondant à 1 heure de production photovoltaïque pour lisser encore la production et faciliter la gestion.

guylig
Messages : 46
Enregistré le : 30 juil. 2018 18:28
Departement/Region : 69
Professionnel PV : Non

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar guylig » 21 févr. 2019 12:27

une des solution parmi d'autres déjà évoqué ici :
http://forum-photovoltaique.fr/viewtopi ... 01#p462901

Avatar du membre
thierry_c
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 5128
Enregistré le : 28 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Oui
Localisation : eybens
Contact :

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar thierry_c » 21 févr. 2019 13:28

flen42 a écrit :
oui je conçois que dans certaines région ou nos grosses entreprises ont concentré une énergie par nature décentralisée, il y aie des soucis d’équilibrage de réseau .
Mais non et cent fois non en énergie répartie en autoconso chez les particuliers !

j'ai repondu sur l'autre post, mais je suis d'accord avec toi !
pour la météo, c'est pas très compliqué, les front ce déplace entre 20 et 25Km/h selon si c'est un front chaud ou froid et en aero les taf court permettent d'avoir des prévision très précises a 6h et ça depuis très longtemps c'est donc pas un soucis !
apres le probleme de prod est du au chaud de la centralisation et du nuc !!!

Avatar du membre
Yeuses
BDPV
BDPV
Messages : 334
Enregistré le : 20 janv. 2018 18:54
BDPV : yeuses
Departement/Region : 34
Professionnel PV : Non

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar Yeuses » 21 févr. 2019 13:48

Je n'y connais pas grand chose et c'est peut-être un peu hors sujet mais j'avais trouvé les deux liens suivants (postés sur forum infoclimat) très intéressants:

https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/e ... nergetique
https://www.electricitymap.org

On peut y suivre en temps réel le "mix énergétique" réalisé pour répondre à la consommation. En France, le solaire couvre actuellement jusqu'à environ 7% (tiens encore :lol: ) de la consommation, le nucléaire entre 68% (à midi) et 80% (à 4h du matin).

flen42
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4419
Enregistré le : 20 déc. 2009 01:00
BDPV : flen42
Departement/Region : 42
Professionnel PV : installateur
Localisation : Loire
Contact :

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar flen42 » 21 févr. 2019 14:37

mais le nucléaire est aussi non pilotable et on sait dorénavant qu'il est possible de s'en passer pour beaucoup mieux et beaucoup moins cher :mrgreen:

https://decrypterlenergie.org/les-energ ... ittentes-2

https://energieetenvironnement.com/2018 ... pilotable/


regismu tu es incorrigible ! svp ne pollue pas le post avec des a cotés non pertinents sur le sujet ( oui on a bien compris que Enercop c'est les meilleurs ! )

par contre les 2 sources que tu cites sont très pertinentes et confortent mon opinion.

le nucléaire est pilotable dans une certaine proportion ( 5% de puissance par minute )

mais ce que je retiens c'est que la variation des énergies intermittentes solaire et éolien , peut être anticipée à l'année , au mois , à l'heure
et donc en clair que cette variabilité tant décriée par EDF et ses filiales n'est pas un réel problème.
SOLGIE : Les Énergies Renouvelables ? C'est tout Naturel !

ybabel
Messages : 59
Enregistré le : 19 oct. 2014 22:41
Departement/Region : 09
Professionnel PV : Non

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar ybabel » 21 févr. 2019 14:44

@flen42
ha ! je ne savais pas que le nucléaire était "relativement" pilotable, pour moi c'était tout ou rien. Du coup, en effet, ça change la donne. Si on peut piloter à la marge le nucléaire, alors en effet, on peut s'adapter à une certaine proportion (de l'ordre de 10% peut-être ?) de solaire ... et du coup, ça ne justifie plus tous les battons administratif et financier dans les roues du solaire. En tout cas, pas pour des raisons techniques. Il ne reste que des raisons politique, lobbying du nucléaire (qui rencontre de grosses difficultés, faut le dire, en ce moment) qui protège son près carré :
  • traitement des déchets
  • pic uranium atteint
  • fiasco en cours de l'EPR Hinkey
  • abandon par endroits du nucléaire après Fukusima
  • concurrence des startups américaines dans la fusion
  • thorium indien/chinois
et j'en passe. Enfin, je suppose que c'est ça la justification en haut lieux.

flen42
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 4419
Enregistré le : 20 déc. 2009 01:00
BDPV : flen42
Departement/Region : 42
Professionnel PV : installateur
Localisation : Loire
Contact :

Re: le solaire : une energie non pilotable ?

Messagepar flen42 » 21 févr. 2019 15:22

@ybabel : HA tu vois qu'on peut arriver à se mettre d'accord . c'est tout l’intérêt du forum de prendre le temps de décortiquer , d'argumenter , de débattre

et non effectivement d'asséner des vérités indiscutables comme le font les employés de EDF , de la DGEC et autres ....
SOLGIE : Les Énergies Renouvelables ? C'est tout Naturel !


Retourner vers « Apérovoltaique »