Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.


Vérifiez votre devis d'installation photovoltaïque
Gratuit et sans engagement : Cliquez ICI !


Avatar du membre
Opto45
Messages : 1077
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar Opto45 » 19 mai 2019 18:57

Bonjour,

Cela fait désormais un an la mise en service de notre installation a été effectué. La pose du LINKY a été faite le 11/05/2018, la mise en service officielle par l’installateur le 14/05/2018 et la mise en service effective par moi-même avec l’aide du forum le 18/05/2018.
Comme promis, un petit retour s’impose donc.

Tout d’abord, en guise de rappel pour certains et afin de planter le décor pour d’autres, voici quelques données.

1-Notre maison (avant l’installation solaire) :
Notre maison est implantée dans le Loiret. Il s’agit d’une maison PHENIX de 1998 de plein pied, par définition à l’isolation largement perfectible, mais aux fenêtres PVC double vitrage (d’origine). Sa surface est de 98m2 à laquelle a été ajoutée une véranda de 22m2. Chauffage 100% bois avec répartiteur de chaleur ; ballon d’eau chaude standard 250l; une VMC simple flux basique ; éclairage 100% halogène ; 1x plaque vitrocéramique + 1x lave vaisselle + 1x lave linge + 1x four + 1x four MO + 2x frigo + 1x congélateur, 2x télévision, 1x tablette, 1x PC et 2x smartphone. Pas de piscine, jacuzzi, climatisation, …
Nombre d’occupants : 4 personnes
Nous occupons cette maison depuis Avril 2011.

2-Notre consommation d’énergie avant l’installation :
Notre consommation électrique moyenne sur les 7 années d’occupation précédent notre installation s’élève à 7028 kWh/an, avec un taux de +/-45% en heures pleines et +/-55% en heures creuses.

Aucun changement notoire à noter sur cette période, en terme d’habitudes.
En terme de travaux, l’ancienne véranda a été remplacé par une nouvelle et les combles perdus isolés avec 16/20cm de flocons de laine de verre (jaune) ont été renforcés de 35 cm de flocons de laine de verre (blanche).

Notre consommation de bois moyenne sur ces 7 années a été de 7 stères/ an (48 stères sur 7 ans), à un prix moyen de 61€/stère (64€ les deux dernières années). Sur cette période, la cheminée fut la seule et unique source de chauffage.

Voici le cout en energie de notre maison, l’année précédent la mise en place de l’installation aerovoltaique :
Image


3-Notre installation aerovoltaïque (mise en service le 14/05/2018) :
8 panneaux aerovoltaïque R-VOLT SYSTOVI d’une puissance électrique de 250Wc chacun + une puissance thermique de 650Wc chacun.
3 panneaux aérothermique R-SUN SYSTOVI d’une puissance thermique de 900Wc chacun.
1 caisson de collecte et distribution d’air chaud MODUL-R.
1 système de régulation centrale et de monitoring du chauffage SMART-R.
1 ballon thermodynamique ATLANTIC Odysée 3 de 270l (couplé à l’air chaud produit par les panneaux aerovoltaïque pour un COP de 4,07).
Orientation des panneaux plein sud, à 30°.

Important : les panneaux ont été disposés à notre demande insistante en format portrait sur 3 lignes de 5 colonnes, afin d’augmenter le temps de parcours du flux d’air en sous face, et ainsi optimiser l’élévation de sa température.

Tarif d’achat : 19200€
Prime auto conso EDF OA : 1170€ sur 5 ans
Crédit d’impôts : +/-3000€
Soit un coût de revient de 15030€

A noter, que de manière concomitante à la pose de notre installation aerovoltaïque + ballon thermodynamique, à été fait :
- passage d’un éclairage 90% halogène (10% néon), à un éclairage 100% LED
- Remplacement de l’ancienne VMC simple flux (vielle de 20 ans) par une nouvelle, simple flux également, mais couplée au tableau à un programmateur numérique pour un fonctionnement programmé ramené à 2/4 heures par jour, selon les jours et heures de présence.
- Remplacement de la TV cathodique par un LCD (j’ignore si différence de consommation il y a, mais dans un souci de parfaite clarté, je préfère le signaler)
- Mise en place d’un radiateur de 2100W de type ATERNO à inertie sèche et à thermostat déporté (d’occasion, mais dernière génération car moins de 2 ans) dans la véranda.

4-Nos exigences et attentes en optant pour la solution aerovoltaïque :
Palier l’inconfort hivernale de la chute de température entre 11h00 (extinction de la cheminée), et notre retour vers 16h00.
Conserver un minimum d’esthétisme de l’ensemble de la maison.
Viser à minima ‘’l’opération blanche’’ (ROI maximum de 20 ans, avec un espoir sur 15 ans comme estimé par notre installateur, via MA PETITE ENERGIE / SYSTOVI).
Une valorisation de la maison, notamment via un diagnostic de performance énergétique plus flatteur.
Et évidement le petit geste contributif pour notre planète.

5-Les ‘’promesses’’ commerciales
Déjà, ce qui a été mit en avant par le commercial, l’a été sur la base de 12 panneaux aerovoltaïque + 2 panneaux aérothermique, et un positionnement sur deux rangées x 7 colonnes.
Nos exigences étant passées par là, nous signerons finalement pour 1 panneaux aérothermique supplémentaire, et l’ensemble disposé sur 3 rangées de 5 colonnes. Ce qui influe forcément favorablement les performances finales.
-83€ d'économie sur la facture énergétique (bois+électricité) mensuelle
-passer d’un mix énergétique 100% réseau à 53% solaire
-une revalorisation de la maison de 18%, avec un DPE évoluant vers un indice ‘’D’’ pour la partie consommation d’énergie, et un indice ‘’A’’ pour la partie émission de gaz à effet de serre.
-Un amortissement estimé à 15 ans
-un crédit d’impôt de 2997€ et une prime auto consommation de 1170€



Passons aux différents bilans. Sur cette partie là, je vais m’efforcer de ne pas donner mon avis, est de vous restituer les donnés de manière brute.

1-Bilan photovoltaïque:
Après une année de mise en service de l’installation, voici les données que je suis en mesure de vous communiquer.
Production d’électricité dixit l’onduleur : 3656 kWh
Injection sur le réseau dixit LINKY (‘’Index injection’’) : 2531 kWh
Energie consommée dixit LINKY (‘’Index MID’’) : 3997 kWh ( 1926 kWh en HP et 2071 kWh en HC)

Ci-dessous, les relevés de l’application de monitoring SMART-R. Celle-ci a été mise en service le 11/06/2018. Comme vous le constaterez, les valeurs sont fantaisistes sur une partie du tableau ; en réalité sur les 8 premiers mois, même. La faute à mon installateur (encore) qui a mal raccordé certaines pinces ampérmétriques. Le problème a été résolu le 18/12/2018.

Image

Voici le coût en énergie de notre maison, l’année suivant la mise en place de l’installation aerovoltaique :
Image

On constate une réduction des kWh soutirés sur le réseau électrique de 3100 kWh (x0,135€ = 420€).

La facturation à EDF OA a été de 247,30€ a ENEDIS (+ versement de 234€/an pendant 5 ans de prime auto consommation).


2-Bilan aerovoltaïque

Comme prévu, difficile de faire un retour chiffré et quantifié précisément.

Voici, les relevés de l’application de monitoring SMART-R (mise en service le 11/06/2018). Celles-ci n’ont pas été impactées par le mauvais branchement des pinces ampermétriques.

Image

Cette année nous avons consommé 5 stères de bois (plutôt 4,5 en fait, mais difficilement quantifiable précisément), soit deux de moins que notre consomation moyenne annuelle sur 7 ans. De part ce mode de chauffage déjà très économique, il est logique que les économies en terme de volume de bois ne soient pas démentielles ; en terme financier, c’est une économie de + de 120€ au prix du bois actuel.




3-Bilan production d’eau chaude
Voici les informations que le ballon thermodynamique a analysé. Ces données sont le résultat de ses analyses sur la base d’un fonctionnement du ballon que l’installateur à défini de manière aberrante sur notre plage heures creuse, la nuit, de 23h00 à 7h00, la ou les panneaux ne produisent pas d’air chaud à lui mettre a disposition, et ou a défaut de pouvoir le faire, l’air ambiant extérieur, est toujours plus ‘’pauvre’’ en calories que celui prélevé en plein jour, sur la plage heures pleines.
Sur les 12 derniers mois, il annonce avoir fonctionné 98% du temps sur la pompe à chaleur et 2% du temps sur la résistance d’appoint.

Le ballon thermodynamique est annoncé par le constructeur, pour une consommation annuelle, pour la zone géographique de notre maison, entre 1201 et 1492 kWh/an.
Si on se fie aux données ci-dessous, du ballon lui même, il a été bien plus économe que ce pour quoi il était donné; et vu son fonctionnement nocturne, on ne peut pas vraiment l'expliquer par son couplage aux panneaux aerovoltaique. Curieux...

Image

Avant l’installation, avec le ballon standard, nous consommions sur la plage heures creuses, +/-3700kWh/an. Cette année, nous avons consommé 2071kWh, soit 1629kWh de moins, mais avec en plus un nouveau radiateur (2100W) maintenant à 17°C la véranda, qui consomme essentiellement la nuit, puisque en journée, son exposition plein sud, avec 4 ‘’langues’’ vitrées sur son toit permettent un effet de serre très efficace dés le moindre rayonnement solaire.

4-Bilan financier
Les économies réalisées depuis la mise en place de l’installation sont chiffrables, mais pas d’une précision incontestable, du fait des actions qui ont été mises en place simultanément à celle-ci.

Image

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusions :
Je vais apporter ici mes conclusions, avis, ressentis à l’usage.
Je vous laisse la liberté de vous faire vos propres conclusions, les miennes pouvant être un poil tronqué par un manque éventuel d’objectivité.
N’étant pas infaillible, n’hésitez pas à commenter, corriger, tempérer, tout ce qui peut l’être. De même, j’ai pu omettre des données ; la encore, n’hésitez pas a signaler ces oublis, afin que ce retour soit des plus pertinent et rationnel possible.


1-D’un point de vue efficience
Manifestement la production photovoltaïque semble conforme à ce que l’on était en droit d’attendre pour du 3kvc en région centre.

L’efficience de la technologie aerovoltaïque est bel et bien au rendez-vous. Certains continuerons à la trouver trop aléatoire, d’autre pouvant être avantageusement remplacé par deux solutions distinctes, d’autre trop souvent trop onéreuse, d’autres encore une usine à gaz, d’autre injustement éligible au crédit d’impôts, … Chacun son avis, mais en tant qu’utilisateur, je trouve que ça fonctionne plutôt bien.

2-d’un point de vue financier
Selon les deux tableaux plus haut (‘’4-Bilan financier’’ ), on peut aisément présager un retour sur investissement à 15 ans maximum. Alors certes, c’est plus qu’une installation photovoltaïque de puissance équivalente en intégration totale, et beaucoup plus qu’une installation photovoltaïque de même puissance en surimposition et en autoconstruction. Mais nos exigences esthétique et nos compétences techniques bien trop limités ne nous permettaient aucunement d’envisager l’une comme l’autre. Et puis nous recherchions une solution ‘’tout en un’’ permettant de répondre également à ce problème d’inconfort lors de nos absence, la cheminée s’arrêtant faute de bois, et la température chutant alors rapidement.

Le taux d’autoconsommation n’est pas mirobolant (environ 22% apparemment) pas tant du fait de nos habitudes (qui ont été pourtant revues), mais probablement surtout au ballon thermodynamique ayant ponctionné, aussi économe soit-il, tout son besoin électrique la nuit.

En tout cas, désolé pour les mauvaises langues, mais nos consommation ne se sont pas enflammés, au contraire même ; et notre production semble tout ce qu’il y a de plus normale pour notre zone géographique.


Les économies réalisables à l’avenir sont estimables, mais pas d’une précision incontestable, du fait de l’évolution du prix de l’électricité et du bois de chauffage, ainsi que la part d’autoconsommation qui va forcément évoluer favorablement à partir de maintenant, puisque le ballon thermodynamique fonctionnant désormais en grande partie et à la fois sur l’air aerovoltaïque et sur l’électricité photovoltaïque.
Mais je ne penses pas qu’il soit aberrant d’estimer que le cumul des actions ayant potentiellement favorisé les économies d’énergie, sont globalement effacées voire dépassé par la pose du radiateur dans la véranda autrement plus énergivore.

Voici ce qu’il peut-être, d’après moi, raisonnable d’attendre :
Image

Image


L’efficacité est là, les économies en témoignant; notre prix d’achat modéré ; mais c’est la longévité du ballon qui déterminera la rentabilité plus ou moins rapide cet investissement…

Dans notre cas, un second bilan sera de rigueur après une année de fonctionnement rationalisé en journée et donc en majeure partie sur air chaud et électricité solaire…


3- D’un point de vue confort
A notre sens, là ou nous y avons le plus gagné, c’est en confort, avec des variations de températures nettement moins fréquentes dans la maison, mais aussi à l’amplitude plus raisonnable. Avant, durant les 2/3 mois les plus froids, il nous arrivait fréquemment de rentrer à la maison vers 16h00, la cheminée s’étant éteinte vers 11h00, avec une température à l’intérieur de la maison avoisinant les 16°C et atteignant parfois même les 15°C. Cet hiver, nous sommes descendu en dessous des 17,5°C seulement 4 fois (et sans jamais passer en dessous de 16°C) ; ce qui, vous en conviendrez aisément, est nettement plus appréciable. Après, on se doit de relativiser un peu ce constat du fait que sans avoir été particulièrement doux, l’hiver a été quand même plutôt clément cette année….

Le ressenti en terme d’apport de chaleur, est à la hauteur de nos attentes, ni plus ni moins. Ce qui est déjà très bien, vu ce que les avis négatifs jaillissant de tous les cotés pouvaient laisser présager.

La bonne surprise vient du refroidissement les nuits d’été. Nous n’y accordions initialement pas d’intérêt, mais nous devons bien avouer que ces 2/3°C nocturne en moins, c’est bien appréciable.
Globalement le système et significativement opérationnel 8 mois/an, les mois de juin et septembre ne nécessitant ni apport de chaleur, ni de fraîcheur, et de mi-décembre à mi-février, le système n’étant en mesure de fournir de la chaleur que trop ponctuellement. Cependant, dès le moindre éclaircissement, le système carbure quasi immédiatement.

Ce n'est pas un moyen de chauffage à part entière, il faut le considérer comme tel. Il vient suppléer en partie le travail du mode de chauffage principal. Et cela, il le fait merveilleusement bien aux intersaisons ainsi qu'à l'entrée et au sortir de l'hiver!!!


4- D’un point de vue écologique
2 stères de bois brulés en moins annuellement (-30%), un besoin en électricité en baisse de 2000kWh + 1125kWh auto-consommés soit une consommation réseau annuelle ramenée à 60% par rapport à il y a un an.
Nous sommes plutôt satisfaits de cette modération de notre impact sur l’environnement. Gageons que nous puissions atteindre voire dépasser légèrement les 50% d’autoconsommation, et ce serait parfait.
A cela, nous nous apprêtons à quitter CDISCOUNT pour PLANETE OUI qui, sans être irréprochable semble nettement plus disposé à tendre vers l’énergie ‘’verte’’ que notre précédent fournisseur (dixit GRENPEACE).

5-D’un point de vue des promesses
Notre installateur est critiquable sur bien des aspects, compétences techniques notamment, mais globalement pas en ce qui concerne son honnêteté.
Ainsi, les ‘’83€ d'économie sur la facture énergétique (bois+électricité) mensuelle’’ semblent atteint si mes petits tableaux sont exacts. Avec l’augmentation de l’électricité, ils seront même assez rapidement dépassés. Du coup, l’amortissement sur 15 ans semble tenir la route également, et désormais être une durée maximale, sauf si le ballon thermodynamique fait des sienne et nécessite son remplacement avant 10 ans.
Les aides estimée sont aussi au rendez-vous. Le calcul des impôts est en adéquation et pas de problème non plus du coté de la prime autoconsommation d’EDF OA.
Pour ce qui est du mix énergétique censé passer de 100% réseau à 53% solaire, on est à ce jour assez éloigné du compte (22%). Le nouveau fonctionnement du ballon thermodynamique devrait permettre un gros pas en avant, mais impossible de dire aujourd’hui si cette donnée sera atteinte. Mais après tout, une rehausse de ce taux à 50% n’engendrerai qu’une quarantaine d’euros d’économie sur l’année; l’interêt serait donc plus dans une optique écologique, qu’il nous satisferait que ce taux tende comme prévu vers les 50%. L’avenir nous le dira….

Pour ce qui est de la revalorisation de la maison, nous n’étions pas dupe. 18% de revalorisation, c’est délirant. C’est probablement un taux 4 fois supérieur à ce qu’il sera dans les faits, le jour de la revente. Mais nous serions ravi avec une revalorisation déjà nettement plus rationnelle de seulement 3% ou 4%. Sur les +/-200000€ qu’elle vaut peut-être, 3% soit 6000€ serait une belle satisfaction.

Ceci étant, l’évolution du diagnostic énergétique est manifestement positif. A priori, il est a minima conforme aux projections faite par Ma petite énergie via notre installateur.
Avant (dixit le DPE à l’achat en 2011) :
- Consommation d’énergie ‘’E’’ (256 kWhep/m2/an)
- Emission de gaz a effet de serre ‘’C’’ (12 kg eqCO2/m2/an)

Aujourd’hui :
- Consommation d’énergie
Le stère de bois ayant une densité énergétique de 1800 kWh ; en consommant désormais entre 4 et 5 stères/an (considerons 5) ; et avec la base de la consommation électrique de l’année passée soit 4000kWh, à laquelle on va prendre une petite marge de sécurité en considérant 4500 kWh, et la maison faisant 122m2, on arrive à (5x1800 + 4500)/122= 111 kWhep/m2/an, soit un nouvelle indice C, que l’on peut imaginer tutoyer l’indice B avec le fonctionnement ‘’normalisé’’ du ballon thermodynamique. Croisons les doigts…

- Emission de gaz a effet de serre
Je ne saurai pas faire le calcul, mais étant à 2 malheureux points de la classe B et ayant économisé l’année écoulée 3000 kWh d’électricité et 2 steres de bois, difficile d’imaginer de ne pas avoir atteint la classe B, voire même peut-être la classe A.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour finir, les nouveautés qui vont dans le sens d’économies substantielles supplémentaires, ou d'un confort encore accru:
- Je viens de finaliser le remplacement de tous les boîtiers d’encastrements de prises et d’interrupteurs d’origine, par des boîtiers étanches.
- Je viens également d’isoler le dessous de notre baignoire, ce que le plombier n’a pas prit soin de faire lors de la réfaction de la salle de bain. Conclusion, une lame d’air frais sortait du dessous.
- Nous venons de changer le contrat chez notre fournisseur d’électricité, pour le passer d’HP/HC à un contrat de base. De même, nous sommes en attente du passage d’ENEDIS pour une modification du contrat 12KvA en 9KvA.
- Un peu plus ancien, le remplacement des évents aux fenêtres, avec un réglage de débit d’air globalement un peu plus limitatif.
-Le nécessaire vient d’être fait au niveau du ballon thermodynamique, pour corriger le fonctionnement systématique en heures creuses, la nuit de 23h00 à 7h00, mit en place de manière aberrante par l’installateur, et donc ainsi rétablir un fonctionnement pour lequel il est prévu initialement : en l’occurrence en journée, afin de puiser les calories de l’air chaud produites par les panneaux aerovoltaique, ou a défaut celle de l’air ambiant extérieur, toujours plus ‘’chaud’’ que celui prélevé en pleine nuit, sur plages heures creuses. Cela en plus de ponctionner son électricité en autoconsommation.
-Changement de fournisseur d’électricité, pour un achat groupé via SELECTRA (2 ou 3% d’économie supplémentaires, et une énergie plus ‘’verte’’)


@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth

Fredo91
Messages : 82
Enregistré le : 06 mars 2019 19:13
Departement/Region : 91400
Professionnel PV : non

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar Fredo91 » 20 mai 2019 14:45

La vache, ça c'est un compte rendu précis, j'aurais aimé pouvoir faire la même chose que toi au point de vu calcul, mais j'ai effectué tellement de modifications depuis qu'on a aménagé qu'il me sera difficile de faire de même :roll:

Avatar du membre
thierry_c
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 5123
Enregistré le : 28 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Oui
Localisation : eybens
Contact :

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar thierry_c » 20 mai 2019 15:30

J ai pas tout lu en detaille ( j essayerai ce soirl mais concernant le chauffage, la c est tres dure a quantifier le gain, pour info j ai également une tres grosse économie de chauffage cette année, sans rien changer, c est quand même du a un hiver qui par chez nous a été rarement froid (j ai du grater le pare brise seulement 2 ou 3 fois cette hiver !)
Bref pas facile a vraiment quantifier !

silicium81
Membre GPPEP
Membre GPPEP
Messages : 2276
Enregistré le : 04 mars 2009 01:00
BDPV : silicium81
Departement/Region : 81000
Professionnel PV : non
Localisation : 81

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar silicium81 » 20 mai 2019 16:30

Belle synthèse.
Il me semble comprendre que le gain principal est électrique avec l'autoconso et la vente du surplus. Le retour sur investissement aurait donc été bien plus rapide en n'installant QUE du photovoltaïque (l'installation aérovoltaïque amenant un surcoût certain)
Producteur d'électricité depuis le 17-08-2009 2940Wc en Rec Solar, SMA3000 TL-20, Intersole
+ 14,4kWc en Sunpower, SMA7000HV, Bac Acier (20 MWh produits par an)
BDPV 3kWc et sujet
BDPV 14,4kWc et sujet
Mon petit forum technique http://vae-tech.forumactif.org/

Avatar du membre
Opto45
Messages : 1077
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar Opto45 » 20 mai 2019 17:30

thierry_c a écrit : j ai également une tres grosse économie de chauffage cette année, sans rien changer, c est quand même du a un hiver qui par chez nous a été rarement froid (j ai du grater le pare brise seulement 2 ou 3 fois cette hiver !)

Oui, l'hiver a été clément. Par contre, ici on a plus gratté une grosse vingtaine de fois; ce qui reste en dessous de la moyenne. Ceci étant nous n'avions jamais fait si peu en 7 ans. Au mieux, on a déjà tutoyé deux hivers les 6 stères.
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth

Avatar du membre
Opto45
Messages : 1077
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar Opto45 » 20 mai 2019 18:04

silicium81 a écrit :Belle synthèse.

Merci.

Il me semble comprendre que le gain principal est électrique avec l'autoconso et la vente du surplus.

Oui, indiscutablement. Les économies se font essentiellement sur l'électricité. Entre les 1100 kWh d'autoconsommation, la production vendu (2500kWh) et la baisse de consommation du au ballon thermodynamique (près de 2000kWh).

silicium81 a écrit :le retour sur investissement aurait donc été bien plus rapide en n'installant QUE du photovoltaïque (l'installation aérovoltaïque amenant un surcoût certain)

Assurément. Comme je l'indiquait:
on peut aisément présager un retour sur investissement à 15 ans maximum. Alors certes, c’est plus qu’une installation photovoltaïque de puissance équivalente en intégration totale, et beaucoup plus qu’une installation photovoltaïque de même puissance en surimposition et en autoconstruction. Mais nos exigences esthétique et nos compétences techniques bien trop limités ne nous permettaient aucunement d’envisager l’une comme l’autre. Et puis nous recherchions une solution ‘’tout en un’’ permettant de répondre également à ce problème d’inconfort lors de nos absence, la cheminée s’arrêtant faute de bois, et la température chutant alors rapidement.


Je suis toujours étonné que cela ne soit jamais un facteur prit en considération. La surimposition, comme une pose au sol, en ombriere ou même en façade n'était pas envisageable du tout pour madame, et elle n'a pas eu franchement beaucoup de mal à me convaincre. J'ai même rajouté l'exigence de panneaux full Black.

Notre nouveau confort n'est pas chiffrable, mais il a un prix, non ? ;)

Et puis du 3kvc photovoltaique en intégration total, ça vaut quoi ? +/- 12000€? L'écart n'est pas si gros avec mes 15000€ de coût de revient qui intègre dans ce prix, je le rappel, un ballon thermodynamique, plutôt écolo sur le coup!

Donc celui où le seul (ou en tout cas le principal) objectif est le retour sur investissement, n'a aucun intérêt à se tourner vers l'aerovoltaique.

Par contre, il convient d'intégrer l'aspect valorisation de la maison, du fait d'une belle évolution du DPE, que le photovoltaïque permet également, mais dans une moindre mesure. Mai la encore, ce n'est pas vraiment chiffrable... ;)

@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth

mariro
BDPV
BDPV
Messages : 4468
Enregistré le : 10 août 2010 10:53
BDPV : mariro
Departement/Region : 35
Professionnel PV : Non
Localisation : Ille et Vilaine - Bretagne

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar mariro » 20 mai 2019 19:48

Opto45 a écrit :Ce n'est pas un moyen de chauffage à part entière, il faut le considérer comme tel. Il vient suppléer en partie le travail du mode de chauffage principal. Et cela, il le fait merveilleusement bien aux intersaisons ainsi qu'à l'entrée et au sortir de l'hiver!!!

Ben ça confirme bien ce que l'on dit depuis perpète...

Avatar du membre
Opto45
Messages : 1077
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar Opto45 » 20 mai 2019 19:58

mariro a écrit :Ben ça confirme bien ce que l'on dit depuis perpète...

10 mois/12 d'efficience potentielle en apport de chaleur ou refroidissement, ce n'est pas si mal, non ? Enfin moi je trouve... ;)
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 11408
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar laurent35000 » 21 mai 2019 09:15

Opto45 a écrit :
mariro a écrit :Ben ça confirme bien ce que l'on dit depuis perpète...

10 mois/12 d'efficience potentielle en apport de chaleur ou refroidissement, ce n'est pas si mal, non ? Enfin moi je trouve... ;)
@+...


Oui , a un tarif correcte, tu ai l'exception, par rpport aux nombreux cas connues et même toi , tu ne signerais pas si c’était a refaire même a ce tarif qui je le redis est correcte et vaut le coup
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage

alexi92
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 7914
Enregistré le : 04 août 2010 17:50
Departement/Region : 92

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar alexi92 » 21 mai 2019 09:46

Bonjour

le principal reste de constater une baisse sur les montants des factures.

Bon ensuite il y a le coût initial, mais avec le temps et les futures augmentations il baissera
peut être plus vite que prévu…(enfin je le souhaite à OPTO45 :D :D ) :sun: :sun:

CDLT

B.T

Avatar du membre
Opto45
Messages : 1077
Enregistré le : 18 oct. 2017 08:29
BDPV : https://www.bdpv.fr/
Departement/Region : 45
Professionnel PV : Non

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar Opto45 » 21 mai 2019 09:47

laurent35000 a écrit :... , tu ne signerais pas si c’était a refaire même a ce tarif qui je le redis est correcte et vaut le coup

C'est clair, j'ai trop morflé !!!
Après, c'est encore frais. Je suis encore sous le coup de la colère et la frustration. Le temps faisant son œuvre, et si ma satisfaction concernant le fonctionnement de l'installation ne vient pas à être remis en cause par d'autres énièmes problemes , alors peut être serai-je tenté à nouveaux.
C'est tout de même étrange cette ambivalence entre d'un côté mon insatisfaction largement légitime envers mon installateur, et de l'autre la satisfaction que j'ai du systeme depuis que tout fonctionne désormais normalement. Assez déstabilisant...
@+...
C'est parce la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Centrale aerovoltique SYSTOVI R-VOLT+
Puissance électrique 3 kWc + Puissance thermique 10,5 kWth

Avatar du membre
lr83
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 3856
Enregistré le : 30 déc. 2007 01:00
Departement/Region : 83
Professionnel PV : Non
Localisation : 83

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar lr83 » 21 mai 2019 11:29

Bravo pour ce compte rendu détaillé :D
L'important est que globalement le système répond à votre demande initiale.
Mais je ne peux que constater la complexité du système qui sans votre surveillance assidue et votre volonté de tout maitriser aurait conduit à un résultat au mieux neutre, au pire négatif.
Si ce système n'est viable qu'en se mettant le cerveau à l'envers, alors pour moi il n'a que peu d'intérêt.
C'est toute la différence entre un modèle théorique qui effectivement sur le papier fonctionne "bien" et son fonctionnement dans la "vrai vie".
Un système PV "classique" de base (module, onduleur, réseau) est simple, sans prise de tête et son efficacité suit exactement ce que la théorie prévoyait. Je préfère :D :sun:

Avatar du membre
thierry_c
Professionnel PV
Professionnel PV
Messages : 5123
Enregistré le : 28 avr. 2009 01:00
Departement/Region : 38
Professionnel PV : Oui
Localisation : eybens
Contact :

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar thierry_c » 21 mai 2019 20:53

lr83 a écrit :Bravo pour ce compte rendu détaillé :D
L'important est que globalement le système répond à votre demande initiale.
Mais je ne peux que constater la complexité du système qui sans votre surveillance assidue et votre volonté de tout maitriser aurait conduit à un résultat au mieux neutre, au pire négatif.
Si ce système n'est viable qu'en se mettant le cerveau à l'envers, alors pour moi il n'a que peu d'intérêt.
C'est toute la différence entre un modèle théorique qui effectivement sur le papier fonctionne "bien" et son fonctionnement dans la "vrai vie".

oui mais la le pb c'est surtout l'installateur ...

bon ce que j'en conclue, c'est qu'en définitive une fois les pb reglé, ça correspond au attente initial, et ça c'est l’essentiel !!!

Avatar du membre
laurent35000
Modérateur
Modérateur
Messages : 11408
Enregistré le : 04 avr. 2008 01:00
BDPV : laurent35000
Departement/Region : 35
Professionnel PV : non
Localisation : 35 / ille et vilaine / bretagne
Contact :

Re: Retour après une année de fonctionnement de mon installation aerovoltaique.

Messagepar laurent35000 » 22 mai 2019 09:33

bon ce que j'en conclue, c'est qu'en définitive une fois les pb reglé, ça correspond au attente initial, et ça c'est l’essentiel !!!

Oui et a un tarif correcte :!:
Remarque:mes interventions en tant que modérateur sont verte ou rouge
Ma fiche BDPV ImageMembre du ImageMa production en liveImage


Retourner vers « Aérovoltaique »